Version classiqueVersion mobile

La démocratie au Japon, singulière et universelle

 | 
Guibourg Delamotte

Repères chronologiques

Texte intégral

Ère Meiji, 1868-1912

 

1868 Coup d’État et restauration impériale (janvier) ; serment en cinq articles (avril)
1873 Débuts du Mouvement pour les droits et libertés du peuple autour d’Itagaki Taisuke
1881 Formation du Parti libéral (Itagaki Taisuke)
1889 Promulgation de la Constitution de Meiji
1890 Premières élections à la Diète
1898 Le gouvernement Ôkuma-Itagaki, formé en juin, est le premier à être intégralement composé des membres d’un parti, le Kenseitô, à l’exception des deux militaires.
1905 Manifestations contre le traité de Portsmouth

Ère Taishô, 1912-1926

 

1913 Première campagne pour la défense de la Constitution
1918 Hara Takashi, chef du parti majoritaire à la Chambre des représentants (la Seiyûkai), devient Premier ministre
1924 Deuxième campagne de protection de la Constitution ; les élections générales de mai sont les premières à aboutir à un changement de gouvernement. De juin 1924 à mai 1932, six gouvernements se succèdent. Seuls deux des Premiers ministres sont issus de la Chambre des représentants (les autres sont des pairs), mais tous proviennent de l’un des deux grands partis de la Chambre basse.
1925 Loi sur le suffrage universel et loi sur le maintien de l’ordre public

Ère Shôwa, 1926-1989

 

1932 Démission puis assassinat du Premier ministre Inukai Tsuyoshi
1936 Tentative de putsch militaire
1940 Autodissolution des partis politiques
1945 Capitulation du Japon, signée le 2 septembre
1947 Entrée en vigueur de la nouvelle Constitution
1955 Début du « système de 1955 »
1960 Signature du nouveau traité de sécurité nippo-américain accompagnée de grandes manifestations

Ère Heisei, 1989-2019

 

1993 Fin du « système de 1955 » (première alternance depuis 1955)
1994 Adoption en février et mars 1994 des lois portant réforme électorale et réforme du financement des partis politiques ; le Parti libéral-démocrate revient au pouvoir en juin 1994
1996 Premières élections sous le nouveau système électoral
2007 Le Parti démocrate du Japon remporte la majorité de la Chambre des conseillers
2009 Le PDJ remporte la majorité de la Chambre des représentants
2012 Le PLD revient au pouvoir

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search