Version classiqueVersion mobile

La lumière noire d’Elsa Triolet

 | 
Alain Trouvé

Troisième partie. Dialectique ludique

Dialectique ludique

Texte intégral

Mais qui comprend que nécessaires
Sont les errances sur la terre ?
Mais qui devine à la fumée
Le don caché dans les ténèbres ?
Boris Smolenski (1921-1941) (Traduction par Elsa Triolet, La Poésie russe)

Mes romans, je les ai lus
Aragon, Je n’ai jamais appris à écrire ou Les Incipit

1Encore tout imprégné des épouvantables fantasmes évoqués précédemment, le lecteur qui aura bien voulu suivre ce parcours ne peut que se réjouir d’un programme ludique. Ce programme correspond précisément à celui d’une lecture littéraire procédant d’une série de dédoublements. Saisi dans sa globalité, l’acte de lecture ne saurait en effet se confondre avec les identifications fantasmatiques, pas plus qu’il ne se limite au déchiffrement raisonné d’un texte. Sur le modèle du joueur, le lecteur est confronté, dans son expérience du texte, à une épreuve de réalité ludique, pierre de touche de la lecture littéraire.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search