Version classiqueVersion mobile

Entre le livre et le journal

 | 
Yannick Portebois
, 
Dorothy Elizabeth Speirs

II. Des machines et des hommes

Le Magasin pittoresque

Texte intégral

1 titre : Le Magasin pittoresque

2 adresse : rue du Colombier, n° 28, près de la rue des Petits-Augustins, Paris

3 imprimeur : Imprimerie de Lachevardière, rue du Colombier, n° 30 (1833) ; Imprimerie de Bourgogne et Martinet, successeurs de Lachevardière, rue du Colombier, n° 30, Paris (août 1834)

4 dates de publication : 1833-1938 (avec des interruptions) ; hebdomadaire [ « Publié tous les samedis et tous les mois »]

5 numéros dépouillés : 1833-1836 ; 1841 ; 1843-1844 ; 1846 ; 1848

6 directeur : Euryale Gazeaux et Édouard Charton

7 orientation : revue populaire d’intérêt général. Selon le premier numéro, Le Magasin pittoresque « se recommande à tout le monde ; mais il est plus particulièrement destiné à tous ceux qui ne peuvent consacrer qu’une humble somme à leurs menus plaisirs ». L’ambition de la revue sera « d’intéresser, de distraire : nous laisserons l’instruction venir à la suite sans la violenter, et nous ne craignons pas que jamais elle reste bien loin en arrière ; elle évitera seulement de revêtir les formes arrêtées, sévères, de l’enseignement spécial et méthodique, et son influence s’exercera à la manière de cette éducation générale que les classes de la société riches en loisirs doivent à des relations habituelles avec les hommes distingués, à des lectures variées, choisies, et aux souvenirs de voyages » (1833, p. 1).

8 chroniques : articles sur les beaux-arts, la géographie, les sciences naturelles, la littérature, la musique, l’histoire, le voyage

9 illustrations : la revue est abondamment illustrée de gravures de J. Jackson, M. Sears, J. Lee, Leloir, C. Chevalier, J. Lecurieux, Paul Delaroche, J.-J. Grandville

10 principaux collaborateurs : aucun article n’est signé

11 abonnement : en 1833, le prix de chaque livraison est de deux sous (non timbré) et trois sous timbré. L’abonnement d’un an : 5 fr. 4 sous non timbré (avec un supplément de 40 sous pour envoi par la poste) et 7 fr. 10 sous timbré (avec un supplément de 40 sous pour envoi par la poste). En 1834, la revue se vend : pour un an, 6 francs et pour six mois, 3 francs (Paris). Pour les départements, pour un an, 7 fr. 50, et pour six mois, 3 fr. 80. Chaque livraison se vend deux sous. « Le Magasin forme chaque année un volume de 412 pages, composé de 12 numéros mensuels contenant 300 gravures environ et la matière de huit forts volumes in-8. On peut s’abonner aux années antérieures, de manière à recevoir mensuellement un volume complet ou un numéro » (1834).

12 notes : des tables décennales ont paru pour 1833-1882. Le Magasin pittoresque n’a pas paru en 1915, 1922 et de 1924 à 1936. – Dans le numéro de mai 1834 : « Le Gérant du Magasin pittoresque a l’honneur de rappeler au public qu’il ne doit avoir aucune confiance dans les personnes qui se présentent à domicile pour recueillir des abonnemens, soit à Paris, soit dans les départemens. Les abonnemens peuvent toujours se faire, à Paris, au bureau de l’administration, rue du Colombier, n° 30, et chez tous les libraires sous leur propre responsabilité ; dans les départemens, chez les principaux libraires et dans les cabinets de lecture ; chez MM. les directeurs des postes, les agens des compagnies d’assurances, les directeurs des messageries, les percepteurs des contributions directes, les employés de l’enregistrement et des domaines, des recettes générales et particulières des finances, des préfectures, sous-préfectures et mairies. »

| MP-1
Anonyme, « Fabrication du papier », Le Magasin pittoresque, 29 mars 1834, p. 103-104.
MP-1 : « Cylindre employé pour réduire le linge en pâte »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-2
Anonyme, « Fabrication du papier », Le Magasin pittoresque, 29 mars 1834, p. 103-104.
MP-2 : « Fabrication à la main des feuilles de papier »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-3
Anonyme, « Fabrication du papier (deuxième article) », Le Magasin pittoresque, 3 mai 1834, p. 143.
Illustration : « Machine à fabriquer le papier »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-4
Anonyme, « Fonderie de caractères d’imprimerie », Le Magasin pittoresque, 12 juillet 1834, p. 223.
MP-4 : « Moule du fondeur »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-5
Anonyme, « Fonderie de caractères d’imprimerie », Le Magasin pittoresque, 12 juillet 1834, p. 223.
MP-5 : « Vue d’une fonderie de caractères d’imprimerie »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-6
Anonyme, « Imprimerie. Du compositeur. – Des casses », Le Magasin pittoresque, 29 août 1834, p. 279-280.
MP-6 : « Le nom de composteur a été donné à cet instrument »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-7
Anonyme, « Imprimerie. Du compositeur. – Des casses », Le Magasin pittoresque, 29 août 1834, p. 279-280.
MP-7 : « Intérieur d’un atelier de compositeurs »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-8
Anonyme, « Imprimerie. Correction des épreuves. Bon à tirer. Tierce. Signes de correction », Le Magasin pittoresque, 27 septembre 1834, p. 312.
Illustrateur : non identifié
Graveur : non identifié
Note : cette illustration est tirée de l’ouvrage de Marcelin Aimé Brun,
Manuel pratique et abrégé de la typographie française, publié en 1825.

| MP-9
Anonyme, « Mœurs italiennes. L’écrivain public », Le Magasin pittoresque, 27 septembre 1834, p. 313.
Illustration : « Un écrivain public français en Italie »

Illustrateur : Jackson Graveur : non identifié

| MP-10
Anonyme, « Imprimerie. Vue de l’ensemble d’une imprimerie », Le Magasin pittoresque, 25 octobre 1834, p. 344.

Illustration : « Intérieur d’une ancienne imprimerie hollandaise, par Stradanus » Graveur : non identifié

| MP-11
Anonyme, « Presse mécanique », Le Magasin pittoresque, 29 novembre 1834, p. 382-383.
MP-11 : « Course des rubans conduisant la feuille à imprimer »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-12
Anonyme, « Presse mécanique », Le Magasin pittoresque, 29 novembre 1834, p. 382-383.
MP-12 : « Presse mécanique de Cowper employée pour l’impression du Magasin pittoresque »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-13
Anonyme, « Gravure sur bois. Stéréotypie », Le Magasin pittoresque, 27 décembre 1834, p. 408.
Illustration : « Intérieur d’une stéréotypie »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-14
Anonyme, « De la reliure », Le Magasin pittoresque, 13 février 1836, p. 52-53.
MP-14 : « Un atelier de relieur au moyen âge »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-15
Anonyme, « De la reliure », Le Magasin pittoresque, 13 février 1836, p. 52-53.
MP-15 : « Cousoir de relieur »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-16
Anonyme, « De la reliure », Le Magasin pittoresque, 13 février 1836, p. 52-53.
MP-16 : « Presses de relieur »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-17
Anonyme, « Le colporteur d’images », Le Magasin pittoresque, avril 1841, p. 121.
Illustration : « Le marchand de cartes géographiques »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-18
Anonyme, « Pupitre d’une façon particulière et très commode pour les gens d’étude », Le Magasin pittoresque, mai 1846, p. 144.
Illustration : reproduction d’une gravure tirée du Recueil d’ouvrages curieux de mathématiques et de mécanique, ou description du cabinet de M. Grollier de Servière, Lyon, 1729.

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-19
Anonyme, « Un écrivain au quatorzième siècle », Le Magasin pittoresque, mai 1846, p. 159.
Illustration accompagnée d’un court texte explicatif : « Cette figure, peinte au quatorzième siècle, est précieuse en ce qu’elle nous montre les procédés de l’écriture à cette époque. Les scribes écrivaient sur des feuilles de vélin séparées que l’on rassemblait ensuite pour en composer les manuscrits. On voit ici que le vélin est fixé sur la planche au moyen d’un plomb suspendu à un fil ou cordon. L’une des pages est presque entièrement écrite. L’apôtre tient d’une main la plume, de l’autre un grattoir. Le long d’un des bras du fauteuil sont trois encriers contenant des encres de différentes couleurs : la boîte qui est dans le fauteuil même renferme tous les objets qui sont utiles pour écrire. »

Illustrateur : non identifié Graveur : non identifié

| MP-20
Anonyme, « Le Cercle Français à Rome », Le Magasin pittoresque, avril 1848, p. 129.
Illustration : « Salle de lecture du Cercle Français nouvellement fondé à Rome » – l’article mentionne que « tous les journaux et toutes les revues » sont disponibles dans la salle de lecture (p. 130).

Illustrateur graveur : Cudinet

Table des illustrations

Légende | MP-1Anonyme, « Fabrication du papier », Le Magasin pittoresque, 29 mars 1834, p. 103-104.MP-1 : « Cylindre employé pour réduire le linge en pâte »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 27k
Légende | MP-2Anonyme, « Fabrication du papier », Le Magasin pittoresque, 29 mars 1834, p. 103-104.MP-2 : « Fabrication à la main des feuilles de papier »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Légende | MP-3Anonyme, « Fabrication du papier (deuxième article) », Le Magasin pittoresque, 3 mai 1834, p. 143.Illustration : « Machine à fabriquer le papier »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 46k
Légende | MP-4Anonyme, « Fonderie de caractères d’imprimerie », Le Magasin pittoresque, 12 juillet 1834, p. 223.MP-4 : « Moule du fondeur »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 35k
Légende | MP-5Anonyme, « Fonderie de caractères d’imprimerie », Le Magasin pittoresque, 12 juillet 1834, p. 223.MP-5 : « Vue d’une fonderie de caractères d’imprimerie »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 62k
Légende | MP-6Anonyme, « Imprimerie. Du compositeur. – Des casses », Le Magasin pittoresque, 29 août 1834, p. 279-280.MP-6 : « Le nom de composteur a été donné à cet instrument »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Légende | MP-7Anonyme, « Imprimerie. Du compositeur. – Des casses », Le Magasin pittoresque, 29 août 1834, p. 279-280.MP-7 : « Intérieur d’un atelier de compositeurs »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 36k
Légende | MP-8Anonyme, « Imprimerie. Correction des épreuves. Bon à tirer. Tierce. Signes de correction », Le Magasin pittoresque, 27 septembre 1834, p. 312.Illustrateur : non identifiéGraveur : non identifiéNote : cette illustration est tirée de l’ouvrage de Marcelin Aimé Brun,Manuel pratique et abrégé de la typographie française, publié en 1825.
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 60k
Légende | MP-9Anonyme, « Mœurs italiennes. L’écrivain public », Le Magasin pittoresque, 27 septembre 1834, p. 313.Illustration : « Un écrivain public français en Italie »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Légende | MP-10Anonyme, « Imprimerie. Vue de l’ensemble d’une imprimerie », Le Magasin pittoresque, 25 octobre 1834, p. 344.
Crédits Illustration : « Intérieur d’une ancienne imprimerie hollandaise, par Stradanus » Graveur : non identifié
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 60k
Légende | MP-11Anonyme, « Presse mécanique », Le Magasin pittoresque, 29 novembre 1834, p. 382-383.MP-11 : « Course des rubans conduisant la feuille à imprimer »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 15k
Légende | MP-12Anonyme, « Presse mécanique », Le Magasin pittoresque, 29 novembre 1834, p. 382-383.MP-12 : « Presse mécanique de Cowper employée pour l’impression du Magasin pittoresque »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 69k
Légende | MP-13Anonyme, « Gravure sur bois. Stéréotypie », Le Magasin pittoresque, 27 décembre 1834, p. 408.Illustration : « Intérieur d’une stéréotypie »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 57k
Légende | MP-14Anonyme, « De la reliure », Le Magasin pittoresque, 13 février 1836, p. 52-53.MP-14 : « Un atelier de relieur au moyen âge »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Légende | MP-15Anonyme, « De la reliure », Le Magasin pittoresque, 13 février 1836, p. 52-53.MP-15 : « Cousoir de relieur »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 18k
Légende | MP-16Anonyme, « De la reliure », Le Magasin pittoresque, 13 février 1836, p. 52-53.MP-16 : « Presses de relieur »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende | MP-17Anonyme, « Le colporteur d’images », Le Magasin pittoresque, avril 1841, p. 121.Illustration : « Le marchand de cartes géographiques »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende | MP-18Anonyme, « Pupitre d’une façon particulière et très commode pour les gens d’étude », Le Magasin pittoresque, mai 1846, p. 144.Illustration : reproduction d’une gravure tirée du Recueil d’ouvrages curieux de mathématiques et de mécanique, ou description du cabinet de M. Grollier de Servière, Lyon, 1729.
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Légende | MP-19Anonyme, « Un écrivain au quatorzième siècle », Le Magasin pittoresque, mai 1846, p. 159.Illustration accompagnée d’un court texte explicatif : « Cette figure, peinte au quatorzième siècle, est précieuse en ce qu’elle nous montre les procédés de l’écriture à cette époque. Les scribes écrivaient sur des feuilles de vélin séparées que l’on rassemblait ensuite pour en composer les manuscrits. On voit ici que le vélin est fixé sur la planche au moyen d’un plomb suspendu à un fil ou cordon. L’une des pages est presque entièrement écrite. L’apôtre tient d’une main la plume, de l’autre un grattoir. Le long d’un des bras du fauteuil sont trois encriers contenant des encres de différentes couleurs : la boîte qui est dans le fauteuil même renferme tous les objets qui sont utiles pour écrire. »
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Légende | MP-20Anonyme, « Le Cercle Français à Rome », Le Magasin pittoresque, avril 1848, p. 129.Illustration : « Salle de lecture du Cercle Français nouvellement fondé à Rome » – l’article mentionne que « tous les journaux et toutes les revues » sont disponibles dans la salle de lecture (p. 130).
URL http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/33580/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 49k

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search