Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le bonheur dans la modernité

 | 
Sylvain Brunier

Chapitre V

Un « héritage sans testament » : les recompositions du travail de conseil (1981-1985)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Que l’on vive dans la nostalgie, que l’on insiste sur le retour cyclique du même (les « modes » qui se succèdent et reviennent…), ou que l’on insiste sur le changement radical auquel correspondrait le moment présent, il ne semble pas y avoir capitalisation et intégration des expériences. Sur ce plan aussi, donc, la constitution d’une identité professionnelle apparaît difficile.1

Tout au long des années 1970, les conseillers agricoles se trouvent pris entre deux feux. Désavoués par les réformateurs de la politique de développement agricole, qui leur reprochent leur inefficacité, ils sont également la cible des mouvements de critique radicale du productivisme, qui dénoncent, eux, leur rôle prépondérant dans l’entreprise de sélection des agriculteurs les plus performants sur le plan économique. Pour continuer d’exercer leur métier selon les valeurs collectivement élaborées à partir du milieu des années 1950, ils doivent faire preuve d’une grande inventivité. Ils investissent les territo...

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540