Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Langages, politique, histoire. Avec Jean-Claude Zancarini

 | 
Romain Descendre
, 
Jean-Louis Fournel

1. Points de vue et conquêtes

La « Découverte » : histoire d’une invention sémantique (premiers éléments)

Romain Descendre

Note de l’auteur

Ce travail est né au Brésil, dans le cadre de la « Chaire française à São Paulo » dont j’ai été titulaire en 2014. Je le dédie à Jean-Claude Zancarini, qui m’a tant fait découvrir.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La plus récente historiographie des débuts de l’Âge moderne a procédé à une remise en cause radicale de la notion traditionnelle des « Découvertes » – ou « Grandes Découvertes » –, ce chrononyme1 qui a longtemps servi à désigner la période d’explorations et de conquêtes de larges territoires extra-européens, ouverte par les monarchies ibériques au xve siècle. Sous l’effet des études postcoloniales, la world history et l’« histoire connectée » se sont efforcées d’apporter une vision plus juste, parce que moins européo-centrée, de cette séquence importante : l’Europe cesse d’être le seul sujet d’un processus d’expansion dont le récit a longtemps réduit le reste du monde au seul statut d’objet. Si l’on en croit l’auteur d’un ouvrage récent, « plus personne ne croit à la comptine lénifiante de “Grandes Découvertes” menées sans concours asiatiques ou amérindiens par des visionnaires solitaires »2.

L’un des historiens qui ont contribué à modifier notre regard sur l’histoire du monde du pre...

Auteur

ENS Lyon, Triangle (UMR 5206), LabEx Comod

© ENS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540