Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Spinoza-Malebranche

 | 
Raffaele Carbone
, 
Chantal Jaquet
, 
Pierre-François Moreau

Première partie. Spinoza-Malebranche : de l’ontologie à la politique

Le bord du précipice

Dortous de Mairan entre Malebranche et Spinoza

Pierre-François Moreau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’idée de confronter les deux philosophies n’est pas si nouvelle1 puisqu’elle est venue, du vivant même de Malebranche, en 1713, à celui qui se qualifiait alors comme un jeune homme2, Jean-Jacques Dortous de Mairan. Ils échangent huit lettres en une année3. Elles sont publiées près de cent trente ans plus tard, en 1841, par Feuillet de Conches, puis en 1845, par Victor Cousin dans ses Fragments de philosophie cartésienne et en 1866 au troisième volume de ses Fragments philosophiques ; elles ont été rééditées par Joseph Moreau en 1947, puis dans l’édition des Œuvres complètes dirigée par André Robinet4 et enfin par Geneviève Rodis dans le second volume de son édition de Malebranche dans la « Pléiade » en 1992. Elles ont depuis leur première publication intéressé les commentateurs surtout pour l’éclairage qu’elles pouvaient jeter sur la pensée de Malebranche ; on a beaucoup moins pris en considération Dortous de Mairan lui-même5, à l’exception d’un bref article de Geneviève Rodis-Lewi...

Auteur

ENS de Lyon / IHRIM-UMR 5317

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540