Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Épistémologies du genre

Croisements des disciplines, intersections des rapports de domination

Epistemologies of gender. Cross-fertilisations of disciplines, intersections of power relations

GenERe (éd.)

Que signifie, aujourd’hui, être chercheur·e et travailler avec le concept de genre ? Le genre ne se conçoit pas isolément. C’est ce que montrent les quatorze contributions réunies dans cet ouvrage, à partir de disciplines aussi variées que la géographie, l’histoire, la littérature, la sociologie, les STAPS, la linguistique, la psychologie sociale, les SIC, les sciences de l’éducation ou encore la philosophie.
D’une part, penser le genre engage des croisements entre les disciplines dont t...


Lire la suite

What does it mean today for a researcher to work with the concept of gender? Gender cannot be conceptualised in isolation. This is what is demonstrated by this book whose fourteen contributions cover disciplines as diverse as geography, history, literature, sociology, sports science, linguistics, social psychology, communication studies, education studies and philosophy.
On the one hand, conceptualising gender involves some cross-fertilisation between the disciplines, as exemplified abov...


Lire la suite

Note de l’éditeur

Cet ouvrage est rédigé selon des pratiques d’écriture inclusive. Nous avons choisi d’utiliser le point médian pour les noms, adjectifs et participes passés dont les formes féminine et masculine ne diffèrent que par la présence ou l’absence d’un -e final (les étudiant·e·s sont parti·e·s), ainsi que la barre oblique pour les noms et adjectifs faisant apparaître des suffixes différents au masculin et au féminin (les rapporteurs/teuses sont observateurs/trices). Dans les cas où deux formes féminines sont en concurrence (chercheur/euse, chercheur·e), nous avons laissé le choix aux auteur·e·s.

Illustration de couverture : © Anne Brugni

  • Éditeur : ENS Éditions
  • Collection : Sociétés, Espaces, Temps
  • Lieu d’édition : Lyon
  • Année d’édition : 2018
  • Publication sur OpenEdition Books : 12 juillet 2018
  • ISBN (Édition imprimée) : 9791036200212
  • ISBN électronique : 9791036200236
  • Nombre de pages : 248 p.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Christine Détrez
Préface

Partie 1. Pluralité et croisements des disciplines

Florence Salanouve
Les bibliothèques au prisme du genre

L’apport critique de la méthodologie du genre appliquée à la classification des savoirs

Claude Gautier
De la neutralité axiologique au réalisme des expériences vécues du standpoint

Une critique féministe de la relation de connaissance

Partie 2. Multiplicité et intersections des rapports de domination

Clémence Perronnet
Le genre est-il un cache-race ?

Intersections entre genre, classe sociale et « race » dans un projet éducatif sur l’égalité filles-garçons en sciences

Muriel Gleser-Neveu
Les « femmes déchues » et les associations pour femmes à Liverpool (1890-1910)

Intersectionnalité et micro-histoire

Marie Ruiz
La statistique au service d’une pensée binaire dans l’Angleterre victorienne

Genre, émigration féminine et recensements

Conclusion

La recherche en études de genre en contexte polémique

Vanina Mozziconacci et Cécile Thomé
Postface

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

ENS Éditions