Version classiqueVersion mobile

Corps/texte. Pour une théorie de la lecture empathique

 | 
Pierre-Louis Patoine

Remerciements

Texte intégral

1J’aimerais tout d’abord remercier Noëlle Batt, dont la générosité, la rigueur et la curiosité intellectuelle ont été et restent une source d’inspiration irremplaçable. Merci également à Luc Faucher, dont la confiance tranquille et les avis experts m’ont donné l’aplomb nécessaire à l’achèvement de ce projet. Je voudrais aussi remercier l’équipe d’ENS Éditions pour leur professionnalisme et leur dévouement. S’il reste quelque imperfection au sein de cet ouvrage, j’en assume l’entière responsabilité. Différentes parties de ce livre doivent leur existence aux échanges et aux travaux menés au sein de séminaires animés, à l’université du Québec à Montréal, par Serge Robert, Catherine Saouter, Robert Dion, Rachel Bouvet et Bertrand Gervais ; à l’université de Paris 8, par Tiphaine Samoyault et Denis Bertrand. Les colloques sur Dennis Cooper organisé à Cork par Danny Kennedy et Paul Hegarty, et sur Danielewski, à Poitiers, par Anaïs Guillet, Samuel Archibald et Denis Mellier, ont constitué des jalons importants dans la genèse des chapitres consacrés à ces auteurs. J’ai découvert James Frey grâce à Jonathan Russell, et Linda Williams grâce à Étienne Meunier, qu’ils en soient remerciés. Cet ouvrage n’aurait pas vu le jour sans l’accompagnement de Benoît Guay, Laurent Vilarem et Frédéric Battut, ni sans le soutien moral et gastronomique de Sonya, Pierre, Olivier et Geneviève. Finalement, merci à Hélène Laurin et à tous ceux qui m’ont généreusement livré, au fil des années, leurs émois de lecture ; leurs témoignages ont grandement nourri ma réflexion. Cet ouvrage leur est dédié́, lecteurs ordinaires et extraordinaires.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search