Version classiqueVersion mobile

Une prison pour mémoire

 | 
Marc André

Note de l’auteur

Texte intégral

1Ce livre s’appuie sur des documents d’archives et des extraits d’entretiens conduits entre 2011 et 2021 avec une cinquantaine de témoins. Sans ces femmes et hommes, sans cette histoire participative, la justesse du propos serait moindre : toutes et tous ont ma reconnaissance et mon amitié. Afin de ne pas alourdir le texte, les citations non autrement référencées proviennent de mon enquête orale et il faudra se reporter à la partie « Sources » en fin d’ouvrage pour retrouver la liste des personnes interrogées ainsi que la date d’enregistrement.

2Les voix de certains de ces témoins peuvent être écoutées en annexe de la version numérique de cet ouvrage sur OpenEdition (https://books.openedition.org/​enseditions/​43260).

3Sur le vocabulaire : le terme « métropole » est maintenu car il définit le rapport à la colonie. L’expression « Nord-Africains » demeure utilisée entre guillemets car elle reprend la typologie policière de l’époque. Le tribunal militaire est qualifié de tribunal militaire permanent jusqu’en 1953, de tribunal permanent des forces armées ensuite. Le qualificatif générique peut être utilisé quelle que soit la période.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search