Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La reconnaissance avant la reconnaissance

 | 
Francesco Toto
, 
Théophile Pénigaud de Mourgues
, 
Emmanuel Renault

Entre raison et passions, théologie et politique. La reconnaissance à l’âge classique

Estime, amour et reconnaissance dans les Pensées de Pascal

Alberto Frigo

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Que l’image – sinon la conscience – de soi relève d’un processus d’aliénation de la pensée de soi dans la pensée de soi d’autrui, nul ne l’a montré avec autant de netteté que Pascal. La recherche de la gloire et la projection imaginaire qu’elle implique illustrent exemplairement cette constitution de l’identité du sujet à partir de la reconnaissance du « monde ». « Nous avons une si grande idée de l’âme de l’homme que nous ne pouvons souffrir d’en être méprisés et de n’être pas dans l’estime d’une âme » (§ 411)1. Comprendre « l’économie de l’estime »2 qui gouverne la cité des hommes revient, pour Pascal, à rendre raison de cette recherche de la gloire en la fondant en raison, mieux, en la fondant sur l’estime qu’on a pour la raison. Car c’est cela qu’il faut entendre par « avoir une si grande idée de l’âme de l’homme ». Un autre fragment le précise :

La plus grande bassesse de l’homme est la recherche de la gloire, mais c’est cela même qui est la plus grande marque de son excellence ...

Auteur

Alberto Frigo est ancien élève de l’École normale supérieure de Pise et agrégé et docteur en philosophie. Il a enseigné aux universités de Caen Basse-Normandie et de Paris IV-Sorbonne, avant d’être F.A. Yates fellow à l’Institut Warburg de Londres pour l’année 2015. Ses recherches portent sur l’histoire de la philosophie française à l’âge classique et sur les rapports entre philosophie, théologie et spiritualité à l’époque cartésienne. Il a édité la correspondance de Montaigne (Le Monnier, 2010) et il prépare actuellement une édition de la Théologie naturelle de Raymond Sebond, original latin et traduction française par Montaigne (Garnier, 2 vol., à paraître fin 2018). Il a publié deux monographies consacrées à Pascal (L’évidence du Dieu caché. Introduction à lecture des Pensées, PURH, 2015 ; L’esprit du corps. La doctrine pascalienne de l’amour, Vrin, 2016) et un volume d’actes (Fénelon et Port-Royal, Laurence Devillairs, Alberto Frigo et Patricia Touboul éd., Garnier, sous presse).

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540