Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Spinoza-Malebranche

 | 
Raffaele Carbone
, 
Chantal Jaquet
, 
Pierre-François Moreau

Première partie. Spinoza-Malebranche : de l’ontologie à la politique

Mos geometricus et attention après Descartes

Spinoza, Malebranche et la méthode de la philosophie

Cristina Santinelli

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Mens pura et attenta ». Autour de Descartes

La réflexion philosophique a toujours tenu compte du thème de l’attention qui, au xviie siècle, devient théoriquement significatif lorsque Descartes l’associe de façon explicite à la question de la méthode pour la « recherche de la vérité » et lui attribue une fonction déterminante et constitutive dont la philosophie d’orientation cartésienne, de Port-Royal à Spinoza, de Malebranche à Leibniz, héritera.

Dans le contexte d’une vive polémique contre la « pédanterie » de la méthodologie traditionnelle d’apprentissage et de recherche, la réflexion de Descartes met au premier plan l’attention comme élément structurant cet instrumentum premier de la connaissance qui est l’« idée claire et distincte ». Le rôle de l’attention reste identique des Regulae, où Descartes parle encore d’intuitus, aux Principia philosophiae, qui contemplent dès lors la définition d’idée ou de perception « claire et distincte ».

Par rapport au sens traditionnel qui insist...

Auteur

Università di Urbino

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540