Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Raconter d’autres partages ». Littérature, anthropologie et histoire culturelle

1. Histoire des limites et savoirs des frontières, du Moyen Âge aux Lumières

1797 à la lumière de l’Éclair sur l’association humaine (de Louis-Claude de Saint-Martin)

Anouchka Vasak

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1797 est une année « entre deux eaux », entre la Révolution française – ou comment la terminer – et le Consulat, entre révolution et contre-révolution, entre Lumières et romantisme, entre postulation de scientificité et posture mystique ou prophétique – entre illuminisme et idéologie. Encore la préposition « entre » n’est-elle pas la plus juste pour rendre compte du jeu des tensions, conflits mais aussi interactions que je voudrais mettre en évidence pour ce millésime qui n’est en rien, et c’est son intérêt, un « chrononyme ».1 À titre d’exemple, la parution cette année-là de textes aussi différents que l’Essai sur les révolutions de Chateaubriand, la Nosographie philosophique de Philippe Pinel ou Monsieur Nicolas de Rétif de la Bretonne est pour moi une source d’étonnement fécond. Mon projet global quant à l’année 1797 est de déterminer – outre les contradictions politiques, idéologiques, philosophiques qui se font jour alors dans le champ culturel entendu au sens large –, la paren...

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540