La République et ses autres

 | 
Sarah Mazouz

Chapitre II

Les politiques de la discrimination

Limites et ambivalence de l’État

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

0« L’Action parallèle, toutefois,
n’avait pas encore la moindre existence réelle,
et le comte Leinsdorf lui-même
ne savait pas encore en quoi elle consisterait. »
Robert Musil, L’Homme sans qualités.

17 novembre 2008. Bureau du préfet délégué à l’Égalité des chances, préfecture de Doucy. Après m’avoir proposé que l’entretien ait lieu dans la partie salon de son bureau1 et refusé qu’il soit enregistré2, le préfet délégué à l’Égalité des chances (PEDEC) revient d’abord sur le fait que la COPEC ne fonctionne quasiment plus et explique ainsi la mise en arrêt de ce dispositif : « On n’a pas besoin d’une commission pour donner une orientation générale […] : l’inaction de la COPEC ne constitue pas un manque puisque personne ne la réclame. » Reprochant ensuite à la HALDE de « ne se référer qu’à une pratique juridique […] [au sein de laquelle] on perd le point de vue moral », il m’explique alors qu’il serait bon que des employeurs puissent demander aux candidats leur religion ou la profession de...

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540