Version classiqueVersion mobile

Mémoires de la religion grecque

 | 
Lorenz E. Baumer

Glossaire

Texte intégral

1 Achéloos : dieu fleuve d’Étolie, fils aîné du Titan Océan et de sa sœur Téthys.

2 Agon : concours organisé à l’occasion de célébrations religieuses près d’un sanctuaire.

3 Amazonomachie : « combat des Amazones », femmes guerrières, censées vivre au-delà du pays des Scythes, contre des Grecs.

4 Amphiaraos : héros guérisseur, avec un célèbre sanctuaire à Oropos (Amphiareion).

5 ante : extrémité d’un mur après son intersection avec un autre mur.

6 antéfixe : plaque en terre cuite ou en marbre qui termine chaque rangée de tuiles en décorant la corniche.

7 Antonin le Pieux : empereur romain (19 septembre 86-7 mars 161) qui a régné de 138 à 161.

8 Apulie : ancien nom de la région des Pouilles, en Italie, et région de l’Italie romaine (Apulia et Calabria).

9 Arcadie : région au centre du Péloponnèse, très montagneuse. architrave : partie placée au-dessus des chapiteaux et au-dessous de la frise et de la corniche, avec lesquelles elle forme l’entablement.

10 Aréopage : colline d’Arès, située à l’ouest de l’Acropole et au sud de l’Agora ; le terme est employé couramment comme abréviation pour le conseil de l’Aréopage.

11 Arès : dieu grec de la guerre et de la destruction, fils de Zeus et d’Héra ; assimilé à Mars chez les Romains.

12Argolide du Sud : extrémité sud de l’Argolide, une péninsule du Péloponnèse, bordée au nord par le golfe Saronique et au sud par le golfe d’Argos.

13 Aristophane : poète comique grec du ve siècle av. J.-C., né vers 450-445 et mort vers 385 av. J.-C.

14 Asclépieion : sanctuaire de guérison, consacré au dieu Asclépios.

15 atrium : pièce centrale de la maison romaine.

16 Béotie : région de Grèce centrale au nord-ouest de l’Attique. bouleutérion : édifice où se réunissaient les membres de la boulé (ou conseil) dans les cités grecques.

17 Brauron : sanctuaire d’Artémis, sur la côte est de l’Attique.

18 Caïète (aujourd’hui Gaète ou Gaeta en italien) : centre de villégiature pour de nombreux personnages importants et riches de Rome, situé dans le Latium.

19 Calabre : région d’Italie située à l’extrême sud-ouest de la péninsule (à la pointe de la « botte »).

20 canéphore : jeune fille qui portait sur la tête une corbeille contenant les objets nécessaires au sacrifice dans les processions.

21 Carthaginois : habitants de Carthage, ancienne cité punique, actuellement en Tunisie.

22 catechumeneum : salle destinée à la prédication et aux cérémonies préliminaires au baptême.

23 catharsis (ou katharsis) : purification, épuration des passions.

24 Cécilia Métella : femme de Licinius Crassus dont le père était le célèbre Crassus qui participa en 60 av. J.-C. au premier triumvirat aux côtés de Jules César et de Pompée ; elle est connue pour son mausolée sur la Voie Appienne.

25 cella : partie centrale du temple qui abrite la statue de culte.

26 chapiteau ionique : chapiteau à volutes, dans l’ordre ionique.

27 Charités : déesses personnifiant la vie dans toute sa plénitude, et plus spécifiquement la séduction, la beauté, la nature, la créativité humaine et la fécondité ; assimilées aux Grâces par les Romains.

28 chiton : tunique dans un tissu léger, généralement en lin.

29ciste : corbeille qui joue un rôle cultuel dans le culte de Déméter.

30 Clisthène : réformateur et homme politique athénien, qui instaura à la fin du vie siècle av. J.-C. les fondements de la démocratie athénienne.

31 chthonien : adjectif qui s’applique aux divinités des Enfers, auxquelles la mythologie assigne un séjour souterrain, par opposition aux divinités ouraniennes, qui habitent le Ciel.

32 Corinthe : l’une des plus importantes cités de la Grèce antique, située sur l’isthme qui relie la Grèce du Nord à la presqu’île du Péloponnèse.

33 cratère : grand vase ouvert où l’on mélangeait le vin et l’eau.

34 Cynurie : Région secondaire du Péloponnèse, dans l’est de l’Arcadie.

35 Délos : l’une des îles des Cyclades, en Grèce, importante tant sur le plan commercial que religieux (Apollon).

36 dème : circonscription territoriale de la cité d’Athènes ; depuis la réforme de Clisthène en 508/7 av. J.-C., la population athénienne est répartie en plus d’une centaine de dèmes.

37 démosion sèma : tombe publique, qui comprenait des tombes de grands hommes politiques et aussi des soldats athéniens tombés à la guerre.

38 diadoque : signifie l’héritier et désigne dans l’Académie néo-platonicienne les directeurs successeurs de Platon ; est aussi utilisé pour les compagnons d’Alexandre le Grand qui se disputaient son héritage après sa mort en 323 av. J.-C.

39 Dioscures : Castor et Pollux, « fils de Zeus », étaient les fils jumeaux de Léda ainsi que les frères d’Hélène de Troie et de Clytemnestre.

40 Égine : île du golfe Saronique, célèbre pour son temple d’Aphaïa.

41 Éleuthères : site connu pour sa forteresse, construite au cours du ive siècle av. J.-C. pour défendre la frontière septentrionale de l’Attique.

42 Épire : région périphérique de la Grèce, limitrophe au sud-ouest de l’Albanie.

43exèdre : salle, d’habitude petite, ouverte sur un côté, à l’air libre ou couverte.

44 Formies : ville du Latium en Italie.

45 Géla : ville située sur la côte méridionale de la Sicile.

46 gradine : outil dentelé, utilisé pour la taille de la pierre.

47 Grande Grèce : nom que les Grecs utilisaient pour désigner le sud de la péninsule italienne ainsi que la Sicile ; correspond à la Campanie, la Calabre, la Basilicate et les Pouilles ainsi qu’à la Sicile.

48 gymnase : lieu de l’éducation grecque qui offrait la possibilité de pratiquer les exercices physiques et, de plus en plus à partir de la fin de la période classique, d’éduquer son esprit.

49 Haliarte : ville en Béotie.

50 Hécate : déesse protectrice liée aux cultes de la fertilité, accordant richesse matérielle et spirituelle, honneurs et sagesse, conductrice des âmes emportées par la tempête, mais aussi déesse de l’ombre et des morts.

51 Héphaisteion (ou Théséion) : temple dorique périptère, situé au nord-ouest de l’agora d’Athènes, sur la colline appelée Colonos Agoraios.

52 Héracléia-Policoro : de son nom antique Héraclée de Lucanie, cette ancienne colonie grecque correspond aujourd’hui à Policoro, commune de la province de Matera dans la région de Basilicate en Italie.

53 Herculanum : ville romaine antique située dans la région italienne de la Campanie, détruite par l’éruption du Vésuve en 79 après J.-C.

54 Hérode Atticus : de son nom romain Lucius Vibullius Hipparchus Tiberius Claudius Atticus Herodes, né à Marathon en 101 et mort en 176 après J.-C., était un rhéteur grec célèbre pour sa fortune et pour ses actions de mécénat public.

55 Hérules : peuple germanique appartenant au groupe ostique, ou groupe des Germains dits « orientaux », issus de Scandinavie, comme les Goths, les Vandales, les Burgondes, et les Gépides entre autres.

56 Homère : réputé pour avoir été à la fin du viiie siècle av. J.-C. l’auteur de l’Iliade et de l’Odyssée.

57Hymette : massif montagneux au sud-est d’Athènes, culmine à 1026 m à l’Evzonas.

58 Ilissos : avec le Céphise l’une des principales rivières de l’Attique.

59 Isis : déesse égyptienne (Iset) grécisée, aux fonctions protectrices et salvatrices.

60 Lacédémone : autre nom pour Sparte.

61 Mamertin : habitant de la ville de Messine en Sicile.

62 Marbrepentélique : marbre venant du Pentélique, montagne située au nord-est d’Athènes et haute de 1109 m ; utilisé dans l’architecture et en particulier aussi pour la sculpture. Maxence (Marcus Aurelius Valerius Maxentius) : empereur romain qui prend le pouvoir à Rome en 306 après J.-C. ; il meurt le 28 octobre 312, lors de la Bataille du pont Milvius, aux portes de la Ville.

63 Mégare : ville antique située à l’extrémité est de l’isthme de Corinthe, à mi-chemin entre Corinthe et Athènes.

64 Messine : ville située à l’extrémité nord-est de la Sicile, sur la rive occidentale du détroit de Messine qui sépare la péninsule italienne (la pointe de la Calabre) de la Sicile.

65 Métrôon : sanctuaire dédié à Rhéa, mère des dieux de l’Olympe*, et autre nom du bouleutêrion sur l’agora d’Athènes.

66 Minerve : déesse romaine de la sagesse, des arts, des techniques de guerre et des sciences, protectrice de Rome et patronne des artisans, assimilée à la déesse grecque Athéna.

67 monoptère : (littéralement, « colonnade seule ») petit bâtiment rond.

68 Myron : sculpteur attique de la première moitié du ve siècle av. J.-C., connu aujourd’hui en particulier pour le « Discobole ».

69 naïskos : construction en forme de petit temple.

70 nécropole : cimetière (ou « cité des morts »), toujours situé en-dehors de la ville.

71Niobides : enfants d’Amphion et de Niobé, massacrés par Apollon et Artémis, pour punir l’orgueil de Niobé qui avait offensé leur mère Léto.

72 nymphaion : voir nymphée.

73 nymphée : à l’origine, dans le monde grec, sanctuaire dédié aux nymphes, souvent sous la forme d’une grotte naturelle ou artificielle ; à l’époque romaine, fontaine publique monumentale.

74 Olympe : plus haute montagne de Grèce, avec un sommet à 2917 m, et siège des douze dieux de la mythologie grecque. Ostie : port de la ville de Rome et ville dans le Latium, située à l’embouchure du Tibre, à 35 km au sud-ouest de Rome.

75 Paestum : ancienne cité grecque de Poseidonia, devenue lucanienne sous le nom usuel de Paestum, située en Italie du Sud en Campanie.

76 Palatin (Mons Palatinus) : une des sept collines de Rome, qui occupe une position centrale entre le Forum Romanum et le Circus Maximus, occupée à l’époque impériale par d’imposantes demeures construites pour les empereurs, ce qui a donné naissance au mot « palais ».

77 Panathénées : fête d’Athéna célébrée tous les quatre ans, sous la forme des Grandes Panathénées, avec une procession qui se rendait du quartier extérieur du Céramique jusqu’à l’Acropole. Des concours, avec des épreuves hippiques, gymniques et musicales, étaient organisés pendant la durée de cette fête.

78 Paros : île grecque de la mer Égée, à l’ouest de Naxos dans l’archipel des Cyclades.

79 Parnès : massif montagneux au nord de l’Attique dont le sommet principal se situe à environ 40 km au nord d’Athènes ; le Parnès compte plusieurs sommets dont le plus haut est la Karávola (1413 m).

80 Parthénon : temple de l’Athéna Parthénos sur l’Acropole d’Athènes.

81 Pella : ville dans la plaine centrale de Macédoine et capitale du royaume de Macédoine à partir du début du ive siècle av. J.-C.

82Périégète : la périégèse est une description détaillée, comme l’atteste, sous ce titre en grec, la Description de la Grèce de Pausanias, souvent appelé « le Périégète ».

83 Phigalie : antique cité grecque en Arcadie (Péloponnèse), à 8 km au sud-est du temple d’Apollon à Bassae.

84 Phlionte : cité grecque du Péloponnèse, située au sud de Sicyone et au sud-ouest de Corinthe.

85 Phylakopi : site archéologique de l’île de Milo, dans l’archipel des Cyclades, important pour la période du Bronze Ancien. Platées : cité de Béotie au sud-ouest de Thèbes et lieu de la bataille du même nom lors des guerres médiques.

86 polos : haute coiffure que portent des déesses et des prêtresses.

87 Polyclète : sculpteur grec du premier classicisme (ve siècle av. J.-C.), l’un des plus connus du monde antique, fameux pour la statue du « Doryphore ».

88 Praxitèle : un des plus célèbres sculpteurs grecs du second classicisme (ive siècle av. J.-C.), connu par exemple pour l’« Aphrodite de Cnide » et l’« Apollon sauroctone ».

89 pronaos : vestibule d’un temple situé à l’avant de celui-ci.

90 propylées : entrée monumentale.

91 Ptoïon : Sanctuaire d’Apollon en Béotie.

92 Quirinal : la plus élevée des sept collines de Rome, et aussi la plus au nord.

93 relief funéraire : bas-relief qui ornait une tombe.

94 relief votif : bas-relief dédié dans un sanctuaire.

95 République romaine : phase de la civilisation de la Rome antique qui commence en 509 av. J.-C., à la chute de la Monarchie, et qui prend fin entre 44 av. J.-C., avec l’assassinat de Jules César, et 27 av. J.-C., au moment où Octave reçoit le titre d’Auguste.

96 satyre : les satyres forment, avec les ménades, l’entourage de Dionysos ; ils sont caractérisés par une chevelure hirsute, des oreilles pointues et une queue de cheval.

97 Sicyone : cité grecque du Péloponnèse, située sur un plateau, non loin du golfe de Corinthe.

98skyphos (pl. skyphoi) : gobelet ou vase à boire, généralement sans pied.

99 stèle documentaire : stèle inscrite, souvent ornée d’un bas-relief et utilisée pour publier des décisions politiques.

100 stoa : portique.

101 stratigraphie : description de la succession des différentes couches géologiques ou strates dans les fouilles archéologiques.

102 Syracuse : située sur la côte, au sud-est de la Sicile, la ville fut fondée au viiie siècle av. J.-C. par des colons grecs venant de Corinthe.

103 syrinx : flûte de Pan.

104 Tégyres : nom d’une bourgade de Béotie orientale, non loin du lac Copaïs.

105 tesselles : pierres taillées d’une mosaïque.

106 tétraconque : terme employé pour décrire un plan quadrilobé (en quatre-feuilles), notamment pour les édifices religieux à plan centré de l’Antiquité tardive.

107 Thasos : île montagneuse de l’archipel grec, à 8 km du continent thrace et à l’ouest de l’île de Samothrace

108 Thesmophories : fête religieuse en honneur de Déméter.

109 Thesmophorion (pl. Thesmophoria) : sanctuaire destiné au culte des Thesmophories.

110 tombe à ciste : petite tombe aménagée, dont les parois et la couverture sont constituées de dalles.

111 Thorikos : ville située en Attique, sur une colline aujourd’hui nommée Vélatouri, à proximité immédiate de la baie de Laurion.

112 topos : lieu commun en rhétorique.

113 Triptolème : héros du mythe de Déméter, grâce à qui l’humanité apprend l’agriculture, et donc la civilisation.

114 Voie Appienne : première route à avoir été pavée ; construite par le censeur Appius Claudius Caecus en 312 av. J.-C., elle joignait alors Rome à Capoue, puis fut prolongée pour aller jusqu’à Brindes (Brundisium).

115 Wisigoths (ou « Goths de l’Ouest ») : peuple germanique d’origine Scandinave incorporé tardivement dans l’Occident romain ; les Wisigoths ont joué un rôle important en Europe occidentale tardo-antique.

116 xyste : portique constituant une galerie couverte où les athlètes s’exerçaient à la course dans les gymnases.

117 Zeus Amman : dieu gréco-égyptien, mêlant les traits du dieu égyptien Amon et du dieu grec Zeus.

118 Zeus Ombrios : Zeus porteur de la pluie.

© Publications de l’École Pratique des Hautes Études, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search