Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Lire avec soin

 | 
Éric Méchoulan

Chapitre IV

L’histôr et le juge : pour une visibilité des bruits

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« La base de mon travail documentaire est l’écoute. Je ne fabrique pas l’événement. Je crée des situations. J’essaie de cadrer l’histoire [...] à la hauteur de chaque individu. »
Rithy Panh

En ouvrant donc le dossier des formes archaïques de la justice et en faisant l’exercice de lecture soigneuse qu’il mérite, nous trouvons bien cette première apparition du terme de histôr chez Homère, ainsi que le suggère Hannah Arendt. Il se trouve dans cet épisode où Héphaïstos doit fondre de nouvelles armes pour Achille. La description de son bouclier met à notre disposition un exemple instructif du rapport entre justice et communauté, historien et juge. En effet, après avoir installé sur le bouclier les océans, les travaux des champs, une ville en guerre et une autre en paix, Héphaïstos, le dieu de la technique, sculpte deux scènes qui en exemplifient les rituels : un mariage et un « jugement ». Voici comment celui-ci est décrit :

Les hommes sont sur la grand place [agora]. Un conflit [neikos] s’...

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540