Version classiqueVersion mobile

L’imaginaire de Marseille

 | 
Marcel Roncayolo

Préface à la seconde édition

Jacques Pfister

Texte intégral

1Depuis plus d’un siècle, la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence considère avec une attention particulière la recherche en sciences humaines et sociales. La collection de l’Histoire du commerce de Marseille publiée par notre institution fut ainsi le fruit du travail de plusieurs professeurs et chercheurs confirmés. Elle débuta en 1946 sous la présidence de Charles Mourre poursuivant un but précis : « la connaissance du passé devait permettre de mieux éclairer l’avenir ».

2L’œuvre fut d’importance : sept volumes retraçant une histoire économique de l’Antiquité à la période moderne furent publiés. Afin de traiter l’époque contemporaine, il fut décidé de lancer une nouvelle collection intitulée Histoire du commerce et de l’industrie de Marseille xixexxe siècles. Avec Paul Fabre à la présidence et Marcel Courdurié à la direction, accompagnés par Patrick Boulanger, cette série s’enrichit de quinze ouvrages parus entre 1986 et 2002.

3Notre Assemblée consulaire eut ainsi le privilège d’accueillir comme cinquième volume L’imaginaire de Marseille du professeur Marcel Roncayolo ; désormais épuisé, sa réédition par les soins de l’École normale supérieure de Lyon démontre que ses analyses sont restées pertinentes et combien elles pouvaient encore apporter aux universitaires comme aux chefs d’entreprise.

4Marcel Roncayolo, cet ancien directeur adjoint de l’ENS de Paris, directeur d’études à l’EHESS et professeur émérite à Paris X – Nanterre, a marqué de façon évidente ce vaste domaine en perpétuelle évolution qu’est la géographie urbaine française. Son approche interdisciplinaire donne à ses travaux force et singularité en faisant d’elle une référence incontestable.

5S’attachant à Marseille comme objet d’étude, Marcel Roncayolo a défini l’identité de sa ville natale. Grâce à une solide méthodologie s’appuyant sur des sources rigoureuses, tout en prenant l’imaginaire en considération, il a présenté successivement les projets non avenus, les réalisations abouties, mais aussi les espoirs d’un territoire durant une période couvrant quasiment deux siècles.

6Il nous est agréable de rappeler que Marcel Roncayolo est un familier des archives, des affiches et des imprimés conservés par la doyenne des CCI, en ce palais de la Bourse où de Grands Prix de Rome œuvrant sous la houlette de l’architecte Pascal Coste s’attachèrent au temps du Second Empire à illustrer Marseille recevant les richesses du monde.

7La cité méditerranéenne aux multiples facettes se dessine derrière les étapes de l’évolution urbaine allant de la ville-port de jadis à Marseille Métropole, dont la place stratégique entre Europe et Méditerranée reste d’actualité. La qualité du travail de Marcel Roncayolo eut le mérite de préfigurer les événements qui suivirent en ce début du xxie siècle.

8Ainsi, tandis que Marseille est devenue une vibrante Capitale européenne de la culture en 2013, la justesse des écrits de Marcel Roncayolo, qui n’est plus à démontrer, saura apporter au lecteur d’aujourd’hui une compréhension éclairée, ainsi qu’une vision unique d’une métropole qui évolue sans cesse entre ses rêves et la réalité.

Auteur

Président de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search