Version classiqueVersion mobile

Margaret Sanger et la croisade pour le contrôle des naissances

Introduction

Texte intégral

1Ce volume consacré à Margaret Sanger réunit les textes dans lesquels sont présentés les principes fondamentaux de sa croisade en faveur du contrôle des naissances. L’objectif est de rompre un silence, de mettre en lumière l’apport de cette féministe à la condition des femmes américaines.

2L’ouvrage comporte plusieurs parties dont l’articulation générale mérite une justification dans cette introduction générale. Il s’agit dans un premier temps de préciser le contexte historique et social auquel ces textes appartiennent, d’offrir certains éléments d’information sur la société américaine du début du XXe siècle, puis de livrer quelques considérations sur la vie de Margaret Sanger afin d’éclairer son parcours féministe. S’ensuit une partie qui présente les textes choisis ayant participé à la prise de conscience de la nécessité du contrôle des naissances, et qui replace chacun d’eux dans leur cadre historique et culturel. Une présentation critique de ces textes vise à expliciter l’engagement de Margaret Sanger afin d’en mieux saisir la portée, et précède la partie regroupant les extraits traduits. Au fil des textes, la pensée de Margaret Sanger se dessine, d’où l’importance d’une approche chronologique qui laisse entrevoir l’évolution de ses idées et met en perspective les conflits et les obstacles rencontrés. L’ouvrage s’achève par la réception de ces textes et s’attache à analyser les réactions contrastées qu’a suscitées sa volonté infaillible de défendre la cause des femmes. Avant cela, certains textes d’Emma Goldman, figure inspiratrice et exhortatrice pour Margaret Sanger, trouvent leur place ici, de manière parallèle, en révélant la force des idées sur la place des femmes dans la société américaine qui furent à l’origine de la croisade en faveur du contrôle des naissances.

3Dans le cadre de cette recherche, j’ai eu la chance de consulter les archives de la collection spéciale consacrée à Margaret Sanger qui se trouve à Smith College, Northampton, Massachussetts et, outre les documents authentiques, j’y ai découvert des richesses que jamais les sources disponibles en ligne ne pourront remplacer.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search