Version classiqueVersion mobile

Dans la langue de l’autre

 | 
Anne-Christel Zeiter

Conventions de transcription

Texte intégral

1Le corpus est constitué, pour chaque couple, des six documents suivants :

1. une autobiographie langagière (ABL) écrite du partenaire alloglotte dans ce qu’il a considéré comme sa L1 à l’écrit (ex. de codage : ABLCa) ;

2. une traduction littérale de ce texte (ABLtrad) effectuée par moi-même (Vlana, Carla) ou par un ou une traductrice professionnelle (ex. de codage : ABLtradCa) ;

3. une autobiographie langagière en français (ABLfr) du partenaire alloglotte (ex. de codage : ABLfrCa) ;

4. une biographie langagière en français (BL) du/de la partenaire alloglotte par le/la partenaire francophone (ex. de codage : BLCa) ;

5.-6. un entretien (E) avec chacun des membres du couple (ex. de codage : ECa).

  • 1 Tous les prénoms des informateurs de cette recherche sont des prénoms d’emprunt. Dans les entretie (...)

2Le codage des extraits présentés dans l’ouvrage indique de quelle partie de la démarche il s’agit et de quel couple, identifié par les initiales1 du partenaire alloglotte : Åsa, Zelda, Blaško, Tina, Vlana, Koyam, Carla ou Paul.

Initiales utilisées pour le codage
Partenaires alloglottes Partenaires francophones
Åsa Åsa David Da
Zelda Ze Martin Ma
Blaško Bla Lena Le
Tina Ti Christophe Chr
Vlana Vl Nicolas Ni
Koyam Ko Albane Al
Carla Ca Angelo An
Tom Tom Paul Paul

3Les exemples tirés des (auto)biographies langagières écrites seront repris tels que les participants et les participantes les ont rédigés, sans correction de langue. Chaque entretien a été intégralement transcrit, selon des conventions de transcription limitées et volontairement simples. Les chevauchements, hésitations, répétitions, pauses, interruptions au milieu d’un morphème, qui marquent des moments de co-construction du sens et de réflexion, en termes de contenu et/ou de formulation, sont représentés à l’aide des codes suivants.

( ) chevauchement minime
hésitation
ee hésitation plus longue
. pause (un espace avant et après)
.. pause longue
xxx - interruption au milieu d’un morphème ex. : « je croy- je pensais que… »
x- x- xx répétition, ex. « il- il- il dit que… »
((xx)) passage incompréhensible
((il/elle rit)) l’interlocutrice/-teur rit
((rires)) tout le monde rit
mm approbation affirmative
(( ?)) interrogatif (uniquement lorsque l’énoncé écrit porte à confusion entre exclamatif et interrogatif alors que le ton est clair à l’écoute)
(…) séquence coupée car non significative pour l’analyse

4Les termes suivis d'un astérisque* sont définis dans le glossaire en fin d'ouvrage.

Notes

1 Tous les prénoms des informateurs de cette recherche sont des prénoms d’emprunt. Dans les entretiens, « Ac » fait référence à la chercheuse.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search