Version classiqueVersion mobile

Les aveux imaginaires

 | 
Nicolas Aude

Bibliographie

Texte intégral

Sources

Corpus principal

Éditions originales en volumes

Bell Currer, Villette, 3 volumes, Londres, Smith, Elder and Co, 1853.

Bernanos Georges, Journal d’un curé de campagne, Paris, Plon, 1936.

Dostoevskij Fëdor, Besy, roman v trex častjax, 3 volumes, Saint-Pétersbourg, K. Zamyslovskij, 1873.

Dostoevskij Fëdor, Ispoved’ Stavrogina, tri nenapečatannye glavy iz romana Besy, Munich, Orchis Verlag, 1922.

Gor’kij Maksim, Ispoved’: Eine Beichte, Berlin, J. Ladyschnikow Verlag, 1908.

Radcliffe Ann, The Italian, or the Confessional of the Black Penitents, 3 volumes, Londres, T. Cadell Jun. & W. Davie, 1797.

Sand George, Mademoiselle La Quintinie, Paris, M. Lévy frères, 1863.

Éditions de référence

Bernanos Georges, Œuvres romanesques ; Dialogues des carmélites, A. Béguin éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1966.

Brontë Charlotte, Villette, H. Rosengarten, M. Smith éd., Oxford, Clarendon Press, 1984.

Brontë Charlotte, Villette, G. Baccara trad., Paris, Archipoche, 2013.

Dostoevskij Fëdor, Polnoe sobranie sočinenij v tricati tomax, 30 volumes, V. Bazanov, G. Fridlender, V. Vinogradov éd., Leningrad, Nauka, 1972-1990.

Dostoïevski Fédor, Les Démons, B. de Schoelzer trad., P. Pascal éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1955.

Dostoïevski Fédor, Œuvres romanesques 1869-1974, A. Markowicz trad., Arles, Actes Sud (Thesaurus), 2016.

Gor’kij Maksim, Polnoe sobranie sočinenij: xudožestvennye proizvedenija v dvadcati pjati tomax, 25 volumes, Moscou, Nauka, 1968-1982.

Gorki Maxime, Une confession, M. Niqueux trad., Paris, Phébus, 2005.

Radcliffe Ann, The Italian or the Confessional of the Black Penitents, Londres, Penguin Books, 2000.

Radcliffe Ann, L’Italien ou le Confessionnal des pénitents noirs, M. Porée trad., Frankenstein et autres romans gothiques, A. Morvan éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2014.

Sand George, Mademoiselle La Quintinie, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2004.

Autres textes étudiés

Bernanos Georges, Essais et écrits de combat, 2 volumes, M. Estève éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1971.

Bernanos Georges, Correspondance, 2 volumes, Paris, Plon, 1971.

Brontë Charlotte, Jane Eyre [1847], Londres, Norton, 2001.

Brontë Charlotte, Jeanne Eyre ou les Mémoires d’une institutrice, N. Lesbazeilles-Souvestre trad., Paris, D. Giraud, 1853.

Brontë Charlotte, Jane Eyre, D. Jean trad., Paris, Gallimard (Folio), 2008.

Brontë Charlotte, Shirley [1849], H. Rosengarten, M. Smith éd., Oxford, Clarendon Press, 1979.

Brontë Charlotte, Shirley, J. Vilar trad., Paris, Archipoche, 2013.

Brontë Charlotte, « Biographical Notice of the Authors by Currer Bell » [1850], Emily Brontë, Wuthering Heights, Londres, Norton, 1990.

Brontë Charlotte, « Notice biographique sur Ellis et Acton Bell », D. Jean trad., Wuthering Heighs et autres romans, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2002.

Brontë Charlotte, The Professor [1857], H. Rosengarten, M. Smith éd., Oxford, Clarendon Press, 1987.

Brontë Charlotte, Le Professeur, H. Loreau trad., Paris, Archipoche, 2015.

Brontë Charlotte, The Letters of Charlotte Brontë, 3 volumes, M. Smith éd., Oxford, Clarendon Press, 1995-2004.

Brontë (famille), Lettres choisies de la famille Brontë : 1821-1855, C. Lacroix trad., Paris, Quai Voltaire, 2017.

Dostoïevski Fédor, La Confession de Stavroguine, complétée par une partie inédite du Journal d’un écrivain, E. Halpérine-Kaminsky trad., Paris, Plon, 1922.

Dostoïevski Fédor, Crime et châtiment, B. de Schloezer trad., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1950.

Dostoïevski Fédor, Journal d’un écrivain, G. Aucouturier trad., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1972.

Dostoïevski Fédor, Correspondance, 3 volumes, J. Catteau éd., A. Coldefy-Faucard trad., Paris, Bartillat, 1998-2003.

Dostoïevski Fédor, Œuvres romanesques 1846-1849, A. Markowicz trad., Arles, Actes Sud (Thesaurus), 2015.

Dostoïevski Fédor, Œuvres romanesques 1859-1864, A. Markowicz trad., Arles, Actes Sud (Thesaurus), 2015.

Dostoïevski Fédor, Œuvres romanesques 1865-1868, A. Markowicz trad., Arles, Actes Sud (Thesaurus), 2013.

Dostoïevski Fédor, Œuvres romanesques 1875-1880, A. Markowicz trad., Arles, Actes Sud (Thesaurus), 2013.

Gor’kij Maksim, O literature: literaturno-kritičeskie stat’i, Moscou, Sovetskij pisatel’, 1955.

Gor’kij Maksim, « Razrušenie ličnosti » [1909], Maksim Gor’kij: Pro et contra, D. Burlaka éd., Saint-Pétersbourg, Izdatel’stvo Russkogo Xristianskogo Gumanitarnogo Instituta, 1997, p. 49-95.

Gorki Maxime, Enfance, G. Verret trad., Œuvres, J. Pérus, G. Verret éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2005.

Gorki Maxime, Veilleur de nuit et autres récits autobiographiques, M. Niqueux trad., Paris, Mercure de France, 2009.

Sand George, Lélia [1833], Paris, Classiques Garnier, 1960.

Sand George, Cosima [1840], Théâtre, Paris, Indigo, 1997, t. 1.

Sand George, Consuelo, La Comtesse de Rudolstadt [1843], 3 volumes, Paris, Garnier, 1959.

Sand George, Le Marquis de Villemer [1861], Meylan, Éditions de l’Aurore, 1988.

Sand George, « À propos des Charmettes » [1863], George Sand fils de Jean-Jacques, C. Planté éd., Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2012, p. 155-200.

Sand George, La Confession d’une jeune fille, 2 volumes, Paris, Michel Lévy, 1865.

Sand George, Correspondance, 25 volumes, G. Lubin éd., Paris, Garnier, 1964-1991.

Sand George, Œuvres autobiographiques, 2 volumes, G. Lubin éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1971.

Sand George, Politique et polémiques, Paris, Imprimerie nationale, 1996.

Sand George, Mademoiselle La Quintinie : théâtre, Carnières-Morlanwelz, Lansman, 2004.

Corpus périphérique

Augustin, Confessions, P. de Labriolle éd. et trad., Paris, Les Belles Lettres, 1989.

Augustin, Les Aveux, F. Boyer trad., Paris, P.O.L., 2007.

Avvakum, Žitie protopopa Avvakuma im samim napisannoe, dans Žitie; Čelobitnyja kʺ carju; Perepiska sʺ bojarynej Morozovoj, Paris, Librairie des cinq continents, 1951.

Avvakum, La vie de l’archiprêtre Avvakum écrite par lui-même, P. Pascal trad., Paris, Gallimard, 1938.

Balzac Honoré de, La Comédie humaine, 9 volumes, P.-G. Castex éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1976-1978.

Balzac Honoré de, Œuvres diverses, 2 volumes, P.-G. Castex éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1990-1996.

Barbey d’Aurevilly Jules, Les Diaboliques [1874], Paris, Bordas, 1991.

Bloy Léon, Journal inédit, 2 volumes, Lausanne, L’Âge d’homme, 2000.

Boswell James, James Boswell’s Life of Johnson: An Edition of the Original Manuscript, 4 volumes, C. Rowson éd., Édimbourg, Edinburgh University Press, 1994-1998.

Boswell James, Vie de Samuel Johnson, G. Joulié trad., Lausanne, L’Âge d’homme, 2002.

Braddon Mary Elizabeth, Lady Audley’s Secret [1862], Oxford, Oxford University Press, 1987.

Braddon Mary Elizabeth, Le Secret de Lady Audley, J. Bernard-Derosne, C. Robert trad., Paris, Archipoche, 2013.

Broglie Victor de, Souvenirs, 1785-1870, Paris, C. Levy, 1886.

Byron George G., Complete Poetical Works, 7 volumes, J. J. McGann éd., Oxford, Clarendon, 1980-1993.

Byron George G., Contes orientaux, A. Pichot trad., Paris, Kimé, 1994.

Camus Albert, Les Possédés [1959], Œuvres complètes, R. Gay-Crozier éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2008, t. 4.

Chateaubriand François-René de, Œuvres romanesques et voyages, 2 volumes, M. Regard éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1969.

Chateaubriand François-René de, Essai sur les révolutions ; Génie du christianisme, M. Regard éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1978.

Chaucer Geoffrey, The Canterbury Tales [1478], Londres, Norton, 1989.

Chaucer Geoffrey, Les Contes de Canterbury, A. Crépin trad., Paris, Gallimard (Folio), 2000.

Collins Wilkie, « The Unknown Public » [1859], My Miscellanies, Londres, Chatto and Windus, 1875.

Collins Wilkie, No Name [1862], Oxford, Oxford University Press, 1986.

Collins Wilkie, Sans nom, E.-D. Forgues trad., Paris, Phébus, 1996.

Defoe Daniel, Moll Flanders [1722], Oxford, Oxford University Press, 1971.

Defoe Daniel, Moll Flanders, F. Ledoux, M. Schwob trad., F. Ledoux éd., Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1969.

De Quincey Thomas, Confessions of an English Opium Eater [1821], The Works of Thomas De Quincey, G. Lindop éd., Londres, Pickering and Chatto, 2000, t. 2.

De Quincey Thomas, Œuvres, P. Aquien éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2011.

De Quincey Thomas, Confessions d’un mangeur d’opium anglais, H. Borjane trad., Paris, Sillage, 2014.

Dostoevskaja Anna, Vospominanija [1971], S. Belov, V. Tunimanov éd., Moscou, Pravda, 1987.

Dostoïevskaïa Anna, Dostoïevski, mémoires d’une vie [1925], A. Beucler trad., Paris, Mercure de France, 2001.

Flaubert Gustave, Sand George, Correspondance, Paris, Flammarion, 1981.

Gaskell Elizabeth, Ruth [1853], Oxford, Oxford University Press, 1998.

Gaskell Elizabeth, Ruth, M. Malais trad., Paris, Archipoche, 2014.

Gercen Aleksandr, Suki radi [1867], Sobranie sočinenij v tricati tomax, Moscou, Izdatel’stvo akademii nauk SSSR, 1960, t. 20, vol. 1.

Gide André, Si le grain ne meurt [1926], Paris, Gallimard (Folio), 1993.

Gide André, Essais critiques, P. Masson éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1999.

Gogol’ Nikolaj, Duxovnaja proza, Moscou, Russkaja kniga, 1992.

Gogol Nicolas, Œuvres complètes, G. Aucouturier éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1980.

Goncourt Edmond et Jules de, Madame Gervaisais [1869], Paris, Gallimard (Folio), 1982.

Goncourt Edmond et Jules de, Journal des Goncourt, 5 volumes, Paris, H. Champion, 2005-2013.

Gourmont Remy de, Sixtine : roman de la vie cérébrale [1890], Paris, Union générale d’éditions, 1984.

Gourmont Remy de, « Renan et l’idée scientifique » [1903], Promenades littéraires, Paris, Mercure de France, 1963, t. 2, p. 204-210.

Herzen Alexandre, Récits et nouvelles, Paris, Germer-Baillère, 1883.

Hugo Victor, Œuvres complètes : critique, Paris, Robert Laffont, 1985.

Hugo Victor, Les Misérables [1862], 2 volumes, Gallimard (Folio), 1999.

Janin Jules, La Confession [1830], Paris, Flammarion (Nouvelle bibliothèque romantique), 1973.

Karamzin Nikolaj, Moja ispoved’: pis’mo k izdatelju žurnala [1802], Izbrannye sočinenija v dvux tomax, Moscou, Xudožestvennaja literatura, 1964, t. 1.

Karamzin Nikolaj, Izbrannye stat’i i pis’ma, Moscou, Sovremennik, 1982.

Krestovskij Vsevolod, Peterburgskie truščoby: kniga o sytyx i golodnix [1867], 2 volumes, Leningrad, Xudožestvennaja literatura, 1990.

Lavater Johann Caspar, Journal d’un observateur de soi-même, Société pour la traduction d’ouvrages chrétiens allemands, Neuchâtel, J.-P. Michaud, 1843.

Lermontov Mixajl, Geroj našego vremeni [1840], Sobranie sočinenij v četyrex tomax, Moscou, izdatel’stvo Akademii Nauk SSSR, 1962, t. 4.

Lermontov Mixajl, Un héros de notre temps, D. Lévy-Bertherat trad., Paris, Flammarion, 2003.

Leskov Nikolaj, Očarovannyj strannik [1873], Sobranie sočinenij v odinnadcati tomax, Moscou, Xudožestvennaja literatura, 1957, t. 4.

Leskov Nicolas, Le Voyageur enchanté, V. Derély trad., Paris, Payot, 2011.

Lewis Matthew, The Monk [1796], Oxford, Oxford University Press, 1980.

Lewis Matthew, Le Moine, A. Morvan trad., Frankenstein et autres romans gothiques, A. Morvan éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2014.

Mallarmé Stéphane, « Le mystère dans les lettres » [1896], Œuvres complètes, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2003, t. 2.

Mendès Catulle, Le Confessionnal : contes chuchotés, Paris, G. Charpentier, 1890.

Michelet Jules, Du prêtre, de la femme, de la famille, Paris, Hachette, 1845.

Musset Alfred de, La Confession d’un enfant du siècle [1836], Paris, Flammarion (GF), 2010.

Ostrovskij Aleksandr, Groza [1859], Polnoe sobranie sočinenij v dvenadcati tomax, G. Vladykin éd., Moscou, Iskusstvo, 1974, t. 2.

Ostrovski Alexandre, L’Orage, A. Markowicz trad., Paris, Les Solitaires intempestifs, 2005.

Péguy Charles, Victor-Marie, comte Hugo [1910], Paris, Gallimard, 1969.

Pomjalovskij Nikolaj, Brat i sestra [1863], Sočinenija v dvux tomax, Moscou, Xudožestvennaja literatura, 1965, t. 2.

Puškin Aleksandr, Boris Godunov [1831], Polnoe sobranie sočinenij v dvadcati tomax, Saint-Pétersbourg, Nauka, 2009, t. 7.

Pouchkine Alexandre, Boris Godounov, W. Troubetskoy trad., Paris, Flammarion (GF), 2014.

Proust Marcel, À la recherche du temps perdu [1913], J.-Y. Tadié éd., 4 volumes, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1987-1989.

Proust Marcel, Contre Sainte-Beuve, Paris, Gallimard, 1954.

Rousseau Jean-Jacques, Émile ou De l’éducation [1762], Œuvres complètes, B. Gagnebin, M. Raymond éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1969, t. 4.

Rousseau Jean-Jacques, Les Confessions [1782-1789], Paris, Classiques Garnier, 2011.

Rozanov Vassilij, Uedinennoe [1912], Listva, Moscou, Respublika, 2010.

Rozanov Vassili, Esseulement, J. Michaut trad., Lausanne, L’Âge d’homme, 1980.

Sade Donatien de, Justine ou les Malheurs de la vertu [1791], Paris, Livre de poche, 1973.

Sade Donatien de, Histoire de Juliette ou les Prospérités du vice [1797], Œuvres complètes, A. Le Brun, J.-J. Pauvert éd., Paris, Pauvert, 1986-1992, t. 9.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, « Du roman intime et de Mlle de Liron », Revue des deux mondes, vol. 7, no 2, 15 juillet 1832, p. 238-255.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, Volupté [1834], Paris, Garnier-Flammarion, 1989.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, Causeries du lundi, 15 volumes, Paris, Garnier, 1857.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, Nouveaux lundis, 13 volumes, Paris, Michel Lévy, 1863.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, Correspondance générale, 19 volumes, J. et A. Bonnerot éd., Paris, Stock, 1935-1983.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, Œuvres, 2 volumes, M. Leroy éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1949.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, Portraits contemporains, M. Brix éd., Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2008.

Scott Walter, « Henry Fielding » [1820], Miscellaneous Prose Works, Édimbourg, Robert Cadell, 1834.

Serebrov Aleksandr, Vremja i ljudi: vospominanija 1898-1905, Moscou, Gosudarstvennoe izdatel’stvo xudožestvennoj literatury, 1955.

Staël Germaine de, Delphine [1802], Œuvres littéraires, Paris, H. Champion, 2004, t. 2.

Tolstoj Lev, Straxov Nikolaj, Perepiska L. N. Tolstogo sʺ N. N. Straxovymʺ, 2 volumes, B. L. Modzalevskij éd., Saint-Pétersbourg, izdanìe Obščestva Tolstovskago Muzeja, 1914.

Verhaeren Émile, Sensations d’art, Paris, Librairie Séguier, 1989.

Vigny Alfred de, Mélanges, Œuvres complètes, A. Bouvet éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1993, t. 2.

Voltaire, Histoire d’Elizabeth Canning et de Jean Calas [1762], L’Affaire Calas, Paris, Gallimard (Folio), 1975, p. 74-86.

Voltaire, Sentiment des citoyens [1764], Mélanges, J. Van den Heuvel éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1961.

Woolf Virginia, A Room of One’s Own [1929], Oxford, Oxford University Press, 1992.

Woolf Virginia, Une chambre à soi, C. Malraux trad., Paris, Union générale d’éditions (10/18), 1996.

Zola Émile, La Conquête de Plassans [1874], Les Rougon-Macquart : histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire, P. Lanoux, H. Mitterand éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1960, t. 1.

Zola Émile, « De la moralité en littérature » [1880], Œuvres complètes, H. Mitterand éd., Paris, Cercle du livre précieux, 1969, t. 12.

La Vida de Lazarillo de Tormes [1554], Madrid, Editorial Castalia, 1989.

La Vie de Lazare de Tormes, M. Molho trad., Romans picaresques espagnols, M. Molho, J.-F. Reille éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1968.

Thérèse philosophe, ou Mémoires pour servir à l’histoire du père Dirrag et de mademoiselle Eradice [1748], Paris, Flammarion (GF), 2007.

Bibliographie critique sélective

Georges Bernanos

Benoit Éric, Bernanos, littérature et théologie, Paris, Cerf, 2013.

Bush William, « Bernanos : un “Dostoïevski français” ? », Mosaic, vol. 5, no 3, 1972, p. 145-150.

Evdokimov Michel, « L’image du diable chez saint Antoine, Bernanos et Dostoïevski », Dostoïevski, J. Catteau éd., no 24 de Cahiers de L’Herne, 1973, p. 296-309.

Gosselin Monique, L’écriture du surnaturel dans l’œuvre romanesque de Georges Bernanos, Paris, Aux amateurs de livres, 1989.

Malraux André, « Préface » à Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, Paris, Plon, 1974, p. 9-22.

Milner Max, « Symptomatologie de la crise dans les romans de Georges Bernanos », Bernanos et l’interprétation, P. Le Touzé, M. Milner éd., Paris, Klincksieck, 1996, p. 195-207.

Not André, Les dialogues dans l’œuvre de Bernanos, Toulouse, Éditions universitaires du Sud, 1989.

Philippe Gilles, « La lutte avec l’ange », préface à Georges Bernanos, Œuvres romanesques complètes, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2015, t. 1, p. 9-31.

Picon Gaëtan, « Bernanos romancier », préface à Georges Bernanos, Œuvres romanesques ; Dialogues des carmélites, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1966, p. 9-34.

Robinot-Serveau Karine, Les romans de Bernanos. Métamorphoses de la transcendance, Paris, Classiques Garnier, 2012.

Charlotte Brontë

Gilbert Sandra M., Gubar Susan, The Madwoman in the Attic: The Woman Writer and the Nineteenth-Century Literary Imagination, New Haven, Yale University Press, 1979.

Jacobus Mary, « The Buried Letter: Feminism and Romanticism in Villette » [1979], “Villette”, Charlotte Brontë, P. Nestor éd., Basingstoke, Macmillan, 1992, p. 121-141.

Kucich John, Repression in Victorian Fiction: Charlotte Brontë, George Eliot and Charles Dickens, Berkeley, University of California Press, 1987.

Lewes George H., « Ruth and Villette » [1853], The Brontë Sisters: Critical Assessments, E. McNees éd., Mountfield, Helm Information, 1996, t. 3, p. 602-611.

Macdonald Frederika, The Secret of Charlotte Brontë, Londres, T. C. and E. C. Jack, 1914.

Miller Lucasta, The Brontë Myth, Londres, Jonathan Cape, 2001.

Monod Sylvère, « Charlotte Brontë and the Thirty “Readers” of Jane Eyre », Charlotte Brontë, Jane Eyre, New York, Norton, 1971, p. 496-507.

Rabinowitz Nancy Sorkin, « “Faithful Narrator” or “Partial Eulogist”: First Person Narrator in Brontë’s Villette » [1985], The Brontë Sisters: Critical Assessments, E. McNees éd., Mountfield, Helm Information, 1996, t. 3, p. 750-761.

Shuttleworth Sally, Charlotte Brontë and Victorian Psychology, Cambridge, Cambridge University Press, 1996.

Tytler Graeme, « Physiognomy and Identity in Villette », Brontë Studies, vol. 38, no 1, 2013, p. 42-53.

Fédor Dostoïevski

Bakhtine Mikhaïl, La poétique de Dostoïevski, I. Kolitcheff trad., Paris, Seuil, 1970.

Baxtin Mixajl, « K pererabotke knigi o Dostoevskom » [1979], Problemy poètiki Dostoevskogo, Kiev, Next, 1994, p. 184-197.

Belov Sergej, « Z. A. Trubeckaja. Dostoevskij i A. P. Filosofova », Russkaja literatura, no 3, 1973, p. 116-118.

Berdjaev Nikolaj, « Stavrogin » [1914], Fëdor Dostoevskij, Besy: antologija russkoj kritiki, L. Saraskina éd., Moscou, Soglasie, 1996, p. 518-525.

Brodskij Nikolaj, « Ugasščij zamysel » [1922], Fëdor Dostoevskij, Besy: antologija russkoj kritiki, L. Saraskina éd., Moscou, Soglasie, 1996, p. 560-566.

Catteau Jacques, La création littéraire chez Dostoïevski, Paris, Institut d’études slaves, 1978.

Eltchaninoff Michel, Dostoïevski, le roman du corps, Grenoble, Million, 2013.

Grossman Leonid, « Stilistika Stavrogina: k izučeniju novoj glavy Besov » [1924], F. M. Dostoevskij, Besy: antologija russkoj kritiki, L. Saraskina éd., Moscou, Soglasie, 1996, p. 606‑613.

Haddad-Wotling Karen, L’illusion qui nous frappe : Proust et Dostoïevski, une esthétique romanesque comparée, Paris, H. Champion, 1995.

Ivanov Viatcheslav, Dostoïevski : tragédie, mythe, religion [1932], L. Martinez trad., Paris, Syrtes, 2000.

Jackson Robert Louis, « Dostoevskij and the Marquis de Sade », Russian Literature, no 4, 1976, p. 27-46.

Kriniсyn Aleksandr, Ispoved’ podpol’nogo čeloveka: k antropologii F. M. Dostoevskogo, Moscou, MAKS Press (Dialog MGU), 2001.

Merejkovski Dimitri, « Dostoïevski » [1890], Éternels compagnons de route, J. Priel, M. Prozor trad., Paris, Albin Michel, 1949, p. 65-103.

Miller Orest, Straxov Nikolaj, Biografija, pis’ma i zametki iz zapisnoj knigi F. M. Dostoevskogo, Saint-Pétersbourg, A. S. Suvorina, 1883.

Motchoulski Constantin, Dostoïevski : l’homme et l’œuvre, G. Welter trad., Paris, Payot, 1963.

Nabokov Vladimir, Littératures II. Gogol, Tourgueniev, Dostoïevski, Tolstoï, Tchekhov, Gorki, M.-O. Fortier-Masek trad., Paris, Fayard, 1985.

Rozanov Vassilij, « Čem nam dorog Dostoevskij? (K 30-letiju so dnja ego končiny) » [1911], O pisatel’stve i pisateljax, Moscou, Respublika, 1995, p. 529-536

Saraskina Ljudmila, “Besy”: Roman-predupreždenie, Moscou, Sovetskij Pisatel’, 1990.

Svincov Vitalij, « Dostoevskij i stavroginskij grex », Voprosy literatury, no 2, 1995, p. 111-142.

Tunimanov Vladimir, « Rasskazčik v Besax », Issledovanija po poetike i stilistike, V. Bazanov, V. Vinogradov, G. Fridlender éd., Leningrad, Nauka, 1972, p. 87-162.

Maxime Gorki

Čukovskij Kornej, « Pful’ » [1915], Maksim Gor’kij: Pro et contra, D. Burlaka éd., Saint-Pétersbourg, Izdatel’stvo Russkogo Xristianskogo Gumanitarnogo Instituta, 1997, p. 828-844.

Gruzdev Il’ja, Gor’kij, Moscou, Molodaja Gvardija (ŽZL), 1958.

Niqueux Michel, « Un Gorki hérétique : le “constructeur de Dieu” », préface à Maxime Gorki, Une confession, M. Niqueux trad., Paris, Phébus, 2005.

Petrova Mira, « Neisvestnyj cikl fel’etonov Gor’kogo. Istoria naxodki i problemy atribucii », Gor’kij i ego epoxa: issledovanija et materialy, B. Bjalik éd., Moscou, Nauka, 1989, p. 157-183.

Rolet Serge, Le phénomène Gorki : le jeune Gorki et ses premiers lecteurs, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2007.

Ann Radcliffe

Arnaud Pierre, Ann Radcliffe et le fantastique : essai de psychobiographie, Paris, Aubier Montaigne, 1976.

Castle Terry, « The Spectralization of the Other in the Mysteries of Udolpho », The New Eighteenth Century: Theory, Politics, English Literature, L. Brown, F. Nussbaum éd., New York, Methuen, 1987, p. 231-253.

Couegnas Daniel, « Circulation, permanence et plasticité des formes littéraires. Des Mystères d’Udolpho aux fictions populaires », Fictions populaires, N. Cremona, B. Gendrel, P. Moran éd., Paris, Classiques Garnier, 2011, p. 175-195.

Lévy Michel, Le roman « gothique » anglais 1764-1824, Paris, Albin Michel, 1995.

Miles Robert, Ann Radcliffe: The Great Enchantress, Manchester, Manchester University Press, 1995.

Norton Rictor, Mistress of Udolpho: The Life of Ann Radcliffe, Londres, Leicester University Press, 1999.

Prungnaud Joëlle, Gothique et décadence : recherches sur la continuité d’un mythe et d’un genre au xixe siècle en Grande-Bretagne et en France, Paris, H. Champion, 1997.

Talfourd Thomas N., « Memoir of The Life and Writings of Mrs Radcliffe », préface à Ann Radcliffe, Gaston de Blondeville, Londres, H. Colburn, 1826, t. 1.

Tatu Chantal, « Les Mystères d’Udolphe : mélodrame avant la lettre ? », Mélodrames et romans noirs, 1750-1890, S. Bernard-Griffiths, J. Sgard éd., Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2000, p. 83-98.

George Sand

Bara Olivier, Le sanctuaire des illusions : George Sand et le théâtre, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2010.

Barry Joseph, George Sand ou le scandale de la liberté [1978], M.-F. de Paloméra trad., Paris, Seuil, 1982.

Bordeaux Henry, Vies intimes : correspondances amoureuses, Paris, A. Fontemoing, 1904.

Caplain Fernand, La vie amoureuse de George Sand, Paris, Éditions Una, 1936.

Delon Michel, « Jacques, Mademoiselle La Quintinie et le point de vue de Wolmar », Présence de George Sand, no 9, 1980, p. 36-39.

Frappier-Mazur Lucienne, « G. Sand et le roman à thèse : autour de Mademoiselle La Quintinie », George Sand : écritures et représentations, E. Borda éd., Paris, Eurédit, 2004, p. 15‑44.

Genevray Françoise, George Sand et ses contemporains russes : audience, échos, réécritures, Paris, L’Harmattan, 2000.

Hecquet Michèle, « Féminité et espace public chez George Sand », Les Amis de George Sand, no 14, 1993, p. 24-31.

Levin Susan, The Romantic Art of Confession: De Quincey, Musset, Sand, Lamb, Hogg, Frémy, Soulié, Janin, Columbia, Camden House, 1998.

Maurois André, Lélia, ou la vie de George Sand [1952], Paris, Librairie générale française, 2004.

Musidora, La vie sentimentale de George Sand : dialogues en 5 tableaux, Paris, Éditions de la Revue moderne, 1946.

Novak-Lechevalier Agathe, « George Sand, une théâtralité singulière ? », Écriture, performance et théâtralité dans l’œuvre de George Sand, O. Bara, C. Nesci éd., Grenoble, Ellug, 2014, p. 27‑43.

Paillou Paul-Henri, La vie émouvante de George Sand, Paris, Fasquelle, 1946.

Paz Magdeleine, Vie d’un grand homme : George Sand, Paris, Correa, 1947.

Perrot Michelle, « Sand : une femme en politique », introduction à George Sand, Politique et polémiques (1843-1850), Paris, Imprimerie nationale, 1997, p. 7-48.

Régnier Philippe, « Un autoportrait de George Sand en artiste-prêtre : propositions pour une lecture saint-simonienne de Consuelo », Lectures de « Consuelo », « La Comtesse de Rudolstadt » de George Sand, M. Hecquet, C. Planté éd., Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2004, p. 401-422.

Reid Martine, Signer Sand : l’œuvre et le nom, Paris, Belin, 2003.

Schor Naomi, « Le féminisme et George Sand : Lettres à Marcie », Revue des sciences humaines, no 226, 1992-2, p. 21-35.

Zanone Damien, « Les scènes de confession dans Histoire de ma vie. Étude d’un motif narratif », Lire « Histoire de ma vie » de George Sand, S. Bernard-Griffiths, J.-L. Diaz éd., Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal (Cahiers romantiques, no 11), 2006, p. 281-294.

Bibliographie générale

Amossy Ruth, Herschberg-Pierrot Anne, Stéréotypes et clichés : langue, discours, société, Paris, Nathan, 1997.

Andronikof Constantin, Des mystères sacramentels, Paris, Cerf, 1998.

Angenot Marc, La parole pamphlétaire : contribution à la typologie des discours modernes, Paris, Payot, 1982.

Arendt Hannah, Condition de l’homme moderne [1958], G. Fradier trad., Paris, Presses Pocket, 1988.

Averincev Sergej, Poètika rannevizantijskoj literatury, Moscou, Nauka, 1977.

Bachelard Gaston, La terre et les rêveries du repos, Paris, J. Corti, 1958.

Baker John H., « Criminal Courts and Procedure at Common Law 1550-1800 », Crime in England: 1550-1800, J. S. Cockburn éd., Londres, Methuen, 1977, p. 15-48.

Bakhtine Mikhaïl, Esthétique de la création verbale [1979], A. Aucouturier trad., Paris, Gallimard, 1984.

Baroni Raphaël, La tension narrative : suspense, curiosité et surprise, Paris, Seuil, 2007.

Barthes Roland, Sade, Fourier, Loyola, Paris, Seuil (Tel quel), 1970.

Barthes Roland, L’obvie et l’obtus, Paris, Seuil (Tel quel), 1982.

Barthes Roland, Œuvres complètes, 3 volumes, E. Marty éd., Paris, Seuil, 1993-1995.

Bentham Jeremy, Traité des preuves judiciaires : ouvrage extrait des manuscrits de M. Jérémie Bentham, E. Dumont trad., Paris, Bossange frères, 1823.

Bériou Nicole, « La confession dans les écrits théologiques et pastoraux du xiiie siècle : médication de l’âme ou démarche judiciaire ? », L’aveu. Antiquité et Moyen Âge, actes de la table ronde de Rome (28-30 mars 1984), Rome, École française de Rome, 1986, p. 261-282.

Bethléem Louis, Romans à lire et romans à proscrire. Essai de classification au point de vue moral des principaux romans et romanciers (1500-1932), Chalon-sur-Saône, Ligaran, 2015.

Bourdieu Pierre, « Le marché des biens symboliques », L’Année sociologique, no 22, 1971, p. 49-126.

Boutry Philippe, Prêtres et paroisses au pays du curé d’Ars, Paris, Cerf, 1986.

Boyer-Weinmann Martine, La relation biographique : enjeux contemporains, Seyssel, Champ Vallon, 2005.

Breuer Joseph, Freud Sigmund, Études sur l’hystérie [1895], A. Berman trad., Paris, Presses universitaires de France, 1989.

Brierre de Boismont Alexandre, Des hallucinations ou Histoire raisonnée des apparitions, des visions, des songes, de l’extase, du magnétisme et du somnambulisme, Paris, G. Baillière, 1845.

Brook Peter, L’espace vide. Écrits sur le théâtre [1968], C. Estienne, F. Fayolle trad., Paris, Seuil (Points Essais), 1997.

Brooks Peter, L’imagination mélodramatique : Balzac, Henry James, le mélodrame et le mode de l’excès [1976], E. Saussier, M. Faten Sfar trad., Paris, Classiques Garnier, 2010.

Brooks Peter, Troubling Confessions: Speaking Guilt in Law and Literature, Chicago, University of Chicago Press, 2000.

Brunetière Ferdinand, « La littérature personnelle », Revue des deux mondes, 15 janvier 1889, p. 433-452.

Bulgakov Sergej, Nastol’naja kniga dlja svjaščenno-cerkovno-služitelej: sbornik svedenij, kasajuščixsja preimuščestvenno praktičeskoj dejatel’nosti otečestvennago duxovenstva, Kharkov, Typografija Gubernskago pravlenija, 1900.

Cabanès Jean-Louis, Le négatif : essai sur la représentation littéraire au xixe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2011.

Cabanis Pierre-Jean-Georges, Rapports du physique et du moral de l’homme [1802], 2 volumes, Paris, Libraires Crapart, Caille et Ravier, 1805.

Calligaris Contardo, « Tout dire », Prétexte : Roland Barthes, colloque de Cerisy, C. Compagnon éd., Paris, Union générale d’éditions (10/18), 1978, p. 9-39.

Cardon Dominique, « Réseaux sociaux de l’Internet », Communications, no 88, 2011, p. 141‑148.

Carlyle Thomas, Critical and Miscellaneous Essays, Boston, Phillips, Sampson and Company, 1859.

Cavallo Guglielmo, Chartier Roger éd., Histoire de la lecture dans le monde occidental, Paris, Seuil, 1997.

Chadwick Owen, The Victorian Church, 2 volumes, Londres, A. and C. Black, 1966.

Chartier Roger, « Avant-propos », La correspondance. Les usages de la lettre au xixe siècle, R. Chartier éd., Paris, Fayard (Nouvelles études historiques), 1991, p. 7-14.

Chartier Roger, « Pratiques de l’écrit », Histoire de la vie privée, t. 3, De la Renaissance aux Lumières, R. Chartier, P. Ariès, G. Duby éd., Paris, Seuil, 1999, p. 113-163.

Chklovski Victor, Sur la théorie de la prose [1929], G. Verret trad., Lausanne, L’Âge d’homme, 1973

Chrétien Jean-Louis, Conscience et roman, t. 1, La conscience au grand jour, Paris, Minuit, 2009.

Clark Katerina, The Soviet Novel: History as Ritual, Chicago, University of Chicago Press, 1981.

Cohn Dorrit, La transparence intérieure : modes de représentation de la vie psychique dans le roman, A. Bony trad., Paris, Seuil, 1981.

Coleridge Samuel Taylor, « A Prefatory Observation on Modern Biography », The Collected Works of Samuel Coleridge, K. Coburn éd., Londres, Routledge, 1969, t. 4, vol. 2, p. 285-287.

Colonna Vincent, Autofiction et autres mythomanies littéraires, Auch, Tristram, 2004.

Comte Auguste, Cours de philosophie positive, Bruxelles, Rouen Frères, 1830.

Confino Michaël, « Révolte juvénile et contre-culture : les nihilistes russes des “années 60” », Cahiers du monde russe et soviétique, vol. 31, no 4, 1990, p. 489-537.

Corbin Alain, « Coulisses », Histoire de la vie privée, t. 4, De la Révolution à la Grande Guerre, M. Perrot, P. Ariès, G. Duby éd., Paris, Seuil (L’Univers historique), 1987, p. 413-612.

Courcelle Pierre, Les Confessions de saint Augustin dans la tradition littéraire. Antécédents et postérité, Paris, Études augustiniennes, 1963.

Dayre Éric, Les proses du temps : Thomas De Quincey et la philosophie kantienne, Paris, H. Champion, 2000.

Deleuze Gilles, Proust et les signes, Paris, Presses universitaires de France, 1964.

Delumeau Jean, Le péché et la peur : la culpabilisation en Occident, xiiie-xviiie siècles, Paris, Fayard, 1983.

De Man Paul, Allégories de la lecture : le langage figuré chez Rousseau, Nietzsche, Rilke et Proust [1979], T. Tresize trad., Paris, Galilée, 1989.

Depretto Catherine, Le formalisme en Russie, Paris, Institut d’études slaves, 2009.

Derrida Jacques, De la grammatologie, Paris, Minuit, 1967.

Derrida Jacques, Papier machine : le ruban de machine à écrire et autres réponses, Paris, Galilée, 2001.

Diaz Brigitte, Diaz José-Luis, « Le siècle de l’intime », Itinéraires, no 4, 2009. En ligne : [http://journals.openedition.org/itineraires/1052].

Diaz José-Luis, L’écrivain imaginaire : scénographies auctoriales à l’époque romantique, Paris, H. Champion, 2007.

Diaz José-Luis, L’homme et l’œuvre : contribution à une histoire de la critique, Paris, Presses universitaires de France, 2011.

Doubrovsky Serge, « Autobiographie/vérité/psychanalyse » [1980], Autobiographiques : de Corneille à Sartre, Paris, Presses universitaires de France, 1988, p. 61-79.

Esquirol Étienne, Des maladies mentales : considérées sous les rapports médical, hygiénique et médico-légal, 2 volumes, Paris, J.-B. Baillière, 1838.

Évagre le Pontique, Traité pratique ou Le Moine, 2 volumes, A. et C. Guillaumont éd., Paris, Cerf, 1971.

Evdokimov Paul, L’orthodoxie, Paris, Desclée de Brouwer, 1979.

Fédida Pierre, « L’exhibition et le secret de l’enveloppe vide », Nouvelle revue de psychanalyse, no 14, 1976, p. 275-280.

Fernandez Dominique, L’arbre jusqu’aux racines : psychanalyse et création, Paris, Grasset, 1972.

Foessel Michaël, La privation de l’intime : mises en scène politiques des sentiments, Paris, Seuil, 2008.

Foucault Michel, Naissance de la clinique : une archéologie du regard médical, Paris, Presses universitaires de France, 1963.

Foucault Michel, Surveiller et punir : naissance de la prison, Paris, Gallimard, 1975.

Foucault Michel, Histoire de la sexualité, t. 1, La volonté de savoir, Paris, Gallimard, 1976.

Foucault Michel, « L’œil du pouvoir » [1977], Dits et écrits. 1954-1988, Paris, Gallimard, 1994, t. 3, p. 190-207.

Foucault Michel, « L’écriture de soi », Corps écrit, no 5, 1983, p. 3-23.

Foucault Michel, Le courage de la vérité : cours au Collège de France, 1983-1984, Paris, Gallimard-Seuil, 2009.

Foucault Michel, Mal faire, dire vrai. Fonction de l’aveu en justice : cours de Louvain, 1981, Louvain-la-Neuve, Presses universitaires de Louvain, 2012.

Foucault Michel, Histoire de la sexualité, t. 4, Les aveux de la chair, Paris, Gallimard, 2018.

Fraser Nancy, « Repenser la sphère publique : une contribution à la critique de la démocratie telle qu’elle existe réellement », M. Valenta trad., Hermès, vol. 31, no 3, 2001, p. 125-156.

Freud Sigmund, Psychopathologie de la vie quotidienne [1901], S. Jankélévitch trad., Paris, Payot et Rivages, 2001.

Freud Sigmund, « Fragments d’une analyse d’hystérie (Dora) » [1905], Cinq psychanalyses, Paris, Presses universitaires de France, 2008, p. 7-143.

Freud Sigmund, Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci [1910], J. Altounian et al. trad., Paris, Gallimard, 1987.

Freud Sigmund, « Une difficulté de la psychanalyse » [1917], L’inquiétante étrangeté et autres essais, B. Féron trad., Paris, Gallimard, 1985, p. 173-189.

Freud Sigmund, « L’inquiétante étrangeté » [1919], L’inquiétante étrangeté et autres essais, B. Féron trad., Paris, Gallimard, 1985, p. 209-265.

Freud Sigmund, La question de l’analyse profane [1926], J. Altounian, A. et O. Bourguignon trad., Paris, Gallimard, 1993.

Freud Sigmund, « Dostoïevski et le parricide » [1928], J.-B. Pontalis trad., préface à Fédor Dostoïevski, Les Frères Karamazov, Paris, Gallimard (Folio), 1973, p. 6-25.

Frye Northrop, Anatomie de la critique, G. Durand trad., Paris, Gallimard, 1969.

Gaume Jean-Joseph, Manuel des confesseurs [1837], Paris, Gaume frères et J. Duprey, 1865.

Genette Gérard, Figures III, Paris, Seuil (Poétique), 1972.

GenetteGérard, Seuils, Paris, Seuil (Poétique), 1987.

Gerbner George, « The Social Role of the Confession Magazine », Social Problems, vol. 6, no 1, 1958, p. 29-40.

Géry Catherine, Crime et sexualité dans la culture russe (à propos de la nouvelle de Nikolaï Leskov « Lady Macbeth du district de Mtsensk » et ses adaptations), Paris, H. Champion, 2014.

Ginzburg Carlo, « Traces. Racines d’un paradigme indiciaire », M. Aymard trad., Mythes, emblèmes, traces, Paris, Flammarion, 1989, p. 139-181.

Glowinski Michal, « Sur le roman à la première personne », A. Bony trad., Poétique, no 72, 1987, p. 500-506.

Goffman Erving, La mise en scène de la vie quotidienne, t. 1, La présentation de soi [1959], A. Accordo trad., Paris, Minuit, 1973.

Goldstein Jan, Consoler et classifier : l’essor de la psychiatrie française [1987], F. Bouillot trad., Le Plessis-Robinson, Synthélabo, 1997.

Gousset Thomas, Théologie morale à l’usage des curés et des confesseurs, 2 volumes, Paris, J. Lecoffre, 1845-1848.

Green André, La déliaison. Psychanalyse, anthropologie et littérature, Paris, Les Belles Lettres, 1992.

Greenblatt Stephen, Renaissance Self-Fashioning: From More to Shakespeare, Chicago, University of Chicago Press, 1980.

Guillebaud Pierre, Journal spirituel contenant les principales choses que les personnes dévotes peuvent pratiquer dans la journée, Paris, C. Hérissant, 1667.

Gusdorf Georges, « De l’autobiographie initiatique à l’autobiographie genre littéraire », Revue d’histoire littéraire de la France, no 6, 1975, p. 983-984.

Habermas Jürgen, L’espace public : archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise, M. B. de Launay trad., Paris, Payot, 1978.

Hahn Aloïs, « Contribution à la sociologie de la confession et autres formes institutionnalisées d’aveu : autothématisation et processus de civilisation », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 62-63, 1986, p. 54-68.

Hamburger Käte, Logique des genres littéraires [1977], P. Cadiot trad., Paris, Seuil, 1986.

Hamon Philippe, Du descriptif, Paris, Hachette supérieur, 1993.

Herman Jan, « La scénographie des préfaces », L’art de la préface au siècle des Lumières, I. Galleron éd., Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007, p. 29-46.

Hitchcock Alfred, Truffaut François, Hitchcock/Truffaut, Paris, Gallimard, 1993.

Honneth Axel, La société du mépris : vers une nouvelle théorie critique, O. Voiriol éd., Paris, La Découverte, 2006.

Ignace de Loyola, Exercices spirituels [1548], Écrits, M. Giuliani éd., Paris, Desclée de Brouwer, 1991.

Jérôme (saint), Lettres, 8 volumes, J. Labourt trad., Paris, Les Belles Lettres, 1949-1963.

Jouffroy Théodore, « Préface du traducteur », Dugald Stewart, Esquisses de philosophie morale, T. Jouffroy trad., Paris, A. Johanneau, 1826, p. 1-152.

Kalifa Dominique, « Enquête et “culture de l’enquête“ au xixe siècle », Romantisme, vol. 149, no 3, 2010, p. 3-23.

Kerlouégan François, « Le corps romantique : tentatives d’exploration d’une physique de l’illisible », Fabula / Les colloques, séminaire « Signe, déchiffrement, et interprétation ». En ligne : [http://www.fabula.org/colloques/document941.php].

Kharkhordin Oleg, The Collective and Individual in Russia: A Study of Practices, Berkeley, University of California Press, 1999.

Kizenko Nadieszda, A Prodigal Saint: Father John of Kronstadt and the Russian People, University Park, Pennsylvania State University Press, 2000.

Klossowski Pierre, Sade mon prochain [1947], Paris, Seuil, 1976.

Kočetkova Natal’ja, Literatura russkogo sentimentalizma, Saint-Pétersbourg, Nauka, 1994.

Kristeva Julia, Sēmeiōtiké : recherches pour une sémanalyse, Paris, Seuil (Tel quel), 1969.

Kristeva Julia, La révolution du langage poétique : l’avant-garde à la fin du xixe siècle, Lautréamont et Mallarmé, Paris, Seuil (Tel quel), 1974.

Kristeva Julia, Pouvoirs de l’horreur : essai sur l’abjection, Paris, Seuil (Tel quel), 1980.

Kristeva Julia, Histoires d’amour, Paris, Denoël, 1983.

Kristeva Julia, Soleil noir : dépression et mélancolie, Paris, Gallimard, 1987.

Kristeva Julia, « Meurtre à Byzance, ou pourquoi “je me voyage” en roman », La haine et le pardon, P.-L. Fort éd., Paris, Fayard, 2005, p. 609-655.

Kristeva Julia, Dostoïevski face à la mort, ou le sexe hanté du langage, Paris, Fayard, 2021.

Langlois Claude, « Féminisation du catholicisme », Histoire de la France religieuse, t. 3, Du roi très chrétien à la laïcité républicaine : xviiie-xixe siècle, J. Le Goff, R. Rémond éd., Paris, Seuil (L’Univers historique), 1991, p. 292-311.

Larnac Jean, Histoire de la littérature féminine en France, Paris, Kra, 1929.

Larousse Pierre, Grand dictionnaire universel du xixe siècle, 17 volumes, Paris, Grande administration du Dictionnaire universel, 1866-1877.

Lavater Johann-Caspar, Art de connaître les hommes par la physionomie, J. L. Moreau de la Sarthe éd., 2 volumes, Paris, Depélafol, 1820.

Lejeune Philippe, Le pacte autobiographique, Paris, Seuil (Poétique), 1975.

Lélut Louis-Francisque, Le génie, la raison et la folie : le démon de Socrate, application de la science psychologique à l’histoire [1836], Paris, J.-B. Baillière, 1886.

Lemaire Stéphane, « L’aveu : nature, effets et valeur », L’aveu : la vérité et ses effets, S. Lemaire éd., Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p. 43-61.

Lemaître Jules, « Mme Desbordes-Valmore » [1896], Les contemporains : études et portraits littéraires. Septième série, Paris, H. Lecène et H. Oudin, 1899, p. 1-47.

Lénine Vladimir, Que faire ? [1902], Paris, Science marxiste, 2004.

Leroux Pierre, « Confession », Encyclopédie nouvelle, P. Leroux, J. Reynaud éd., Paris, C. Gosselin, 1836-1842, t. 4, p. 755-767.

Lilti Antoine, Figures publiques : l’invention de la célébrité (1750-1850), Paris, Fayard, 2014.

Lobet Marcel, La ceinture de feuillage : essai sur la confession déguisée, Bruxelles, La Renaissance du livre, 1966.

Lotman Jurij, Sotvorenie Karamzina, Moscou, Kniga, 1987.

Lotman Jurij, « Russo i russkaja kul’tura XVIII – načala XIX veka », Izbrannye stat’i, Tallinn, Alexandra, 1992, t. 2, p. 40-100.

Lunačarskij Anatolij, Religija i socializm, 2 volumes, Saint-Pétersbourg, Šipovnik, 1908.

Lyotard Jean-François, La confession d’Augustin, Paris, Galilée, 1998.

Maine de Biran, Essai sur les fondements de la psychologie [1859], Œuvres, Paris, Vrin, 2001, t. VII/1.

Maingueneau Dominique, Le contexte de l’œuvre littéraire : énonciation, écrivain, société, Paris, Dunod, 1993.

Maingueneau Dominique, Le discours littéraire : paratopie et scène d’énonciation, Paris, Armand Colin, 2004.

Marin Louis, Opacité de la peinture : essais sur la représentation au Quattrocento [1989], Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2006.

Marion Jean-Luc, Au lieu de soi : l’approche de saint Augustin, Paris, Presses universitaires de France, 2008.

Martin Courtney E., Valenti Vanessa, #Femfuture: Online Revolution, New York, Barnard Center for Research on Women (New Feminist Solutions, vol. 8), 2013.

Massis Henri, « La confession d’André Gide (à propos du Dostoïevsky) » [1923], Jugements, Paris, Plon, 1924, t. 2, p. 23-64.

Mathieu-Castellani Gisèle, La scène judiciaire de l’autobiographie, Paris, Presses universitaires de France, 1996.

McLayter Ghislaine, « Conjuring Byron: Byromania, Literary Commodification and the Birth of Celebrity », Byromania: Portraits of the Artist in Nineteenth and Twentieth Century Culture, F. Wilson éd., Basingstoke, Macmillan Press, 1999, p. 43-62.

Mehl Dominique, La télévision de l’intimité, Paris, Seuil, 1996.

Meizoz Jérôme, Le gueux philosophe (Jean-Jacques Rousseau), Lausanne, Antipodes, 2003.

Meizoz Jérôme, Postures littéraires. Mises en scène modernes de l’auteur, Genève, Slatkine, 2007.

Ménard Sophie, Émile Zola et les aveux du corps : les savoirs du roman naturaliste, Paris, Classiques Garnier, 2014.

Nagy Piroska, Le don des larmes au Moyen Âge. Un instrument spirituel en quête d’institution (ve-xiiie siècle), Paris, Albin Michel, 2000.

Nietzsche Friedrich, Le gai savoir [1882], P. Wotling trad., Paris, Flammarion (GF), 2007.

Nivet Jean, « Pèlerinages littéraires, promenades esthétiques », L’auteur comme œuvre : l’auteur, ses masques, son personnage, sa légende, N. Lavialle, J.-B. Puech éd., Orléans, Presses universitaires d’Orléans, 2000, p. 155-168.

Nivière Antoine, « L’ermitage d’Optino et son temps », Autour d’Optino, M. Sémon éd., Paris, Institut d’études slaves (Cahiers Léon Tolstoï, no 7), 1993, p. 7-17.

Novak-Lechevalier Agathe, La théâtralité dans le roman : Balzac, Stendhal, thèse de doctorat, Université de la Sorbonne Nouvelle, 2007.

Pachet Pierre, Les baromètres de l’âme : naissance du journal intime, Paris, Hachette, 2001.

Pančenko Aleksandr, « Drevnerusskoe jurodstvo », Smex v drevnej Rusi, D. Lixačev, A. Pančenko, N. Ponyrko éd., Leningrad, Nauka, 1984, p. 72-153.

Pearce W. Barnett, Sharp Stewart M., « Self-Disclosing Communication », The Journal of Communication, vol. 23, 1973, p. 409-425.

Pichot Amédée, Essai sur la vie, le caractère et le génie de lord Byron, George Byron, Œuvres complètes, A. Pichot trad., Paris, Ladvocat et Delangle, 1827, t. 1.

Planté Christine, « Les féministes saint-simoniennes : possibilités et limites d’un mouvement féministe en France au lendemain de 1830 », Regards sur le saint-simonisme et les saint-simoniens, J.-R. Derré éd., Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1986, p. 73-102.

Planté Christine, La petite sœur de Balzac : essai sur la femme auteur [1989], Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2015.

Porée Jérôme, Phénoménologie de l’aveu, Paris, Hermann, 2018.

Prichard James C., A Treatise on Insanity and Other Disorders Affecting the Mind [1837], New York, Arno Press, 1973.

Quéré Louis, « L’espace public : de la théorie politique à la métathéorie sociologique », Quaderni, no 18, 1992, p. 75-92.

Reik Theodor, Le besoin d’avouer : psychanalyse du crime et du châtiment [1925], S. Laroche, M. Giacometti trad., Paris, Payot et Rivages, 1997.

Rejtblat Abram, Ot Bovy k Bal’montu: očerki po istorii čtenija v Rossii vo vtoroj polovine xix veka [1992], Moscou, Novoe literaturnoe obozrenie, 2009.

Reverzy Éléonore, La mort d’Éros : la mésalliance dans le roman du second xixe siècle, Paris, SEDES, 1997.

Reverzy Éléonore, Portrait de l’artiste en fille de joie : la littérature publique, Paris, CNRS Éditions, 2016.

Richard Jean-Pierre, « Sainte-Beuve et l’objet littéraire », Études sur le romantisme, Paris, Seuil, 1970, p. 227-283.

Ricœur Paul, Philosophie de la volonté, t. 2, Finitude et culpabilité, Paris, Aubier, 1988.

Saint-Simon Claude-Henri de, Nouveau christianisme : dialogues entre un conservateur et un novateur (1825), La Tour-d’Aigues, Éditions de l’Aube, 2006.

Sasse Sylvia, Wortsünden: Beichten und Gestehen in der russischen Literatur, Munich, W. Fink, 2009.

Schaeffer Jean-Marie, Qu’est-ce qu’un genre littéraire ?, Paris, Seuil (Poétique), 1989.

Schaeffer Jean-Marie, Pourquoi la fiction ?, Paris, Seuil (Poétique), 1999.

Scherrer Jutta, « La crise de l’intelligentsia marxiste avant 1914 : A. V. Lunačarskij et le bogostroitel’stvo », Revue des études slaves, t. 51, fasc. 1-2, 1978, p. 207-215.

Sennett Richard, Les tyrannies de l’intimité [1977], A. Berman, R. Folkman trad., Paris, Seuil, 1979.

Starobinski Jean, Jean-Jacques Rousseau : la transparence et l’obstacle, Paris, Gallimard, 1971.

Starobinski Jean, « Fenêtre (de Rousseau à Baudelaire) », L’idée de la ville, actes du colloque international de Lyon, F. Guéry éd., Seyssel, Champ Vallon, 1984, p. 179-187.

Studer Brigitte, « Introduction », Parler de soi sous Staline : la construction identitaire dans le communisme des années trente, B. Studer, B. Unfried et I. Herrmann éd., Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002, p. 1-30.

Taine Hippolyte, Histoire de la littérature anglaise [1863], 5 volumes, Paris, Hachette, 1866.

Taxil Léo, Les livres secrets des confesseurs dévoilés aux pères de famille, Paris, Librairie anticléricale, 1883.

Taylor Charles, Les sources du moi : la formation de l’identité moderne [1989], C. Mélançon trad., Paris, Points, 2018.

Tertullien, La Pénitence, C. Munier trad., Paris, Cerf, 1984.

Tisseron Serge, « Intimité et extimité », Communications, no 88, 2011, p. 83-91.

Todd William M., « The Ruse of the Russian Novel », The Novel: History, Geography, and Culture, F. Moretti éd., Princeton, Princeton University Press, 2006, t. 1, p. 401-443.

Tomachevski Boris, « Littérature et biographie » [1923], N. Aude trad., La mort de l’auteur, no 22 de Fabula LHT, 2019. En ligne : [http://www.fabula.org/lht/22/tomachevski.html].

Trotski Léon, Littérature et révolution [1924], P. Frank, C. Ligny, J.-J. Marie trad., Paris, Éditions de la Passion, 2000.

Valabrega Jean-Paul, « Fondement psycho-politique de la censure », Communications, no 9, 1967, p. 114-121.

Valéry Paul, « L’enseignement de la poétique au Collège de France » [1937], Variété, dans Œuvres, J. Hytier éd., Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1957, t. 1, p. 1438-1443.

Vigarello Georges, Histoire du viol, xvie-xxe siècle, Paris, Seuil, 1998.

Vogel Cyrille éd., Le pécheur et la pénitence au Moyen Âge, Paris, Cerf, 1969.

Von Moos Peter, « Occulta cordis. Contrôle de soi et confession au Moyen Âge », Médiévales, no 30, 1996, p. 117-137.

Walter François, « La montagne alpine : un dispositif esthétique et idéologique à l’échelle de l’Europe », Revue d’histoire moderne & contemporaine, no 52-2, 2005, p. 64-87.

Watt Ian, The Rise of the Novel: Studies in Defoe, Richardson and Fielding, Berkeley, University of California Press, 1957.

Catéchisme du concile de Trente [1566], E. Marbeau et A. Carpentier trad., Grez-en-Bouère, Dominique Martin Morin, 1984.

« Moral Physiology; or, the Priest and the Physician », Journal of Psychological Medicine and Mental Pathology, vol. 1, no 4, 1848, p. 557-571.

Le Pèlerin russe. Trois récits inédits, Paris, Seuil, 1976.

Religion saint-simonienne. Réunion générale de la Famille. Séance des 19 et 21 novembre. Note sur le mariage et le divorce, lue au Collège de la religion saint-simonienne, le 17 octobre, par le Père Rodrigues, Paris, imprimerie d’Éverat, 1831.

Traduction œcuménique de la Bible : comprenant l'Ancien et le Nouveau Testament, Villiers-le-Bel, Société biblique française, Paris, Cerf, 2004.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search