Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La théorie physique. Son objet, sa structure

 | 
Pierre Duhem

L'objet de la théorie physique

CHAPITRE IV

Les théories abstraites et les modèles mécaniques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

(Les idées exposées dans ce chapitre sont le développement d’un article intitulé « L’École anglaise et les Théories physiques », publié, en octobre 1893, par la Revue des questions scientifiques.)

Note de l’éditrice
Le dernier chapitre de la Première partie aborde une dernière objection à la thèse formulée au début du chapitre 2 : s’il est vrai qu’il existe différentes espèces d’esprits, il est possible que tous n’attendent pas la même chose de la théorie physique. Une fois encore, c’est l’article de Vicaire qui est à l’origine de ces pages. Selon Vicaire, les premiers articles de Duhem auraient défendu deux thèses distinctes : la thèse que la théorie permet une économie de la pensée ; la thèse que la théorie doit être cohérente. Or, souligne Vicaire, l’exigence de cohérence a une raison d’être seulement si on attend de la théorie qu’elle soit le reflet de la nature ; si ce n’est pas le cas, la physique peut être économique à la manière d’un système mnémotechnique. Cet argument condui...