Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le bonheur dans la modernité

 | 
Sylvain Brunier

Chapitre I

La « ligne générale » : mettre le conseil au cœur des politiques de modernisation agricole (1945-1953)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Par beaucoup de côtés d’ailleurs, cette œuvre – et cela ne doit choquer personne – s’apparente un peu à de la colonisation. Dans certaines régions il faut, en effet, remettre en route bien des pratiques essentielles qui ont été abandonnées peu à peu.1

Dans l’immédiat après-guerre, la planification du développement économique par les États fait consensus parmi les élites politiques européennes2. Dans cette perspective, l’essor industriel passe par des gains de productivité sans précédent dans le secteur agricole. Mais la fragmentation de ce secteur en millions d’exploitations rend la conduite de la planification problématique : comment inciter les agriculteurs à investir pour intensifier leurs modes de production ? Pour répondre à cette question, certains agronomes français s’intéressent aux expérimentations de nouveaux systèmes d’encadrement des agriculteurs menées dans plusieurs pays européens durant la guerre. En Suisse, dès 1940, le plan Wahlen impose, au nom de l’Office fédéral d...

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540