Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Raconter d’autres partages ». Littérature, anthropologie et histoire culturelle

2. Histoire, mémoire, identité. xixe-xxie siècle

La Fille du capitaine : sujet et histoire

Paule Petitier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un roman de l’adolescence

La Fille du capitaine est à la fois un roman historique et un roman de formation. L’association n’est pas en elle-même surprenante. La littérature française du xixe siècle en offre plusieurs exemples, comme la Chronique du règne de Charles IX de Mérimée ou Nanon de George Sand. Au siècle de l’histoire, il était normal de concevoir que l’identité individuelle se construisait autant dans les bouleversements collectifs que dans la découverte d’un système social. Écrit en 1836, le roman de Pouchkine ramène son lecteur plus de soixante ans en arrière, au moment de la révolte de Pougatchov. Pierre Andréitch Griniov, un tout jeune homme de 17 ans, est envoyé par son père servir non à Saint-Pétersbourg comme il l’espérait mais dans une petite forteresse du gouvernement d’Orenbourg aux confins de l’Oural. La révolte de Pougatchov éclate bientôt, la forteresse est prise par les rebelles, et Pierre, qui ne doit son salut qu’à une coïncidence, est séparé de sa fiancée, ...

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540