Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Raconter d’autres partages ». Littérature, anthropologie et histoire culturelle

2. Histoire, mémoire, identité. xixe-xxie siècle

« Unmastering » ? Un baiser s’il vous plaît, ou de la nécessité de se « remastériser », ou de refonder la maîtrise

Anne Deneys-Tunney

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis ses origines grecques, la question de la définition de la liberté humaine – de sa nature et de ses conditions – n’a cessé d’occuper la pensée philosophique. Du côté de la philosophie politique comme de l’éthique, il s’agit de définir les conditions à la fois théoriques et pratiques de la liberté humaine, en tant qu’elle s’oppose à son inverse, la non-liberté, l’aliénation, c’est-à-dire la soumission à un maître ou des maîtres.

Comment se libérer des maîtres ? La question a été maintes fois lancée et relancée, et les réponses à cette question varient. Mais il ne s’agira pas exactement de cela ici. En effet, face à cette question, j’aimerais tout de suite, en guise de paradoxe, ajouter ou opposer la question suivante : est-il possible de se libérer des maîtres ? Voire même, au risque d’apparaître comme réactionnaire, faut-il se libérer des maîtres ? Ou bien encore, nouvelle question, se libérer des maîtres est-il le meilleur chemin vers la liberté ? Le merveilleux film d’Emmanue...

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540