Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Condillac, philosophe du langage ?

 | 
Aliènor Bertrand

Langage et action

Le proto-langage : de quoi les hominidés parlaient-ils ?

Jean-Louis Dessalles

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction : naturaliser le langage

La question de l’origine du langage présente la particularité d’avoir eu du mal à exister comme question scientifique1. L’un des grands mérites que l’on doit reconnaître à Condillac est d’avoir posé cette question, à une époque où la réponse évidente de l’origine divine obscurcissait le champ de l’investigation scientifique. Condillac a été l’un des premiers à naturaliser la question de l’origine du langage. D’une évidence, il a fait une question, et cette question continue de nous hanter. L’enjeu, derrière la question de l’origine du langage, est de comprendre l’origine d’un ensemble de facultés mentales par lesquelles nous aimons à nous distinguer des autres animaux. De tous nos prédécesseurs, à travers les quelque trois cent mille générations qui nous séparent de nos ancêtres simiesques, lequel a émis la première phrase, le premier mot, le premier geste référentiel ? Pourquoi est-ce arrivé dans notre lignée, et seulement dans notre lignée ? Co...

© ENS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540