Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Raconter d’autres partages ». Littérature, anthropologie et histoire culturelle

1. Histoire des limites et savoirs des frontières, du Moyen Âge aux Lumières

Tombeaux de Rousseau. Germaine de Staël, un passage de l’ancien au nouveau

Florence Lotterie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les ouvrages dont le bonheur du genre humain est le but, placent leurs auteurs au rang de ceux que leurs actions immortalisent ; et quand on n’a pas vécu de leur temps, on peut être impatient de s’acquitter envers leur ombre, et de déposer sur leur tombe l’hommage que le sentiment de sa faiblesse même ne doit pas empêcher d’offrir.1

*

Le seuil des Lettres sur les ouvrages et le caractère de J.-J. Rousseau, en 1788, associe, de manière classique, l’éloge du grand homme à l’image du recueillement sur le lieu où il repose et au souci de restitution d’une dette. Le livre est un autre tombeau, mais s’il inscrit alors sa célébration dans l’appel à un temps qui presse, ce n’est pas celui d’une voix mélancolique elle-même saisie dans une mort à venir. « Mais qui sait si le temps ne nous ôte pas plus qu’il ne nous donne ? Qui peut oser prévoir les progrès de son esprit ? Comment consentir à s’attendre, et renvoyer à l’époque d’un avenir incertain l’expression d’un sentiment qui nous presse ? »...

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540