La République et ses autres

Politiques de l’altérité dans la France des années 2000

The Republic and Her Others. French Politics of Alterity Since 2000

Sarah Mazouz
Gouvernement en question(s)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Présentation

La France a-t-elle peur de ses autres ? En revenant sur les discours et les pratiques qui se formalisent depuis une quinzaine d’années, Sarah Mazouz interroge les « politiques françaises de l’altérité ». À partir d’une double enquête ethnographique conduite dans les dispositifs de lutte contre les discriminations raciales et dans les bureaux de naturalisation d’une grande ville de la région parisienne, elle montre comment s’articulent dans l’espace social les questions de l’immigration, de la nation et de la racialisation. En faisant porter l’examen de manière originale sur ces deux politiques, elle interroge les processus d’inclusion et d’exclusion à l’intérieur même du groupe national (via l’examen de la lutte contre les discriminations raciales) et à l’extérieur, entre le national et étranger (via l’étude des pratiques de naturalisation). Ce faisant, elle s’attache à saisir la relation paradoxale qui lie la République à ses autres et les logiques plurielles qui concourent à la production de l’ordre national.

Does France fear those defined as her others? Sarah Mazouz analyses a range of discourses and practices from the past fifteen years to address the French politics of alterity. Her study draws on an ethnographic fieldwork conducted in the antidiscrimination and naturalization services bureau of a Paris suburb to examine both boundaries (which affect racial minorities within the national group) and borders that distinguish between the national and the alien. Her main contribution is thus to articulate two policies that are paradigmatic of the way the relationship to minorities and foreigners has been conceptualized in France since the year 2000, and to show how the questions of immigration, nation and race intersect in French social space. By highlighting the focus on nation state borders instead of internal (racialized) boundaries, the book aims to grasp the paradoxical relationship of the French Republic to her others and the way it produces French national order.

Sommaire

Chapitre I

Les discriminations raciales en question

Retour sur une reconnaissance inachevée

Chapitre II

Les politiques de la discrimination

Limites et ambivalence de l’État

Chapitre III

À l’épreuve de la nation

Pratiques administratives et expériences de la naturalisation

Chapitre IV

Français, et pourtant autres

Les cérémonies de naturalisation ou les paradoxes de la catégorie de naturalisé

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540