La République et ses autres

 | 
Sarah Mazouz

Annexes

Discours 1

Communication en Conseil des ministres de Mme Martine Aubry, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sur la politique d’intégration

Mercredi 21 octobre 1998

Note de l’auteur

Le texte de cette intervention n’est plus accessible en ligne dans sa version intégrale. Seul un résumé de ce discours est disponible à l’adresse suivante : [http://discours.vie-publique.fr/notices/986003497.html] (consulté le 9 janvier 2017).

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Monsieur le président, Monsieur le Premier ministre, Chers collègues,

Le gouvernement poursuit, depuis maintenant dix-sept mois, un objectif qui tend à renforcer notre contrat social, le contrat républicain. La politique d’intégration s’inscrit pleinement dans cette action.

— Le modèle français d’intégration a fait ses preuves, malgré les difficultés du pays.

La politique d’intégration doit d’abord exprimer une certaine confiance dans l’avenir. La France a en effet une longue tradition d’accueil qui lui a permis de s’enrichir des immigrations qu’elle a connues et qui sont une constante de son histoire. L’entreprise et le monde du travail, comme l’école, ont contribué au fonctionnement de cette « machine à intégrer ».

Pour autant, il ne faut pas ignorer que ce que l’on a parfois appelé le « modèle français d’intégration » a connu des phases difficiles, qui correspondent d’ailleurs toujours aux périodes de crise économique. Dans les années 1900, le racisme et la xénophobie touchaient les ...

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540