Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Dessiner les frontières

 | 
Michelle Auzanneau
, 
Luca Greco

Première partie – Frontières : mises en tension et en perspective

2. Frontière symbolique et construction plurielle d’imaginaires à San Diego (Californie, États-Unis)

Marko Tocilovac

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

1. Introduction

C’est dans l’océan Pacifique, à quelques mètres à peine de la côte, que commence – ou se termine – la barrière frontalière mexico-américaine. Composée de grandes barres de fer d’environ trois mètres de hauteur séparées légèrement les unes des autres, cette barrière devient plus dense et plus haute à mesure qu’elle se prolonge sur la plage puis se transforme en un assemblage compact de barres plus fines et très rapprochées. Alors que le tracé de la ligne frontalière suit la pente d’une petite colline, cette barrière devient une clôture grillagée puis une succession de plaques en métal opaques, qui empêchent les contacts visuels et physiques entre les deux côtés. Au sommet de cette colline, nommée Monument Mesa1, la barrière frontalière redevient une clôture, autour de laquelle a été aménagé un espace pour que puissent se rassembler des personnes des côtés mexicain et américain. Il s’agit du Friendship Park.

Figure 1 : Vue du Friendship Park depuis le côté américain, lor...

Autor

CREDA, Université Sorbonne Nouvelle et CNRS - CNE, EHESS/CNRS

© ENS Éditions, 2018

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540