Version classiqueVersion mobile

Ethno-psychiatrie

 | 
Henri Ellenberger

III. Annexes

5. Chronologie indicative : repères pour une histoire de l’ethnopsychiatrie en contexte (Emmanuel Delille)

Texte intégral

11851 : Première conférence sanitaire internationale (Paris, le 23 juillet) sur la santé considérée habituellement comme le début d’une coopération internationale de lutte contre les épidémies.

21902 : Conférence internationale des États américains réunis à Washington qui aboutit à la création du Bureau sanitaire international de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS ; en anglais : Pan American Health Organization).

31907-1908 : Création de l’Office international d’hygiène publique (OIHP) à Paris (en anglais : International Health Office).

41913 : Freud publie Totem et tabou, un essai où il compare la pensée primitive et la névrose en s’inspirant de la théorie évolutionniste, des romans naturalistes, de l’anthropologie et des folkloristes de son époque.

51920 : Première réunion de la Société des nations (SDN, en anglais : League of Nations), à Londres, le 10 janvier. Première assemblée générale, à Genève, le 15 novembre, avec les représentants de quarante et une nations. Le Congrès américain refuse d’y adhérer alors que le projet avait été porté par le président américain Woodrow Wilson.

61922 : Un bureau en charge de la santé à la SDN (League of Nations Health Committee and Health Section) mène une action pour enrayer les grandes épidémies de lèpre, malaria, fièvre jaune et le typhus, et pour diffuser l’information et l’éducation à la santé dans le monde.

71924 : Création de l’Institut français de sociologie à l’École pratique des hautes études.

81925 : Création du Centre international de synthèse par Henri Berr.

91933 : Congrès des médecins aliénistes et des neurologues de France et de pays de langue française à Rabat (Maroc).

101935 : Projet de l’Encyclopédie française, lancée par le ministre de l’Éducation nationale Anatole de Monzie (1932-34), dirigée par Lucien Febvre, qui offre un panorama des sciences et voit des psychologues, des médecins, des psychanalystes, des anthropologues, des sociologues, des historiens, collaborer ensemble (600 collaborateurs, dont 200 universitaires environ).

111938 : Congrès des médecins aliénistes et des neurologues de France et de pays de langue française à Alger.

121941 : La loi du 11 février 1941 du Code pénal indigène français interdit les dénonciations calomnieuses, la sorcellerie, la magie et le charlatanisme.

131943 : Création de l’Office de la recherche scientifique coloniale (ORSC, futur ORSTOM, puis IRD).

141945 : Ve Congrès panafricain (Manchester, 15-21 octobre), qui réclame l’Afrique au Africains, adopte le socialisme comme orientation politique et proclame le droit des Africains de conquérir leur liberté par la force.

151946 : Adoption à l’ONU (New York) de la constitution de l’Organisation mondiale de la santé (OMS, en anglais : World Health Organization), sous l’égide de l’ONU.

161948 : La constitution de l’OMS entre en vigueur le 7 avril (date qui deviendra par la suite la journée mondiale de la santé). La sixième révision de la Classification internationale des maladies est réalisée sous son égide et comprend pour la première fois un chapitre consacré aux maladies mentales (chapitre 5).

171950 : Roger Bastide publie Sociologie et psychanalyse.

181952 : Publication de Peaux noirs, masques blancs, du psychiatre français d’origine martiniquaise Frantz Fanon.

191955 : Conférence de Bandoeng, condamnant le colonialisme et l’impérialisme, et promouvant le « Tiers-Monde » ; film documentaire Les maîtres fous de l’ethnologue Jean Rouch.

201956 : Frantz Fanon participe au Premier Congrès international des écrivains et artistes noirs organisé par la revue Présence africaine (Paris, 19-21 septembre), regroupant soixante-trois délégués venant de vingt-quatre pays, essentiellement venus des Caraïbes et d’Afrique, avec un public de près de 600 personnes à la Sorbonne. Eric Wittkower organise un panel consacré à la psychiatrie transculturelle lors du Second Congrès mondial de psychiatrie (Zurich, Suisse), auxquels s’associent des représentants d’une vingtaine de pays.

211958 : Première Conférence des peuples africains (Accra, 8-12 décembre), à laquelle participe notamment le psychiatre Frantz Fanon (avec un passeport tunisien, au nom de Omar Ibrahim Fanon), pour représenter le gouvernement provisoire algérien (GPRA). Création de la Communauté française d’Afrique. Conférence de Bukavu, sous l’égide de l’OMS et du Conseil scientifique de l’Afrique sub-saharienne (Scientific Concil for Africa South of the Sahara / Commission for Technical Co-operation in Africa South of the Sahara) : rapports sur les thérapies traditionnelles et recommandations générales sur l’inclusion des croyances et des dispositifs de soin traditionnels.

221959 : Deuxième congrès de la revue Présence africaine (Congrès international des écrivains et artistes noirs, Rome, 26 mars-1er avril) ; les délégués sont reçus en audience par le pape Jean XXIII. Frantz Fanon participe au congrès et publie à la fin de l’année L’an V de la révolution algérienne. Roger Bastide crée avec le psychiatre Henri Baruk et l’historien Charles Morazé le Centre de psychiatrie sociale à Paris, un an après avoir obtenu une chaire d’ethnologie sociale et religieuse en Sorbonne ; Bastide y donne un séminaire jusqu’à 1968.

231960 : Disparition de la Communauté française d’Afrique. Manifeste des 121 qui appelle à l’insoumission et au respect du peuple algérien. Fondation de la revue Tiers-Monde et des Cahiers d’études africaines.

241961 : Référendum sur l’indépendance de l’Algérie le 8 janvier. Du 22 au 25 avril, tentative de coup d’État militaire en Algérie contre de Gaule, par les généraux Salan, Zeller, Jouhaud et Challe ; après son échec, des militaires et des civils dirigés par Salan entrent dans la clandestinité et poursuivent la lutte au sein de l’OAS (Organisation armée secrète, créée en février). Maurice Merleau-Ponty meurt en mai, Sartre, Beauvoir et Claude Lanzmann partent temporairement en exil en juillet, menacés par l’OAS, à Rome, où Frantz Fanon les rejoint. Frantz Fanon décède le 6 décembre à New York d’une leucémie aiguë ; publication des Damnés de la terre, préfacé par Jean-Paul Sartre, saisie par la police à Paris le jour du décès de Frantz Fanon. Première Conférence panafricaine de psychiatrie (Pan-African Psychiatric Conference, Abeokuta, Nigéria, 12-18 novembre) organisée par Thomas Lambo. Alexander Leighton organise un panel sur la psychiatrie transculturelle au Troisième Congrès mondial de psychiatrie, organisé à Montréal, en lien avec la section dirigée par Eric Wittkower et Jacob Fried à l’Université McGill.

251962 : Le 8 février, massacre dit du métro Charonne à Paris, lors de la répression par la police d’une manifestation contre l’OAS, à l’appel du PCF et de syndicats. En mars, cessez-le-feu décrété par de Gaule et accords d’Évian. En mai, départ de près de 100 000 pieds-noirs pour la France. Déclaration d’indépendance de l’Algérie le 3 juillet. Le 17 octobre, répression sanglante par la police d’une manifestation pacifique à Paris de protestation du couvre-feu imposé aux Algériens en métropole, à l’appel de la Fédération de France.

261963 : Le président américain John F. Kennedy fait passer la loi à l’origine de l’organisation du soin psychiatrique dans des centres communautaires dans le but d’éviter les hospitalisations et d’enreiller la chronicité des troubles mentaux : Community Mental Health Centers Act.

271964 : Publication posthume d’un recueil d’articles politiques de Frantz Fanon, Pour la révolution africaine (François Maspero). L’Association psychiatrique américaine établit un comité de psychiatrie transculturelle.

281965 : Roger Bastide publie Sociologie des maladies mentales. Moussa Diop et Henri Collomb créent la revue Psychopathologie africaine à Dakar (Sénégal). Publication des fascicules d’Henri Ellenberger sur l’ethnopsychiatrie dans l’Encyclopédie médico-chirurgicale (EMC), première synthèse de langue française dans ce domaine de savoirs.

291966 : Le groupe de l’Évolution psychiatrique organise une journée d’étude consacrée à l’épidémiologie psychiatrique (4 décembre). IVe Congrès mondial de psychiatrie (Madrid, 5-11 septembre), où Henri Ellenberger présente un rapport intitulé « Intérêt et domaines d’application de l’ethnopsychiatrie ».

301967 : Guerre de Six Jours ; la veuve de Fanon demande à François Maspero de supprimer la préface de Sartre aux Damnés de la terre, parce que Sartre défendait l’État d’Israël, en vue d’une réédition posthume en format de poche (« Petite collection Maspero » ; cette préface de Sartre sera réintroduite en 1985). L’Association psychiatrique canadienne établit un comité de psychiatrie transculturelle.

311970 : Georges Devereux publie ses Essais d’ethnopsychiatrie générale. Brian Murphy crée la section de psychiatrie transculturelle de la Association mondiale de psychiatrie (en charge des congrès mondiaux).

321972 : Roger Bastide publie Le rêve, la transe et la folie, un recueil d’articles qui s’étend des années vingt aux années soixante-dix et défend un programme de recherche transculturel.

331976 : La huitième révision de la classification internationale des maladies de l’OMS inclut pour la première fois un glossaire des troubles mentaux. La Fondation Ford lance le projet Prometra (Promotion de la médecine traditionnelle), une association internationale qui promeut la médecine traditionnelle et l’usage des herbes médicinales dans un vingtaine de pays africains.

341977 : VIe Congrès mondial de psychiatrie à Honolulu recommande aux pays membres de rendre compatible leur classification des troubles mentaux à la classification internationale de l’OMS (CIM-9) ; condamnation de l’usage de la psychiatrie comme outil de coercition des dissidents politiques en URSS. L’anthropologue américain Arthur Kleinman (Harvard University) fonde la revue Culture, Medicine & Psychiatry.

351978 : Publication de L’orientalisme d’Edward Said, tenu pour le point de départ des études post-coloniales.

361993 : La dixième révision de la classification internationale des troubles mentaux et des troubles du comportement (CIM-10) de l’OMS désigne dans sa catégorie F48.8 (« Autres troubles névrotiques spécifiés »), « les troubles mixtes du comportement, des émotions et des croyances, fréquemment observés dans certaines cultures, mais dont l’étiologie et la position nosologique restent incertaines ». Sept syndromes sont répertoriés : le koro, le latah, le syndrome de Dhat, la névrose professionnelle, la psychasthénie, la syncope psychogène et le syndrome de Briquet.

371996 : Le manuel de psychiatrie américain établit pour la première fois un glossaire des « syndromes liés à la culture » en annexe de sa quatrième révision (DSM-IV). Il comprend 27 syndromes, dont la terminologie est d’origine espagnole, anglaise, française et de différentes langues asiatiques.

381999 : Symposium international Culture and Diagnosis Across the World (Izmir, Turquie) sous l’égide de l’OMS.

392009 : Exposition au musée des Arts premiers du quai Branly (Paris) consacrée à la revue Présence africaine.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search