Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Accidents

 | 
Noëlle Renaude
, 
Barbara Métais-Chastanier

Noëlle Renaude

Texte intégral

Biographie

Née en 1949 à Boulogne-sur-Seine, elle étudie l’histoire de l’art puis le japonais à l’école des Langues orientales. Elle commence à écrire à vingt-sept ans. Ses premiers textes de théâtre sont publiés dix ans plus tard, en 1987, par Théâtre/Ouvert puis par les éditions Théâtrales. Parallèlement, elle publie pendant dix ans pour la revue Bonne Soirée une centaine de romans alimentaires (policiers et sentimentaux) sous des pseudonymes divers et collabore à la revue Théâtre/Public jusqu’au début des années 1990. Elle est membre du comité de rédaction des Cahiers de Prospero aux côtés de Michel Azama, Eugène Durif, Didier-Georges Gabily, Roland Fichet, Philippe Minyana et Jean-Marie Piemme, jusqu’en 1997. En 1993 et 2006 Théâtre/Ouvert organise un Gros Plan autour de ses textes. Robert Cantarella, Eric Elmosnino, Frédéric Fisbach, Florence Giorgetti, Michel Dydim, Frédéric Maragnani, François Gremaud, Philippe Calvario, Renaud-Marie Leblanc, Grégoire Strecker, entre autres, montent ses pièces. En 1994, elle commence à écrire pour l’acteur Christophe Brault Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux, les premiers épisodes sont créés à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon en juillet 1994, aventure littéraire et théâtrale qui s’étend sur quatre années, à l’occasion de laquelle elle aborde le travail de plateau.

Son œuvre compte aujourd’hui plus de trente textes, destinés ou non à la scène, publiés pour la plus grande part aux éditions Théâtrales. Traduits en nombreuses langues, ses textes sont régulièrement joués en France et à l'étranger et font l’objet de fictions radiophoniques.

En juin 2010 paraissent L’Atlas alphabétique d’un nouveau monde, ouvrage critique sur son écriture, dirigé par Michel Corvin et Sans carte sans boussole sans équipement, 8 pièces nouvelles aux éditions Théâtrales. De tant en temps, ouvrage commandé par le FRAC Aquitaine à partir d’une œuvre contemporaine (celle de Roman Opalka) a été coédité par le FRAC Aquitaine et les éditions Mix en juillet 2010. En 2010 et 2011 s’inventent les trois premiers épisodes de Vues d’ici aux Chantiers de Blaye, l’intégrale des cinq épisodes étant produite en août 2014. La Petite Maison (éditions Théâtrales) a été créée par Robert Cantarella en février-mars 2012 à la Scène nationale d’Evreux.

Elle intervient depuis quelques années régulièrement à l’École nationale d’Arts de Cergy-Pontoise, à la Manufacture de Lausanne et publie de nombreux articles et entretiens dans diverses revues (Agôn, Frictions, Avant-Poste, Encres, Lexitext, Théâtre / Public, etc.

À partir de 2011, elle forme avec Nicolas Maury un binôme auteur/acteur. Ils proposent La Promenade puis De tant en temps en 2010 et 2011, à Théâtre/Ouvert, au FRAC Lorraine, au Lieu Unique et à ActOral. En 2012, ils créent Fouilles, spectacle de 9 heures, à Théâtre/Ouvert, exploration scénique de L’Enquête (texte en cours d’écriture), et de Accidents, Une Correspondance. Noëlle Renaude et Nicolas Maury enquêtent est un film tourné par Marie Vermillard lors de ces représentations.

En 2014, elle participe à l’écriture de la série Notre Faust, créée par Robert Cantarella à Théâtre/Ouvert. Et présente le premier module d’un projet, Quatuor, avec Luc Cerutti, L’oralité on dit mais c’est quoi l’oralité (entretien sur l’oralité mené et retranscrit par Nicolas Doutey et publié dans la revue Avant-poste).

Bibliographie

Œuvres

Rose, la nuit australienne, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1989.

L’Entre-deux, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1989.

Divertissements touristiques, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1989.

Le Renard du Nord, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1991.

Quarante Églogues, natures mortes et motifs, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1992.

Blanche Aurore céleste, dans Courtes Pièces, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1994.

Petits Rôles, dans Courtes Pièces, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1994.

Lunes, dans Courtes Pièces, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1994.

Les Cendres et les Lampions, dans Courtes Pièces, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1994.

Le Prunus, dans Courtes Pièces, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1994.

Géo et Claudie, dans Petites Pièces d’auteurs, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1995.

À tous ceux qui, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1995.

Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1996-1998, 3 vol., publication du texte intégral en un seul volume, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2004.

Dix Petites Histoires d’apparitions et de disparitions, dans Saluts, de Guillemette Bonvoisin, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, juillet 1998.

Madame Ka, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1999.

Fiction d’hiver, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 1999.

La Comédie de Saint-Étienne, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2002.

Promenades, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2002.

8, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2003.

Par les routes, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtre Ouvert / Tapuscrits, 2004.

La Bonne Distance, revue de poésie REHAUTS, 2005.

Des tulipes & ceux qui partent à l’aventure, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2006.

Topographies, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2007.

Une belle journée, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2007.

Bon, Saint-Cloud, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2009.

La Promenade, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2009.

Sans carte sans boussole sans équipement, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2010.

De tant en temps, Éditions Mix & FRAC Aquitaine, 2010.

La Petite Maison, Montreuil-sous-Bois, éditions Théâtrales, 2012.

Promenades avec chien, Lavitrine / 02, 2013.

Vues d’ici, Blaye, coédition Chantiers Théâtre de Blaye et de l’Estuaire avec Script éditions, 2014.

L’Enquête, inédit.

Sur les œuvres de Noëlle Renaude

Corvin Michel éd., Noëlle Renaude, Atlas alphabétique d’un nouveau monde, Paris, éditions Théâtrales, 2010.

Hersant Céline, Recyclage et fabrique continue du texte, Valère Novarina, Noëlle Renaude, Daniel Lemahieu, Doctorat en études théâtrales, sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, 2006.

Losco-Lena Mireille, Rien n’est plus drôle que le malheur : du comique et de la douleur dans les écritures dramatiques contemporaines, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011.

Paugam Lena, Comment arpenter le paysage textuel chez Noëlle Renaude ?, Mémoire de Master 2, sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, 2009.

Paugam Lena, L’Espace de l’errance : Regards sur la disparition du personnage dans l’œuvre de Noëlle Renaude, Mémoire de Master 1, sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, 2008.

Sermon Julie, États troublés du personnage contemporain, Jean-Luc Lagarce, Philippe Minyana, Valère Novarina, Noëlle Renaude, Doctorat en études théâtrales, sous la direction de Jean-Pierre Ryngaert, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, 2004.

© ENS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540