Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Épistémologies du genre

Partie 1. Pluralité et croisements des disciplines

Le genre en littérature : difficultés, fondements et usages d’un concept

Christine Planté

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans l’actuel paysage des études sur le genre, la littérature brille encore souvent par son absence, en France du moins, alors même qu’elle a été très présente lors de l’émergence du concept et de la constitution du champ de recherche1 dans les pays anglophones. Alors même, surtout, que la littérature a constitué un des lieux où s’est interrogé de longue date l’ordre binaire et hiérarchisé des sexes et cela, non seulement dans les grands textes politiques ou essayistes de prise de position sur le sujet2, mais dans des écrits de genres (littéraires) multiples3. Ces deux faits – les recherches sur le genre se sont dans leur construction profondément nourries de l’apport de la littérature ; la littérature a été un lieu et un moyen privilégié pour interroger l’ordre social des sexes – devraient suffire à rendre intellectuellement indéfendable l’ignorance des questionnements de genre dans laquelle les études littéraires françaises sont demeurées en France jusqu’à une période très récente...

Auteur

Christine Planté est professeure émérite de littérature française et d’études sur le genre à l’université de Lyon 2 et membre de l’IHRIM (UMR 5317). Elle codirige la collection « Des deux sexes et autres » aux Presses universitaires de Lyon et elle est membre du comité scientifique de l’institut Émilie du Châtelet et du conseil consultatif de Women in French. Ses travaux, qui relèvent d’une poétique historique, portent principalement sur la place des femmes dans l’histoire et l’institution littéraire et sur les écritures, théories et représentations du féminin/masculin, en particulier dans la littérature française du XIXe siècle. Parmi ses publications : La petite sœur de Balzac. Essai sur la femme auteur [1989], Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2015 ; Masculin / féminin dans la poésie et les poétiques du xixe siècle, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2002 ; L’épistolaire, un genre féminin ?, Paris, Champion, 1998.

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540