Version classiqueVersion mobile

Signifier. Essai sur la mise en signification

 | 
Robert Nicolaï

Partie 3. Catégories, catégorisations et descripteurs

Partie 3. Introduction

Texte intégral

Cette fumée engluée et tenace ne parlait guère d’un navire ; elle ressemblait parfois au filet exténué qui montre très haut dans un soir calme au-dessus d’un feu expirant, et pourtant on la pressentait singulièrement vivace ; il émanait de sa forme je ne sais quelle impression maléfique, comme de l’ombelle retournée au-dessus d’un cône renversé qui s’effile, que l’on voit à certains champignons vénéneux.
Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes.

1Les chapitres précédents auront aidé à comprendre que par rapport à tout objet épistémique, les effets de clôture et de frontière sont là et déterminent un domaine de pertinence et de mise en signification contextuel à leur tracé. Clôture donc de nos objets construits, de nos saisies et de nos pratiques, clôture de nos discours. La clôture est ainsi non seulement théorisée, mais encore ressentie dans le vécu de nos approches. Elle introduit à une saisie particulière d’un relativisme qui conserve toute sa valeur de réalité aux construits qu’elle permet d’élaborer. Elle ouvre enfin à cette exigence que nous pouvons envisager d’opposer à notre propre élaboration conceptuelle, exigence sur l’exploration de nos présupposés qui nous invite à nous distancier de nos propres productions intellectuelles.

2Mais clôture de quoi ? Frontière entre quoi et quoi ? Il n’y a de clôture et de frontière que parce qu’il existe des phénomènes, tous types de phénomènes. Que se cache-t-il sous la notion de phénomène ? Après un court apologue, je vais m’intéresser à cette notion et introduire une distinction entre trois types d’objets qui renvoient à des saisies différenciées et qui, en rapport avec les acteurs humains que nous sommes, ne sauraient relever du même mode d’existence ni de la même dynamique de transformation. Je les désigne arbitrairement par les termes de matérialités, évidences et construits.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search