Version classiqueVersion mobile

Suffragistes et suffragettes

Tableau chronologique

Les mouvements pour le droit de vote des femmes

Texte intégral

États-Unis Royaume-Uni Scène internationale
1832

La réforme électorale inscrit dans la loi une restriction fondée sur le sexe. La réforme donne le droit de vote à 1/5e des hommes britanniques

1846

Des femmes du comté de Jefferson dans l’État de New York soumettent une pétition à l’assemblée de l’État de New York demandant le droit de vote

1848

19-20 juillet : convention de Seneca Falls où 300 personnes discutent des droits des femmes ; 100 signeront la Declaration of Sentiments (62 femmes et 38 hommes)

La France adopte le suffrage universel pour les hommes et le vote secret

2 août : convention à Rochester dans l’État de New York pour débattre des droits des femmes

1850

19-20 avril : convention à Salem, Ohio, où les femmes permettent aux hommes d’assister au débat mais refusent qu’ils y participent

23-24 octobre : première convention nationale des droits de la femme à Worcester, dans le Massachusetts

1851

28-29 mai : convention à Akron, dans l’Ohio, où Sojourner Truth prononce le discours « Ain’t I a woman ? »

15-16 octobre : 2e convention nationale des droits de la femme à Worcester, dans le Massachusetts

« The enfranchisement of women » écrit par Harriet Taylor-Mill est publié sous le nom de John Stuart Mill dans The Westminster Review

15 juin : les socialistes Jeanne Deroin et Pauline Roland envoient une lettre qui est lue en octobre à la convention nationale de Worcester dans le Massachusetts

1852

8-10 septembre : la 3e convention nationale se déroule à Syracuse, dans l’État de New York

1853

Février : The Una, journal dédié à l’avancement des femmes, est publié à Providence, dans le Rhode Island

6-8 octobre : la 4e convention nationale se déroule à Cleveland, dans l’Ohio

1854

18-20 octobre : la 5e convention nationale pour les droits de la femme a lieu à Philadelphie, en Pennsylvanie

1855

17-18 octobre : 6e convention nationale pour les droits de la femme à Cincinnati, dans l’Ohio

1856

25-26 novembre : 7e convention nationale pour les droits de la femme dans la ville de New York

1857

Création du groupe de Langham Place

1858

13-14 mai : 8e convention nationale pour les droits de la femme dans la ville de New York

Mars : création de l’English Woman’s Journal

1859

12 mai : 9e convention nationale pour les droits de la femme dans la ville de New York

Création de la Society for the Promotion of Employment of Women

1860

19 mars : Elizabeth Cady Stanton s’exprime devant le Parlement de New York en faveur du droit de vote des femmes

1861

10-11 mai : 10e convention nationale pour les droits de la femme dans la ville de New York

1861-1865 : pendant la guerre de Sécession, les femmes participent activement à l’effort de guerre et interrompent la tenue des conventions

1864

Lois sur les maladies contagieuses

1865

6 décembre : ratification du XIIIe amendement qui abolit l’esclavage

Les premiers comités pour le droit de vote sont créés

Création de la Manchester National Society for Women’s Suffrage

Création de la Kensington Ladies’ Discussion Society

1866

29 janvier : une pétition en faveur d’un droit de vote universel est présentée au Congrès par le sénateur Thaddeus Stevens

Mai : Elizabeth Cady Stanton et Susan B. Anthony créent l’Equal Rights Association, une organisation acceptant les hommes et les femmes blancs et Africains-Américains, dédiée à l’obtention du suffrage universel

7 juillet : une pétition signée par 1499 femmes est présentée au Parlement par John Stuart Mill

1867

Le premier référendum pour le droit de vote des femmes se déroule dans le Kansas

Premier débat sur le droit de vote des femmes à la Chambre des communes, défendu par John Stuart Mill

La deuxième réforme électorale donne le droit de vote à de nombreux ouvriers et double le nombre d’électeurs au Royaume-Uni

La National Society for Women’s Suffrage est fondée et regroupe les différentes sociétés de Londres, Manchester, Édimbourg et Dublin

1868

Dans plusieurs États, des femmes essaient de voter aux élections : le New Jersey, le Michigan et l’État de New York par exemple

8 janvier : Susan B. Anthony et Elizabeth Cady Stanton publient le 1er numéro de The Revolution

9 juillet : ratification du XIVe amendement garantissant la citoyenneté à toute personne née aux États-Unis ou naturalisée

Décembre : S. C. Pomeroy, sénateur du Kansas, propose un amendement pour le droit de vote des femmes au Congrès

24 juillet : création de l’Association internationale des femmes par Marie Pouchelin Goegg à Genève

1869

Le Wyoming devient le premier territoire où les femmes ont le droit de vote pour toutes les élections

15 mars : un amendement pour le droit de vote des femmes est présenté au Congrès

15 mai : Stanton et Anthony créent la National Woman Suffrage Association (NWSA) à New York

Novembre : Henry Blackwell, Lucy Stone et Julia Ward Howe fondent à Boston l’American Woman Suffrage Association (AWSA)

John Stuart Mill publie The Subjection of Women

La Loi sur le droit de vote pour les élections municipales élargit le droit de vote aux femmes imposables (c’est-à-dire célibataires ou veuves) lors des élections locales

Girton college à l’université de Cambridge est le premier college pour les femmes. Elles peuvent y loger et suivre des cours jusqu’au niveau licence, mais sans avoir le droit de passer les examens

1870

Le territoire de l’Utah donne le droit de vote aux femmes

8 janvier : parution de The Woman’s Journal édité par Lucy Stone, Henry Blackwell et Mary Livermore

30 mars : ratification du XVe amendement

Première proposition de loi relative au vote des femmes rédigée par Richard Pankhurst et présentée au Parlement par Jacob Bright

Loi Forster sur l’éducation

Loi relative au droit de propriété des femmes mariées qui permet aux femmes mariées d’avoir l’usage d’une partie de leurs biens propres de façon très limitée

Women’s Suffrage Journal est créé par Lydia Becker

1871

11 janvier : Victoria Woodhull essaie de convaincre la commission judiciaire de la Chambre des représentants que les femmes peuvent voter grâce au XIVe amendement

1872

Susan B. Anthony est arrêtée et jugée à Rochester dans l’État de New York, pour avoir essayé de voter durant l’élection présidentielle

1874

La Women’s Protective and Provident League, qui deviendra la Women’s Trade Union League, est créée

1875

La décision de la Cour Suprême dans Minor vs. Happersett stipule que le XIVe amendement ne donne pas le droit de vote aux femmes

Dans le cadre de la Loi sur les pauvres, les femmes peuvent être élues comme gardiennes (Poor Law Guardians)

1876

Lors des cérémonies officielles pour le centenaire de l’indépendance américaine, Susan B. Anthony et Matilda Joslyn Gage présentent la Declaration of Rights of Women of the United States au vice-président des États-Unis

Le Medical Act interdit l’exclusion des femmes des écoles de médecine.

La Française Hubertine Auclert fonde le premier mouvement suffragiste français, Le droit des femmes

1878

10 janvier : le sénateur A. A. Sargent de Californie présente au Congrès un amendement pour le droit de vote des femmes écrit par Susan B. Anthony et Elizabeth Cady Stanton

La London University est la première université à admettre les femmes selon les mêmes modalités que les hommes pour les études de premier cycle (undergraduates)

25 juillet - 9 août : premier congrès international sur les droits des femmes à Paris, mais le droit de vote n’obtient pas le soutien escompté

1880

Mary Ann Shadd Carey crée la Colored Women’s Progressive Franchise Association à Washington

1881

À l’université de Cambridge, les étudiantes peuvent passer les examens, mais ne peuvent être officiellement détentrices de la licence

L’île de Man accorde le droit de vote aux femmes célibataires et aux veuves qui sont propriétaires. Cela représente 700 femmes

Hubertine Auclert fonde La Citoyenne, premier organe suffragiste en France

1882

Les rapports des commissions sur le droit de vote des femmes du Sénat et de la Chambre des représentants sont favorables

La Loi relative au droit de propriété des femmes mariées permet à toute femme qui se marie d’avoir la jouissance de tous ses biens

1883

Le territoire de Washington donne le droit de vote aux femmes

Création de la Primrose League

Création de la Co-operative Women’s Guild

L’association suffragiste française Le droit des femmes devient Le suffrage des femmes

1884

La troisième réforme électorale élargit le droit de vote aux ouvriers agricoles, mais 40 % des hommes et toutes les femmes sont toujours exclus

Acceptation des femmes à la Primrose League

1886

28 octobre : lors de l’inauguration de la statue de la Liberté, les femmes organisent une cérémonie pour dénoncer la privation du droit de vote

Abrogation des Lois sur les maladies contagieuses

1887

25 janvier : le Sénat vote contre l’amendement pour le droit de vote des femmes

Février : création de la Women’s Liberal Federation

1888

Les femmes célibataires ou veuves peuvent voter pour élire les membres des Conseils de comtés et d’arrondissements

25 mars - 1er avril : l’International Council of Women (ICW) est fondé à Washington par des délégations de 53 organisations différentes venant d’Angleterre, d’Irlande, du Danemark, des États-Unis, de France, de Finlande, d’Inde, d’Irlande et de Norvège

Juillet : 1 400 femmes de l’usine d’allumettes Bryant and May, aidée d’Annie Besant, se mettent en grève pour protester contre leurs conditions de travail

1889

Juin : le plaidoyer contre le droit de vote des femmes initié par Mary Humphry Ward, Louise Creighton et Ethel Harrison est publié dans le mensuel The Nineteenth Century

Elizabeth Wolstenholme Elmy, Harriett McIlquham et Alice Scatcherd créent la Women’s Franchise League

25-29 juin : le Congrès international du droit des femmes est organisé à Paris pour le centenaire de la Révolution française

1890

Le Wyoming rejoint l’Union en tant qu’État où les femmes ont le droit de vote

18 février : les deux associations NWSA et AWSA fusionnent pour former la National American Woman Suffrage Association (NAWSA) dont Elizabeth Cady Stanton devient la présidente

1891

Elizabeth Wolstenhome Elmy quitte la Women’s Franchise League et fonde la Women’s Emancipation Union

Une pétition monstre de 260 mètres de long et signée par près de 30 000 femmes est présentée au Parlement de l’État de Victoria en Australie

1892

Elizabeth Cady Stanton quitte la présidence de la NAWSA

Olympia Brown, première femme à recevoir l’ordination dans une dénomination protestante nationale, crée avec d’autres la Federal Suffrage Association

Susan B. Anthony est élue présidente de la NAWSA

27 novembre : création de la Ligue belge du droit des femmes

1893

Le Colorado adopte le droit de vote des femmes

Création de l’Independent Labour Party

La Loi relative au droit de propriété des femmes mariées leur donne le contrôle de toute propriété acquise durant le mariage et rend caduque le principe de couverture (coverture)

15-21 mai : congrès mondial des femmes représentantes lors de l’exposition universelle de Chicago

La Nouvelle-Zélande est le premier pays à accorder le droit de vote aux femmes

1894

Une pétition de plus de 600 000 signatures demandant le droit de vote des femmes est ignorée par les deux assemblées de l’État de New York

Les électeurs du Colorado élisent trois femmes au Congrès de l’État, les premières dans l’histoire américaine

1896

Les femmes obtiennent le droit de vote en Idaho

8-12 avril : congrès féministe international à Paris

L’Utah rejoint l’Union des États-Unis (devient un État à part entière)

19-26 septembre : congrès féministe international à Berlin

1897

La Manchester National Society for Women’s Suffrage devient la North of England Society for Women’s Suffrage

Création de la National Union of Women’s Suffrage Societies (NUWSS)

4-7 août : congrès féministe international à Bruxelles organisé par la Ligue belge du droit des Femmes

1899

26 juin - 4 juillet : congrès du Conseil international des femmes à Londres

1900

5-8 septembre : congrès de la Condition et des droits des femmes pendant l’Exposition universelle de Paris

1902

Les Australiennes blanches obtiennent le droit de vote et le droit de se présenter à la députation. Les femmes aborigènes non inscrites sur les listes électorales au niveau des États sont exclues du vote

1903

Octobre : Emmeline et Christabel Pankhurst fondent le Women’s Suffrage and Political Union (WSPU)

1904

Automne : création de l’Adult Suffrage Society.

3-4 juin : création à Berlin de l’International Woman Suffrage Alliance (IWSA), dont l’Américaine Carrie Chapman Catt est la présidente

1905

13 octobre : début officiel du militantisme radical : Christabel Pankhurst et Annie Kenney interrompent une réunion politique et sont arrêtées à Manchester

La Finlande est la première nation européenne à donner le droit de vote aux femmes

1906

Janvier : raz-de-marée du parti libéral aux élections législatives

10 janvier : le mot « suffragette » est utilisé par The Daily Mail

9 mars : une trentaine de femmes se rendent au 10 Downing Street pour rencontrer le Premier ministre Campbell-Bannerman

Le WSPU centralise son organisation à Londres

Le WSPU rompt ses liens avec le parti travailliste indépendant

7-11 août : conférence de l’IWSA à Copenhague

23 octobre : arrestation de membres du WSPU devant la Chambre des communes. 10 femmes sont jugées et emprisonnées le lendemain

1907

La Loi relative à la qualification des femmes permet aux femmes d’être maire et d’être élues au niveau local

En Finlande, 19 femmes sont élues sur les 200 députés du nouveau Parlement

Harriot Stanton Blatch créée avec d’autres l’Equality League of Self-Supporting Women qui devient par la suite la Women’s Political Union

31 décembre : organisation d’un des premiers rassemblements en plein air à Madison Square à New York

Des dissidentes du WSPU forment la Women’s Freedom League (WFL)

9 février : Marche de la boue (Mud march) organisée par la NUWSS

12 février : le roi « omet » de mentionner le droit de vote des femmes dans son discours devant le Parlement

13 février : Women’s Parliament à Caxton Hall. Manifestation violemment réprimée par la police devant les Communes

Le WSPU crée son journal officiel, Votes for Women

Création de la Men’s League for Women’s Suffrage

Au Danemark, les femmes peuvent se présenter aux élections

17 août : première conférence internationale des femmes socialistes à Stuttgart

Première visite de suffragettes britanniques aux États-Unis

1908

16 février : un des premiers défilés à Union Square à New York

8 mars : les femmes socialistes défilent à New York pour réclamer le droit de vote et de meilleures conditions de travail

Mai : pour célébrer le 60e anniversaire de la déclaration de Seneca Falls, Harriot Stanton Blatch et Maud Malone organisent une campagne en plein air dans le nord de l’État de New York

Elizabeth Garrett Anderson est la première femme élue maire en Angleterre

Création de la Men’s League for Opposing Women’s Suffrage

Première tournée dans le pays en caravanes et en roulottes

Janvier : Emmeline Pankhurst et Nellie Martel sont attaquées et blessées lors d’une élection partielle à Newton Abbot dans le Devon

Avril : Asquith est nommé Premier ministre libéral

21 juin : Women’s Sunday : 250 000 personnes se rassemblent à Hyde Park. Emmeline Pethick-Lawrence choisit le violet, le blanc et le vert pour représenter le WSPU

Juillet : création de la Women’s National Anti-Suffrage League

11 octobre : Emmeline et Christabel Pankhurst ainsi que Flora Drummond donnent l’ordre de prendre d’assaut (rush) la Chambre des communes.

14 octobre : début du procès d’Emmeline et Christabel Pankhurst et de Flora Drummond au tribunal de Bow Street

28 octobre : Muriel Matters et Helen Fox s’enchaînent à une grille dans la Chambre des communes

Novembre : la NUWSS prend officiellement ses distances avec les actions radicales du WSPU

Décembre : création de l’Anti-Suffrage Review

15-20 juin : conférence de l’IWSA à Amsterdam

À Paris, les suffragistes manifestent à l’occasion des élections municipales

1909

Janvier : 2 000 femmes défilent à Boston pour que l’adjectif « masculin » soit retiré de la Constitution du Massachusetts

Juillet-août : campagne en plein air dans le Massachusetts

31 octobre : création du New York City Woman Suffrage Party, dont la présidente est Carrie Chapman Catt

Création de la Tax Resistance League

Le WSPU se radicalise

13-26 mai : Women’s Exhibition à Londres

Juillet : Marion Wallace Dunlop est la première femme à faire la grève de la faim. La grève de la faim devient une stratégie officielle du WSPU

26 avril-1er mai : conférence de l’IWSA à Londres

24-30 juin : International Council of Women à Toronto, Canada

La NUWSS publie son journal Common Cause

Octobre : premier voyage d’Emmeline Pankhurst aux États-Unis

1910

Avril : les suffragistes présentent au Sénat une pétition comportant plus de 400 000 signatures en faveur du droit de vote des femmes

18-23 mai : congrès international des femmes à Buenos Aires

Mary Bellamy est la première femme élue à la Chambre des représentants du Wyoming

14 juin : 1re proposition de loi sur le droit de vote des femmes par le Conciliation Committee

26-27 août : seconde conférence internationale des femmes socialistes à Copenhague. Création d’une journée de la femme

21 mai : la Women’s Political Union organise un cortège de plus de 90 voitures sur la 5e Avenue à New York

23 juillet : gigantesque manifestation à Hyde Park, à Londres

Août : la Men’s League for Opposing Women’s Suffrage fusionne avec la Women’s National Anti-Suffrage League, et forme la National League for Opposing Women’s Suffrage

8 novembre : droit de vote des femmes adopté par référendum dans l’État de Washington

18 novembre : Black Friday. 120 femmes sont arrêtées et de nombreuses autres sont rudoyées et molestées par la police

Le WSPU annonce une trêve des actions militantes radicales

Deuxième voyage d’Emmeline Pankhurst aux États-Unis

1911

17 janvier : présentation du 1er spectacle historique (pageant) lié au droit de vote à New York

Août : parution du mensuel Woman Citizen par l’association suffragiste d’Indianapolis

Grand défilé de suffragettes (60 000 personnes) à l’occasion du couronnement du roi George V

Février : l’Australienne Vida Goldstein arrive à Londres à l’invitation des Pankhurst

2 avril : boycott du recensement

Mai : 2e proposition de loi sur le droit de vote des femmes par le Conciliation Committee

12-17 juin : IWSA à Stockholm. Création de l’Alliance internationale des hommes pour le droit de vote des femmes à cette occasion

Novembre : la Californie adopte le droit de vote des femmes

Novembre : armées de marteaux, des suffragettes brisent les vitrines dans le West End à Londres

Des bâtiments publics et des propriétés privées sont endommagés ou détruits par des suffragettes

26 novembre : des militantes du WSPU versent de l’acide dans des boîtes aux lettres dans tout le pays. Des milliers de lettres sont détruites

Premier voyage de Sylvia Pankhurst aux États-Unis

1912

Le parti progressiste mené par Theodore Roosevelt et secondé par Jane Addams soutient le droit de vote des femmes

Février : 3e proposition de loi sur le droit de vote des femmes par le Conciliation Committee

1er mars : des suffragettes brisent des fenêtres à Londres

5 mars : descente de police dans les locaux du WSPU. Emmeline Pethick-Lawrence et Emmeline Pankhurst sont arrêtées et condamnées à neuf mois de prison pour incitation à la violence

Mars : un groupe d’une soixantaine de suffragistes envahit le Parlement de la République de Chine à Nanjing demandant le droit de vote

Le Michigan, l’Ohio et le Wisconsin organisent un référendum sur le droit de vote des femmes qui échoue

Création de la Woman Suffrage League à Atlanta en Géorgie

Mars : Christabel Pankhurst s’enfuit à Paris pour éviter de se faire arrêter. Elle dirigera le WSPU depuis Paris

La NUWSS fait une alliance officielle avec le parti travailliste

Création de l’Election Fighting Fund

28-30 avril : Congrès international des femmes à Bruxelles

18 octobre : lors d’un meeting politique de Woodrow Wilson à Brooklyn, Maud Malone l’interroge sur son positionnement concernant le droit de vote des femmes ; elle refuse de se rasseoir tant que le candidat ne lui répond pas

Juin : les prisonnières grévistes de la faim sont nourries de force pour la première fois

Juillet : début de la campagne d’incendies de bâtiments publics du WSPU

5 novembre : le droit de vote des femmes est adopté en Arizona et dans le Kansas

16 décembre : le pèlerinage des suffragistes menées par le « Général » Rosalie Jones quitte New York pour se rendre à Albany

Octobre : Frederick et Emmeline Pethick-Lawrence sont exclus du WSPU

Second voyage de Sylvia Pankhurst aux États-Unis

1913

2 janvier : 1re réunion du Congressional Committee de la NAWSA sous l’égide d’Alice Paul à Washington avec Lucy Burns, Mary Beard, Crystal Eastman et Dora Kelley Lewis

4 juin : Emily Wilding Davison se jette sous les sabots du cheval du roi au Derby d’Epsom et meurt quatre jours plus tard

Intensification des actions violentes du militantisme radical

La Norvège accorde le droit de vote aux femmes

Février : des suffragettes incendient le bâtiment du club du terrain de golf de Manchester. Le 19, la maison en construction de Lloyd George, alors ministre des Finances, est détruite

8 février : des suffragettes détruisent la serre aux orchidées à Kew Gardens à Londres

3 mars : défilé des suffragistes à Washington D.C., la veille de l’investiture de Woodrow Wilson

Mars : Ida B. Wells-Barnett fonde l’Alpha Club à Chicago, une organisation suffragiste africaine-américaine

7 mars : incendie du salon de thé de Kew Gardens

Avril : Loi relative à la libération provisoire des détenus en raison de santé, dite Cat and Mouse Act

4 mai : défilé suffragiste d’environ 5 000 personnes sur Pennsylvania Avenue, à Washington D.C.

7 mai : un projet de loi donnant le droit de vote aux femmes est adopté par le Sénat de l’Illinois

Mai : The Manchester Guardian affirme que Kitty Marion fut nourrie de force 232 fois

La NUWSS devient l’organisation pour le droit de vote la plus importante avec plus de 500 associations et représentations au niveau régional

Création de l’East London Federation of the WSPU par Sylvia Pankhurst

13 juin : la commission sénatoriale sur le droit de vote des femmes rend un rapport favorable

2-10 juin : congrès international des femmes à Paris15-21 juin : IWSA à Budapest

10 juillet : le premier club suffragiste est organisé en Caroline du Nord, Morgantown Equal Suffrage Association

31 juillet : les suffragistes apportent une pétition de 250 000 signatures au Congrès, puis rencontrent le président Woodrow WilsonLe Sénat discute de la possibilité d’adopter un amendement fédéral

18 septembre : le sénateur Wesley M. Jones de Washington exprime son soutien à l’amendement fédéral

Octobre : les suffragettes continuent à être nourries de force

18-21 octobre : la suffragette britannique Emmeline Pankhurst est détenue à Ellis Island et Woodrow Wilson intervient sous la pression des suffragistes pour autoriser son entrée sur le territoire

15 novembre : parution de l’hebdomadaire The Suffragist dédié à l’adoption d’un amendement fédéral

17 novembre : 75 femmes du New Jersey demandent à Wilson de soutenir un amendement fédéral au Congrès

Novembre : Kate Gordon fonde la Southern States Suffrage Conference

Décembre : bombe à la prison de Holloway à Londres

1914

19 mars : le Sénat rejette un amendement pour le droit de vote

Janvier : Sylvia Pankhurst est exclue du WSPU par sa mère et sa sœur Christabel

L’East London Federation of the WSPU de Sylvia Pankhurst est rebaptisée la Federation of the East London Suffragettes

17 avril : le spectacle historique d’Hazel MacKaye « The American woman : six periods of American life » débute à New York

Février : création des United Suffragists. Votes for Women devient leur journal officiel

2 mai : manifestations suffragistes organisées dans tout le pays9 mai : grande manifestation organisée à Washington

21 mai : Emmeline Pankhurst est arrêtée devant Buckingham Palace alors qu’elle présente une pétition au Roi

16-23 mai : ICW à Rome

13 juillet : une grande délégation de 200 suffragistes se rend au Congrès pour demander le vote d’un amendement à la Constitution

5 juillet : grande manifestation des suffragistes à Paris, réunissant 6 000 personnes

4 août : le Royaume-Uni entre en guerre. Le WSPU et la NUWSS suspendent leur campagne. Les United Suffragists et la WFL continuent la campagne pour le droit de vote

2-4 août : début du conflit en Europe. Certaines suffragistes européennes s’engagent dans l’effort de guerre

Novembre : le Montana et le Nevada accordent le droit de vote aux femmes

1915

Des referendums sont organisés dans les États suivants : New Jersey, Massachusetts, New York, Pennsylvanie. Aucun n’adopte le droit de vote des femmes

L’Islande accorde le droit de vote aux femmes de plus de 40 ans

Le Danemark accorde le droit de vote aux femmes

9-10 janvier : création du Woman’s Peace Party

12 janvier : la Chambre des représentants vote contre un amendement à la Constitution (174 pour, 204 contre)

Février : scission au sein de la NUWSS entre Millicent Fawcett et les pacifistes

28 avril - 1er mai : Congrès international des femmes pour la paix à La Haye

4-7 juillet : conférence internationale des ouvrières pour promouvoir la paix permanente, San Francisco

16 septembre : la suffragiste Sara Bard Field quitte San Francisco pour traverser le pays en voiture jusqu’à Washington

23 octobre : 50 000 suffragistes défilent sur la 5e Avenue à New York, encouragées par 500 000 spectateurs

Octobre : The Suffragette devient Britannia

11-15 novembre : le premier défilé est organisé en Géorgie

6 décembre : Sara Bard Field présente une pétition de 500 000 signatures à Woodrow Wilson

5 décembre : la WFL organise un rassemblement suffragiste à Londres

17 décembre : réunion entre la Congressional Union (CU) et la NAWSA ; la réconciliation entre les deux groupes semble impossible

1916

Référendum en Virginie-Occidentale : le droit de vote des femmes est refusé

9 avril : le train Suffrage Special quitte Washington pour une tournée de 4 semaines dans les États de l’Ouest ; à son bord 23 membres de la CU

6 mai : Theodore Roosevelt se prononce en faveur d’un amendement à la Constitution pour le droit de vote des femmes

5-7 juin : création à Chicago du Woman’s Party, regroupant les femmes qui peuvent déjà voter dans certains États. Le groupe prend rapidement le nom de National Woman’s Party

7 juin : les suffragistes défilent dans les rues de Chicago pendant la convention républicaine ; le parti inclut le droit de vote des femmes dans son programme

15 juin : 4 000 femmes se rendent à la convention démocrate à Saint-Louis ; le parti inclut le droit de vote des femmes dans son programme

8 septembre : Wilson se rend à la convention nationale de la NAWSA et demande aux suffragistes de faire preuve de patience

20 octobre : pendant un discours de Wilson à Chicago, les suffragistes du NWP sont brutalisées par la foule

Novembre : Jeannette Rankin est la première femme élue au Congrès. Elle représente le Montana

2 décembre : les suffragistes survolent le yacht de Wilson et distribuent des tracts

5 décembre : tandis que Wilson prononce un discours à la Chambre des représentants, les suffragistes y déploient une bannière lui demandant ce qu’il compte faire pour le droit de vote

25 décembre : Alice Paul organise une cérémonie commémorative en l’honneur d’Inez Milholland au Capitole

Les provinces canadiennes d’Alberta, de Manitoba et de Saskatchewan accordent le droit de vote aux femmes

1917

9 janvier : 300 femmes rencontrent Wilson à la Maison-Blanche mais ne réussissent pas à le convaincre de soutenir un amendement à la Constitution

Le WSPU devient le Woman’s Party

10 janvier : début des manifestations organisées par le NWP devant la Maison-Blanche

4 mars : manifestation des suffragistes du NWP autour de la Maison-Blanche

2 avril : les suffragistes radicales manifestent à la Maison-Blanche et au Congrès6 avril : les États-Unis entrent en guerre

20 juin : les suffragistes radicales se font rudoyer par la foule devant la Maison-Blanche, alors que Wilson reçoit une délégation russe. Leur banderole critique la position des États-Unis sur la scène internationale

Juin et juillet : les suffragistes radicales sont arrêtées et envoyées en prison

27 octobre : un défilé de 20 000 femmes sur la 5e Avenue à New York exhibe une pétition signée par plus d’un million de personnes

5 novembre : Alice Paul et Rose Winslow se lancent dans une grève de la faim en prison afin d’avoir le statut de prisonnières politiques

En 1917, le Canada accorde le droit de vote aux femmes qui ont un proche engagé dans l’armée

15 novembre : Nuit de la terreur (Night of terror) où les suffragistes enfermées à Occoquan sont attaquées et battues

27-28 novembre : toutes les suffragistes emprisonnées sont libérées

En 1917, l’État de New York donne le droit de vote aux femmes. Elles obtiennent le droit de vote aux élections présidentielles dans le le Nebraska, l’Ohio, l’Indiana, le Dakota du Nord et le Rhode Island

L’Estonie, la Lituanie, la Lettonie et la Russie donnent le droit de vote aux femmes

1918

9 janvier : Wilson déclare pour la première fois publiquement qu’il est en faveur de l’amendement

10 janvier : la Chambre des représentants vote en faveur de l’amendement (274 pour, 136 contre)

4 mars : la cour d’appel fédérale déclare anticonstitutionnels l’arrestation et l’emprisonnement des suffragistes qui manifestent devant la Maison-Blanche

13 juin : Wilson écrit à Carrie Chapman Catt qu’il soutient l’amendement fédéral en tant que mesure de guerre

6 août : début des manifestations autour de la statue de La Fayette devant la Maison-Blanche ; 48 femmes sont arrêtées

15 et 20 août : 26 suffragistes emprisonnées, libérées le 20 août

16 septembre : le NWP brûle les discours et les livres de Wilson devant la Maison-Blanche

30 septembre : Wilson prononce un discours au Sénat dans lequel il recommande l’adoption de l’amendement en tant que mesure de guerre

La Loi relative à la représentation politique donne le droit de vote aux femmes de plus de 30 ans, avec certaines restrictions de résidenceL’Irlandaise Constance Markievicz est la première femme à être élue aux Communes. Elle ne siège pas car elle refuse de prêter allégeance au Roi

Le Canada donne le droit de vote aux femmes d’origine française ou anglaise

L’Autriche, la Tchécoslovaquie, l’Allemagne, l’Estonie, la Lituanie, la Lettonie, la Hongrie, le Luxembourg, la Pologne, la fédération de Russie et le Kirghizistan donnent le droit de vote aux femmes

1er octobre : le Sénat vote contre l’amendement car il n’obtient pas les deux tiers des voix (54 pour, 30 contre)

2 décembre : lors de son message annuel au Congrès, Wilson recommande l’adoption de l’amendement

16 décembre : les suffragistes brûlent les écrits de Wilson le jour de l’anniversaire de la Boston Tea Party

En 1918, le Michigan, l’Oklahoma et le Dakota du Sud donnent le droit de vote aux femmes

7 novembre : Emmeline Pankhurst forme le Women’s Party

1919

1er janvier : les suffragistes allument les premiers feux pour la liberté (Watch fires of freedom) sur le trottoir face à la Maison-Blanche

Loi d’abrogation de la discrimination sexuelle

La NUWSS devient la National Union of Societies for Equal Citizenship (NUSEC)

La Suède, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Ukraine et la Biélorussie accordent le droit de vote aux femmes

En Belgique, seules les mères et les veuves de militaires ou de civils tués peuvent voter, ainsi que les femmes condamnées ou emprisonnées pendant la guerre.

En Nouvelle-Zélande, les femmes peuvent se présenter aux élections

25 janvier : Wilson reçoit des femmes qui travaillent à la Villa Murat où il réside à Paris pendant la conférence. Clémenceau fait annuler la fête en l’honneur de Wilson que les suffragistes avaient prévue au Trocadéro

27 janvier : une délégation de suffragistes est reçue par Wilson à la Villa Murat à Paris

9 février : les suffragistes du NWP brûlent une effigie de Wilson devant la Maison-Blanche ; 35 sont arrêtées et condamnées à 5 jours de prison

10 février : le Sénat vote contre l’amendement (55 pour, 29 contre)

13 février : lors des débats, Wilson intervient en faveur du droit de vote des femmes. Balfour le soutient, Clémenceau s’y oppose

4 mars : les suffragistes sont brutalisées par la foule lors d’une manifestation devant l’opéra de New York, où Wilson prononce un discours

21 mai : la Chambre des représentants adopte l’amendement (304 pour, 89 contre)

20 mai : la Chambre des députés française adopte une proposition de loi pour le vote des femmes, par 329 voix contre 95. Le Sénat s’y oppose

4 juin : le Sénat approuve l’amendement voté par la Chambre des représentants (56 oui, 25 non)

Les suffragistes commencent une campagne pour que les États ratifient l’amendement

1920

Les suffragistes continuent leur campagne pour la ratification du XIXe amendement

L’Islande étend le droit de vote à toutes les femmes

Juin et juillet : les suffragistes sollicitent l’aide du sénateur Harding, candidat républicain à l’élection présidentielle, pour la ratification du XIXe amendement

18-24 août : le Tennessee ratifie le XIXe amendement26 août : ratification du XIXe amendement

2 novembre : pour la première fois, les femmes américaines peuvent voter dans l’ensemble du pays

Décembre : Nancy Astor, membre du parti conservateur, est la première femme à siéger à la Chambre des communes. Elle restera députée jusqu’en 1945

1921

Les femmes belges obtiennent un droit de vote partiel

1922

Les femmes de l’État libre d’Irlande obtiennent le droit de vote et d’éligibilité

1926

3 juillet : grand rassemblement à Hyde Park pour que le droit de vote soit accordé de façon égalitaire

1928

Au Royaume-Uni, la Loi relative à l’égalité électorale donne le droit de vote à toutes les femmes de plus de 21 ans

1930

L’Afrique du Sud accorde le droit de vote aux femmes blanches

1944

Les Françaises sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommesLa Bulgarie et la Jamaïque donnent le droit de vote aux femmes

1948

Les femmes belges obtiennent le droit de vote à tous niveaux de pouvoir

1962

En Australie, le droit de vote est donné à tous les hommes et femmes aborigènes et du détroit de Torrès

1965

La loi fédérale sur le droit de vote (Voting Rights Act) met un terme à la discrimination raciale en matière électorale

1971

La Suisse donne le droit de vote aux femmes

1994

L’Afrique du Sud accorde le droit de vote à toutes les femmes

2005

Le Koweït accorde le droit de vote aux femmes

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search