Version classiqueVersion mobile

La grammaire nationale selon Damourette et Pichon (1911-1939)

 | 
Valelia Muni Toke

Remerciements

Texte intégral

1Cet ouvrage constitue une version remaniée de ma thèse de doctorat en sciences du langage, préparée sous la direction de Michel Arrivé, et soutenue à l’université Paris 10 - Nanterre en 2007 devant un jury auquel Danielle Leeman, Mary-Annick Morel, Christian Puech et John E. Joseph ont bien voulu appartenir. Je leur dois, à tous, beaucoup : ce sont autant leurs séminaires que leurs écrits qui m’auront accompagnée dans ce travail de recherche. Je ne cite pas ici les noms de tous ceux et celles qui m’ont encouragée dans mon projet, à l’université Paris 10 - Nanterre, à l’UMR 7114 - MoDyCo (CNRS - Paris 10), et à l’UMR 7597 - Histoire des théories linguistiques (CNRS - Paris 7), mais je les remercie chaleureusement pour leur soutien. J’ai également eu la chance de bénéficier de l’aide efficace et bienveillante de Mme Marie-Hélène Tesnière, conservateur à la Bibliothèque nationale de France, pour la consultation du fonds Tesnière.

2Enfin, je suis extrêmement reconnaissante aux deux relecteurs anonymes d’ENS Éditions d’avoir bien voulu faire au sujet de mon manuscrit de très précieuses remarques et suggestions, dont j’ai eu plaisir à tenir compte dans la version finale. Un grand merci également à toute l’équipe éditoriale, pour la qualité remarquable de son travail.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search