Version classiqueVersion mobile

Penser l’histoire des savoirs linguistiques

 | 
Sylvie Archaimbault
, 
Jean-Marie Fournier
, 
Valérie Raby

Publications de Sylvain Auroux1

Texte intégral

Travaux académiques

1972 Introduction à la sémiotique des Encyclopédistes, thèse de 3e cycle, université Paris 1, sous la direction d’Yvon Belaval.

1985 Des idées et des mots, rapport de synthèse, 2 vol., suivi de : Le langage et la contrainte de la science, 3 vol., habilitation à diriger des recherches en lettres, université Paris 7.

Ouvrages

1973 L’Encyclopédie « grammaire » et « langue » au xviiie siècle, Paris, Mame, 175 p. [édition des deux articles de l’Encyclopédie avec présentation et notes].

1979 La sémiotique des Encyclopédistes. Essai d’épistémologie historique des sciences du langage, Paris, Payot, 350 p.

1981 Condillac. La langue des calculs, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires de Lille, 537 p. [édition critique à partir du manuscrit, Paris BN, en collaboration avec A.-M. Chouillet ; texte introductif Condillac ou la vertu des signes].

1982 L’Illuminismo Francese et la tradizione logica di Port-Royal, Bologne, Clueb, 120 p.

1990 Barbarie et Philosophie, Paris, PUF, 200 p.

1992 A revolução tecnológica da gramatização, Campinas (Brésil), Editora da Unicamp, 120 p. [1re version de La révolution technologique de la grammatisation, 1994] [éd. revue et complétée d’une postface, Campinas, Editora da Unicamp, 134 p., 2001].

1993 La logique des idées, Montréal, Bellarmin et Paris, Vrin, 300 p.

1993 Contro la filosofia ristretta, Rome, Editori Riuniti, 208 p. [trad. italienne de Barabarie et philosophie].

1994 La révolution technologique de la grammatisation. Introduction à l’histoire des sciences du langage, Liège, Mardaga, 216 p.

1996 avec J. Deschamps et D. Kouloughli, La philosophie du langage, Paris, PUF, 450 p. [trad. esp. Editorial Docencia, Buenos Aires, 1998 ; trad. grecque, Metaixmo, Athènes, 1999] [éd. remaniée aux PUF, Paris, 2004].

1998 La raison, le langage et les normes, Paris, PUF, 350 p.

— avec J. Deschamps et D. E. Kouloughli, La filosofia del linguaggio, Rome, Riuniti, 464 p. [trad. ital. de La philosophie du langage].

— avec J. Deschamps, D. E. Kouloughli et J. Horta Nunes, A filosofia da linguagem, Campinas, Editora da Unicamp, 500 p. [trad. port. de La philosophie du langage].

— avec Franco Lo Piparo, Scrittura e grammatizzazione, Palerme, Novecento, 174 p. [trad. ital. de La révolution technologique de la grammatisation, avec une préface de Franco Lo Piparo].

2000 Histoire Épistémologie Langage, textes choisis du prof. Sylvain Auroux, introduction, choix et commentaire du prof. N. Bocadorova, traduit en russe par une équipe de l’Académie des sciences, Moscou, Éditions du Progrès, 407 p.

2001 A revolução tecnologica da gramatização, Campinas, SP, Editora da Unicamp, 134 p.

2007 La question de l’origine des langues, suivi de L’historicité des sciences, Paris, PUF (Quadrige-Essais), 192 p. [trad. port. Editora SG, Campinas, 2008].

2008 La philosophie du langage, Paris, PUF (Que sais-je ?) n° 1 765, 128 p. [trad. port. Éd. Parabola, Rio de Janeiro, 2009 ; trad. arabe Oebooks, Beyrouth, 2010].

2012 Matematização da Linguística e Natureza da Linguagem, São Paolo, Hucitec Editora.

Direction d’ouvrages collectifs et de numéros de revue

1980 avec J.-C. Chevalier, Langue française, 48, Histoire de la linguistique française.

1982 avec C. Désirat et T. Hordé, Histoire Épistémologie Langage, 4/1, Les idéologues et les sciences du langage.

1984 avec M. Glatigny, A. Joly, A. Nicolas et I. Rosier, Matériaux pour une histoire des théories linguistiques = Essays toward a history of linguistic theories, Lille, université de Lille III, Diffusion PUL, xv, 683 p.

— avec A.-M. Chouillet, Dix-Huitième siècle, 16, D’Alembert et les sciences de son temps, 200 p.

1985 avec N. Chaquin, J.-C. Chevalier et C. Marcello-Nizia, La linguistique fantastique, Paris, Clims/Denoël, 385 p.

— avec F. Queixalos, Pour une histoire de la linguistique amérindienne en France, Paris, Association d’ethnolinguistique amérindienne, 420 p.

— avec D. Buzzetti, Topoi, 4/2, Language and Logic in the Eighteenth Century.

1988 Histoire Épistémologie Langage, 10/2, Meillet et la linguistique de son temps.

1989-2000 Histoire des idées linguistiques :

1989 t. I : La naissance des métalangages en Orient et en Occident, Liège, Mardaga, 512 p.

1992 t. II : Le développement de la grammaire occidentale, Liège, Mardaga, 683 p.

2000 t. III : L’hégémonie du comparatisme, Sprimont, Mardaga, 594 p.

1990 Les notions philosophiques. Dictionnaire, Paris, PUF [constitue la deuxième partie de l’Encyclopédie Philosophique Universelle, dirigée sous la dir. d’André Jacob, 2 vol., 3 400 p.]

1991 L’Encyclopédie, Diderot, l’esthétique, Hommage à Jacques Chouillet (1915-1990), Paris, PUF, 334 p.

1992 Histoire Épistémologie Langage, 14/2, Opérations mentales et théories linguistiques.

— Les œuvres philosophiques. Dictionnaire, J.-F. Mattei éd., Encyclopédie philosophique Universelle, t. III, Paris, PUF, 4 616 p. [responsable pour la philosophie francophone des Lumières].

1996 Lexicon grammaticorum : A Bio-Bibliographical Companion to the History of Linguistics, H. Stammerjohann éd., Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 1 048 p. [responsable pour les auteurs français].

— avec H. Meschonnic et S. Delesalle, Histoire et grammaire du sens, hommage à Jean-Claude Chevalier, Paris, A. Colin, 304 p.

— Langages, 130, L’hyperlangue brésilienne (en collaboration avec E. Orlandi et F. Mazière).

2000-2006 avec E. F. K. Koerner, Hans-Josef Niederehe et Kees Versteegh, History of the Language Sciences/Geschichte der Sprachwissenschaften/Histoire des sciences du langage – An International Handbook on the Evolution of the Study of Language from the Beginnings to the Present/Ein internationales Handbuch zur Entwicklung der Sprachforschung von den Anfängen bis zur Gegenwartt, Berlin, New York, Walter de Gruyter (Handbücher zur Sprach – und Kommunikationswissenschaft/Handbooks of Linguistics and Communication Science). (2000, vol. 18/1, 1 094 p. ; 2001, vol. 18/2, 1 990 p. ; 2006, vol. 18/3, 886 p.).

2003 History ofLinguistics 1999 : Selected papers from the Eighth International Conference on the History of the Language Sciences, 14-19 september 1999, Fontenay-Saint-Cloud, with the assistance of Jocelyne Arpin, Elisabeth Lazcano, Jacqueline Léon, Amsterdam, Philadelphie, John Benjamins (SiHoLS 99), xii-403 p.

2006 Histoire Épistémologie Langage, 28/2, Hyperlangues et fabriques des langues (en collaboration avec F. Mazière).

2007 Histoire Épistémologie Langage, 29/2, Le naturalisme linguistique et ses désordres.

Articles et contributions à des ouvrages collectifs

1973 avec L.-J. Calvet, « De la phonétique à l’apprentissage de la lecture : la théorie des sons du langage au xviiie siècle », La linguistique 9/1, p. 71-88.

1974 « Le rationalisme empiriste », Dialogue 12/3, p. 475-505.

1976 « Qu’est-ce que l’épistémologie ? », Dialogue 15/2, p. 302-320.

1978 « Logique et grammaire : une théorie archaïque des relations », Dialogue 17/1, p. 1-19.

1979 « La querelle des lois phonétiques », Linguisticae Investigationes 3/1, p. 1-27.

— « Catégories de métalangages », Histoire Épistémologie Langage 1/1, p. 3-14.

— « Le philosophe et les pouvoirs », Lendemains. Zeitschrift für Frankreichsforschung und Französischstudium 13, p. 7-22.

— « La linguistique et la catégorie du parler », Romantisme 25-26, p. 157-178.

1979 « Les tropes et la sémantique générale », Ornicar ? 17/18, p. 56-68.

1980 « L’histoire de la linguistique », Langue française 48, p. 7-15.

— « Éléments bibliographiques », Langue française 48, p. 113-118.

— « Dumarsais et le lieu des tropes », Progress in Linguistic Historiography, K. Koerner éd., Amsterdam, John Benjamins, p. 199-210.

1981 « Le rôle des reconstructions en histoire des sciences », Les Sciences humaines, Quelle Histoire ? C. Normand éd., 2 vol., Imprimerie intégrée de Paris X-Nanterre, I, p. 160-168.

— « Falsification et induction », Dialogue 20/2, p. 281-307.

— « La philosophie mathématique de Condillac », Bulletin de la Société française de philosophie, Commémoration du bicentenaire de la mort d’Étienne Bonnot de Condillac, 75/1, p. 7-17.

— « Some remarks on Swiggers’ Analycity de dicto and de dicto dicti », Dialectica 35-3, p. 347-349.

— « Le concept de détermination : Port-Royal et Beauzée », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century 192/3, p. 1236-1248.

— « Méchanique des langues et linguistique synchronique », Charles de Brosses (1777-1977), J.-C. Garetta éd., Genève, Slatkine, p. 187-199.

— avec Anne Boës, « Court de Gébelin (1725-1748) et le comparatisme. Deux textes inédits », Histoire Épistémologie Langage 3/2, p. 21-67.

1982 « Il programma logico dell’illuminismo francese », La Grammatica del pensiero, D. Buzzetti, M. Feriani éd., Bologne, Il Mulino, p. 11-43.

— « Empirisme et théorie linguistique chez Condillac », Condillac et le problème du langage, J. Sgard éd., Genève, Slatkine, p. 177-219.

— « Les moutons et la tache blanche » (sur le problème des discontinuités et des programmes de recherche dans les théories linguistiques du xviiie siècle), Modern Language Notes 97, p. 906-918.

— « Idéologie et langue des calculs », Histoire Épistémologie Langage 4/1, p. 53-58.

— « La vague condillacienne », Histoire Épistémologie Langage 4/1, p. 107-109.

— avec C. Désirat et T. Hordé, « La question de l’histoire des langues et du comparatisme », Histoire Épistémologie Langage 4/1, p. 73-82.

— avec C. Désirat et T. Hordé, « La production linguistique française de 1790 à 1820. Essai bibliographique », Histoire Épistémologie Langage 4/1, p. 149-170.

— avec F. Dougnac et T. Hordé, « Les premiers périodiques linguistiques français (1784-1840) », Histoire Épistémologie Langage 4/1, p. 117-132.

1983 « Réception et critique de la linguistique des Lumières chez les auteurs français du xviiie siècle », Transactions of the Sixth International Congress on the Enlightenment, Oxford, The Voltaire Fondation, p. 417-418.

— « Les signes et la culture dans la linguistique des Lumières », Zeitschrift für Phonetik, Sprachwissenschaft und Kommunikationsforschung 36, p. 509-513.

— « La première Société de linguistique de Paris 1837 ? », Historiographia Linguistica 10/3, p. 195-219.

1983 « General grammar and universal grammar in Enlightenment France », General Linguistics 23/1, p. 1-18.

1984 « Linguistique et anthropologie en France 1600-1900 », Histoires de l’anthropologie (xvie-xixe siècles), B. Rupp-Eisenreich éd., Paris, Klincksieck, p. 291-318.

— avec F. Queixalos, « Le caraïbe et la langue des femmes : théories et données en linguistique », Matériaux pour une histoire des théories linguistiques = Essays toward a history of linguistic theories, S. Auroux, M. Glatigny, A. Joly, A. Nicolas et I. Rosier éd., p. 525-544.

— « Le vocabulaire théorique de la grammaire chez Condillac et Destutt de Tracy », Traitements informatiques de textes du xviiie siècle, A.-M. Chouillet et A. Geffroy éd., INALF/CNRS/ENS Saint-Cloud, p. 169-187.

— « D’Alembert et les synonymistes », Dix-huitième siècle 16, p. 93-108.

— « Du nom au verbe : la grammaire générale de Port-Royal à Destutt de Tracy », Modèles Linguistiques 6/1, p. 11-21.

— « La constitution du fait en linguistique et en histoire », Histoire et linguistique, P. Achard, M.-P. Gruennais et D. Jaulin éd., Paris, Maison des sciences de l’Homme, p. 201-209.

— « Diderot encyclopédiste : le langage, le savoir et l’Être du Monde », Stanford French Review 8/2-3, p. 175-188.

— « Condillac », Dictionnaire des philosophes, Paris, PUF, I, p. 587-592.

1985 avec J.-C. Chevalier, N. Jacques-Chaquin et C. Marchello-Nizia, « Présentation », La linguistique fantastique, Paris, Clims/Denoël, p. 13-31.

— avec D. Buzzetti. « Current issues in eighteenth century linguistic historiography », Topoi, p. 131-144.

— « The analytic and the synthetic as linguistic topics », Topoi, p. 193-199.

— avec F. Queixalos, « La première description linguistique des Antilles françaises : le P. R. Breton (1609-1679) », Naissance de l’Ethnologie ?, C. Blanckaert éd., Paris, Le Cerf, p. 107-124.

— avec F. Queixalos, « Présentation », Pour une histoire de la linguistique amérindienne en France, S. Auroux et F. Queixalos éd., Paris, Association d’ethnolinguistique amérindienne, p. 1-20.

— « Repères chronologiques II : la linguistique », Pour une histoire de la linguistique amérindienne en France, S. Auroux et F. Queixalos éd., Paris, Association d’ethnolinguistique amérindienne, p. 51-62.

— avec F. Queixalos, « La geste du caraïbe », Pour une histoire de la linguistique amérindienne en France, S. Auroux et F. Queixalos éd., Paris, Association d’ethnolinguistique amérindienne, p. 127-144.

— « L’Affaire de la langue taensa », Pour une histoire de la linguistique amérindienne en France, S. Auroux et F. Queixalos éd., Paris, Association d’ethnolinguistique amérindienne, p. 145-179.

— « Il linguaggio quotidiano como linguaggio della filosofia : nota sul caso Condillac », Paradigmi 3/7, p. 7-17.

— « Deux hypothèses sur l’origine de la conception saussurienne de la valeur linguistique », Travaux de linguistique et de littérature (université de Strasbourg), 13/1, p. 188-191.

— « Condillac et Kant sur la théorie de la science », Aufklärungen. Frankreich und Deutschland im 18. Jahrhundert, Band I, G. Sauder et J. Schlobach éd., Heidelberg, Carl Winter, p. 73-87.

— « Pour un nouvel empirisme », Dialogue 24/2, p. 411-426.

1986 « Le sujet de la langue : la conception politique de la langue sous l’Ancien Régime et la Révolution », Les Idéologues. Sémiotique, Philosophie du langage et linguistique pendant la Révolution Française, W. Busse et J. Trabant éd., Amsterdam, John Benjamins, p. 259-276.

— « Les parties du discours dans la stratégie cognitive de la grammaire générale », Zeitschrift für Phonetik, Spachwissenschaft und Kommunikationsforschung 39/6, p. 685-694.

— avec B. Kaltz, « Analyse und Expérience », Historisches Lexicon Politisch- sozialer Grundbegriffe im Frankreich 1680-1820, R. Reichardt et E. Schmitt éd., Munich, R. Oldenburg Verlag GmbH, Heft 6, p. 7-40.

— « Actes de pensée et actes linguistiques dans la grammaire générale », Histoire Épistémologie Langage 8/2, p. 105-120.

— « Les synonymistes et la contrainte de scientificité : Roubaud 1785 », Autour de Féraud : la lexicographie en France de 1762 à 1835, Groupe d’étude en histoire de la langue française éd., collection de l’ENS de Jeunes Filles, 29, p. 73-81.

1987 « La teoría de los tiempos en la gramática general francesa (Beauzée y Destutt de Tracy) », Estudios de Linguistica 3, 1985, p. 287-312.

— « La notion d’encyclopédie philosophique », L’Encyclopédisme, Actes du colloque de Caen 12-16 janvier 1987, Publication de l’université de Montréal, p. 125-143.

— « La tradizione francese di analisi linguistica, 1660-1822 », Le vie di Babele. Percorsi di storiogafia linguistica (1600-1800), D. di Cesare et S. Gensini éd., Casale Monferrato, Marietti, p. 44-56.

— « Histoire des sciences et entropie des systèmes scientifiques. Les horizons de rétrospection », Geschichte der Sprachtheorie, P. Schmitter éd., 7 vol., Tübingen, G. Narr. Vol. I. Zur Theorie und Methode der Geschichtsschreibung der Linguistik. Analysen und Reflexionen, p. 20-42.

— « The first Uses of the French word “linguistique” (1812-1880) », Papers in the History of Linguistics, proceedings of the Third International Conference on the History of the Language Sciences (ICHoLSIII), Princeton, 19-23 August 1984, H. Aarsleff, L. G. Kelly et H.-J. Niederehe éd., Amsterdam, John Benjamins (SiHoLS 38), p. 447-459.

— « La liberté linguistique et la conception politique de la langue », De la Illustración al Romantismo, Universidad de Cadiz, Servicio de Publicaciones, p. 11-24.

— « À propos de la logique des idées : quelques contraintes et perspectives pour l’interprétation historique », Dialogue 26, p. 95-122.

— « La valeur philosophique de l’analyse grammaticale », Revue de l’enseignement philosophique, 38/1, p. 17-25.

— « La bifurcation esthétique », Modern Language Notes, 102/4, p. 811-831.

— avec I. Rosier, « Les sources historiques de la conception des deux types de relatives », Langages 88, p. 9-29.

1988 « Modèles de l’âge classique pour la mobilité linguistique », La linguistique génétique, A. Joly, éd., Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires de Lille, p. 19-42.

— « Histoire et comparaison des langues. Connaissance des langues étrangères. Essai de bibliographie des publications françaises (1531-1804) », La linguistique génétique, A. Joly éd., Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires de Lille, p. 73-97.

— « L’interaction et les limites du rationalisme », L’interaction, Paris, Buscila (ASL), p. 221-232.

— « Beauzée et l’universalité des parties du discours », Grammaire et histoire de la grammaire. Hommage à la mémoire de J. Stéfanini, C. Blanche-Benveniste, A. Chervel, M. Gross éd., Publications de l’université de Provence, p. 37-58.

— « Le paradigme lockien et la philosophie du langage », Revue internationale de philosophie 165/2, p. 133-149.

— « Meillet et la notion de linguistique générale », Histoire Épistémologie Langage 10/2, p. 37-56.

— « La grammaire générale et les fondements philosophiques des classements de mots », Les parties du discours, B. Colombat éd., Langages 92, p. 79-91.

— « Les critères de définition des parties du discours », Les parties du discours, B. Colombat éd., Langages 92, p. 109-112.

— « Pour une histoire des théories linguistiques », Revue de Synthèse 3/4, p. 431-441.

— « Innovazione e sistema : il tempo verbale nella grammatica generale », Prospettive di storia della linguistica, L. Formigari et F. Lo Piparo éd., Rome, Riuniti, p. 361-386.

— « Tradizione nazionale, innovazione e dipendenza scientifica : l’egemonia dei comparatisti », Prospettive di storia della linguistica, L. Formigari et F. Lo Piparo, Rome, Riuniti, p. 437-462.

— « L’Essay sur l’origine de la langue gasconne de Court de Gébelin : un modèle non-latin pour l’origine des langues Romanes », Actes du 18e Congrès de linguistique et philologie Romanes, t. VII, D. Kremer éd., Tübingen, Max Niemeyer, p. 108-119.

1989 « D’Alembert et la philosophie du langage : les deux paradigmes », Jean d’Alembert, Savant et Philosophe : Portrait à plusieurs voix, Paris, Éditions des archives européennes, p. 207-224.

— « La notion d’encyclopédie philosophique », Encyclopédie philosophique universelle, t. I : L’Univers philosophique, A. Jacob éd., Paris, PUF, p. 781-788.

— « La conception politique de la langue, la Révolution française et la démocratie », Zeitschrift für Phonetik Sprachwissenschaft und Kommunikationforschung 42/5, p. 619-629.

— « What can be said about the beginnings and the history of linguistic knowledge ? », Newsletter ofThe Henry Sweet Society for the history of linguistic ideas 12, p. 4-13.

— « Le langage et la science : une visée historique », Perspectives méthodologiques et épistémologiques dans les sciences du langage, M.-J. Reichler-Béguelin éd., Berne, Peter Lang, Francke, p. 51-68.

— « Le rationalisme et l’analyse linguistique », Dialogue 28, p. 203-233.

— « Introduction », Histoire des idées linguistiques, S. Auroux éd., t. I, La naissance des métalangages, Liège, Mardaga, p. 13-37.

— « Ordres et raisons du rejet de la question de l’origine des langues », Theorien vom Ursprung der Sprache, J. Gessinger et W. von Rahden éd., Berlin, De Gruyter, vol. 2, p. 122-150.

1990 « À propos du texte de F. Rastier : la triade sémiotique, le trivium et la sémantique linguistique », Nouveaux Actes Sémiotiques, Limoges, PULIM, p. 41-46.

— « Representation and the place of linguistic change before comparative grammar », Leibniz, Humboldt and the Origins ofComparativism Grammar, L. Formigari et T. di Mauro éd., Amsterdam, John Benjamins, p. 213-238.

— « La définition et la théorie des idées », La définition, J. Chaurand et F. Mazière éd., Paris, Larousse, p. 30-39.

— avec S. Delesalle, « French semantics of the late nineteenth century and Lady Welby’s significs », Essays on Significs, H. Walter Schmitz éd., Amsterdam, John Benjamins, p. 105-131.

— « La tradition française d’analyse linguistique », Iter Babelicum, D. di Cesare, S. Gensini éd., Munich, Nodus, p. 69-83.

— « Beauzée und die Universalität der Wortarten », LILI Zeitschrift für Literaturwissenschaft und Linguistik 76, p. 56-75.

— « Le dictionnaire des notions philosophiques (Paris, PUF) », Stanford French Review 14/3, p. 105-138.

— « Quatre lois ou généralités explicatives : à propos du développement du comparatisme en Europe », Sprachtheorie und Theorie der Sprachwissenschaft. Geschichte und Perspektiven, R. Liver, I. Werlen, P. Wunderli éd., Tübingen, Gunter Narr Verlag, p. 48-64.

— « Comment surmonter Babel ? Monogénétisme et universalité linguistique », Corps Écrits 36, p. 115-122.

— « Avant-Propos », Dictionnaire des notions, t. II de l’Encyclopédie philosophique universelle, Paris, PUF, p. VI-XXXII.

— une cinquantaine d’articles sur l’épistémologie de la linguistique et la philosophie du langage, Dictionnaire des notions, t. II de l’Encyclopédie philosophique universelle, Paris, PUF.

— environ trois cents articles sur la philosophie générale, la morale, et l’épistémologie moderne, Dictionnaire des notions, t. II de l’Encyclopédie philosophique universelle, Paris, PUF.

— « De la technê au calcul : la question de la scientificité de la grammaire », History and Historiography of Linguistics, H.-J. Niederehe et K. Koerner éd., Amsterdam, John Benjamins (SiHoLS 51), vol. 1, p. 3-17.

1991 avec D.E. Kouloughli, « Why is there no “true” philosophy of linguistics ? », Language and Communication, 11/3, p. 151-163.

— « La linguistique est une science normative », Le langage comme défi, H. Meschonnic éd., Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, p. 65-118.

— « Lois, normes et règles », Histoire Épistémologie Langage 13/1, p. 77-107.

— « La notion d’encyclopédie philosophique », L’Encyclopédisme, A. Becq éd., Paris, Aux Amateurs de Livre, p. 125-143.

— « Entretien avec Jacques Chouillet », Diderot, l’Encyclopédie, l’Esthétique, S. Auroux, D. Bourel, C. Porset éd., Paris, PUF.

— « Le temps verbal dans la grammaire générale », Hommage à J.-T. Desanti, Mauvezin, Trans-Europ-Express, p. 55-84.

— « La philosophie des sciences plus que toute autre philosophie...! », Philosopher, 11/1-2, p. 227-242.

— « Pour une épistémologie des sciences du langage », Bulletin de la section de linguistique de la Faculté des Lettres de Lausanne, Modes de contrôle des hypothèses en sciences du langage, M. Mamoudhian éd., 11, p. 87-89.

1992 « La catégorie de l’adjectif et les déterminants : l’apport de Beauzée », L’adjectif : perspectives historique et typologique, B. Colombat éd., Histoire Épistémologie Langage 14/1, p. 159-179.

— avec G. Clerico, « France », Histoire des idées linguistiques, t. II, Liège, Mardaga, p. 359-386.

— avec T. Hordé, « Les grandes compilations et les modèles de mobilité », Histoire des idées linguistiques, t. II, Liège, Mardaga, p. 538-579.

— « Le processus de grammatisation et ses enjeux », Histoire des idées linguistiques, t. II, Liège, Mardaga, p. 11-64.

— « Appendice I : Les parties du discours et leurs critères », Histoire des idées linguistiques, t. II, Liège, Mardaga, p. 581-589.

— « Appendice 3 : Note sur les progrès de la phonétique au xviiie siècle », Histoire des idées linguistiques, t. II, Liège, Mardaga, p. 598-606.

— « Port-Royal et l’arbre de Porphyre », Archives et Documents de la SHESL, 2e série n° 6, p. 109-122.

— « Condillac, inventeur d’un nouveau matérialisme », Dix-Huitième siècle 24, p. 153-163.

— « La philosophie linguistique d’Antoine Culioli », La théorie d’Antoine Culioli. Ouvertures et incidences, Groupe invariants langagiers éd., Paris, Ophrys, p. 39-59.

— « La question de l’histoire des langues et du comparatisme », Europaïsche Sprachwissenschaft um 1800, vol. 3, B. Schlieben-Lange et al. éd., Munich, Nodus, p. 123-133.

— « La tradition rationaliste dans la philosophie du langage », Sprachphilosophy/Philosophy of Language/Philosophie du langage, M. Dascal, B. Gerhardus, K. Lorenz éd., Berlin/New York, Walter de Gruyter, t. I, p. 184-197.

— « Introduction : langage et cognition », Histoire Épistémologie Langage 14/2, p. 1-13.

1993 « Introduction », Encyclopédies et dictionnaires français, D. Baggioni éd., Langues et langages 3, p. 11-19.

— avec D.E. Kouloughli, « Why is there no “true” philosophy of linguistics ? », R.Harré et R. Harris éd., Linguistics and Philosophy, Oxford, Pergamon Press, p. 21-41.

— « Posfazione. Dialogo con il traduttore italiano », Contro la filosofia ristretta (trad. ital. de Barbarie et Philosophie, Rome, Riuniti, p. 169-191).

— « Note historique sur la notion de nombre linguistique », Faits de langues 2, p. 21-27.

— « Des listages d’objets aux dictionnaires de langues », Cahiers de Praxématique 21, p. 17-36.

1994 « La revue Histoire Épistémologie Langage », Les Cahiers de Paris VIII, Revue et Recherche, p. 127-132.

— « Encyclopédies, bibliothèques et formalisation du savoir », Science en bibliothèque, F. Agostini éd., Paris, Éditions du Cercle de la librairie, p. 141-150.

— « L’hypothèse de l’histoire et la sous-détermination grammaticale », Langages 114, p. 25-40.

— « Katz, le platonisme et l’analycité », Lingua et traditio. Geschichte der Sprachwissenschaft und der neueren Philologien. Festschrift für Hans-Helmut Christmann zum 65. Geburtstag, R. Baum, K. Böckle, F. J. Hausmann, F. Lebsanft éd., Tübingen, Gunther Narr, p. 701-706.

— « Préface », J. Stéfanini, Histoire de la grammaire, édition de Véronique Xatard, Paris, CNRS Éditions, p. 9-16.

— « A hiperlingua e a externalidade da referência », Gestos de Leitur. Da Historia no Discurso, E. Puccinelli Orlandi éd., Campinas, Editora Unicamp, p. 241-251.

— « Etica Linguistica », Nuovo annali della Facoltà di Magistero di Messina 11 (1993), Rome, Editrice Herder, p. 79-107.

— « Remarques sur l’histoire philosophique du concept de “norme” et sur l’histoire des sciences du langage », Genèse de la (des) normes(s) linguistique(s) : hommage à Guy Hazaël-Massieux, J.-M. Kasbarian et D. Baggioni éd., Aix, Publications de l’université de Provence, p. 295-301.

— « La grammatisation des vernaculaires européens », Genèse de la (des) norme(s) linguistique(s) : hommage à Guy Hazaël-Massieux, J.-M. Kasbarian et D. Baggioni éd., Aix, Publications de l’université de Provence, p. 18-25.

— « L’intentionnalité, le langage et la cognition », Modèles linguistiques 29, 15/1, p. 7-23.

1995 « Semiological sources of semantics », L. Formigari et D. Gambarara éd., Roots of Linguistics Theories, Amsterdam, John Benjamins, p. 221-232.

— « Argumentation et anti-rhétorique. La mathématisation de la logique classique », Hermès 15-16, p. 125-139.

— « L’histoire des sciences du langage et le paradoxe historiographique », Le Gré des langues 8, p. 40-62.

— « L’hyperlangue et l’externalité de la référence », Langage et sciences humaines : propos croisés, S. Robert éd., Lausanne, Peter Lang, p. 25-38.

— « La place de la linguistique parmi les sciences empiriques », Cahiers de l’ILSL, Fondements de la recherche linguistique : perspectives épistémologiques, M. Mahmoudian éd., 6, p. 17-64.

— « La qualité de la langue et les outils linguistiques », La qualité de la langue ? Le cas du français, J.-M. Eloy éd., Paris, Honoré Champion, p. 149-172.

— « L’hégémonie du comparatisme », Le xixe siècle : science, politique et tradition, I. Poutrin éd., Paris, Éditions Berger-Levrault, p. 67-89.

— « Le cognitivisme et les outils linguistiques », Derive 95. Quaderno di semiotica e filosofia del linguaggio, S. Gensini, G. Storari, E. Gola éd., Cagliari, CUEC Editrice, p. 199-204.

1996 « La naissance des métalangages », Les métalangages de la classe de français, actes du 6e colloque, Lyon 20-23 septembre 1995, R. Bouchard et J.-C. Meyer éd., Association internationale pour le développement de la recherche en didactique du français langue maternelle, p. 10-13.

— avec S. Delesalle et H. Meschonnic, « Avant-propos », Histoire et grammaire du sens, hommage à Jean-Claude Chevalier, S. Auroux, S. Delesalle et H. Meschonnic éd., Paris, A. Colin, p. 7-10.

— « Le langage et les sciences onto-historiques », Histoire et grammaire du sens, hommage à Jean-Claude Chevalier, S. Auroux, S. Delesalle et H. Meschonnic éd., Paris, A. Colin, p. 13-29.

— « Langue, État, Nation : le modèle politique », Cahiers de l’ILSL 8, p. 1-20.

— « Science et temporalité », Language Philosophies and the Language Sciences, D. Gambarara, S. Gensini, A. Pennisi éd., Munich, Nodus, p. 27-32.

— N. Beauzée (1717-1789), R. Breton (1609-1679), C. De Brosses (1709-1777), E. Bonnot de Condillac (1717-1780), A. Court de Gébelin (1725-1784), L. Adam (1833-1918), H. Chavée (1815-1877), A. Pinart (1852-1911), C. E. Brasseur de Bourbourg (1814-1874), C. H. F. de Charencey (1832-1916), R. Siméon (1827- 1890), Comte F. C. Volney (1797), Lexicon grammaticorum : ABio-Bibliographical Companion to the History of Linguistics, H. Stammerjohann éd., Tübingen, Max Niemeyer Verlag.

— « Présentation », Histoire Épistémologie Langage. L’esprit et le langage, 18/2, p. 5-6.

— « Histoire Épistémologie Langage 1979-1996 », Histoire Épistémologie Langage, Hors-série n° 1, p. 5-14.

1997 « La réalité de l’hyperlangue », Langages 127, p. 110-121.

— « Lexique et syntaxe dans la grammaire générale », Mots et grammaire, B. Fradin, J.-M. Marandin éd., Paris, Didier Érudition, p. 165-180.

— « L’intentionnalité, le langage et la cognition : de la grammaire générale à Hintikka », Atti del XXVIIICongresso, Societa di Linguistica Italiana (SLI 37), Rome, Bulzoni, p. 9-24.

1998 « Les enjeux de la linguistique de terrain », Langages 129, p. 89-96.

— « L’invention linguistique », Des mots en liberté. Mélanges Maurice Tournier, P. Lafon, P. Fiala éd., Fontenay, ENS Éditions, t. I, p. 85-89.

— « Introduction », L’hyperlangue brésilienne, Langages 130, p. 3-7.

— « Dictionnaire de la terminologie linguistique », Histoire Épistémologie Langage 20/1, p. 147-151.

— « Présentation. Où naît la pragmatique ? », Histoire Épistémologie Langage 20/1, p. 93-100.

— Notices « Beauzée, Nicolas », « Condillac, Étienne Bonnot, Abbé de », « Destutt, Comte de Tracy, Antoine Louis Claude, Girard, Abbé Gabriel », Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques, B. Colombat éd., t. I, Histoire Épistémologie Langage, hors-série, 2, p. 167-169, 171-173, 197-199, 161-162.

1999 « Les sources médiévales de la grammaire des Lumières », Expressions des Lumières et de leur réception, Tübingen, Stauffenburg Verlag, Brigitte Narr, p. 237-241.

— « Saussure et le principe d’indétermination », Du percevoir au dire, D. Leeman, A. Boone éd., Paris, L’Harmattan, p. 83-86.

2000 « Introduction : émergences et domination de la grammaire comparée », Histoire des idées linguistiques, t. III, S. Auroux éd., Sprimont, Mardaga, p. 9-22.

— « Le développement du comparatisme indo-européen », Histoire des idées linguistiques, t. III, S. Auroux éd., Sprimont, Mardaga, p. 155-171.

— « La sémantique », Histoire des idées linguistiques, t. III, S. Auroux éd., Sprimont, Mardaga, p. 205-217.

— « Les langues universelles », Histoire des idées linguistiques, t. III, S. Auroux éd., Sprimont, Mardaga, p. 377-396.

— « Les antinomies méthodologiques », Histoire des idées linguistiques, t. III, S. Auroux éd., Sprimont, Mardaga, p. 400-409.

— « Port-Royal et la tradition française de la grammaire générale », S. Auroux, E. F. K. Koerner, Hans-Josef Niederehe et Kees Versteegh éd., History of the Language Sciences, p. 1 022-1 029.

— « La regola linguistica », Atti del VICongresso di Studi della Societa di Filosofia del linguaggio, M. Carapozza et F. Lo Piparo éd., Palerme, Novencento, p. 83-89.

— (avec Élisabeth Lazcano) Notices « Brosses, Charles de », « Court de Gébelin, Antoine », « Hervás y Panduro, Lorenzo », « Monboddo, James Burnett (Lord) », Corpus représentatif des grammaires et des traditions linguistiques, B. Colombat éd., t. II, Histoire Épistémologie Langage, hors série, 3, p. 353-361.

2001 « Radicaliser le desantisme », Jean Toussaint Desanti. Une pensée et son site, G. Ravis-Giordani éd., Fontenay, ENS Éditions, p. 237-244.

— « Le style lisse des philosophes français », Philosopher en français, J.-F. Mattei éd., Paris, PUF, p. 411-420.

2003 « La naissance de la grammaire générale », L’Encyclopédie ou la création des disciplines, M. Groult éd., Paris, CNRS Éditions, p. 213-223.

2004 « Victor Henry Kantien ? Entretien avec C. Puech », Linguistique et partages disciplinaires à la charnière des xixe et xxe siècles : Victor Henry (1850-1907), C. Puech éd., Louvain/Paris, Peeters (BIG 55), p. 25-38.

2006 « Nebrija dans la grammatisation des vernaculaires européens », El castellano y su codificación gramatical, de 1492 à 1611, J. G. Asencio éd., Burgos, Instituto Castellano y Leonés de la Lengua, p. 33-56.

— « Les embarras de l’origine des langues », Marges Linguistiques 11, revue électronique. En ligne : [http://www.revue-texto.net/Parutions/Marges/00_ ml112006.pdf].

— « Les modes d’historisation », Histoire Épistémologie Langage 28/1, p. 104-116.

— avec F. Mazière, « Hyperlangue, modèles de grammatisation, “réduction” et autonomisation du sens », Histoire Épistémologie Langage, Hyperlangue et fabriques de langues 28/2, p. 7-18.

2007 « Les avancées de notre discipline », History of Linguistics 2002. Selected papers from the Ninth International Conference on the History of the Language Sciences, 27-30 August 2002, São Paulo - Campinas (Brazil), Eduardo Guimarães et Diana Luz Pessoa de Barros éd., Amsterdam, Philadelphie, John Benjamins (SiHoLS 110), p. 223-234.

— « Listas de palavras, dictionarios e encyclopedias. O que nos ensinam os enciclopedistas sobre a natureza dos instrumentos lingüisticos [Listes de mots, dictionnaires et encyclopédies. Ce que nous apprennent les encyclopédistes sur la nature des instruments linguistiques] », Linguas e instrumentos linguisticos 20, p. 9-23.

— avec F. Mazière, « Une “Grammaire générale et raisonnée” en 1651 (1635 ?) : Description et interprétation d’une découverte empirique », History of Linguistics 2005, Selected papers from the Tenth International Conference on the History of the Language Sciences (ICHOLSX), 1-5 September 2005, Urbana-Champaign, Illinois, Douglas A. Kibbee éd., Amsterdam, John Benjamins (SiHoLS 112), p. 131-155.

— « Introduction : le paradigme naturaliste », Histoire Épistémologie Langage 29/2, p. 5-16.

— « La contrainte comme fiction rationnelle », Actes de savoir 3, p. 179-207.

2008 « Brève histoire de la proposition », Cahiers de l’ILSL 25, p. 15-34.

— « Origine des langues et amphibologie des concepts », Les boîtes noires de Louis-Jean Calvet, A. Moussirou-Mouyama éd., Paris, Écriture, p. 110-119.

2009 « Instrumentos lingüísticos y políticas lingüísticas : la construcción del francés », Revista argentina de historiografía lingüística 1-2, p. 137-149.

— « Vale la pena di participare. Réponse à Francesco Ferreri », Paradigmi. Rivista di critica filosofia 1, p. 173-183.

— « Mathématisation de la linguistique et nature du langage », Histoire Épistémologie Langage 31/1, p. 19-59.

2010 « Les limites des reconstructions linguistiques », La révolution néolithique dans le monde, P. Demoule éd., Paris, CNRS Éditions, p. 331-341.

— « Sur le mythe de la langue », Pour la (socio) linguistique. Pour Louis-Jean Calvet, M. Gasquet-Cyrus, A. Giacomi, Y. Touchard et D. Véronique éd., Paris, L’Harmattan, p. 173-178.

— « Les politiques linguistiques françaises de la monarchie à la Révolution », Politiques linguistiques en Méditerranée, M. Bozdémir et L.-J. Calvet éd., Paris, H. Champion, p. 37-54.

2011 « Le linguistiquement correct », Académiquement correct, A. Bonnafous et L. Roulleau-Berger éd., Lyon, PUL, p. 195-230.

— « Le savoir sert à penser », À quoi sert le savoir ? 72 intellectuels d’aujourd’hui, 72 textes pour penser et agir, Paris, PUF, p. 47-49.

— « Appréhender le structuralisme », Analise de Discurso no Brasil. Pensando o Impensado Sempre. Uma Homenagem a Eni Orlandi, E.A. Rodrigues, G.L. dos Santos et L.K. Andrade Castello Branco éd., Campinas, Editora RG, p. 159-164.

— « Épistémologie de la lexicographie : Ce que nous apprennent les Encyclopédistes sur la théorie (et l’histoire) des dictionnaires », Alain Rey, vocabuliste français, F. Gaudin éd., Limoges, Lambert-Lucas, p. 29-40.

2012 « Une nouvelle histoire de la grammaire française », Vers une histoire générale de la grammaire française. Matériaux et perspectives, B. Colombat, J.-M. Fournier et V. Raby éd., Paris, H. Champion, p. 27-44.

2013 « Le militantisme rationaliste. Ce que nous apprennent les encyclopédistes sur la théorie (et l’histoire) des dictionnaires », F. Gaudin éd., La lexicographie militante. Dictionnaires du XVIIIeau XXe siècle, Paris, Honoré Champion, p. 53-66.

— « The Origin of Language as seen by eighteent-century Philosophy », C. Lefébvre, B. Comrie, H. Cohen éd., New Perspectives on the Origins ofLanguage, Amsterdam, Philadelphia, John Benjamins, p. 31-51.

Œuvres didactiques

1969 collaborateur de R. Bourgne, La connaissance, Paris, Bordas (La philosophie au nouveau baccalauréat), 350 p.

1974 La valeur : culture et sciences humaines, Paris, Édition Marketing (Analyse et réflexions sur…), 2 vol., 224 et 125 p.

1975 [1991, édition revue et augmentée] avec Y. Weil, Dictionnaire des auteurs et des thèmes de la philosophie, Paris, Hachette, 287 p. [9e éd., 1988 ; Paris, Hachette. Nouvelle édition refondue et augmentée, 1991 (528 p., 7e éd. 1996. Traduction portugaise (Dicionario de filosofia, éditions Asa, Lisbonne, 1993)].

[1985] avec Y. Weil, Nouveau vocabulaire des études philosophiques, Paris, Hachette, 255 p. [9e éd., 1989. Paris, Hachette. Nouvelle édition corrigée, sous le titre Vocabulaire des études philosophiques, 1990 ; 2e éd., 1992. Nouvelle éd. complétée 1993, 5e éd. 1995].

Notes

1 Nous remercions Elisabeth Lazcano, qui a établi cette bibliographie.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search