Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les théories de l’énoncé dans la grammaire générale

 | 
Valérie Raby

Chapitre I

L’énoncé dans les grammaires françaises des xvie et xviie siècles : quelques repères

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les théories de l’énoncé portées par les grammaires latines humanistes sont assez bien connues, notamment parce qu’elles ont été mises en lumière depuis la fin des années 1960 par plusieurs travaux sur les sources de la grammaire de Port-Royal1. Il n’en va pas de même pour les grammaires françaises de la même période, dont les réflexions sur l’énoncé sont beaucoup moins systématiques, et autrement orientées. Ces ouvrages s’inscrivent dans une nouvelle configuration des relations entre grammaire et langue : l’entreprise de grammatisation du français consiste pour ses artisans à se donner pour objet non plus le latin – dans la diversité restituée de ses usages ou comme langue scolastique universelle –, mais un ensemble d’usages vivants, soumis à la variation et que les grammaires, parmi d’autres outils linguistiques et selon des projets différents, constituent en « langue française » 2. Si l’outillage conceptuel de ces premières grammaires est celui de la grammaire latine, son adaptat...

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540