Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Spinoza-Malebranche

 | 
Raffaele Carbone
, 
Chantal Jaquet
, 
Pierre-François Moreau

Deuxième partie. Spinoza-Malebranche : réceptions croisées

Malebranche-Spinoza, aller-retour

Le parcours polémique de Pierre-Sylvain Régis

Antonella Del Prete

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’association polémique de Descartes et de Spinoza apparaît immédiatement après la publication du Traité théologico-politique, en 1670, sous la plume de Samuel Desmarets1 et se répand rapidement, d’abord aux Pays-Bas, ensuite en France : à la fin du xviie siècle la comparaison entre ces deux philosophes deviendra un topos de l’anti-cartésianisme, consistant à repérer chez le philosophe français un nombre de plus en plus grand d’impiétés explicitées par Spinoza2. Le rapprochement de Malebranche et de Spinoza est initialement bien plus rare avant la fin du siècle et souvent il est avancé avec précaution : il ressemble en effet à un fleuve souterrain, innervant implicitement certaines polémiques de l’époque et ne faisant surface qu’à des occasions bien spécifiques. Il est en outre un argument polémique qui peut assumer un sens très différent : chez les anti-cartésiens, il peut contribuer à établir une généalogie des erreurs allant de Descartes à Spinoza, en passant par Malebranche ; il...

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540