Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Spinoza-Malebranche

 | 
Raffaele Carbone
, 
Chantal Jaquet
, 
Pierre-François Moreau

Introduction

Spinoza-Malebranche : état des lieux

Raffaele Carbone

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 17 septembre 1713, deux ans avant la mort de Malebranche (le 13 octobre 1715), s’ouvre la correspondance entre Dortous de Mairan (1678-1771) et l’Oratorien. Troublé par la lecture de l’Éthique, fasciné par ses démonstrations serrées, le futur lauréat de l’Académie des sciences adresse quatre lettres à l’auteur de la Recherche de la vérité et l’adjure de lui dévoiler « les paralogismes » de Spinoza1. Le jeune correspondant de Malebranche tente inutilement de lui faire admettre que sa conception de l’étendue intelligible implique que les corps en soient les modes et qu’ainsi son système conduit au spinozisme. Dans ses réponses, Malebranche lui explique que Spinoza confond le monde intelligible qui est l’objet immédiat de l’esprit avec l’étendue créée, la Raison souveraine qui renferme les idées éclairant les esprits avec la réalité matérielle que ces idées représentent2.

Avant Dortous de Mairan, d’autres contemporains de Malebranche ont soutenu que certaines de ses doctrines faisaie...

Auteur

Università Federico II di Napoli / IHRIM-UMR 5317

© ENS Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540