ENS Éditions https://books.openedition.org/enseditions CC0 editions@ens-lyon.fr Labellisation et fabrique urbaine Depuis plusieurs années, de plus en plus de villes rivalisent d’ingéniosité pour obtenir le titre de « Capitale européenne de la culture ». Ce label a en effet été synonyme d’un renouveau économique et d’une politique de régénération urbaine pour des villes comme Glasgow (1990), Lille (2004) ou Liverpool (2008). En s’appuyant sur le cas singulier de Matera, ville moyenne d’Italie méridionale doublement labellisée (patrimoine mondial de l’Unesco en 1993 et Capitale européenne de la culture en 2019), cette étude entraîne le lecteur dans les coulisses du processus de labellisation. L’arrière-scène est ici analysée sous un triple aspect : les jeux d’acteurs, les représentations urbaines et les projets de transformation de la ville. Animée par l’envie de « suivre à la trace » les interactions et les jeux de pouvoir à l’œuvre dans ce processus de labellisation, Marina Rotolo propose une approche originale permettant de dépasser les études déjà parues sur le sujet, traditionnellement axées sur l’évaluation des impacts du label culturel. Cet ouvrage richement illustré convoque plusieurs disciplines (architecture, histoire urbaine, anthropologie) et mobilise des sources inédites et variées. Dans une ère définie par la compétition internationale et une concurrence accrue entre les villes, où les métropoles dominent, il questionne plus globalement les effets de la labellisation sur la fabrique urbaine des villes moyennes, à l’image de Bourges, récemment désignée Capitale européenne de la culture 2028.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/48646 2024-04-02 Marina Rotolo ENS Éditions fr ENS Éditions
Michel Foucault et le christianisme Des rites antiques à la confession moderne, le christianisme fut pour Foucault une interrogation constante, aiguillée par notre actualité : quel destin cette religion a-t-elle eu dans nos vies, dans la manière de nous conduire, de connaître notre désir, de chercher notre salut ? Ce livre propose la première synthèse de l’ensemble des lectures chrétiennes de Foucault, d’Histoire de la folie au grand livre posthume Les aveux de la chair, enrichie par la consultation de ses archives. Écartant les conclusions hâtives, ce parcours épouse la logique d’un travail que Foucault voulut autant historique que philosophique : une certaine manière de lire les textes anciens et d’inciser notre passé. Loin des lieux communs d’un christianisme ascétique et intransigeant, Foucault définit l’originalité chrétienne comme la reconnaissance d’un rapport précaire à la vérité.
Initialement publié en 2011, cet ouvrage pionnier bénéficie d’une mise à jour intégrale, qui tient compte des découvertes les plus récentes que permet l’archive.

« Cette enquête remarquable nous offre l’aperçu le plus complet et le mieux informé d’un nouveau terrain de recherche. Toute personne intéressée par l’œuvre de Foucault doit le lire. » (Colin Gordon, Foucault News)

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/47769 2024-03-29 Philippe Chevallier ENS Éditions fr ENS Éditions
Ethnographie(s) politique(s) Beaucoup de travaux de science politique se revendiquent de la méthode ethnographique, mais peu la définissent plus précisément ou en exposent les apports. L’objet de cet ouvrage est de prendre en compte le développement en science politique de cette méthode initialement conçue comme la méthode propre à l’anthropologie. Il s’appuie sur les contributions de chercheurs et chercheuses spécialistes qui se fondent sur cette méthode dans leur étude de certains objets canoniques de la science politique. Qu’apporte de travailler de manière ethnographique sur des élections, des partis politiques, des événements protestataires, des moments révolutionnaires ou des modes informels de politisation ? Comment cette méthode permet-elle de mieux saisir des politiques culturelles dans le contexte de leur internationalisation ? Dans quelle mesure une ethnographie de la circulation des idées politiques peut-elle en affiner l’étude ? Dans quelle mesure la méthode ethnographique permet-elle de travailler de manière critique sur l’État, les pratiques administratives et les rapports entre bureaucrates et usagers ? Telles sont certaines des questions que les auteurs et autrices de ce livre se sont attaché·es à traiter. Ce faisant, ils et elles s’efforcent également de montrer comment cette méthode met en dialogue la science politique avec l’anthropologie, la sociologie ou l’histoire, réaffirmant ainsi l’idée de sciences sociales.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/47911 2024-03-12 Martina Avanza, Sarah Mazouz et Romain Pudal ENS Éditions fr ENS Éditions
Enquêter sur les relations professionnelles Éclairer les coulisses des enquêtes en sciences sociales sur les relations professionnelles et le syndicalisme est l’enjeu de cet ouvrage. Quels terrains privilégier ? Quels acteurs rencontrer en priorité ? Comment comparer des contextes nationaux différents ? Enquêter sur les relations professionnelles est-il possible lorsque celles-ci ne sont pas institutionnalisées ? Peut-on être à la fois scientifique et militant ? Et comment appréhender les rapports de domination qui se nouent sur le terrain ? Des conditions de féminisation du syndicalisme à la représentation des précaires, en passant par la cause LGBT, les enjeux de l’économie sociale et solidaire ou encore les modalités de soutien matériel à la grève, cet ouvrage détaille les stratégies actuelles de prise en charge de ces thématiques par les organisations syndicales. C’est aussi l’univers professionnel des start-up, celui de la livraison à vélo, ou encore des acteurs patronaux qui sont explorés dans ces retours réflexifs. En proposant des pistes méthodologiques relevant de l’enquête ethnographique, statistique ou archivistique, chacune des douze contributions originales dresse l’état des lieux des réflexions et des savoirs utiles à toutes les personnes désireuses de s’initier aux modes d’investigation des sciences sociales. Cet ouvrage collectif contribue ainsi au renouveau du champ des relations professionnelles, à son décloisonnement ainsi qu’à l’élargissement de ses horizons.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/48077 2024-03-12 François Alfandari, Annaïs Bonanno, Lina Cárdenas, Saphia Doumenc, Willy Gibard et Lucas Winiarski ENS Éditions fr ENS Éditions
Crises de la société, crises de l’enseignement « Une chose est sûre : avec cette thèse prend fin l’époque facile des généralisations abusives sur le corps enseignant auquel chacun prêtait telle ou telle idée à sa guise. Un champ entier d’investigation bascule désormais dans le domaine des méthodes rigoureuses et positives. Dans l’histoire du discours que tient l’Université sur elle-même, cette étude historique des discours de prix marque une date importante. » Antoine Prost, Revue française de pédagogie, no 18, 1972, p. 63-66.
ENS Éditions propose avec cet ouvrage la réédition, dans la Bibliothèque idéale des sciences sociales, d’un texte majeur devenu aujourd’hui peu accessible. Issu de la thèse d’État de Viviane Isambert-Jamati, ce volume analyse, à partir d’une étude diachronique quantitative, le corpus des discours tenus par les professeurs durant un siècle, de 1860 à 1965, lors du rite de la distribution des prix. Ces discours sont l’occasion pour les récipiendaires d’évoquer l’institution qu’ils représentent, les valeurs de leur enseignement. L’analyse de Viviane Isambert-Jamati met en lumière les finalités poursuivies par ces derniers, l’adhésion ou la critique qu’ils expriment à l’égard des instructions officielles. Ce faisant elle propose au lecteur un objet particulièrement éclairant pour comprendre l’évolution de l’enseignement secondaire au regard de la société.
Le caractère exemplaire de sa thèse de doctorat lui vaudra à l’époque de figurer dans le manuel de référence Méthodes de la sociologie. Le vocabulaire des sciences sociales de Raymond Boudon et Paul Lazarsfeld. Cette réédition, augmentée d’une préface inédite de Roger Establet, a pour ambition de rendre à nouveau disponible un texte fondateur essentiel de la sociologie de l’éducation en France.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/47634 2024-02-15 Viviane Isambert-Jamati ENS Éditions fr ENS Éditions
Fernand Deligny, enfant et institution Alors que le XIXe siècle met l’enfant à l’école, la première moitié du XXe s’occupe de celui qui n’y va pas. Qu’on le dise arriéré, délinquant, orphelin, fou ou en danger moral, l’enfant en marge voit se développer autour de lui un édifice institutionnel qui, entre le début du siècle et la fin des années soixante, acquiert progressivement consistance matérielle et unification idéologique.
C’est en examinant le parcours et le travail de Fernand Deligny (1913-1996), instituteur, éducateur et écrivain, que cet ouvrage entend redessiner cette histoire. Sans se limiter aux innovations législatives qui jalonnent la période ou aux acteurs qui font figure de fondateurs, il entend éclairer les évolutions idéologiques qui sous-tendent ce développement. En revenant sur les alliances, les oppositions et les affrontements auxquels se livrent les principaux personnages de cette période, cette enquête philosophique vise à mieux situer la place de Deligny, et à donner un autre éclairage à deux concepts au cœur de cette histoire : l’institution et l’enfant.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/47517 2024-02-12 Michaël Pouteyo ENS Éditions fr ENS Éditions
Nuits de Beyrouth Cette géographie des loisirs nocturnes à Beyrouth nous emmène au-delà du cliché des nuits enflammées et sans fin de la capitale libanaise, pour analyser les espaces de sociabilités festives, les pratiques des acteurs qui produisent et fréquentent cet univers au quotidien, et les représentations qui lui sont associées. Dans cet ouvrage, Marie Bonte croise les problématiques liées aux usages ludiques de la nuit avec les questions que posent les héritages complexes des conflits, notamment de la guerre civile libanaise. Ce faisant, elle montre comment les pratiques liées à l’alcool, la drague, la danse, constituent des manières de produire et de se réapproprier l’espace urbain, mais aussi d’énoncer un possible vivre-ensemble au-delà des assignations identitaires que le conflit a imposées et matérialisées dans la ville. Au cœur des problématiques de la géographie sociale, culturelle et politique, et intégrant des éléments de marketing territorial, l’ouvrage revisite les questions urbaines au Proche-Orient et de gestion du post-conflit.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/47411 2024-01-23 Marie Bonte ENS Éditions fr ENS Éditions
Le management fantôme de la médecine Si la plupart des acteurs de la chaîne de production du médicament devraient œuvrer sous le label de la science, leur savoir est en fait tiré d’un flux de connaissances alimenté, véhiculé et entretenu par l’industrie pharmaceutique, et ce, dans un dialogue intime entre science et marketing. Opérant dans l’ombre, de nombreuses « mains invisibles » au service de Big Pharma élaborent en effet ces connaissances : des planificateurs de publication commandent des articles rédigés par des auteurs fantômes pour des revues médicales ; des leaders d’opinion et des représentants commerciaux sont recrutés et déployés pour orienter subtilement les médecins ; des associations de patients subissent l’influence de l’industrie et diffusent des points de vue partiaux sur les maladies ou les traitements. Finalement, au bout de cette chaîne fantomatique pilotée par ce « marketing d’assemblage », les ordonnances rédigées par les médecins feront « naturellement » place aux nouveaux médicaments promus par les compagnies pharmaceutiques. Soucieux de s’adresser à un large public, Sergio Sismondo désire, avec ce livre dont nous proposons ici une traduction inédite, lever le voile sur le management fantôme dans l’industrie pharmaceutique, un management dont nous devrions nous soucier tant il a une incidence majeure sur la santé publique.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/46996 2023-11-14 Laurent Dartigues, Sergio Sismondo et Samantha Saïdi ENS Éditions fr ENS Éditions
Jack and Jekyll En Europe, la fin du XIXe siècle s’accompagne d’une hantise du déclin, qui s’est exprimée en termes de dégénérescence. Dans des textes alarmistes au contenu parfois pseudo-scientifique, certains penseurs et savants britanniques s’inquiètent de l’usure « raciale » de la nation, du péril héréditaire et de la présence insidieuse du danger dans le corps social. La connaissance de ce contexte, marqué par la renaissance du genre gothique, permet de faire sortir de l’ombre des textes inquiétants et d’apporter un éclairage nouveau sur des romans célèbres, comme L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde, Le portrait de Dorian Gray, L’île du Dr Moreau, Dracula et la fiction de Conan Doyle consacrée à la figure de Sherlock Holmes.
L’être dégénérant en perpétuelle mutation revit un passé personnel, familial et biologique. Son corps est à la fois étranger et reconnaissable, monstrueux et déchiffrable. Certains romanciers prônent la régénération, d’autres mélangent jusqu’à les confondre la morbidité et la puissance, le dégénéré et le défenseur social, le malade et le médecin, le fou moral et le fou de moralité. En créant des êtres si indignes qu’il va devoir les liquider, l’écrivain transforme la dégénérescence en création.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/47176 2023-11-14 Nathalie Saudo-Welby ENS Éditions fr ENS Éditions
Les grandeurs de la Terre La Renaissance se caractérise par le renouvellement des représentations géographiques de la Terre, provoqué en grande partie par les navigations océaniques. Ces voyages sont en effet accompagnés par un intense effort réflexif, qui conduit les géographes à mettre en place un nouveau concept de la Terre. C’est à la formation de ce concept que ce livre est consacré.

À la Renaissance apparaît le concept géographique d’une « Terre universelle » (Gregor Reisch), c’est-à-dire d’un orbis terrarum qui n’est plus limité, comme on l’affirmait auparavant, à la zone tempérée de l’hémisphère Nord, mais se confond virtuellement avec la totalité du globe terrestre. Cette Terre partout habitable, sol désormais universel de l’existence humaine, constitue alors l’objet propre de la géographie.

Quelles ont été les conditions de l’apparition du nouveau concept géographique de la Terre ? En fonction de quelles initiatives intellectuelles et graphiques a-t-il été forgé ? Quel a été l’impact spirituel et moral de cette nouvelle condition de l’existence humaine ? Le présent essai tente de répondre à ces questions, en se concentrant sur trois moments majeurs de la pensée géographique à la Renaissance : la réappropriation des méthodes cartographiques ptoléméennes, le développement de la cosmographie descriptive chez Sebastian Münster, et la méditation géographique d’Abraham Ortelius.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/36308 2023-11-06 Jean-Marc Besse ENS Éditions fr ENS Éditions
Le genre de l’immigration et de la naturalisation Alors que les femmes ont toujours constitué une part importante des flux d’immigration en France, la dimension sexuée du phénomène a été très peu étudiée par les historiens. L’entre-deux-guerres, période exceptionnelle d’immigration, méritait qu’on s’y intéresse. Comment représente-t-on les hommes et les femmes immigrants ? L’immigration des femmes est-elle envisagée différemment de celle des hommes ? La France a-t-elle besoin d’une immigration féminine ? Le genre de l’étranger joue-t-il sur son droit au séjour et au travail ? L’accès à la nationalité française est-il équivalent pour les hommes et les femmes étrangers ?

Par l’étude de milliers de dossiers et de sources diverses et originales, l’auteure, qui travaille avec bonheur les jeux d’échelles - du national au local à travers l’exemple marseillais -, analyse avec finesse des représentations, des politiques, des parcours et des pratiques administratives. Remarquable contribution au savoir sur les migrations dans une perspective genrée, ce livre démontre plus largement qu’une analyse intégrant le genre est incontournable pour mieux comprendre la construction des États-nations et des citoyennetés.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/37253 2023-11-06 Linda Guerry ENS Éditions fr ENS Éditions
Une prison pour mémoire. Annexes, sources sonores Ce volume constitue un recueil d’annexes à l’ouvrage de Marc André, Une prison pour mémoire. Montluc, de 1944 à nos jours, Lyon, ENS Éditions, 2022. En ligne : [https://doi.org/10.4000/books.enseditions.42831].

Ce livre repose sur une abondante moisson documentaire mais aussi sur près de cinquante entretiens réalisés en France comme en Algérie, entre 2012 et 2021. Il nous semblait important de donner à entendre ces voix. Cinq témoignages ont été choisis parce qu’ils font chœur, chaque parole faisant écho à une autre prononcée ailleurs. Ainsi on entendra Salah Khalef nous évoquer avec un souci permanent du détail sa migration et sa vie en France, les attentats menés au nom du FLN, l’attente dans le couloir de la mort mais aussi le lien noué avec Claudie Duhamel, jeune étudiante condamnée à dix ans de prison pour son aide au FLN ou encore René Costechareire, visiteur de prison, qui tous deux se livrent ici. On parvient, grâce au témoignage si précieux de Zohra Belghacem, à entrer dans la détention particulière d’une jeune femme algérienne. Salah Khalef a enfin beaucoup parlé des objecteurs de conscience. Le témoignage de Didier Poiraud donne plus d’épaisseur à ces évocations.

Les voix du présent racontent les faits du passé. Mais pas seulement. Elles permettent aussi d’entrer dans l’atelier de l’historien et la fabrique de l’histoire : il faut se confier pour susciter la parole, il faut expliquer pour favoriser la confiance. Les échanges portent parfois non sur l’histoire mais sur son écriture. Que faire de tout cela ? Quelle est la place du témoin ? Celle de l’historien ? Pourquoi se raconter ? Comment raconter ? Ces questions affleurent çà et là.  

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/43260 2023-11-02 Marc André ENS Éditions fr ENS Éditions
L’homme et le monde selon Plotin Les études ici réunies (quatre articles publiés entre 1992 et 1998 et trois chapitres inédits) ont pour but d’éclairer le rapport de l’homme au monde selon Plotin. Qu’en est-il de la Terre, du langage, de la mort et de la réincarnation, réalités dont le cadre est la dimension de corruption du monde sensible ? Quel est le sens des expériences de l’étonnement admiratif, du plaisir et de la contemplation du Beau ? La Nature qui nous entoure, malgré ses imperfections, manifeste la vie parfaite de l’intelligence divine.
En se rapportant au monde sensible, le sage selon Plotin, ne cherche rien d’autre qu’à retrouver, par la Réminiscence, la vérité de l’être et l’unicité de l’Un. Au projet d’un engagement politique, Plotin préfère ainsi résolument celui d’une vie intérieure purifiée et apaisée. La résignation fataliste devant les affaires humaines s’accompagne d’un optimisme fondamental qui nous apprend à voir partout la gloire du Premier Principe.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/25060 2023-10-17 Jérôme Laurent ENS Éditions fr ENS Éditions
Les fictions du droit Pour Hans Kelsen, la question des conditions de validité d’une norme juridique d’une part, celle des valeurs qui sont censées inspirer et contrôler le droit positif d’autre part, sont deux questions bien distinctes. C’est la première de ces deux questions, objet de ce qu’il nomme la « théorie pure du droit », qui est au cœur de ces études centrées sur le statut des fictions juridiques - et d’abord sur la nature des fictions en général.

Cette réflexion se développe ici à travers un débat vivant avec le théoricien des fictions Hans Vaihinger, auteur de la fameuse Philosophie du comme si (1911). Deux questions sont particulièrement stimulantes pour tous ceux qui s’intéressent, de près ou de loin, au droit et à la philosophie du droit : 1) Comment le droit positif comme système de normes existantes peut-il trouver sa justification ultime dans une norme fondamentale fictionnelle, dans une « fiction au sens vaihingerien du terme » ? Autrement dit, comment ce qui est positif, factuel, par exemple telle loi ou telle décision de justice, peut-il trouver son fondement ultime dans quelque chose d’imaginaire, qui ne dénote rien dans la réalité ? 2) Quelle est aujourd’hui la pertinence du modèle kelsénien de validation des normes ? Comment peut-il trouver à s’appliquer de manière cohérente dans le contexte du droit européen ?

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/29395 2023-10-17 Hans Kelsen, Christophe Bouriau et Christophe Bouriau ENS Éditions fr ENS Éditions
Jules Verne inédit Les manuscrits des romans de l’écrivain français le plus célèbre représentent un vaste domaine quasi inexploré dans les centaines de monographies, de biographies et de recueils qui lui sont consacrés. Fruit de recherches menées sur vingt ans, illustré somptueusement, Jules Verne inédit comble cette lacune étonnante.

Les chapitres supprimés et les passages inédits dévoilent un Nemo héroïque, un Fogg criminel, une Aouda mise à nu, Axel grand amant, un Strogoff hautement politique, en un mot le Verne avant le travail éditorial, globalement inique, de Jules Hetzel. Les lecteurs, y compris la critique, ne connaissent qu’un Verne light, censuré, mutilé dans sa chair même.

Les Voyages extraordinaires
d’origine, qui dormaient depuis un siècle et demi, n’attendant que le plus léger baiser, se révèlent enfin danst oute leur beauté immaculée.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/33643 2023-10-17 William Butcher ENS Éditions fr ENS Éditions
Éléments d’une sociolinguistique critique Monica Heller, linguiste et anthropologue canadienne, pose dans ce volume les bases de la sociolinguistique critique comme cadre théorique et comme méthode de recherche, par le biais d’une ethnographie de longue durée, des années 1970 au début du XXIsiècle, sur l’évolution des discours, des pratiques et des idéologies du Canada francophone. Comment expérimenter une sociolinguistique qui met au centre de ses interrogations le rôle des pratiques et des idéologies langagières dans la construction de la différence et de l’inégalité sociales ? Originellement publié en 2003, cet ouvrage, dont nous proposons ici une nouvelle édition, a ouvert tout un champ de recherche et s’est imposé comme une référence essentielle et un outil incontournable dans la formation en sociolinguistique. Cette deuxième édition ajoute au texte original plusieurs éléments d’actualisation sur les terrains étudiés mais aussi sur le plan théorique, méthodologique, politique et déontologique.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/46758 2023-10-05 Monica Heller ENS Éditions fr ENS Éditions
Dramaxes Dramaxes : la primeur est donnée au récit, intrigues et rebondissements dramatiques puisent à l’imaginaire, l’accent est mis sur l’action, les textes se concentrent sur l’efficacité de leurs effets.
Dramaxes : peut-être le trait commun des fictions policières, fantastiques et d’aventures. Mise en scène dramatique du crime et de la logique par le récit policier, de ce qui terrifie dans le fantastique, des espaces et des temps mystérieux propices à l’aventure : la fiction populaire dramatise les savoirs et le sens. De Verne à Matheson, de Dumas à Lovecraft, des vampires aux super-héros, de l’aventure utopique du XVIIIe siècle au « polar postmoderne », des lectures d’œuvres et des approches théoriques cherchent à saisir dans la singularité de ces fictions, mais aussi dans l’évidence d’un air de famille, certains de leurs enjeux poétiques, historiques et imaginaires.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/21515 2023-10-02 Denis Mellier et Luc Ruiz ENS Éditions fr ENS Éditions
Américônes Ces six essais sur l’image aux États-Unis examinent la peinture, la photographie et le cinéma américains. De la présentation panoramique à l’examen méticuleux d’une ou plusieurs œuvres, ils mettent en rapport la culture d’un pays soupçonneux des icônes avec le contexte historique, idéologique, esthétique qui les a vus naître. L’accent est mis sur la méthodologie de la lecture d’image. À rebours des idées reçues, ces textes résultent des travaux présentés par les équipes de recherche « Clinamens » de l’École Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud au cours de l’année 1995-1996 et constituent un outil de travail utile à tous ceux que passionne l’iconographie.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/22305 2023-10-02 Marc Chénetier ENS Éditions fr ENS Éditions
Le poète au labyrinthe Peut-il y avoir encore une poésie lyrique après Haussmann ? Le mythe du Labyrinthe semble réveillé par le grondement menaçant des villes énormes. La modernité poétique, du Flâneur baudelairien au Piéton de Paris farguien, pourrait être lue à travers cette expérience particulière du parcours urbain, dont les dimensions perceptives, esthétiques et sociologiques sont nouvelles. Le Sujet en crise vit ce parcours comme une expérience initiatique. Dans ce corps à corps érotique et chorégraphique avec l’espace, dont il étreint héroïquement la réalité rugueuse, le poète reconquiert son auréole perdue. Le lecteur pourra donc suivre les tours et les détours de cette légende dorée de la canonisation du Poète en saint urbain.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/22425 2023-10-02 Pierre Loubier ENS Éditions fr ENS Éditions
Aux origines du capitalisme Comment et quand le monde a-t-il basculé dans ce système que l’on appelle « capitalisme » ? C’est dans cette discussion que s’inscrit le Brenner Debate, du nom de l’historien américain Robert Brenner. À l’origine de ce débat important parmi les historiennes et historiens du capitalisme, les travaux de Robert Brenner ont exercé une influence majeure sur le développement de la pensée marxiste à partir des années 1970. Dans une première partie, François Allisson et Nicolas Brisset retracent et contextualisent les principales étapes de ce débat ayant mené aux travaux de Robert Brenner. Les auteurs montrent ainsi que la manière d’aborder l’histoire du capitalisme est intimement liée au regard que l’on porte sur ce système économique. Une seconde partie propose la traduction inédite d’un article de Robert Brenner paru en 2007, « Propriété et progrès : quand Adam Smith faisait fausse route », qui constitue, de l’aveu même de son auteur, la version définitive de son argument développé en 1976. Cet ouvrage est une porte d’entrée sur la pensée d’un économiste méconnu dans l’espace francophone, qui pourtant mérite, au regard de son importance dans l’historiographie anglo-saxonne, toute notre attention.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/46296 2023-09-12 François Allisson et Nicolas Brisset ENS Éditions fr ENS Éditions
Penser l’humain et la technique Les pensées de Gilbert Simondon et de Jacques Derrida n’ont jamais été étudiées de manière conjointe, alors même que les deux auteurs partagent un contexte historique, un milieu théorique ainsi qu’un ensemble de problématiques communes qui animent leurs réflexions dans le champ philosophique des années 1960. Ce livre propose de remédier à ce manque en confrontant les pensées des deux auteurs autour de trois grandes questions : celle de la métaphysique et des rapports entre philosophie et sciences, celle de l’humain et des rapports entre vie et conscience, et celle de la technique et des rapports entre mémoire et archives. Autant d’interrogations qui ressurgissent aujourd’hui, face aux menaces de l’Anthropocène et du transhumanisme. L’articulation des pensées de Simondon et de Derrida constitue ainsi une ressource fondamentale pour dépasser les oppositions entre animalité et humanité, nature et culture ou nature et technique. Elle permet de repenser les rapports entre vie, technique et esprit hors des schémas dualistes, ainsi que d’appréhender les enjeux anthropologiques des mutations technologiques contemporaines.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/46425 2023-09-12 Anne Alombert ENS Éditions fr ENS Éditions
Une théorie de l’organisation du lexique des langues sémitiques : matrices et étymons L’ouvrage entreprend de faire la synthèse des recherches menées durant les quinze dernières années sur l’organisation du lexique de l’arabe et des langues sémitiques.

Il s’agit de montrer comment la théorie des matrices, étymons et radicaux (MER) rend compte des phénomènes de l’hébreu biblique et de l’arabe classique. Dans les deux cas, non seulement les auteurs parviennent à réorganiser le lexique sous forme de vastes champs phonético-conceptuels, mais ils fournissent aussi une explication à des phénomènes comme l’homonymie, l’énantiosémie et la polysémie du lexique de ces langues, phénomènes tenus pour mystérieux jusqu’à ce jour.

Il s’agit aussi d’approfondir le contenu et le fonctionnement de la théorie des MER, conçue plus abstraitement dans les premiers travaux de Georges Bohas.

Il s’agit enfin de tirer toutes les implications de cette théorie pour la théorie linguistique en général (par exemple, pour le débat sur la nature du signe linguistique) et de montrer l’incidence de la théorie des MER sur les débats actuels, particulièrement sur le problème de l’origine des langues.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/12832 2023-07-20 Mihai Dat et Georges Bohas ENS Éditions fr ENS Éditions
Le génie de la langue française La Fontaine affiche nettement sa filiation à l’égard de Marot. Du moins à l’égard d’un Marot. Comme beaucoup d’auteurs de son époque, il voit en effet dans le poète de L’Adolescence clémentine l’efflorescence printanière d’un style proprement français, qui allie au piquant et au brio la naïveté toute vernale d’une écriture. L’auteur des Fables et des Contes admire ainsi le brillant faiseur d’épigrammes. Il y reconnaît « le génie fran­çais », son ingenium, son naturel. Ce naturel s’exprime à la fois dans un esprit gaulois – que Rabelais radicalise trop pour qu’on puisse en faire un allié de marque – et une écriture transparente, non savante, à l’opposé de l’artificieuse et docte poésie de la Pléiade rejetée par le XVIIe siècle comme un accident regrettable dans l’histoire des formes. Cet « élégant badinage », assigné depuis Boileau à Marot, a pu nuire à l’œuvre de ce dernier en en restreignant la portée. La critique moderne a, par contraste, reconnu dans le poète de Cahors un esprit secret, anxieux, au cœur des débats évangéliques du premier XVIe siècle. Le vrai Marot est sûrement à rechercher au carrefour de ces deux interprétations extrêmes ; comme La Fontaine, au demeurant, que l’on ne peut réduire au modèle achevé de l’esthétique galante.
La relation qui unit Marot et La Fontaine est bien en tout cas au départ une relation d’ordre formel. Aussi les chercheurs réunis ici ont tous tenté de repenser ou de repréciser les lectures stylistiques de l’un ou l’autre de ces auteurs à travers leur interprétation de L’Adolescence clémentine ou des Amours de Psyché et de Cupidon. La diversité des points de vue adoptés permet d’aider à définir ce qui reste en dernier lieu le plus difficile à caractériser, ce naturel du style, si revêche à l’analyse littéraire.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/19358 2023-07-20 Jean-Charles Monferran ENS Éditions fr ENS Éditions
Cinéma pédagogique et scientifique Apprendre avec des images et du son : depuis longtemps déjà le cinéma, puis la vidéo et le multimédia, ont investi l’enseignement. Le développement de ces pratiques suit un parcours complexe qu’infléchissent de nombreux facteurs : innovations techniques, histoire du cinéma, évolution des savoirs et de leur didactique, décisions politiques et passions individuelles... Dans ce domaine, le travail des pionniers est parfois méconnu, sinon oublié, et l’accumulation des savoirs et des expériences se fait difficilement.
L’histoire des fonds d’archives de films pédagogiques et scientifiques, qui datent quasiment des débuts du cinéma, l’histoire des personnes et des institutions, à l’origine de ces productions d’images et de sons, restent à écrire.
Parallèlement, on constate un intérêt grandissant pour les images et les films d’archives. Des cinémathèques spécialisées s’organisent et se développent, leurs fonds intéressent les producteurs et les diffuseurs de films ainsi que les chercheurs. Réfléchir sur ce que nous apprennent les documents anciens, prendre en compte la richesse des fonds d’archives filmées, dans les domaines scientifique et pédagogique, s’interroger sur les usages actuels et futurs, les raisons des oublis et les enjeux de la mémoire, tel est l’enjeu de ce recueil.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/20288 2023-07-20 Béatrice de Pastre, Monique Dubost et Françoise Massit-Folléa ENS Éditions fr ENS Éditions
Le roman espagnol face à l’histoire Sans écarter le roman historique qui connaît en Espagne un regain d’importance, la question du roman dans son rapport à l’Histoire a été abordée au cours de ce colloque tant du point de vue de la sociologie de la littérature, de l’histoire littéraire – la mort de Franco, qui intervient à mi-parcours, introduit-elle des changements ? – qu’à partir d’analyses précises d’œuvres publiées pendant cette période. Une table ronde finale réunit des spécialistes des littératures contemporaines françaises et espagnoles pour essayer d’écarter les frontières de nos analyses.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/20690 2023-07-20 Marie-Linda Ortega ENS Éditions fr ENS Éditions
L’inscription du regard Comment le regard peut-il s’écrire dans un texte et pour quels effets esthétiques, dramatiques ou poétiques ? Quels rapports l’écriture entretient-elle avec l’exercice de la vue et la volonté de “faire voir” avec les mots une réalité nécessairement absente ? Pour que le sens surgisse, la lettre ne doit-elle pas toujours s’effacer devant les représentations mentales que la lecture articule ?
Ainsi l’écrit offre-t-il un champ aux jeux du visible, de la présence et de l’absence, de l’imitation et de la métaphore. Il construit son propre objet au carrefour de l’optique, de la théologie, de l’esthétique et de la rhétorique, comme autant de discours qui l’informent et le justifient. Négligeant l’analyse d’œuvres picturales et iconographiques, cet ouvrage collectif s’attache à l’étude des “images” que la “lettre” produit et des mises en scène du regard dans la fiction poétique et narrative. L’enquête se déploie sur une longue période – des premières œuvres en langue vernaculaire jusqu’au seuil de l’âge classique – au cours de laquelle conception de la littérature, perception du monde et outils de la connaissance se modifient. Elle permet ainsi de confronter les solutions et les choix, de mesurer les permanences et les ruptures pour que s’instaure un dialogue entre les époques et que s’élaborent, en pointillé, les linéaments d’une histoire des représentations.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/21255 2023-07-20 Michèle Gally et Michel Jourde ENS Éditions fr ENS Éditions
Poétiques de Robert Desnos Dédié à Marie-Claire Dumas, à qui l’on doit les études les plus complètes et l’établissement de très nombreux textes posthumes, ce volume offre de faire le point sur l’état actuel des regards critiques portés sur l’œuvre de Desnos.
De sa postérité dans les manuels scolaires jusqu’à l’analyse des figures de la mort, du labyrinthe ou du crime de sang, une première partie regroupe, sous forme d’études thématiques, des propositions inédites éclairant notre connaissance de son œuvre poétique.
Une seconde partie interroge plus spécifiquement, à travers les prises de position explicites aussi bien que les manifestations textuelles, la question du vers chez cet explorateur qui, pour en avoir testé l’élasticité et en avoir souvent cherché les limites, ne cesse de nous interroger sur sa définition, son entité, voire sa pertinence.
Cet ensemble regroupe les interventions de dix chercheurs à la journée d’études tenue en 1995 à Fontenay, pour commémorer le cinquantième anniversaire de la mort du poète.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/21985 2023-07-20 Laurent Flieder ENS Éditions fr ENS Éditions
Poétique du texte offert À la muse, aux dieux ou aux disparus, le poème lyrique est souvent un texte adressé. Quelle part prend ce destinataire choisi dans l’expression ou la construction même du sujet ? Quel autre rapport que circonstanciel la poésie entretient-elle avec la célébration ou l’offrande ? Telles sont les deux principales questions que ce volume d’études entend poser. À travers des essais généraux tout d’abord, portant sur l’intention lyrique, le geste même du don, ou la relation entre « le poétique et l’expérience de la perte ». À travers des lectures critiques ensuite, interrogeant les œuvres de Shakespeare, Baudelaire, Rimbaud, Mallarmé, Valéry, Reverdy, Desnos, Char, Mandiargues ou Bonnefoy. Au fil de ces études, une trajectoire ainsi se dessine qui vérifie les mots de Pierre Michon selon lesquels « les vers sont faits pour être donnés, et qu’en échange on vous donne quelque chose qui ressemble à de l’amour ».

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/22135 2023-07-20 Jean-Michel Maulpoix ENS Éditions fr ENS Éditions
Le Café Milan, années 1760 : un club au nom percutant d’Académie des coups de poing regroupe une poignée de jeunes philosophes des Lumières qui font bientôt paraître « Le Café » : revue conviviale, comme ces cafés où l’on se rencontre pour discuter et refaire le monde ; stimulante, comme la boisson du même nom qui « réjouit l’âme et éveille l’esprit ». Économie, droit civil, communication, littérature, musique, théâtre, etc., rien n’échappe à ces esprits curieux et universels. Que veulent-ils ? Une société plus juste, permettant l’accès du plus grand nombre au plus grand bonheur – au plus grand bien être – et pour laquelle ils œuvreront aussi en qualité de hauts fonctionnaires du Milanais. Au-delà des illusions qu’ils ont pu nourrir, les philosophes du « Café » ont participé, par leur réflexion et par leur action, à l’accouchement des démocraties occidentales. Cet ouvrage présente, pour la première fois en France, une large anthologie bilingue de la revue milanaise.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/23400 2023-07-20 Raymond Abbrugiati ENS Éditions fr ENS Éditions
Venise 1297-1797 La République des castors : c’est ainsi que Montesquieu, d’après un témoignage de Pierre Daru, appelait Venise. Qu’entendait-il, au juste, par là ? La ténacité, certes, avec laquelle les habitants de la lagune avaient fait surgir de l’eau la « ville la plus triomphante » du monde, mais sa précarité aussi, qui pouvait à chaque instant la mettre en butte aux convoitises des hommes et à l’usure du temps. Ainsi, en un jour, le 12 mai 1797, la vague napoléonienne devait emporter la vieille République qui avait résisté pendant un millénaire à toutes les menaces, à tous les dangers.
C’est autour de cet événement – situé comme « épisode » dans ses tenants et aboutissants immédiats, mais aussi dans une ligne de « tendance » séculaire –, et pour en commémorer l’anniversaire, que ce recueil est organisé. Il ne s’agit pas d’un livre, qui viendrait s’ajouter à l’immense bibliographie sur l’histoire de Venise, mais plutôt d’un guide pour ce qui, dans cette histoire, a fait et fait encore problème : le « mythe politique », le statut des « citoyens », les querelles théâtrales, les circonstances de la chute, les débats et controverses dont la République fut l’objet après 1797, et tout au long du XIXe siècle.
Si deux légendes ont fleuri autour de Venise et de son histoire, une légende dorée et une légende noire, ce recueil, en déroulant un fil continu entre les deux, tente de montrer comment l’une ne fut que le reflet inversé de l’autre. C’est ce qui fait, au fond, la singularité de Venise dans l’histoire européenne.

]]>
https://books.openedition.org/enseditions/24168 2023-07-20 Alessandro Fontana et Georges Saro ENS Éditions fr ENS Éditions