Version classiqueVersion mobile

Migration chinoise et compétitions urbaines à Dakar

 | 
Cina Guèye

Lexique des termes wolofs

Texte intégral

1Adiya : Tribut donné à un guide religieux.

2Badolo : Gens du peuple.

3Badiène : Tante paternelle qui incarne le père chez les Lébous.

4Bagass : Bagages.

5Baol : Ancien royaume du Sénégal situé au centre de l’Afrique et correspondant aujourd’hui administrativement à la région de Diourbel. Il s’agit de la capitale historique du bassin arachidier. C’est également dans le Baol que se trouve Touba, la ville des mourides.

6Baol-baol : À l’origine, ce terme désigne les ressortissants du Baol, correspondant à la région de Diourbel. Mais à Dakar l’expression est souvent utilisée pour désigner l’étranger aux us et coutumes de la grande ville et la figure du self-made man vivant de peu.

7Bana-bana : Commerçant informel.

8Barça ou Barsakh : Barcelone ou la mort.

9Barké : Bénédiction, grâce.

10Béer : Mettre à part.

11Bègne : Sable blanc. Ce terme désigne également une lignée matrilinéaire léboue.

12Bok : Appartenir.

13Bop sa bop : Chacun pour soi.

14Bul faalé : T’occupe pas.

15Buur : Roi.

16Daamel : Titre donné aux souverains du Cayor, un royaume historique situé à l’ouest de l’actuel Sénégal.

17Daara : École coranique.

18Dahira : Association religieuse.

19Dakhar : Débutant.

20Dal : Chaussure.

21Deuk-raw : Terre qui sauve ou terre-refuge.

22Diambour y N’dakarou : La grande assemblée ou corps législatif.

23Diambour y Pintche : Les notables ou délégués des villages.

24Diassirato : Lignée matrilinéaire ou khéet chez les lébous.

25Diégui-sakou : Expression imagée qui, dans le contexte de l’enquête, signifie « revenir sur la parole donnée » en foulant du pied un accord préalablement conclu.

26Dioulas : Commerçants.

27Djaraaf : Ministre de l’Agriculture, du Domaine et des Finances.

28Dor war : Expression qui faisait à l’origine référence au travail des champs. Elle s’est aujourd’hui élargie à d’autres domaines d’activités et désigne le fait d’aller travailler.

29Doxandéems : Étrangers.

30Éw tééré : Envelopper et coudre des amulettes et des talismans à partir de peaux d’animaux.

31Féregn N’dakarou : Le corps des jeunes Lébous.

32Garmi : Les garmis forment la noblesse dans la société wolof.

33Gor : Homme libre chez les wolofs.

34Gorgorlou : La débrouillardise.

35Gorgui : Le vieux.

36Gorgui doli nu : Que le vieux nous en rajoute.

37Gorgui na dèm : Que le vieux s’en aille.

38Guéers : Caste supérieure dans la société wolof.

39Guéweuls : Principalement les griots chez les wolofs.

40Jamm : Esclave.

41Jéef lekk : Littéralement « vivre de son métier ».

42Kadior-kadior : Habitant du Cayor ou du cadior, un ancien royaume du Sénégal situé dans la partie intérieure du Sénégal entre le fleuve Sénégal et le Saloum.

43Kaw-kaw : Habitant de la campagne. Il a souvent un sens péjoratif. Ce terme peut également revêtir un sens plus large (Fall et Mboup 1995), à savoir la réussite d’individus partis de rien.

44Khelcom : Nom de la forêt classée, attribuée à Serigne Saliou Mbacké au début de son khalifat, en 1991. Les champs de Khelcom, d’une superficie de 45 000 hectares et situés dans la région du Baol, constituent un lieu de rencontre pour les différents disciples de la confrérie mouride.

45Khonkhbop : Lignée matrilinéaire ou khéet chez les lébous.

46Kilifeu : Responsable moral. Celui qui détient l’autorité dans une famille.

47Loubeul : Malversation financière.

48Luumas : Marchés hebdomadaires.

49Maslaa : Dans la culture sénégalaise, cela implique d’agir de façon à susciter la bonne entente, la conciliation. En faire usage permet souvent de sauver les apparences.

50Mbaawal : Dans la société wolof, Abdoulaye Bara Diop (1981, p. 76) montre que l’expression désigne l’obligation d’entretien de l’artisan travaillant toute la journée pour le compte de quelqu’un.

51Mbacké-mbacké : Ressortissant de la ville de Mbacké.

52Mbok : Parent.

53Modou-modou : Immigré.

54Nandité : Celui qui comprend. Sert à désigner celui qui sait tirer son « épingle du jeu », qui a une intelligence adaptative.

55Nar yi : Les Maures.

56Navétane : Migration saisonnière.

57Ndèye Ji Rew : Dans la nomenclature des fonctions de la collectivité léboue de Dakar, désigne celui qui a le rang de « ministre de l’Intérieur ».

58Ndiambour-ndiambour : Ressortissant de la région de Louga située dans la partie nord du Sénégal.

59Ndigël : Recommandation religieuse.

60Ndomb : Ceinture ou bracelet en cuir contenant des formules magiques ou divers objets pour se protéger ou acquérir des pouvoirs occultes.

61Ñeeños : Personne de caste inférieure dans la société wolof.

62Ngaye-ngaye : Habitant de la localité de Ngaye Mékhé au nord du Sénégal.

63Niak : Étranger.

64Njaagal : Paiement de l’artisan après la récolte, soit cinq à six mois après la commande d’outils agricoles par exemple (voir Diop 1981 pour plus de détails).

65Norane : Migration pendulaire dépendante des saisons. Signifie littéralement « se déplacer en saison sèche pour aller travailler ».

66Oudé : Cordonnier.

67Rangou ou Rang : Terme employé par les jeunes pour traduire le fait de ne pas acheter cash la marchandise commercialisée. Il consiste également à revendre la marchandise d’un autre commerçant établi et à démarcher les clients moyennant une commission. Dans cette seconde acception, le rangou est le plus souvent l’apanage de jeunes qui débutent dans la profession et qui n’ont pas un capital de départ suffisant.

68Rangouman : Pratiquant du rangou.

69Sabb-lékk : Ceux qui vivent de leurs paroles ou griots.

70Saloum-saloum : Ressortissant de la région de Kaolack.

71Saltigué : Sous-secrétaire d’État à la guerre et chef de police.

72Sas : Obligation de don ou injonction au don, notamment dans la relation marabout-talibé.

73Sérigne : Chef suprême et ministre de la Guerre.

74Set-sétal : Rendre propre.

75Sopi : Changement.

76Soumbadioune : Dans l’histoire des lébous, ce terme désigne ceux qui se sont installés dans la partie occidentale, à proximité de la mer. C’est également le nom d’une lignée matrilinéaire léboue, tout comme les Bègnes.

77Tarbiyou : Se dévouer à un religieux réputé pour s’instruire à son contact. Ce terme peut également signifier « se mettre physiquement au service du marabout ».

78Téranga : Hospitalité.

79Teugs : Forgerons.

80Tiaya : Pantalon bouffant arrivant à mi-cuisse.

81Uudés : Cordonniers.

82Udé bu ñuul : Cordonniers traditionnels.

83Udée bu weex : Cordonniers modernes.

84Xaas : Critiques, reproches.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search