Version classiqueVersion mobile

La géographie, émergence d’un champ scientifique

 | 
Laura Péaud

Bibliographie

Texte intégral

Sources utilisées et citées

Arndt Ernst Moritz, 1892, Sämmtliche Werke, Teil 1, hrsg von Hugo Rösch, Leipzig, Pfau, 344 p.

Berghaus Heinrich, 1850-1852, Geographische Jahrbuch, Perthes, Stuttgart, 4 vol.

—, 1830-1843, Annalen der Erd-, Völker- und Staatenkunde, Berlin, Reimer Verlag, 28 vol.

Bessel Friedrich, Humboldt Alexander von, 1994, Briefwechsel zwischen Alexander von Humboldt und Friedrich Wilhelm Bessel, H.-J. Felber éd., Berlin, Akademie Verlag, 249 p.

Bonpland Aimé, Humboldt Alexander von, 2004, Correspondance 1805-1853, N. Hossard éd., Paris, L’Harmattan, 153 p.

Boryde Saint-Vincent Jean-Baptiste, 1908, Correspondance de Bory de Saint-Vincent, Ph. Lauzun éd., Paris, Maison d’édition et imprimerie moderne, 358 p.

Boussingault Jean-Baptiste, Humboldt Alexander von, 2015, Briefwechsel, U. Pässler et Th. Schmuck éd., Berlin, De Gryuter, 574 p.

Büsching Anton Friedrich., 1787-1805, Erdbeschreibung, Hamburg, C. E. Bohn, 11 vol.

Carette Ernest, Exploration scientifique de l’Algérie pendant les années 1840, 1841, 1842, Paris, Imprimerie nationale, t. II, 355 p.

—, 1849, Exploration scientifique de l’Algérie : études sur la Kabilie proprement dite, Paris, Cosse et Dumaine, 16 p.

Conder Josiah, 1834, Dictionary of Geography, Ancient and Modern, Londres, T. Tegg, 724 p.

D’Alembert Jean, Diderot Denis, 1751, L’Encyclopédie ou Dictionnaire des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, Paris, Briasson, David, Le Breton et Durand, t. I, 916 p.

Dubois Marcel, 1894, « Leçon d’ouverture du cours de géographie coloniale », Annales de géographie, nº 4, p. 121-137.

Forster Georg, 1989, « Briefe 1792-1794 », Klaus-Georg Bopp éd., Georg Forsters Werke. Sämtliche Schriften, Tagebücher, Briefe, Berlin, Akademie Verlag, vol. 19, 898 p.

—, 1981, « Briefe Juli 1787-1789 », Horst Fiedler éd., Georg Forsters Werke. Sämtliche Schriften, Tagebücher, Briefe, Berlin, Akademie Verlag, vol. 15, 574 p.

—, 1958, Ansichten von Niederrhein, von Brabant, Flandern, Holland, England und Frankreich im April, Mai und Junius 1790, dans Georg Forster’s Werke. Sämtliche Schriften, Tagebücher, Briefe, Berlin, Akademie Verlag, vol. 9, 742 p.

Galetti Johann, 1822, Allgemeines geographisches Wörterbuch oder alphabestische Darstellung aller Länder, Städte, Flecken, Dörfer, Ortschaften, Meere, Flüsse, usw, Pesth, Hartlebens Verlag, 3 vol.

Gaspari Adam Christian, 1797-1805, Vollständiges Handbuch der neuesten Erdbeschreibung, Weimar, Im Verlage des Geographischen instituts, 1797-1805, 4 vol.

Gauss Friedrich, Humboldt Alexander von, 1977, Briefwechsel zwischen Alexander von Humboldt und Karl Friedrich Gauss, Berlin, Akademie Verlag, 206 p.

Gérard Henri, 1867, Lettres adressées au baron François Gérard, peintre d’histoire, par les artistes et personnages célèbres de son temps, Paris, A. Quantin, 401 p.

Guadet Jean, 1820, Dictionnaire universel abrégé de géographie ancienne comparée, Paris, Desray, 484 p.

Hassel Georg, Vollständiges Handbuch der neuesten Erdbeschreibung und Statistik, Berlin, 1816-1817, 2 vol.

Humboldt Alexander von, 2009a, Briefe aus Russland 1829, E. Knobloch, I. Schwarz et C. Suckow éd., Berlin, Akademie Verlag Gmbh, 330 p.

—, 2009b, Alexander von Humbodlt und Cotta. Briefwechsel, U. Leitner éd., Berlin, Akademie Verlag, 702 p.

—, 2004 [1845-1859], Kosmos, Entwurf einer physischen Weltbeschreibung, Francfort, Eichborn Verlag, 935 p.

—, 1993a, Briefe aus Amerika (1799-1804), par Ulrike Moheit, Berlin, Akademie Verlag, 376 p.

—, 1993b, Humboldt über das Universum. Alexander von Humboldt : Die Kosmosvorträge 1827/28 in der Berliner Singakademie, Leipzig, Insel Verlag, 235 p.

—, 1973, Die Jugendbriefe Alexander von Humboldts, I. Jahn et F. G. Lange, Berlin, Akademie Verlag, 838 p.

—, 1971a, Vues des Cordillères et monumens des peuples indigènes de l’Amérique (planches) [1810], Amsterdam / New-York, Theatrum Orbis Terrarum Ltd. et Da Capo Presse Inc.

—, 1971b[1814], Atlas géographique et physique des régions équinoxiales du Nouveau Continent, fondé sur des observations astronomiques, des mesures trigonométriques et des nivellements barométriques, par Al. de Humboldt, Amsterdam-New-York, Theatrum Orbis Terrarum Ltd. et Da Capo Presse Inc.

—, 1969[1811], Atlas géographique et physique du Royaume de la Nouvelle Espagne ou Mexico-Atlas, Hanno Beck et Wilhelm Bonacker éd., Stuttgart, Brockhaus, 20 tableaux.

—, 1907, Correspondance d’Alexandre de Humboldt avec François Arago, E. T. Hamy éd., Paris, E. Guilmoto, 377 p.

—, 1905, Lettres américaines d’Alexandre de Humboldt(1799-1826), E. T. Hamy éd., Paris, E. Guilmoto, 309 p.

—, 1853, Kleinen Schriften, Berlin, Cotta, 474 p.

—, 1843, Asie centrale. Recherches sur les chaînes de montagnes et la climatologie comparée, Paris, Gide, 3 vol.

—, 1836-1837, Histoire de la géographie du nouveau continent et des progrès de l’astronomie nautique aux quinzième et seizième siècles, Paris, Gide, 3 vol.

—, 1831, Fragmens de géologie et de climatologie asiatiques, Paris, Gide, 310 p.

—, 1814-1825, Relation historique du voyage aux régions équinoxiales du Nouveau Continent, Paris, Schoell, 3 vol.

—, 1810, Vues des cordillères et monumens des peuples indigènes de l’Amérique, Paris, Schoell, 350 p.

—, 1808-1826, Ansichten der Natur, Tübingen, Cottaschen Buchhandlung, 2 vol.

—, 1805, Essai sur la géographie des plantes accompagné d’un tableau physique des régions équinoxiales, Paris, Levrault, 155 p.

Humboldt Alexander von, Ritter Carl, 2010, Briefwechsel, U. Päßler éd., Berlin, Akademie Verlag, 311 p.

Humboldt Alexander von, Valenciennes Achille, 1965, Une amitié de savants au siècle dernier : Alexander von Humboldt et Achille Valenciennes (correspondance inédite), Jean Théodoridès éd., numéro hors série de Biologie médicale, Paris, 131 p.

Jomard Edme-François, 1862a, Banquet de l’expédition d’Égypte, Paris, Chaux, 8 p.

—, 1862b, Les monuments de la géographie, Paris, Duprat, 21 planches.

—, 1853, Souvenirs sur Gaspard Monge et ses rapports avec Napoléon, Paris, Duprat, 174 p.

—, 1848, De la Collection géographique créée à la Bibliothèque royale, examen de ce qu’on a fait et de ce qui reste à faire pour compléter cette création et la rendre digne de la France, Paris, Duverger, 104 p.

—, 1836, Coup d’œil impartial sur l’état présent de l’Égypte comparé à sa situation antérieure, Paris, Béthune et Plon, 60 p.

—, 1831, Considérations sur l’objet et les avantages d’une collection spéciale consacrée aux collections géographiques et aux diverses branches de la géographie, Paris, Duverger, 92 p.

—, 1809-1821, Description de l’Égypte ou Recueil des observations et des recherches qui ont été faites en Égypte pendant l’expédition de l’armée française, Paris, Panckoucke, t. 1, 445 p.

Kant Emmanuel, 2006 [1795], Vers la paix perpétuelle. Que signifie s’orienter dans la pensée ? Qu’est-ce que les Lumières ?, traduction de J.-F. Poirier et F. Proust, Paris, Flammarion, 206 p.

—, 1997 [1781-1787], Critique de la raison pure, traduction et présentation d’A. Renaut, Paris, Aubier, 749 p.

—, 1784, « Beantwortung der Frage : Was ist Aufklärung ? », Berlinische Monatsschrift, p. 481-494.

Krug Leopold, 1823, Neues topographisch-statistisch-geographisches Wörterbuch des Preussischen Staats, Halle, August Kümmel, 5 vol.

Langlois Henri, s.d., Nouveau dictionnaire universel, usuel et complet de géographie moderne, Paris, Langlois père, 4 vol.

—, 1830, Dictionnaire classique et universel de géographie moderne, Paris, Langlois père, 2 vol.

Lelewel Joachim, 1850 et 1852-1857, Géographie du Moyen Âge, Bruxelles, J. Pillliet, 5 vol.

Malte-Brun Conrad, 1821, Tableau politique de l’Europe au commencement de l’an 1821, extrait des Nouvelles annales des voyages, de la géographie et de l’histoire, Paris, Gide, 168 p.

—, 1810, Précis de la géographie universelle, 1. Histoire de la géographie, Paris, Buisson, 548 p.

—, 1807-1814, Annales des voyages, de la géographie et de l’histoire, Paris, Chez Buisson, 8 vol.

Malte-Brun Conrad, Mentelle Edme, 1816, Géographie universelle ancienne et moderne, mathématique, physique, statistique, politique et historique des cinq parties du monde, Paris, chez Desray, t. 16, 664 p.

Malte-Brun Conrad et al., 1819-1860, Nouvelles annales des voyages, de la géographie et de l’histoire, Paris, Gide, vol. 1, 510 p.

Mentelle Edme, 1787, Encyclopédie méthodique, 1. Géographie ancienne, Paris / Liège, Panckoucke / Plomteux.

—, 1785, Géographie comparée ou Analyse de la géographie ancienne et moderne des peuples de tous les pays et de tous les âges, tome Turquie d’Europe, Lyon, chez l’Auteur et Nyon, 267 p.

—, 1781, Cosmographie élémentaire, divisée en parties astronomique et géographique, Paris, chez l’Auteur, 429 p.

Nordman Daniel, 1994, L’École normale de l’an III. Leçons d’histoire, de géographie, d’économie politique. Édition annotée des cours de Volney, Buache de La Neuville, Mentelle et Vandermonde avec introductions et notes (directions de l’ensemble du volume « Introduction générale. Les sciences morales et politiques à l’École normale », et édition des « Leçons de géographie de Buache et Mentelle » en collaboration avec François Labourie), Paris, Dunod, 482 p.

Petermann August, 1855-1860, Petermann Geographische Mittheilungen, Gotha, Haack, vol. 1-6.

Pinkerton John, 1802, Modern Geography. A Description of the Empires, Kingdoms, States and Colonies ; with the Oceans, Seas and Isles ; in All Parts of the World : Including the Most recent Discoveries, and Political Alterations, Londres, T. Cadell jr et W. Davies, 2 vol.

Ritter Carl, 1862, Allgemeine Erdkunde. Vorlesungen an der Universität zu Berlin gehalten, Berlin, Reimer Verlag, 240 p.

—, 1861, Geschichte der Erdkunde und der Entdeckungen, Vorlesungen an der Universität zu Berlin gehalten, Berlin, Reimer Verlag, 265 p.

—, 1852a, Einleitung zur allgemeinen vergleichenden Erdkunde und Abhandlungen zur Begründung einer mehr wissenschaftlichen Behandlung der Erdkunde, Berlin, Reimer Verlag, 246 p.

—, 1852b, Vergleichende Erdkunde der Sinai-Halbinsel, von Palästina und Syrien, dritter Band, Judäa, Samaria, Galiläa. Mit einem Plan von Jerusalem und einer Karte von Galiläa, Berlin, Reimer Verlag, 834 p.

—, 1847, « Über die geographische Verbreitung von Kameel und Dattelpalme in ihren Beziehungen zum primitiven Völkerleben des Nomadisirens wie der Festsiedlung », Bericht über die zur Bekanntmachung geeigneten Verhandlungen der Königlich Preußischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, p. 8-14.

—, 1846, « Über die afrikanische Heimat des Kaffebaums (coffea arabica) », Bericht über die zur Bekanntmachung geeigneten Verhandlungen der Königlich Preußischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, p. 237-238.

—, 1844, « Über die Verbreitung des Ölbaums. Aus einer Abhandlung über die asiatische Heimat und die geographische Verbreitung der Platane, des Oliven- und Feigenbaums, der Granate, Pistacie und Cypresse in der alten Welt », Bericht über die zur Bekanntmachung geeigneten Verhandlungen der Königlich Preußischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, p. 171-181

—, 1841, « Über die geographische Verbreitung des Zuckerrohrs (Saccharum officinarum) in der Alten Welt vor dessen Verpflanzung in die Neue Welt », Abhandlungen der Königlichen Preußischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, p. 305-412.

—, 1817-1859, Die Erdkunde im Verhältniss zur Natur und zur Geschichte des Menschen, oder allgmeine, vergleichende Geographie, als sichere Grundlage des Studiums und Unterrichts in physikalischen und historischen Wissenschaften, Berlin, Reimer Verlag.

—, 1804-1807, Europa, ein geographisch-statistisches Gemälde für Freunde und Lehrer der Geographie, für Jünglinge, die ihren geographischen Cursus vollendeten, bey jedem Lehrbuche zu gebrauchen, Berlin, Reimer Verlag, 2 vol.

Santarem Manuel Francisco de, 1842, Recherches sur la priorité de la découverte des pays situés sur la côte occidentale d’Afrique, au-delà du cap Bojador, et sur les progrès de la science géographique, après les navigations des Portugais au xve siècle, accompagnées d’un atlas composé de mappemondes, et de cartes pour la plupart inédites, dressées depuis le xie siècle jusqu’au xviie siècle, Paris, veuve Dondey-Dupré, 336 p.

—, 1842, Atlas composé de cartes du xive, xve, xvie et xviie siècles, pour la plupart inédites et devant servir de preuves à l’ouvrage sur la priorité de la découverte de la côté occidentale d’Afrique au-delà du cap Bojador, Paris, Fain et Thunot.

Vivien de Saint-Martin Louis, 1863, L’année géographique : revue annuelle des voyages de terre et de mer ainsi que des explorations, missions, relations et publications diverses relatives aux sciences géographiques et ethnographiques, Paris, Hachette, t. 1.

—, 1873, Histoire de la géographie et des découvertes géographiques depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, Paris, Hachette, 615 p.

Volney Constantin-François de, 1787, Voyage en Syrie et en Égypte, pendant les années 1783, 1784 & 1785, Paris, Volland et Desenne, 2 vol.

Vosgien Louis, 1825, Dictionnaire géographique ou Description de toutes les parties du monde, nouvelle édition précédée d’un précis de géographie par J. D. Goigoux, Paris, Ménard et Dessenne, 672 p.

Zeune Auguste, 1808, Gea : Versuch einer wissenschafltichen Erdbeschreibung, Berlin, Wittich, 224 p.

Zimmermann Eberhard, 1790, Annalen der Geographie und Statistik, Leipzig, Braunschweig, 580 p.

Littérature secondaire

Aprile Sylvie, 2010, La Révolution inachevée 1815-1870, H. Rousso dir., Paris, Belin (Histoire de France), 670 p.

Bayly Charles, 1989, Imperial Meridian. The British Empire and the World 1780-1830, Londres, Longman, 295 p.

Beaurepaire Pierre-Yves, 2002, La plume et la toile : pouvoirs et réseaux de correspondance dans l’Europe des Lumières, Arras, Artois presses Université, 343 p.

Beck Hanno, 1982, Groβe Geographen, Pioniere, Auβenseiter, Gelehrte, Berlin, Dietrich Reimer Verlag, 294 p.

—, 1979, Carl Ritter. Genius der Geographie, Berlin, Dietrich Reimer Verlag, 132 p.

Bell Morag, Butlin Robin Alan, Heffernan Mickael dir., 1995, Geography and Imperialism 1820-1940, Manchester, Manchester University Press, 338 p.

Berdoulay Vincent, 1995, La formation de l’école française de géographie. 1870-1914, Paris, Éditions du CTHS, 253 p.

—, 1993, « La géographie vidalienne : entre texte et contexte », Autour de Vidal de La Blache, P. Claval dir., Paris, CNRS Éditions, p. 19-26.

Berthelot Jean-Michel dir., 2003, Figures du texte scientifique, Paris, Presses universitaires de France, 312 p.

Besse Jean-Marc, 2003a, Les grandeurs de la Terre, aspects du savoirs géographiques à la Renaissance, Lyon, ENS Éditions (Sociétés, espaces, temps), 420 p.

—, 2003b, Face au monde. Atlas, jardins, géoramas, Paris, Desclée de Brouwer (Arts et esthétique), 244 p.

—, 2004, « Le lieu en histoire des sciences. Hypothèses pour une approche spatiale du savoir géographique au xvie siècle », MEFRIM, t. 116-2, p. 401-422.

—, 2010, « Dans les rues de la géographie. Comment faire de Paris un espace révolutionnaire (1789-1802) ? », Naissances de la géographie moderne (1760-1860). Lieux, pratiques et formations des savoirs de l’espace, J.-M. Besse, H. Blais et I. Surun dir., Lyon, ENS Éditions (Sociétés, espaces, temps), 263-286 p.

Besse Jean-Marc, Blais Hélène, Surun Isabelle (dir.), 2010, Naissances de la géographie moderne (1760-1860). Lieux, pratiques et formations des savoirs de l’espace, Lyon, ENS Éditions (Sociétés, espaces, temps), 286 p.

Blais Hélène, 2008a, « Fortifier Alger ? Le territoire de la colonie en débat vers 1840 », Mappemonde, nº 91, 11 p.

—, 2008b, « Qu’est-ce qu’Alger ? Le débat colonial sous la monarchie de Juillet », Romantisme, nº 139, p. 19- 32.

Blais Hélène, Laboulais-Lesage Isabelle dir., 2006a, Géographies plurielles. Les sciences géographiques au moment de l’émergence des sciences humaines (1750-1850), Paris, L’Harmattan, 349 p.

Blanckaert Claude dir., 1996a, Le terrain des sciences humaines. Introductions et enquêtes (xviiie-xxe siècles), Paris, L’Harmattan, 404 p.

—, 1996b, « Histoires du terrain entre savoirs et savoir-faire », Le terrain des sciences humaines. Introductions et enquêtes (xviiie-xxe siècles), Cl. Blanckaert dir., Paris, L’Harmattan, p. 9-55.

Bloch Marc, 1928, « Pour une histoire comparée des sociétés européennes », Revue de synthèse historique, t. 46, p. 15-50.

Bourguet Marie-Noëlle, 1998, « De la Méditerranée », L’invention scientifique de la Méditerranée : Égypte, Morée, Algérie, M.-N. Bourguet, B. Lepetit, D. Nordman et M. Sinarellis (dir.), Paris, EHESS, p. 7-30.

—, 1989, Déchiffrer la France : la statistique départementale à l’époque napoléonienne, Paris, Éditions des archives contemporaines, 476 p.

Bourguet Marie-Noëlle et al. dir., 1998, L’invention scientifique de la Méditerranée : Égypte, Morée, Algérie, Paris, EHESS, 325 p.

Bourguet Marie-Noëlle, Licoppe Christian, 1997, « Voyages, mesures et instruments : une nouvelle expérience du monde au siècle des Lumières », Annales. Histoire, sciences sociales, 52e année, nº 5 (septembre-octobre), p. 1115-1151. En ligne : [http ://www.jstor.org/stable/27585505] (consulté le 25 avril 2016).

Bret Patrice, 2003, « L’Égypte de Jomard : la construction d’un mythe orientaliste, de Bonaparte à Méhémet-Ali », L’Égypte, nº 120 de Romantisme, p. 5-14.

Broc Numa, 1975, « Un bicentenaire : Malte-Brun (1775-1975) », Annales de géographie, vol. 84, nº 466, p. 714-720.

—, 1974, « Un musée de Géographie en 1795 », Revue d’histoire des sciences, t. 27, nº 1, p. 37-43.

—, 1972, La géographie des philosophes. Géographes et voyageurs français au xviiie siècle, thèse soutenue à l’Université Paul Valéry de Montpellier, Lille, Service de reproduction des thèses, 799 p.

Caillé Alain, Dufoix Stéphane dir., 2013, Le tournant global des sciences sociales, Paris, La Découverte, 440 p.

Calbérac Yann, 2010, Terrains de géographes, géographes de terrain. Communauté et imaginaire disciplinaires au miroir des pratiques de terrain des géographes français au xxe siècle, thèse soutenue à l’Université Lumière Lyon 2 sous la direction d’I. Lefort.

Caron Jean-Claude, Vernus Michel, 2004 [1996], L’Europe au xixe siècle. Des nations aux nationalismes 1815-1914, Paris, Armand Colin (U), 477 p.

Certeau Michel de, 1990, L’invention du quotidien, 1. Arts de faire, Paris, Gallimard, 349 p.

Christin Olivier dir., 2010, Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines, Paris, Métailié, 462 p.

Claval Paul, 2004, Histoire de la géographie, Paris, Presses universitaires de France (Que sais-je ?, nº 65), 127 p.

—, 2001, Épistémologie de la géographie, Paris, Nathan, 265 p.

Claval Paul, Staszak Jean-François, 2008, introduction de Où en est la géographie culturelle ?, nº 660-661 des Annales de géographie, p. 3-7.

Clout Hugh, 2009, Patronage and the Production of Geographical Knowledge in France. The Testimony of the First Hundred Regional Monography (1905-1966), Londres, Royal Geography Society, 123 p.

Colley Linda, 1992, Britons. Forging the Nation, 1707-1837, New Haven / Londres, Yale University Press, 429 p.

Crone Gerald Roe, Day E. T., 1960, « The map room of the Royal Geographical Society », The Geographical Journal, vol. 126, nº 1, p. 12-17.

Debarbieux Bernard, 2015, L’espace de l’imaginaire. Essais et détours, Paris, CNRS Éditions, 2015, 312 p.

—, 2010, « Imaginaires nationaux et post-nationaux du lieu », Communications, nº 87, p. 27-41.

—, 1993, « Du haut lieu en général et du mont Blanc en particulier », Espace géographique, t. 22, nº 1, p. 5-13.

Deprest Florence, 2011, « Tell et Sahara : le palimpseste d’un premier découpage de l’Algérie coloniale », Territoires impériaux. Une histoire spatiale du fait colonial, H. Blais, F. Deprest et P. Singaravélou dir., Paris, Publications de la Sorbonne, p. 25-55.

Desbois Henri, 2012, Les mesures du territoire : aspects techniques, politiques et culturels des mutations de la carte topographique, thèse d’habilitation à diriger des recherches soutenue à l’Université Lumière Lyon 2.

Dhombres Jean et Dhombres Nicole, 1989, Naissance d’un nouveau pouvoir : sciences et savants en France 1793-1824, Paris, Payot, 938 p.

Du Bus Charles, 1932, Edme-François Jomard et les origines du cabinet des cartes, Paris, Imprimerie nationale, 129 p.

Edney Matthew, 1997, Mapping an Empire : The Geographical Construction of British India, 1765-1843, Chicago, University of Chicago Press, 480 p.

Engelmann Gerhard, 1983, Die Hochschulgeographie in Preussen 1810-1914, Wiesbaden, Steiner Verlag, 184 p.

Espagne Michel, Werner Michael, 1988, Transferts. Relations interculturelles franco-allemandes (xviii-xixe siècles), Paris, Recherches sur les civilisations, 480 p.

Ette Ottmar, 2007, « Amerika in Asien. Alexander von Humboldts Asie Centrale und die russisch-siberische Forschungsreise im transarealen Kontext », Humboldt im Netz, nº 14.

Felsch Philipp, 2013 [2010], Comment August Petermann inventa le Pôle Nord, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 195 p.

Ferretti Federico, 2014, Élisée Reclus. Pour une géographie nouvelle, Paris, Éditions du CTHS, 448 p.

Ferrière Hervé, 2010, « Les géographies de Bory de Saint-Vincent. Construction, présentation, réception », Naissances de la géographie moderne, J.-M. Besse, H. Blais et I. Surun dir., Lyon, ENS Éditions (Sociétés, espaces, temps), p. 221-244.

—, 2009, Bory de Saint-Vincent. L’évolution d’un voyageur naturaliste, Paris, Syllepses, 234 p.

—, 2007, « Géorama », Mappemonde, nº 87, p. 33-35.

—, 1983, La Société de géographie, 1821-1946, Genève / Paris, Droz / Champion, 354 p.

Foucault Michel, 1975, Surveiller et punir, Paris, Gallimard (Tel), 362 p.

—, 1969, L’archéologie du savoir, Paris, Gallimard (Tel), 288 p.

Garner Guillaume, 2008, « Statistique, géographie et savoirs sur l’espace en Allemagne (1780-1820) », Cybergeo : revue européenne de géographie. Épistémologie, histoire de la géographie, didactique, document 433. En ligne : [http://cybergeo.revues.org/20883] (consulté le 24 octobre 2011).

—, 2006, « La représentation de l’espace dans les discours économique et géographique en Allemagne au xviiie siècle », Géographies plurielles. Les sciences géographiques au moment de l’émergence des sciences humaines (1750-1850), H. Blais et I. Laboulais-Lesage dir., Paris, L’Harmattan, p. 217-233.

Gauchet Marcel, 2003, La condition politique, Paris, Gallimard, 557 p.

—, 1985, Le désenchantement du monde. Une histoire politique du religieux, Paris, Gallimard (NRF), 306 p.

Gayet Mireille, 2006, Alexandre de Humboldt, dernier savant universel, Paris, Vuibert, 412 p.

Gilli Marita, 2005, Un révolutionnaire allemand. Georg Forster (1754-1794), Paris, Éditions du CTHS, 735 p.

Girard René, 2011 [1972], La violence et le sacré, Paris, Fayard / Pluriel, 496 p.

Godlewska Anne, 1991, « L’influence d’un homme sur la géographie française : Conrad Malte-Brun (1775-1826) », Annales de géographie, t. 100, nº 558. p. 190-206.

Goody Jack, 1979, La raison graphique, la domestication de la pensée sauvage, traduction et présentation de J. Bazin et A. Bensa, Paris, Minuit, 274 p.

Grataloup Christian, 2009, L’invention des continents : comment l’Europe a découpé le monde, Paris, Larousse, 224 p.

—, 2007, Géohistoire de la mondialisation. Le temps long du monde, Paris, Armand Colin (U), 255 p.

—, 1996, Lieux d’histoire. Essai de géohistoire systématique, Montpellier, GIP Reclus (Espaces modes d’emploi), 200 p.

Grimoult Cédric, 2003, Histoire de l’histoire des sciences : historiographie de l’évolutionnisme dans le monde francophone, Paris, Droz, 314 p.

Guedj Denis, 2008 [1997], La Méridienne, Paris, Points, 380 p.

Haroche-Bouzinac Geneviève, 2002, L’épistolaire, Paris, Hachette, 160 p.

Headrick Daniel, 1981, The Tools of Empire. Technology and European Imperialism in the Nineteenth Century, New-York / Oxford, Oxford University Press, 221 p.

Hébert Sophie, 2009, « Ce que la pensée doit au carnet », Recto / Verso. Revue de jeunes chercheurs en critique génétique, nº 5. En ligne : [www.revuerectoverso.com/spip.php?article162] (consulté le 25 octobre 2011).

Heffernan Mickael, 2005, « Edme Mentelle’s Geographies and the French Revolution », Geography and Revolution, David N. Livingstone et Charles W. J. Withers dir., Chicago, Chicago University Press, p. 273-303.

Heilbron Johann et al., 2009, « Vers une histoire transnationale des sciences sociales », Sociétés contemporaines, nº 73, p. 121-145.

Hohendorf Gerrit, 1993, « Wilhelm von Humboldt (1767-1835) », Perspectives : revue trimestrielle d’éducation comparée, vol. 23, nº 3-4, p. 685-696

Houssay-Holzschuh Myriam, Milhaud Olivier, 2013, « Geography after Babel – a view from the French province », Geographica Helvetica, nº 68, p. 51-55.

Hunt Lynn, 2013, « Les cultural studies (1970-2010) », 1970-2010. Les sciences de l’homme en débat, Y. Brailowsky et H. Inglebert dir., Paris, Presses universitaires de Paris Ouest, p. 189-202.

Jacob Christian, 1992, L’empire des cartes. Approche théorique de la cartographie à travers l’histoire, Paris, Albin Michel, 537 p.

— dir., 2007, Les lieux de savoir, 1. Espaces et communautés, Paris, Albin Michel, 1277 p.

—, 2014, Qu’est-ce qu’un lieu de savoir ?, Marseille, OpenEdition Press, 122 p.

Jacob François, 1976, La logique du vivant, Paris, Gallimard, 352 p.

Jeismann Michael, 1992, Das Vaterland der Feinde. Studien zum nationalen Feindbegriff und Selbstverständnis in Deutschland und Frankreich 1792-1918, Stuttgart, Klett-Cotta, 414 p.

Kenny Kevin, 2004, Ireland and the British Empire, Oxford History of the British Empire, Oxford, Oxford University Press, 296 p.

Klemp Egon, 1982, « Carl Ritters Bemühungen um die Schaffung einer zentralen kartographischen Sammlung in Berlin nebst einigen Hinweisen zum Nachlass des Jubilars », Carl Ritter. Werk und Wirkungen. Beiträge eines Symposiums im 200. Geburtsjahr des Gelehrten, H. Richter dir., Gotha, Hermann Haack, p. 153-157.

Kraft Tobias, 2014, Figuren Des Wissens Bei Alexander Von Humboldt : Essai, Tableau Und Atlas Im Amerikanischen Reisewerk, Berlin / Boston, De Gruyter, 360 p.

Laboulais-Lesage Isabelle, 2008, Les usages des cartes (xviie-xixe siècles). Pour une approche pragmatique des productions cartographiques, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 285 p.

— dir., 2004, Combler les blancs de la carte. Modalités et enjeux de la construction des savoirs géographiques (xvie-xxe siècles), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 314 p.

—, 1999, Lectures et pratiques de l’espace. L’itinéraire de Coquebert de Montbret, savant et grand commis d’État (1755-1831), Paris, Champion, 753 p.

Lacoste Yves, 1976, La géographie ça sert, d’abord, à faire la guerre, Paris, Maspéro, 187 p.

Lagarde Lucie, 2010, « Philippe Buache, ou le premier géographe français, 1700-1773 », Mappemonde, nº 87.

Lakatos Imre, 1994, Histoire et méthodologie des sciences : programme de recherche et reconstruction rationnelle, Paris, Presses universitaires de France, 266 p.

Laissus Yves, 2004, Jomard, le dernier égyptien, Paris, Fayard, 654 p.

Latour Bruno, 2007 [1996], Petites leçons de sociologie des sciences, Paris, La Découverte, 256 p.

—, 1989, La science en action. Introduction à la sociologie des sciences, Paris, La Découverte-poche, 450 p.

Latour Bruno, Woolgar Steve, 1996, La vie de laboratoire, production des faits scientifiques, Paris, La Découverte-poche, 299 p.

Lefort Isabelle, 2014, « De l’inévitable et heureux inachèvement géographique », L’information géographique, Paris, Armand Colin, p. 95-105.

—, 2014 [1992], La lettre et l’esprit, géographie scolaire, géographie savante, 1870-1970, Paris, CNRS Éditions, 216 p.

Lejeune Dominique, 1993, Les sociétés de géographie en France et l’expansion coloniale au xixe siècle, Paris, Albin Michel, 236 p.

—, 1992, « Les membres des sociétés de géographie au xixe siècle », Communications, nº 54, p. 161-174.

Lenz Karl, 2003, « Erneuerung durch Wandel : Entwicklungsperioden in der Geschichte der Gesellschaft für Erdkunde », Die Erde, 1/2003, p. 7-16.

Lepetit Bernard, 1998, « Missions scientifiques et expéditions militaires : remarques sur leurs modalités d’articulation », L’invention scientifique de la Méditerranée : Égypte, Morée, Algérie, M.-N. Bourguet dir., p. 97-116.

Livingstone David N., 2003, Putting Science in its Place. Geographies of Scientific Knowledge, Chicago / Londres, University of Chicago Press, 234 p.

Livingstone David N., Withers Charles W. J., 2005, Geography and Revolution, Chicago, Chicago University Press, 433 p.

Lüdecke Cornelier, 2002, Carl Ritters Lehrtätigkeit an der Allgemeinen Kriegsschule in Berlin (1820-1853), Berlin, Verlag für Wissenschafts- und Regionalgeschichte, 97 p.

Markham Clemens, 2009 [1881], The Fifty Years’ Work of the Royal Geographical Society, Cambridge, Cambridge University Press, 255 p.

Mercier Guy, 2009, « La géographie de Paul Vidal de La Blache face au litige guyanais  : la science à l’épreuve de la justice », Annales de géographie, vol. 667, nº 3, p. 294-317.

Morlier Hélène, 2011, « Les Guides Joanne : invention d’une collection », In Situ, 15/2011. En ligne : [http://insitu.revues.org/524] (consulté le 24 mars 2015).

Nébia Slimane Rafik, 2008, « L’Algérie et sa conquête  : champ d’observation et d’initiation aux méthodes de colonisation pour les Allemands au xixe siècle », Insaniyat. Revue algérienne d’anthropologie et de sciences sociales, nº 39-40, p. 65-82.

Nora Pierre dir., 2004 [1984-1992], Les lieux de mémoire, Paris, Gallimard (Quarto), 4751 p.

Nordman Daniel, 2012, « Science et rivalités internationales en Afrique du Nord : la France et l’Allemagne (xvie-xixe siècles) », Savoirs d’Allemagne en Afrique du Nord xviiie-xxe siècles, A. Abdelfettah, A. Messaoudi et D. Nordman dir., Saint-Denis, Bouchène, p. 27-54.

—, 1998, « L’exploration scientifique de l’Algérie : le terrain et le texte », L’invention scientifique de la Méditerranée : Égypte, Morée, Algérie, M.-N. Bourguet, B. Lepetit, N. Nordman et M. Sinarellis dir., Paris, EHESS, p. 71-95.

—, 1997, « De quelques catégories de la science géographique. Frontière, région et hinterland en Afrique du Nord (xixe et xxe siècles) », Annales. Histoire, sciences sociales, vol. 52, nº 5, p. 969-986.

Nordman Daniel, Ozouf-Marignier Marie-Vic dir., 1989, Atlas de la Révolution française, 4.1 Le territoire. Réalités et représentations, Paris, EHESS, 106 p.

Orain Olivier, 2003, Le plain-pied du monde. Postures épistémologiques et pratiques d’écriture dans la géographie française au xxe siècle, thèse dirigée soutenue à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 405 p.

Palsky Gilles, 1996, Des chiffres et des cartes. Naissance et développement de la cartographie quantitative au xixe siècle, Paris, Éditions du CTHS, 331 p.

—, 1991, « La cartographie statistique de la population au xixe siècle », Espace, populations, sociétés, vol. 9, nº 3, p. 451-458.

Päßler Ulrich, 2008, « Alexander von Humboldt und die transnationale Wissenschaftskommunikation im 19. Jahrhundert », Internationale Zeitschrift für Humboldt Studien, HiN IX 17, p. 39-52.

Péaud Laura, 2015a, « Relire la géographie de Conrad Malte-Brun », Annales de géographie, nº 701, p. 99-122.

—, 2015b, « “Voir le monde” : les images dans l’œuvre d’Alexander von Humboldt », L’Information géographique, vol. 79, nº 4, p. 13-36.

—, 2014, « Du Mexique à l’Oural, l’expertise humboldtienne au service du politique », Internationale Zeitschrift für Humboldt Studien, HiN XV 29, p. 140-150.

—, 2012, « Le voyage asiatique de Humboldt. Les interactions savoir-pouvoir au prisme de la fabrique géographique moderne », Trajectoires, revue en ligne du CIERA, nº 6. En ligne : [https://trajectoires.revues.org/941] (consulté le 26 avril 2016).

—, 2009, Entre continuité scientifique et révolution épistémologique : la fabrique de la géographie sous la plume d’Alexander von Humboldt, mémoire de master 1 soutenu à l’ENS de Lyon, 92 p.

Pelletier Monique, 2002, Les cartes des Cassini. La science au service de l’État et des régions, Paris, Éditions du CTHS (Format 50), 338 p.

Pelletier Philippe, 2011, L’Extrême-Orient. L’invention d’une histoire et d’une géographie, Paris, Gallimard (Folio), 2011, 867 p.

Perec Georges, 2003, Penser / Classer, Paris, Seuil, 176 p.

Pinchemel Philippe, Pinchemel Geneviève, 1988, La face de la Terre. Éléments de géographie, Paris, Armand Colin, 519 p.

Poujol Olivier, 1994, « L’invention du Massif central », Revue de géographie alpine, vol. 82, nº 3, p. 49-62.

Raffestin Claude, 1980, Pour une géographie du pouvoir, préface de R. Brunet, Paris, LITEC (Géographie économique et sociale), 249 p.

Raj Kapil, 1997, « La construction de l’empire de la géographie, l’odyssée des arpenteurs de sa Très Gracieuse Majesté, la reine Victoria, en Asie centrale », Annales. Histoire, science sociales, vol. 20, nº 5, p. 1153-1180.

Rancière Jacques, 1992, Les mots de l’histoire. Essai de poétique du savoir, Paris, Seuil (La librairie du xxe siècle), 214 p.

Ricœur Paul, 2004, Parcours de la reconnaissance. Trois études, Paris, Stock (Les essais), 387 p.

—, 1985, Temps et récit. 3. Le temps raconté, Paris, Seuil (L’ordre philosophique), 473 p.

Robic Marie-Claire dir., 2006a, Couvrir le monde. Un grand xxe siècle de géographie française, Paris, ADPF / Ministère des Affaires étrangères, 232 p.

—, 2006b, « Approches culturelles de l’histoire de la géographie en France. Au-delà du provincialisme, construire des géographies plurielles », Inforgeo, nº 18-19, p. 53-76.

— dir., 2001, Le « Tableau de la géographie de la France » de Paul Vidal de La Blache. Dans le labyrinthe des formes, Paris, Éditions du CTHS, 299 p.

Saïd Edward, 2003 [1978], L’Orientalisme. L’Orient créé par l’Occident, Paris, Seuil, 578 p.

Saussure Ferdinand de, 2002, Écrits de linguistique, Paris, Gallimard, 353 p.

Scharfenort Louis von, 1910, Die Königliche Preußische Kriegsakademie 1810, Berlin, Ernst Siegfried Mittler und Sohn, 393 p.

Schalenberg Marc, Vom Bruch Rudiger, 2004, « London, Paris, Berlin. Drei wissenschaftliche Zentren des frühen 19. Jahrhunderts im Vergleich », Macht des Wissens. Die Entstehung der modernen Wissensgesellschaft, R. Van Dülmen et S. Rauschenbach dir., Cologne / Weimar / Vienne, Böhlau Verlag, p. 681-699.

Schlögel Karl, 2006 [2003], Im Raume lesen wir die Zeit. Über Zivilisationsgeschichte und Geopolitik, Francfort, Fischer Verlag, 567 p.

Schöps Julius H., 2001, Preussen. Geschichte eines Mythos, Berlin / Brandebourg, Be.bra-Verlag, 247 p.

Schröder Iris, 2011, Das Wissen von der ganzen Welt. Globlae Geographien und räumlich Ordnungen Afrikas und Europas 1790-1870, Paderborn, Ferdinand Schöningh, 411 p.

Schulze Heinrich, 2007, Kleine deutsche Geschichte, Munich, Verlag C. H. Beck, 281 p.

Sigrist René, 2013, « Les communautés savantes européennes à la fin du siècle des Lumières », Mappemonde, nº 110. En ligne : [http://mappemonde.mgm.fr/num38/articles/art13204.html] (consulté le 26 avril 2016).

Singaravélou Pierre dir., 2008, L’empire des géographes. Géographie, exploration et colonisation, xixe-xxe siècles, Paris, Belin (Mappemonde), 287 p.

Stengers Isabelle dir., 1988, D’une science à l’autre. Des concepts nomades, Paris, Seuil, 388 p.

Sternhell Zeev, 2010 [2006], Les anti-Lumières. Une tradition du xviiie siècle à la guerre froide, Paris, Gallimard (Folio. Histoire), 944 p.

Surun Isabelle, 2006b, « Les sociétés de géographie dans la première moitié du xixe siècle. Quelle institutionnalisation pour quelle géographie ? », Géographies plurielles. Les sciences géographiques au moment de l’émergence des sciences humaines (1750-1850), H. Blais et I. Laboulais dir., Paris, L’Harmattan, 2006, p. 113-130.

—, 2006b, « Du texte au terrain : reconstituer les pratiques des voyageurs (Afrique occidentale, 1790-1880) », Sociétés et représentations, nº 21, p. 213-223.

—, 2003, Géographies de l’exploration. La carte, le terrain et le texte (Afrique occidentale 1780-1880), thèse soutenue à l’EHESS.

—, 2002, « La découverte de Tombouctou : déconstruction et reconstruction d’un mythe géographique », L’Espace géographique, 2002/2, p. 131-144.

Thiesse Anne-Marie, 1999, La création des identités nationales. Europe xviiie-xxe siècles, Paris, Seuil (L’univers historique), 302 p.

Todd Emmanuel, 1996 [1990], L’invention de l’Europe, Paris, Seuil (Points), 685 p.

Trautmann-Waller Catherine, 2007, « Berlin au xixe siècle : l’Université dans la ville », Les lieux de savoir, 1. Espaces et communautés, Christian Jacob dir., Paris, Albin Michel, p. 1185-1205.

Vannoni Antonella, 1996, « Les instructions pour les voyageurs : voyage, expérience et connaissance au xviiie siècle », Le terrain des sciences humaines. Introductions et enquêtes (xviiie-xxe siècles), Cl. Blanckaert dir., Paris, L’Harmattan, p. 73-87.

Veyne Paul, 1996, Comment on écrit l’histoire, Paris, Seuil (Points. Histoire), 438 p.

Vogel Barbara, 1983, Allgemeine Gewerbefreiheit. Die Reformpolitik des preußischen Staatskanzlers Hardenberg (1810-1822), Göttingen, Vandenhoeck et Ruprecht, 340 p.

Volvey Anne, 2003, « Terrain », Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, J. Lévy et M. Lussault dir., Paris, Belin, p. 904-906.

Wallerstein Immanuel, 1995, Impenser les sciences sociales, pour sortir du xixe siècle, Paris, Presses universitaires de France, 318 p.

Weber Max, 2002 [1919], Le savant et le politique, Paris, Union générale d’éditions (10/18), 223 p.

Weller Ewald, 1914, Leben und Wirken August Petermanns, Leipzig, Julius Klinkhardt Verlag, 64 p.

—, 1911, August Petermann. Ein Beitrag zur Geschichte der geographischen Entdeckungen und der Kartographie im 19. Jahrhundert, Leipzig, Otto Wigand, 284 p.

Werner Michael, Zimmermann Bénédicte dir., 2004, De la comparaison à l’histoire croisée, Paris, Seuil, 236 p.

Wesseling Henri, 2009, Les empires coloniaux européens, 1815-1919, Paris, Gallimard (Folio), 560 p.

Withers Charles W., 2007, Placing the Enlightment. Thinking Geographically the Age of Reason, Chicago, University Chicago Press, 336 p.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search