Version classiqueVersion mobile

Les sœurs Grimké

Chronologie

Texte intégral

Dates Vies de Sarah et d’Angelina Grimké Événements contemporains
1792 Naissance, le 26 novembre, de Sarah, sixième enfant de John Faucheraud Grimké et de Mary Smith Grimké, à Charleston, Caroline du Sud.
1805 Naissance, le 20 février, d’Angelina Grimké, quatorzième et dernière enfant de John et Mary Grimké.
1817 Sarah quitte l’Église épiscopalienne à laquelle appartient sa famille et rejoint l’Église presbytérienne.
1818 Angelina refuse de faire sa confirmation dans l’Église épiscopalienne.
1819 En avril, Sarah accompagne son père malade à Philadelphie. Il meurt le 8 août à Long Branch, New Jersey.Sur le bateau qui la ramène à Charleston, Sarah fait la connaissance d’une famille de quakers et lit les Mémoires de John Woolman, quaker et abolitionniste du xviiie siècle qui amena la secte quaker à condamner l’esclavage.
1820 Sarah quitte l’Église presbytérienne et devient quaker. Vote du Compromis du Missouri par le Congrès des États-Unis.
1821 Sarah part à Philadelphie rejoindre la communauté quaker.
1822 La révolte de Denmark Vesey, Noir libre de Charleston, est écrasée dans l’œuf. Il sera exécuté avec trente-cinq de ses complices.
1831 The Liberator, journal abolitionniste créé par William Lloyd Garrison, publie son premier numéro à Boston.Rébellion de Nat Turner en Virginie : cinquante-cinq victimes parmi la population blanche.
1833 Création de l’American Anti-Slavery Society à Philadelphie.Lucretia Mott crée la Female Anti-Slavery Society, à Philadelphie.
1835 Angelina Grimké écrit à Garrison, exprimant son soutien aux abolitionnistes. William Lloyd Garrison, rédacteur en chef de The Liberator, est attaqué à Boston et battu par une foule hostile qui menace de le pendre. Il est sauvé de justesse par la police, qui le met à l’abri en prison. C’est le début d’attaques violentes et répétées contre le mouvement abolitionniste en Nouvelle-Angleterre.
1836 Angelina écrit Appeal to the Christian Women of the South, Sarah écrit An Epistle to the Clergy of the Southern States. Les deux sœurs assistent au colloque des agents de l’American Anti-Slavery Society : elles y sont les seules femmes.
1837 Sarah et Angelina commencent une tournée de conférences sur l’esclavage. Angelina écrit les Letters to Catherine E. Beecheren réponse à l’essai de Catherine Beecher. Les Letters on the Equality of the Sexes,écrites par Sarah, sont publiées dans The Liberator. Catherine Beecher publie Essay on Slavery and Abolitionism. Publication de la « Pastoral letter of the General Association of the Congregational Churches of Massachusetts ». L’éditeur et militant abolitionniste Elijah Lovejoy est assassiné dans l’Illinois par une foule venue mettre le feu à sa maison d’édition.
1838 Angelina est invitée à prendre la parole devant un comité de la Chambre des représentants du Massachusetts. Angelina et Sarah font une série de six conférences sur les droits de la femme. Angelina épouse Theodore D. Weld à Boston en présence de William L. Garrison.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search