Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’urgence et l’effroi

 | 
Ninon Grangé

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au terme de cette recherche, qu’avons-nous découvert ? L’étude de l’état d’exception est un champ expérimental permettant d’appréhender une dimension du politique, inaperçue dans la linéarité chronologico-historique, qui se saisit par ce que le politique en général conjure. L’état d’exception sous ses formes diverses utilise la mise en place ou simplement l’évocation de l’état de siège pour recoder la limite entre l’intérieur et l’extérieur et assumer ainsi la fonction apotropaïque de la cité. Cela ne va pas sans contradiction pour le droit positif ainsi que pour les rapports entre le droit institué et l’entité politique instituante. Le paradoxe, dans lequel nous avons la possibilité de voir l’essence de l’état d’exception, les difficultés à concevoir un phénomène du politique dont le nom est apparu récemment, le cercle vicieux que l’inscription juridique ou pseudo-juridique révèle dans les perméabilités entre droit et politique, tout cela éclaire le rôle actif de la forme « guerre ...

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540