Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’autonomie de l’établissement, avec ou contre les enseignants ?

 | 
Hélène Buisson-Fenet
, 
Olivier Rey

Le point de vue des chercheurs

Une autonomie ambivalente

Laetitia Progin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’autonomie des établissements scolaires intéresse les acteurs – chefs d’établissement et équipes enseignantes – qui devraient bénéficier de suffisamment de marges de manœuvre afin de pouvoir s’adapter à leur contexte local et à la diversité des populations qu’ils scolarisent. Elle n’est cependant pas à confondre avec celle des acteurs : un établissement peut être considéré comme formellement autonome (il conduit des projets, prend des décisions, produit des actes administratifs) alors qu’à l’intérieur de celui-ci, les enseignants se sentent en réalité relativement peu autonomes. Certains systèmes scolaires accordent une plus grande marge de manœuvre aux établissements concernant l’organisation du travail scolaire, la gestion des ressources humaines et l’administration du budget en imposant en contrepartie de nombreuses procédures de contrôle. Malgré les marges de manœuvre existantes, le renforcement des démarches bureaucratiques peut conduire les enseignants – voire même les direct...

Auteur

Haute école pédagogique du canton de Vaud. Laboratoire Innovation – Formation – Éducation (LIFE), Université de Genève.

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540