Version classiqueVersion mobile

L'invitation au voyage

 | 
Emmanuelle Peyvel

Remerciements

Texte intégral

1Mes remerciements vont en premier lieu à Laurence Roulleau-Berger (UMR 5206), qui a su trouver les mots pour faire de cette thèse un livre ; ainsi qu’à mon directeur de thèse, Jean-Christophe Gay (université de Nice Sophia-Antipolis), pour son soutien bienveillant depuis le début de cette aventure.

2Au Việt Nam, ma profonde gratitude va à mes professeurs de vietnamien de l’école polytechnique de Hà Nọi (Trường Đại Học Bách Khoa), Mesdames Nguyễn Việt Hương, Nguyễn Thị Thu Cúc, Ngô Thị Hồng Lan, Nguyễn Thanh Hằng et Nguyễn Việt Lê, ainsi qu’au professeur de géographie Phạm Văn Cự (université nationale de Hà Nội). Je remercie également les chercheurs qui ont eu l’amabilité de m’accorder de leur temps : Philippe Papin (EPHE), Philippe Lefailler et Olivier Tessier (EFEO), Fanny Quertamp (PADDI) et Laurent Fages. Ce travail n’aurait pas été le même sans l’aide que m’ont apportée Hà Thị Vĩnh Nguyễn et Chi Thị Nguyễn, dont la débrouillardise m’impressionnera toujours, ainsi que Nhung Lê Tuyết, Hoa Dương Thị Quỳnh et Triều Phạm Thị Thủy. Sur le terrain, le travail fourni par Trà Thị Nguyễn, Trần Phương Thảo et Trần Khánh Ly a été de grande qualité. Enfin, Định Lê occupe dans ce projet une place toute particulière. Que l’ensemble des personnes qui ont bien voulu se prêter aux jeux des entretiens soient également ici remerciées pour le temps qu’elles m’ont consacré.

3En France, ma reconnaissance va tout d’abord à l’Institut d’Asie orientale de Lyon (UMR 5062) qui m’accompagne depuis 2007, et en particulier à François Guillemot pour son aide documentaire précieuse. Je tiens également à remercier mes professeurs de l’INALCO, et notamment Manuelle Franck et Nguyễn Khắc Thiệu. Mes réflexions sur le tourisme doivent beaucoup à l’ancienne équipe MIT (Mobilités, Itinéraires, Territoires, Paris 1), ainsi qu’aux séminaires TRIP (Tourisme Recherches Institutions Pratiques) de l’EHESS. Ce travail n’aurait pas non plus été possible sans l’attention que m’ont accordée Christian Taillard (UMR 8170), Jean-François Staszak (université de Genève) et Christine Cabasset (UMR 8170). Qu’il me soit également permis ici d’exprimer ma gratitude à mes anciens collègues de l’ENS Lyon, en particulier à Myriam Houssay-Holzschuch, Michel Lussault, Emmanuelle Boulineau et Emmanuelle Bonerandi, qui me manque. Concernant les productions cartographiques, je remercie Luc Merchez et Mélodie Martin (ENS Lyon), ainsi que Gilles Couix et Laurence David (UBO).

4Je tiens également à témoigner ma profonde amitié à mes amis chercheurs, avec lesquels j’ai tant échangé, en particulier à Amandine Chapuis, pour la complicité qui nous lie, à Marie Gibert, Juliette Ségard, Clément Musil, Isabelle Tracol-Huynh et Christophe Vigne, pour le plaisir que nous avons à travailler sur le Việt Nam.

5Enfin, que mes proches soient ici remerciés pour m’avoir accompagnée dans cette aventure, en particulier ma famille, Pierre, Marie-Thérèse et Grégory, et la famille Trần, de France (Christian, Claude et Kim Anh) et du Việt Nam (Cô Nga et Hùng). Mes derniers mots sont pour Olivier Marcel : je dédie ce livre à notre fils, Milo.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search