Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Les auteurs

p. 449-450


Texte intégral

1Jean Andreau est historien, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (Centre Louis Gernet et Centre de recherches historiques). Il est spécialisé en histoire économique de l’Antiquité romaine. Parmi ses ouvrages, citons : Banque et affaires dans le monde romain (IVe siècle avant J. -C. - IIIe siècle après J. -C.), Paris, Seuil (Points), 2001.

2Jean-Marie Baldner est professeur d’histoire et de géographie à l’Institut universitaire de formation des maîtres de Créteil - Université de Paris Val-de-Marne. Il est spécialisé dans l’étude des rapports de l’histoire à l’espace, qu’il étudie tant à travers les textes qu’à travers l’image, en particulier la photographie. Il est l’auteur de nombreuses contributions et notices de catalogue sur cette thématique.

3Jérémie Barthas est docteur en histoire et civilisations de l’Institut universitaire européen de Florence. Il est spécialisé en histoire politique, économique et financière de l’Italie de la Renaissance. Il est l’auteur de : L’argent n’est pas le nerf de la guerre. Essai sur une prétendue erreur de Machiavel, Rome, École française de Rome, à paraître.

4Anne Conchon est historienne, maître de conférences à l’Université de Paris I. Elle est spécialisée dans l’histoire économique et financière de la France du XVIIIe siècle. Parmi ses ouvrages, citons : Le péage en France au XVIIIe siècle. Les privilèges à l’épreuve de la réforme, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2002.

5Lucien Gillard est docteur en sciences économiques, ancien directeur de recherches au Centre national de la recherche scientifique. Il est spécialisé en analyse et en histoire monétaires de l’Europe. Parmi ses ouvrages, citons : La banque d’Amsterdam et le florin européen au temps de la République néerlandaise. 1610-1820, Paris, EHESS, 2004.

6Valérie Gratsac-Legendre est ingénieure à l’École des hautes études en sciences sociales (Centre de recherches historiques). Elle est spécialisée dans l’étude des rapports du luxe et de l’économie marchande.

7Martine Grinberg est ingénieure au Centre national de la recherche scientifique (Centre de recherches historiques). Elle est spécialisée dans les rapports à l’écrit qu’entretiennent les rituels, les coutumes et le droit. Parmi ses ouvrages, citons : Écrire les coutumes. Les droits seigneuriaux en France, Paris, PUF, 2006.

8Alain Guery est historien, ancien directeur de recherches au Centre national de la recherche scientifique (Centre de recherches historiques). Il est spécialisé dans l’étude des rapports entre économie et politique dans la France d’Ancien Régime. Parmi ses ouvrages, citons : « Un État des temps modernes ? » (en collaboration avec Robert Descimon), Histoire de la France, André Burguière et Jacques Revel éd., volume L’État et les pouvoirs, dirigé par Jacques Le Goff, Paris, Seuil, 1989, p. 187-356 ; repris et augmenté dans La longue durée de l’État, Seuil (Points), 2000, p. 209-608.

9Christian Lamouroux est historien de la Chine médiévale, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (Centre Chine). Il est spécialisé dans l’histoire économique et institutionnelle de la Chine des Song (Xe-XIIIe siècle). Parmi ses ouvrages, citons : Fiscalité, comptes publics et politique financière dans la Chine des Song. Le chapitre 179 du « Songshi », Paris, Collège de France, Institut des hautes études chinoises, 2003.

10Catherine Larrère est philosophe, professeure à l’Université de Paris I (Centre « Nosophie » : Normes, société, philosophie). Elle est spécialisée en philosophie politique et en éthique environnementale. Parmi ses ouvrages, citons : L’invention de l’économie au XVIIIe siècle, Paris, PUF, 1992.

11Jérôme Maucourant est économiste, maître de conférences à l’Université Jean Monnet, IUT de Saint-Étienne, et chercheur à l’UMR : CNRS/ENS/IEP « Triangle » de Lyon. Il est spécialisé en économie historique des sociétés anciennes et dans l’étude du premier institutionnalisme américain. Parmi ses publications, citons : Avez-vous lu Polanyi ? Paris, La Dispute, 2005.

12Christine Théré est historienne, chargée de recherches à l’Institut national d’études démographiques, où elle est coresponsable de l’unité « Histoire et populations ». Spécialisée en histoire des savoirs économiques et démographiques, elle a coédité, avec Loïc Charles et Jean-Claude Perrot, les Œuvres économiques complètes et autres textes de François Quesnay, Paris, INED, 2005, 2 volumes.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.