Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La reconnaissance avant la reconnaissance

 | 
Francesco Toto
, 
Théophile Pénigaud de Mourgues
, 
Emmanuel Renault

Table des matières

Emmanuel Renault, Théophile Pénigaud de Mourgues et Francesco Toto

Introduction

L’aube du concept. La reconnaissance à la Renaissance

Agnès Cugno

De l’apparence efficace à l’existence effective

La reconnaissance chez Machiavel

La reconnaissance comme lutte pour la considération
La reconnaissance comme interdépendance des humeurs dans la relation politique
La virtù comme reconnaissance authentique de soi par soi
Emmanuel Renault

Reconnaissance et domination chez La Boétie

Les différentes occurrences du terme de reconnaissance
L’originalité de l’approche de la domination
Le mouvement général du Discours
La reconnaissance dans la situation naturelle
La reconnaissance en situation de servitude volontaire

Entre raison et passions, théologie et politique. La reconnaissance à l’âge classique

Alberto Frigo

Estime, amour et reconnaissance dans les Pensées de Pascal

Économie de l’estime et doctrine cartésienne de la vérité
Amour, connaissance et reconnaissance
Thibault Barrier

Apparaître, paraître, disparaître : une géologie de la reconnaissance chez Gracián

Apparaître : l’aube de la présence humaine
Paraître : le clair-obscur de l’ostentation
Disparaître : le crépuscule du saint
Nicola Marcucci

Le pouvoir de reconnaître

Anthropologie et représentation dans le Léviathan de Thomas Hobbes

Anthropologie et morale de la reconnaissance
L’honneur et la gloire
Égalité, conflit, lois de nature
Autoriser en reconnaissant, reconnaître en représentant
Raffaele Carbone

L’estime et le mépris

Un parcours malebranchien de la reconnaissance

Le désir d’indépendance et la condition de dépendance
L’estime et le mépris
Égalité, autoconservation, rapport entre « supérieurs » et « inférieurs »

Conflit social, sphère publique et révolutions politiques. Les Lumières et la reconnaissance

Mauro Simonazzi

Reconnaissance, Self-liking et contrôle social chez Mandeville

La découverte du Self-liking
La fable des abeilles
La fable des abeilles. Seconde partie
Enquête sur l’origine de l’honneur et sur l’utilité du christianisme pour la guerre
Self-liking et identité personnelle
Contrôle social et servitude volontaire
Pierre Girard

Conflit et reconnaissance dans la pensée de Vico

La « vanité des savants » face à « l’épaisse nuit de ténèbres »
Reconnaissance et conflit dans « l’histoire idéale éternelle »
Francesco Toto

L’impensé de Claude-Adrien Helvétius

Le problème de l’estime dans De l’esprit

La double origine du désir de l’estime
L’intérêt général et l’estime publique
Théophile Pénigaud de Mourgues

Amour-propre et opinion dans Rousseau

Vers une anthropologie politique de la reconnaissance

Désir de reconnaissance et amour-propre
Politique(s) de l’opinion publique
La conversion du désir de reconnaissance en vertu civique
Jean-Claude Bourdin

Diderot et la reconnaissance

Les significations lexicales
Présences de la reconnaissance chez Diderot
Vérité et reconnaissance. Les paradoxes du bon sens
Qui reconnaît la vérité ?
Le courage de la vérité
La reconnaissance par la postérité
La reconnaissance par l’autre
Reconnaissance, gratitude et ingratitude
Pourquoi reconnaître la nécessité naturelle ?
Adelino Zanini

Le sujet comme relation : à propos d’Adam Smith

Le principe de sympathie au fondement de l’acte de reconnaissance
De l’acte de reconnaissance situé au point de vue du spectateur impartial
Le tribunal de la conscience en appel contre les jugements faillibles du spectateur situé
Mariannina Failla

Reconnaissance et praxis chez Kant

La reconnaissance communautaire : de la vertu aveugle à la vertu sublime
Humanité et volonté pure-pratique : la reconnaissance morale
La sémantique pratique : la médiation entre concret et intelligible

Ouverture en guise de conclusion

Christian Lazzeri

Esquisse d’une histoire des théories de l’estime sociale

Introduction
Estime de soi et estime sociale
Amour de soi et amour-propre
De l’estime-instrument à l’estime comme fin
L’expérience du mépris social
L’enjeu politique de l’estime sociale