Version classiqueVersion mobile

Pétrole et corruption

 | 
Marion Morellato

Annexes

Chronologie

Texte intégral

12 octobre 1956 — accord de Derna. Traité italo-libyen signé à Rome établissant qu’aucune contestation ne pourra être avancée à l’encontre des propriétés des citoyens italiens en Libye acquises antérieurement à la constitution de l’État libyen.

21966création du SID pour remplacer le SIFAR. Il est d’abord dirigé par l’amiral Eugenio Henke.

1969

3Mai–signature d’accords entre l’ENI et le roi Idris pour l’acquisition par la compagnie italienne de nouvelles concessions pétrolières (contrat ensuite annulé par le nouveau régime).

427 juin-2 juillet — congrès de la Démocratie chrétienne à Rome. Aldo Moro quitte les Dorotei pour former le courant des Morotei. Les Dorotei perdent la majorité.

55 août — formation du gouvernement Rumor II, qui restera en place jusqu’au 27 mars 1970. Aldo Moro est nommé aux Affaires étrangères.

61er septembre — coup d’État militaire conduit par Muammar el-Kadhafi en Libye.

72 septembre — le porte-parole du général Nasser, Mohammed Haikal, débarque à Tripoli pour reconnaître et soutenir le nouveau régime. La Syrie, l’Irak et le Soudan reconnaissent officiellement, eux aussi, le nouveau leader libyen.

83 septembre — Les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’Italie reconnaissent officiellement le nouveau régime libyen.

916 octobre — le colonel Kadhafi prononce un discours au cours duquel il « invite » la Grande-Bretagne et les États-Unis à évacuer les bases militaires présentes sur le territoire.

1021 octobre — Aldo Moro fait un discours devant la Chambre des députés, adressé à la fois aux partis de gauche et au colonel Kadhafi. Il insiste sur l’anticolonialisme de la République italienne et se prononce en faveur d’un respect absolu de l’intégrité et de l’indépendance des États méditerranéens.

113 décembre — rencontre secrète entre Nasser et Kadhafi au Caire. Ce dernier tente, en vain, de convaincre Nasser de proclamer l’Union entre l’Égypte et la Libye.

1212 décembre — attentat de Piazza Fontana à Milan.

1970

1327 mars — formation du gouvernement Rumor III, qui restera en place jusqu’au 6 août 1970.

144 juillet — promulgation d’une loi libyenne prévoyant la nationalisation de toutes les sociétés de distribution des produits pétroliers opérant en Libye, dont Asseil, détenue à 50 % par la compagnie italienne AGIP.

159 juillet — le colonel Kadhafi prononce un discours aux accents fortement anti-italiens.

1621 juillet — décret libyen prévoyant l’expropriation de toutes les propriétés des Italiens, sans la moindre indemnisation.

1730 juillet — le ministre libyen des Affaires étrangères, Salah Messaoud Bouissir, rouvre le contentieux contre l’Italie à propos des dédommagements liés à l’occupation coloniale.

181er août — rencontre entre Salah Messaoud Bouissir et Aldo Moro à Beyrouth.

196 août — formation du gouvernement Colombo, qui restera en place jusqu’au 17 février 1972.

2028 septembre — mort de Gamal Abdel Nasser.

21Octobre — le général Vito Miceli est nommé la tête du SID.

227 octobre — lancement des « Journées de la vengeance » qui auront lieu chaque année à cette date.

23Novembre — Roberto Gaja et Aldo Moro envisagent de proposer au colonel Kadhafi de lui fournir des armes afin d’apaiser les relations entre les deux pays.

247-8 décembre — coup d’État Borghese.

1971

2515 janvier — signature du Libyan Producers’ Agreement définissant des systèmes de solidarité entre les compagnies pétrolières opérant en Libye. L’ENI n’y participe pas (son comportement sera beaucoup apprécié par les autorités libyennes).

26Février — accord de Téhéran. Les royalties sur le pétrole des pays de l’OPEP sont fixées à 35 centimes par baril. La Libye augmente les taxes jusqu’à 43 centimes.

278-11 mars — visite à Tripoli d’une délégation parlementaire italienne.

2821 mars — le SID intercepte à Trieste le navire Conquistador XIII, qui s’acheminait vers la Libye pour lancer un coup d’État contre le colonel Kadhafi.

295 mai — visite officielle à Tripoli d’Aldo Moro, ministre des Affaires étrangères. Les relations italo-libyennes repartent sur de nouvelles bases.

30Juin — le général Gian Adelio Maletti est nommé chef du bureau « D » du SID.

31Août — le ministre libyen du Pétrole, Ezzedine Mabrouk, propose à l’ENI d’ouvrir des négociations sur la participation de la LNOC à la concession A-100 (Abou Attifel). L’exploitation de la concession est bloquée le temps des négociations.

32Premiers jours de décembre — le colonel libyen Abou Bakr Younès fait savoir à l’ambassadeur italien à Tripoli, Enrico Belcredi, que son gouvernement voudrait acquérir des armes italiennes.

3317 décembre — une délégation libyenne arrive à Rome pour visiter les entreprises italiennes d’armement et dresser une liste des produits requis.

1972

34Mario Foligni rencontre le général Giudice par l’intermédiaire de Mgr Bonadeo.

3517 février — formation du gouvernement Andreotti I.

36Mars — tentative d’Aldo Moro pour bloquer les négociations. Il propose à la Libye un « paquet » d’armes datant de la seconde guerre mondiale.

37Mars — accord entre Malte et la Grande-Bretagne, dans lequel le commandement interallié de la base militaire de l’OTAN présent sur l’île revient à l’amiral italien Gino Birindelli. L’Italie contribue à hauteur de 2,5 millions de livres sterling au financement de la base.

3814 avril — le capitaine La Bruna commence une enquête du SID nommée Opération Juri sur les accords entre l’Italie et la Libye.

397 mai — élections législatives italiennes (27,7 % des voix pour le PCI, 38,7 % pour la Démocratie chrétienne). Au sein du nouveau gouvernement, Giuseppe Medici remplace Aldo Moro au ministère des Affaires étrangères.

4016 mai — fin de l’Opération Juri menée par le capitaine La Bruna pour le SID.

4125 mai — arrivée à Rome d’une délégation libyenne accueillie par un fonctionnaire de la Farnesina. L’accord est étendu à 7 hélicoptères supplémentaires.

4226 juin — formation du gouvernement Andreotti II.

43Juillet — Giuseppe Medici nomme un nouvel ambassadeur italien à Tripoli, le comte Aldo Marotta.

4426 juillet — le colonel Jucci reçoit un appel téléphonique depuis la chiesa del Gesù, de la part de Mgr Agostino Bonadeo.

4530 juillet — Roberto Jucci reçoit une délégation libyenne dans le but de lui présenter les entreprises chargées de fournir les armes à la Libye.

46Début août — l’administration américaine refuse une deuxième fois d’autoriser la vente d’armes (refus probablement dû à l’intervention d’Aldo Moro).

47Début août — fondation de l’AIAC (Association internationale de l’apostolat catholique) présidée par Mario Foligni.

481er août — De Camillo téléphone depuis la Libye à Roberto Jucci, annonçant que Abdel Moneim el-Houni, chef des services secrets libyens, exige un pot-de-vin de 10 % sur la fourniture d’armes. Il s’agit là du premier frein sérieux aux négociations.

491er août — l’entreprise Oto Melara décide de prélever les chars d’assaut et les armes conservés dans les casernes militaires italiennes et de les repeindre aux couleurs libyennes afin de respecter les délais de la commande faite par la Libye.

509 août — l’amiral Henke annonce au colonel Jucci que le responsable du SID, Vito Miceli, s’intéresse à l’affaire.

5113 août — le colonel Jucci apprend qu’il est mis sur écoute par le SID.

5221 septembre — Raffaele Girotti, président de l’ENI, fait savoir que le colonel Kadhafi a bloqué les négociations avec l’ENI à cause des hésitations du gouvernement italien à honorer l’ensemble des requêtes libyennes.

5323 septembre — finalisation du contrat entre les États-Unis et l’Italie pour l’achat par cette dernière de missiles Tow et Lance.

5430 septembre — accord ENI-LNOC par lequel l’ENI constitue une joint-venture sur base paritaire avec la Libye.

553 octobre — émission par le ministre Valsecchi d’une circulaire qui impose à tous les services de l’administration de ne plus suspendre les licences des pétroliers accusés d’activité illicite.

5623 octobre — le ministre libyen du Pétrole Ezzedine Mabrouk informe l’ENI que le gouvernement de Tripoli veut s’insérer dans l’activité de la joint-venture ENI-LNOC.

573-4 novembre — sur proposition italienne, Dom Mintoff convoque à La Valette une conférence à laquelle participent les ministres des Affaires étrangères italien, libyen et tunisien.

1973

58 « Note informative sur le compte du député Giulio Andreotti », délivrée par Licio Gelli au colonel Antonio Viezzer.

597 juillet — formation du gouvernement Rumor IV.

6016-17 octobre — réunion des pays de l’OPEP au Koweit. Il est décidé d’imposer un embargo sur le pétrole contre tous les pays « qui soutiennent Israël » — premier choc pétrolier.

6119 octobre — « lodo Moro ». L’Italie s’engage à relâcher les terroristes palestiniens emprisonnés et à autoriser le transit d’armes sur son territoire en échange de l’engagement formel de l’OLP qu’aucune action des fedayin ne soit effectuée en Italie.

6230 octobre — l’avion Argo 16 de l’aéronautique militaire italienne emmène secrètement à Tripoli deux terroristes palestiniens arrêtés à Ostie où ils avaient caché des armes, et trois ayant été soupçonnés d’avoir préparé un attentat contre un avion israélien.

6323 novembre — l’avion Argo 16 de l’aéronautique militaire italienne s’écrase à Marghera (après une escale à Malte) alors qu’il emmenait des membres de Gladio sur la base d’entraînement de Capo Marrargiu. Il s’agit très probablement d’une action de représailles du Mossad à la suite de la libération des terroristes palestiniens.

641er décembre — le général Miceli impose à Mino Pecorelli de collaborer avec le colonel Nicola Falde.

1974

654 janvier — publication d’un article dans le journal The Times, intitulé « Colonel Gaddafi uses oil revenues to finance terrorism ».

66Février — Nicola Falde quitte l’agence de presse de Mino Pecorelli.

6725 février — Abdessalam Jalloud et Mariano Rumor signent à Rome un accord-cadre de coopération scientifique, technique et économique.

6814 mars — formation du gouvernement Rumor V.

694 avril — financement d’Alfio Marchini à Mario Foligni dans le cadre des affaires menées avec la Libye.

70Juin — Vito Miceli est arrêté dans le cadre de l’enquête sur la Rosa dei Venti (Rose des Vents).

719 août — procès sur la Rosa dei Venti.

7221 septembre — accord entre le gouvernement de Tripoli et l’AGIP. L’ENI obtient quatre nouvelles concessions pétrolières.

7323 novembre — formation du gouvernement Moro IV. Giulio Andreotti quitte le ministère de la Défense (où il sera remplacé par Arnaldo Forlani) pour celui du Budget.

7427 novembre — premiers contacts de Mario Foligni avec l’ambassade de Libye à Rome.

1975

7515 février — Michele Papa et Filippo Jelo, dirigeants de l’Association siculo-arabe, sont destitués à la suite d’un discours aux accents séparatistes jugé prématuré par les autorités libyennes.

7628 février — la société Snam-Progetti est chargée de construire à Tobrouk une raffinerie d’une capacité de 10 millions de tonnes de pétrole brut par an.

7714 mars — débat sur le séparatisme sicilien en présence de Salvo Barbagallo et Silvio Milazzo. Ahmed Chehati déclare que le gouvernement libyen est prêt à financer l’Italie et en particulier la Sicile, à condition que celles-ci prennent leurs distances avec les États-Unis.

78Avril — Mario Foligni fait traduire en arabe les textes officiels du NPP pour les envoyer aux autorités libyennes. Dans le même temps, il s’apprête à recevoir 100 millions de lires de celles-ci afin de financer son parti.

793 avril — Giuseppe Morelli verse 25 millions de livres sterling à Mario Foligni.

8011 avril — réunion à la BNL de Rome entre Attilio Monti, Alberto Ferrari et Mario Foligni à propos de l’importation de pétrole libyen. Giuseppe Morelli verse 24,5 millions de livres sterling à Mario Foligni.

8119 avril — lors d’une entrevue avec Abuagela M. Huegi, Mario Foligni décrit François Abu-Moh comme la personne adaptée pour une action de désinformation auprès d’Israël.

8228 avril — constitution du Nouveau Parti populaire.

8330 avril — Vito Miceli est libéré de prison.

84Mai — début des négociations entre la Libyan Arab Foreign Bank et Fiat.

855 mai — voyage de Paul Mintoff à Rome, au cours duquel il rencontre Mario Foligni, Mgr Bonadeo et sa nièce Assunta.

8619 mai — rencontre entre Gian Adelio Maletti et Giulio Andreotti. Selon l’agenda du général, les deux hommes parlent du NPP, de la Libye et de l’ensemble de l’affaire Mi.Fo.Biali.

8719-22 mai — voyage de Mario Foligni, de Giuseppe Morelli et du directeur commercial de la Parga petroli à Malte pour signer le contrat d’importation de pétrole.

8823 mai — Mario Foligni reçoit une caution bancaire d’un montant de 2 milliards de lires de la part de Giuseppe Morelli au nom de la Nuova SIRCE.

8924 mai — Menacé par un certain « Andrea », Mgr Bonadeo est contraint d’annuler son voyage à Malte prévu pour le 26 mai. Assunta Bonadeo et François Abu-Moh s’y rendront seuls.

9027 mai — retour d’Assunta Bonadeo et de François Abu-Moh, munis d’échantillons de pétrole qui sont remis à Giuseppe Morelli.

9128 mai — Mario Foligni affirme à Raffaele Giudice que le gouvernement, par l’intermédiaire de Mariano Rumor, tente de s’insérer dans les négociations pétrolières en faveur d’Attilio Monti.

921er juin — une réunion (infructueuse) est organisée à Malte entre les représentants politiques libyens et les dirigeants de l’Organisation pour la libération de la Sicile.

935-15 juin — voyage de Paul Mintoff en Italie. Il se rend à Rome puis dans le Nord du pays, accompagné de Giuseppe Morelli. Il repart avant de rencontrer Mario Rendo.

9410 juin — Gibril Challouf et Ahmed Chehati rencontrent Salvo Barbagallo à Rome et se renseignent sur la possibilité de collaborer avec l’agence de presse Inter press service.

9515 juin — élections régionales italiennes. Le PCI obtient 33 % et la DC 35 % des voix, soit respectivement six points de plus et deux points de moins qu’aux précédentes élections régionales.

9622 juin — Salvo Barbagallo parvient à convaincre Silvio Milazzo de s’engager auprès de l’Association siculo-arabe.

9724 juin — Giuseppe Morelli aide Mario Foligni en remboursant la dette de 50 millions de lires que celui-ci a accumulée auprès de la Banca Emiliana di Parma.

9828 juin — après obtention du résultat des analyses effectuées sur les échantillons de pétrole, Giuseppe Morelli se rend à Malte pour finaliser le contrat.

99Juillet — Giuseppe Morelli verse 25 millions de lires à Mario Foligni.

1008 juillet — accord de coopération économique entre l’ENI et le ministère libyen du Pétrole, qui prévoit la construction de nouvelles installations pétrochimiques et de nouvelles raffineries.

10111 juillet — le général Giudice et son fils Giuseppe facilitent l’acquisition par Mario Rendo d’un terrain de 4 500 hectares au Canada.

10218 juillet — le NPP naît officiellement, lors d’une conférence à Rome.

10324 juillet — Raffaele Girotti est remplacé par Pietro Sette à la tête de l’ENI.

10425 juillet — Giuseppina Giudice et Giuseppe Trisolini se rendent à Lugano (Suisse) afin d’ouvrir un compte pour y déposer 500 millions de lires en espèces.

10530 juillet — Giuseppe Trisolini demande à Licio Gelli de se renseigner sur les officiers susceptibles d’être nommés au commandement général de l’Arme des carabiniers. Il donne une liste de personnes à recommander à cette charge.

106Août — tentative de coup d’État contre le colonel Kadhafi, prévue pour le 1er septembre et déjouée grâce à l’aide de Mario Foligni.

1077 août — la Guardia di Finanza engage un contrôle fiscal auprès d’une entreprise coupable de l’évasion de plus de 700 millions de lires. Giulio Andreotti et Mgr Angelini y sont actionnaires.

1085 septembre — les époux Giudice et Ugo Niutta partent pour le Nord de l’Italie. Un séjour serait prévu à l’étranger.

10926 septembre — rencontre d’Eugenio Vatta et Giuseppe Trisolini à Sistiana a Mare pour fixer le montant que le premier devra verser pour éviter un contrôle fiscal de la Guardia di Finanza.

11026 septembre — Attilio Monti est prêt à envoyer des navires en Arabie Saoudite pour importer le pétrole.

11121 octobre — Mino Pecorelli, payé par Mario Foligni, dédie un numéro spécial d’Osservatore politico (OP) au Nouveau parti populaire.

11230 octobre — mutation du général Maletti à la tête de la division des Grenadiers de Sardaigne. L’enquête Mi.Fo.Biali est interrompue.

113Novembre — Mino Pecorelli adhère à la P2 et entre en contact avec le capitaine La Bruna.

1141er novembre — Mario Foligni est nommé représentant pour l’Italie de la General Bank of Middle East. Le capital de cette filiale romaine s’élève à 82 millions de dollars.

11520 novembre — Mario Foligni dîne en compagnie de Mgr François Abu-Moh et des ambassadeurs d’Égypte et de Libye à Rome.

1976

116Janvier — le colonel Aldo Vitali (de Venise) rédige un rapport dénonçant la contrebande pétrolière.

11710 janvier — le général Giudice convoque le colonel Bianchi à Rome et lui reproche de « malmener » Eugenio Vatta.

11812 février — formation du gouvernement Moro V.

119Mars — Francesco Giudice se rend à Lugano pour apposer une signature sur le compte ouvert par Giuseppina Giudice et Giuseppe Trisolini.

12020 juin — élections législatives italiennes. Le PCI obtient 34,4 % des voix (son record historique), contre 38,7 % pour la DC.

12129 juillet — Giulio Andreotti est nommé président du Conseil et forme le gouvernement Andreotti III.

12213 novembre — publication d’un article intitulé « Forniture militari: un’antilope anche per Jucci », par Mino Pecorelli dans OP. Il y dénonce les accords pétroliers et le trafic d’armes conclus en 1972 avec le colonel Kadhafi.

12325 novembre — Roberto Jucci attaque Mino Pecorelli en justice et l’accuse de diffamation.

1241er décembre — la Libye achète 10 % des actions de Fiat.

12515 décembre — rencontre entre Giovanni Agnelli (dirigeant de Fiat) et le colonel Kadhafi. Les deux hommes ne s’entendent pas.

1977

12631 mars — publication d’un article intitulé « Libia/ENI: sarà la CGIL a garantire il flusso petrolifero? » par Mino Pecorelli dans OP sur le chantage imposé par le colonel Kadhafi à l’ENI concernant la plateforme pétrolière Scarabée 4.

127Mai — visite officielle d’Abdessalam Jalloud à Rome afin de mettre au point l’accord technique, économique et financier et commander des armements.

128Juillet — guerre entre l’Égypte et la Libye, qui ne ralentit pas l’étroite collaboration italo-libyenne.

12913 novembre — publication d’une série d’articles intitulés « Una nomina a sorpresa », « Il fortunato soggiorno in Sicilia », « Tutti gli uomini del comandante », « L’isola del generale-manager », « Affari, donne o che altro? » par Mino Pecorelli dans OP. De premiers extraits du dossier Mi.Fo.Biali sont publiés.

1978

13011 mars — formation du gouvernement Andreotti IV.

13116 mars — enlèvement d’Aldo Moro par les Brigades rouges.

1329 mai — le cadavre d’Aldo Moro est retrouvé à Rome (Via Caetani). Publication du premier article de Mino Pecorelli sur le dossier Mi.Fo.Biali, intitulé « Omnia Finantia est — divisa in partes tres » dans OP.

133Juin — au cours d’une entrevue, le colonel Florio dévoile au général Giudice toutes les informations compromettantes qu’il a récoltées à son sujet.

13426 juillet — mort du colonel Florio dans un mystérieux accident de voiture.

135Août — Snam-Progetti souscrit auprès de la LNOC un contrat très avantageux pour la fourniture d’une installation « clés en main », pour une valeur de 150 millions de dollars, pour la production d’ammoniaque à Marsa el-Brega.

13625 août — disparition de l’imam chiite Moussa Sadr lors d’un trajet en avion entre Tripoli et Rome.

13717 septembre — la fraude de Giuseppe Morelli dans le cadre du scandale pétrolier est découverte : il est emprisonné à Civitavecchia.

138Novembre  à la suite des révélations de Mino Pecorelli, le général Giudice démissionne de son poste de commandant général de la Guardia di Finanza. Il sera remplacé par Marcello Floriani, lui aussi affilié à la P2.

1399 novembre — arrestation de Silvio Brunello, titulaire d’une société pétrolière prise en flagrant délit de contrebande d’essence.

14011 novembre — publication d’un article intitulé « Raffinerie & contrabbando : meccanismo imputati sospetti – petrolio e manette » par Mino Pecorelli dans OP à propos du trafic de pétrole effectué par Giuseppe Morelli et ses contacts avec le général Giudice.

14114 novembre — publication d’un article intitulé « petrolio e moschetto, imbroglio perfetto » par Mino Pecorelli dans OP à propos des négociations pour l’importation de pétrole menées par Mario Foligni et Raffaele Giudice.

14215 novembre — voyage à Tripoli du président du Conseil italien Giulio Andreotti et du ministre des Affaires étrangères Arnaldo Forlani afin d’amener le colonel Kadhafi à modérer sa position contre les accords de Camp David.

14321 novembre — publication d’un article intitulé « La signorina e i monsignori » par Mino Pecorelli dans OP à propos des contacts de Mario Foligni et Raffaele Giudice à Malte.

14428 novembre — publication d’un article intitulé « Petrolio e manette (4a parte) il generalissimo » par Mino Pecorelli dans OP à propos des contacts du général Giudice.

1451er décembre — le journaliste Marcello Coppetti rédige une note résumant une discussion de Licio Gelli avec Umberto Nobili. Il y est question des écrits d’Aldo Moro et du fait qu’ils sont incomplets. À la question « pourquoi » une partie a-t-elle été supprimée, le journaliste a noté dans la marge : « Libye. Malte : Mintoff ! »

14612 décembre — publication d’un article intitulé « Separatismo. Dove va la Sicilia ? » par Mino Pecorelli dans OP à propos du séparatisme sicilien. Il s’agit des informations contenues dans la dernière note du dossier Mi.Fo.Biali.

1979

14716 janvier — début du deuxième choc pétrolier, dû à la Révolution islamique iranienne et au renversement du Shah.

148Janvier — nomination de Giorgio Mazzanti à la présidence de l’ENI.

149Février — le gouvernement charge l’ENI-AGIP de rechercher de nouvelles sources d’approvisionnement en pétrole.

150Mars — 23 pêcheurs de Mazara del Vallo sont incarcérés à Tripoli, sous prétexte que leurs embarcations sont entrées dans une zone de la Méditerranée considérée comme territoire libyen.

15111 mars — formation du gouvernement Andreotti V.

15220 mars — assassinat de Mino Pecorelli.

15316 mai — visite du Vice-Premier ministre d’Arabie Saoudite, le prince héritier Fahd el-Saoud, à Rome. Il annonce à Andreotti la disponibilité de son pays à fournir du pétrole brut à l’Italie.

1543 juin — élections législatives anticipées. La DC obtient 38 % et le PCI 30,4 % des voix.

1557 juin — Gaetano Stammati, ministre du Commerce extérieur, reçoit Mazzanti : la signature du contrat d’importation de pétrole sera accompagnée d’un pot-de-vin de 7 % du prix total du contrat.

15612 juin — signature du contrat ENI-Petromin.

15710 juillet — l’ENI présente au gouvernement Andreotti la requête d’autorisation de paiement du « maxi-pot-de-vin ».

15818 juillet — le ministère du Commerce extérieur donne l’autorisation à l’ENI.

159Août — le gouvernement libyen propose d’échanger la liberté des pêcheurs contre l’extradition en Libye des opposants de Kadhafi réfugiés en Italie.

1604 août — formation du gouvernement Cossiga I. Giulio Andreotti ne sera plus président du Conseil avant 1989.

16129 août — le contrat ENI-Petromin devient opérationnel : la première fourniture est effectuée, de même que le premier paiement de pot-de-vin.

162Novembre — trois représentants d’Autonomia operaia romana sont interceptés à Ortona alors qu’ils transportent deux missiles bulgares vers la Libye (les missiles devaient probablement être utilisés pour organiser un attentat contre Anouar el-Sadate), ce qui mène à l’arrestation d’Abou Anzeh Saleh. Il s’agit là d’une première violation du « lodo Moro ».

16330 novembre — Giorgio Mazzanti adhère à la P2.

1642 décembre — l’ambassade des États-Unis à Tripoli est attaquée.

1655 décembre — l’Arabie Saoudite suspend l’exécution du contrat de fourniture de pétrole.

1667 décembre — le gouvernement Cossiga suspend Giorgio Mazzanti et nomme Egidio Egidi à la présidence de l’ENI.

1672 août 1980 — attentat à la gare de Bologne (85 morts). Selon le député Giuseppe Zamberletti, l’attentat est voulu par la Libye et organisé aux heures mêmes où le gouvernement Cossiga signe un accord politico-militaire avec Malte dans lequel est exclue toute ingérence libyenne sur l’île.

168Avril 1986 — bombardements américains sur Tripoli et Benghazi.

© ENS Éditions, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search