Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Épistémologies du genre

Partie 2. Multiplicité et intersections des rapports de domination

La fabrique du bouc émissaire en crèche : souffrance et racisme dans le travail de care

François Ndjapou et Pascale Molinier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le racisme n’est plus un mécanisme des « autres », nous avons à en reconnaître les ressorts dans notre propre conduite et dans notre manière de penser le monde. (Gaignard 2006, p. 14)

Dans le cadre d’une mission départementale de prévention des conduites à risques1, François Ndjapou a conduit une recherche action dans un établissement d’accueil de jeunes enfants situé dans un quartier populaire d’une grande agglomération. Ouverte de 7 heures à 18h45, du lundi au vendredi, la crèche accueille 55 enfants, âgés de 3 mois à 3 ans, qui se répartissent en quatre sections d’âges. L’encadrement est assuré par douze auxiliaires de puériculture (trois par section), une éducatrice de jeunes enfants et une directrice puéricultrice. Pour fédérer l’équipe autour d’une démarche d’accompagnement à la prise en compte du genre dans l’analyse des pratiques, il a été décidé de faire participer l’ensemble des actrices à la co-construction du dispositif méthodologique et à la co-production d’un recueil de...

Auteurs

François Ndjapou est doctorant en psychologie sociale à l’université Paris 13 et membre du laboratoire UTRPP. Il travaille dans le secteur socio-éducatif depuis plus de vingt ans. Éducateur de jeunes enfants, formateur en travail social puis psychologue dans le champ interculturel, il intervient dans les institutions éducatives, sanitaires et sociales, soit en tant que praticien, soit en tant que chercheur. Ses recherches doctorales sont centrées sur le thème du care et de la mixité dans l’éducation des jeunes enfants. Développant une perspective de genre dans la petite enfance, il a publié en 2014 « Le genre et la mixité en formation d’éducateur(e) de jeunes enfants » (Nouvelle revue psychosociologique, no 17, p. 69-82) et en 2015 « Images & mots : pour parler d’égalité dans la petite enfance » (Le sociographe, no 49, p. 29-38).

Pascale Molinier est professeure de psychologie sociale à l’université Paris 13 USPC, directrice de l’UTRPP et directrice de publication de la revue Les cahiers du Genre. Ses recherches portent principalement sur les rapports entre genre, subjectivité et travail. Elle a fait partie au CNAM de Paris de l’équipe pionnière en psychodynamique du travail dans les années 1990, puis elle a contribué à partir de 2005 à introduire les éthiques du care en France. Elle a notamment publié en 2006 Les enjeux psychiques du travail (Paris, Payot) et en 2013 Le travail du care (Paris, La Dispute).

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540