Version classiqueVersion mobile

Bon usage et variation sociolinguistique

 | 
Wendy Ayres-Bennett
, 
Magali Seijido

Références

Texte intégral

Académie française, 1638 [11637], Les Sentimens de l’Académie françoise sur la tragi-comedie du Cid, Paris, Camusat.

— 1694, Dictionnaire de l’Académie françoise, 1re édition, 2 vol., Paris, Vve J.-B. Coignard & J.-B. Coignard.

— 1698, Remarques et decisions de l’Académie françoise Recuëillies par M.L.T. [Paul Tallemant], Paris, Coignard [Genève, Slatkine reprints, 1972].

— 1704, Observations de l’Académie françoise sur les Remarques de M. de Vaugelas, Paris, Camusat.

— 1895-1906, Registres de l’Académie française (1672-1793), Paris, Firmin-Didot.

91992-, Dictionnaire de l’Académie française, 2 vol. parus, A-Map., Paris, Imprimerie nationale.

92005, Dictionnaire de l’Académie française, 2 vol., A-Map., Paris, Fayard.

Académie française, Le Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (édition électronique), http://atilf.atilf.fr/academie9.htm

Adelung Johann Christoph, 1793 [11782], Grammatisches-kritisches Wörterbuch der Hochdeutsche Mundart, Leipzig, Breitkopf [= Digitale Bibliothek, vol. 40, Berlin, 2000].

Aitchison Jean, 1981, Language Change : Progress or Decay ?, Londres, Fontana.

Albertus Laurentius (Ostrofrancus), [1573], Teutsch Grammatick oder Sprach-Kunst […], Augsburg, Michaël Manger [Reproduction, Strasbourg, Trübner, 1895].

Alderson James, 1795, English Grammatical Exercises, Londres, C. D. Piguenit.

Alemand Louis-Augustin, 1688, Nouvelles Observations, ou Guerre civile des François sur la langue, Paris, J.-B. Langlois.

Alston Robin, 1965, A Bibliography of the English Language from the Invention of Printing to the Year 1800, vol. 1, Leeds, Arnold and Son.

Andresen Carl Gustav, 21881, Sprachgebrauch und Sprachrichtigkeit im Deutschen, Heilbronn, Verlag Gebr. Henninger.

Andry de Boisregard Nicolas, 1692 [11689], Réflexions sur l’usage présent de la langue françoise, ou Remarques Nouvelles et Critiques touchant la politesse du langage, Paris, L. d’Houry.

Anon., 1619, Allegemeine Sprachlehr : Nach der Lehrart Ratichii, Köthen : s. éd.

Anon., 1696, Le Dictionaire des Halles, ou extrait du dictionaire de l’Académie françoise, Bruxelles, F. Foppens.

Archaimbault Sylvie, 2000, « Les Approches normatives en Russie (XVIIIe siècle) », History of the Language Sciences, S. Auroux et al. éd., Berlin / New York, Walter de Gruyter, p. 901-907.

Aristide (Maurice Chapelan), 1989, La Langue française dans tous ses débats, Paris, François Bourin.

Arnauld Antoine et Lancelot Claude, 1660, Grammaire générale et raisonnée, Paris, P. Le Petit.

Arnavielle Teddy, 2004, « Charles Camproux remarqueur contemporain », dans Caron 2004a, p. 237-242.

Auer Anita, 2008, « Eighteenth-century grammars and book catalogues », dans Tieken-Boon van Ostade 2008, p. 57-100.

Auroux Sylvain, 1992, « Introduction. Le Processus de grammatisation et ses enjeux », dans Histoire des idées linguistiques, t. 2, Bruxelles, P. Mardaga, p. 11-64.

— 1997, « La Réalité de l’hyperlangue », Langages, no 127, p. 110-121.

— 1998, La Raison, le langage et les normes, Paris, PUF.

Auroux Sylvain et Mazière Francine, 2006, « Hyperlangues, modèles de grammatisation, réduction et automatisation des langues », Histoire Épistémologie Langage, no 28 / 2, p. 7-17.

— 2007, « Une “grammaire générale et raisonnée” en 1651 (1635 ?). Description et interprétation d’une découverte empirique », Tenth International Conference on the History of the Language Sciences (ICHoLS X), University of Illinois at Urbana-Champaign, 1-5 Sept. 2005, Douglas A. Kibbee éd., Amsterdam / Philadelphia, Benjamins, p. 131-158.

Ayres-Bennett Wendy, 1987, Vaugelas and the Development of the French Language, Londres, The Modern Humanities Research Association.

— 1991, « Observations et Remarques sur la langue française : histoire d’un genre », La Licorne, no 19, p. 1-24.

— 2002, « An Evolving Genre : Seventeenth-century Remarques and Observations on the French language », Interpreting the History of French. A Festschrift for Peter Rickard on the Occasion of his Eightieth Birthday, Rodney Sampson et Wendy Ayres-Bennett éd., Amsterdam / New York, Rodopi, p. 353-368.

— 2004a, « De Vaugelas à nos jours : comment définir le genre des remarques sur la langue française ? », dans Caron 2004a, p. 19-33.

— 2004b, Sociolinguistic Variation in Seventeenth-Century France, Cambridge, Cambridge University Press.

— 2004c, « Sociolinguistic Variation in the Work of the French Seventeenth-Century Remarqueurs », dans History of Linguistics in Texts and Contexts, G. Hassler et G. Volkmann éd., Münster, Dutz, p. 131-40.

Ayres-Bennett Wendy et Caron Philippe, 1996, Les Remarques de l’Académie française sur le Quinte-Curce de Vaugelas, Paris, Presses de l’École normale supérieure.

Ayres-Bennett Wendy et Seijido Magali, 2011a, « Les Compilations raisonnées des Remarques et Observations sur la langue française », French Studies, no 65/3, p. 347-356.

— 2011b, Remarques et Observations sur la langue française, histoire et évolution d’un genre, Paris, Éditions Classiques Garnier.

Baker Robert, 1770, Reflections on the English Language, Londres, J. Bell.

21779 , Reflections on the English Language, Londres, J. Bell.

Balzac Jean Louis Guez de, 1661, Lettres familières de M. de Balzac à M. Chapelain, Amsterdam, L. & D. Elsevier.

Barbier d’Aucour Jean, 41748 [1671], Sentiments de Cléante sur les Entretiens d’Ariste et d’Eugène, Paris, G. Desprez.

Bárczi Géza, 1963, A magyar nyelv életrajza [Biographie de la langue hongroise], Budapest, Gondolat.

Bauer Heinrich, 1827-1833 [1619], Vollständige Grammatik der neuhochdeutschen Sprache, I-V, Berlin, G. Reimer [Reproduction, Berlin, de Gruyter, 1967].

Beauquier Charles, 1879-1880, « Vocabulaire étymologique des provincialismes usités dans le département du Doubs », Mémoires de la Société d’émulation du Doubs, 5e série, no 4, p. 223- 429, 5e série, no 5, p. 79-174.

Becker Karl Ferdinand, 1863, Ausfuhrliche deutsche Grammatik als Kommentar der Schulgrammatik, Francfort, Hermann.

Bédard Édith et Maurais Jacques éd., 1983, La Norme linguistique, Québec, Gouvernement du Québec.

Belinskij Visarjon, 21955 [1841], Sočinenija [Œuvres], t. VII, str. 33-35, dans Russkie pisateli o jazyke, Xrestomatija [Les écrivains russes parlent de la langue, Chrestomathie], A.M. Dokusov éd., Leningrad, Gos. izd. ministerstva prosveenija RSFSR.

Bérain Nicolas, 1675, Nouvelles Remarques sur la langue française, Rouen, E. Viret.

Berkov Pavel Naoumovič, 1958, « Des relations littéraires franco-russes entre 1720 et 1730. Trediakovski et l’abbé Girard », Revue des études slaves, no 35, p. 7-14.

Bilt Igor van de, 2009, Landkaartschrijvers en landverdelers. Adriaen Verwer (ca. 1655-1717), Adriaan Kluit (1735-1807) en de Nederlandse taalkunde van de achttiende eeuw., Amsterdam, Stichting Neerlandistiek VU / Münster, Nodus.

Blais Suzelle, 1985, « L’Évolution du terme canadien au cours des siècles », Québec français, no 60, p. 19-20.

Bochnakowa Anna, 2005, Le « bon français » de la fin du XXe siècle. Chroniques du « Figaro », 1996- 2000, Cracovie, Wydawnictwo Uniwersytetu Jagiellońskiego.

Bödiker Johann, 1690, Grund-Sätze der Teutschen Sprache im Reden und Schreiben […], Cölln an der Spree, In Verlegung des Verfassers.

Boiste, Pierre-Claude-Victor, 1801-1827, Dictionnaire universel de la langue française, Paris, Desray.

Bonnot Jean-François, 2003, « Leur patois était rempli de grâces mais leur français fait peine à entendre : la logique floue de la conscience linguistique entre normalisation et hétérogénéité de l’oral », XXIIe colloque d’Albi – Langage et signification : l’oralité dans l’écrit… et réciproquement, Toulouse, CALS-CPST, p. 181-191.

Bonth Roland de, 1998, « De Aristarch van ‘t Y ». De « grammatica » uit Balthazar Huydecopers Proeve van Taal- en Dichtkunde (1730), Maastricht, Shaker.

Bonth Roland de et Noordegraaf Jan, 1996, « Towards a Historiography of Eighteenth-Century Dutch Linguistics », Linguistics in the Low Countries : the Eighteenth Century, Roland de Bonth et Jan Noordegraaf éd., Amsterdam, Stichting Neerlandistiek VU / Münster, Nodus, p. 5-18.

Bouchard Chantal, 2002, La Langue et le nombril : une histoire sociolinguistique du Québec, Montréal, Fides.

Boudou Bénédicte, 2000, Mars et les Muses dans l’« Apologie pour Hérodote » d’Henri Estienne, Genève, Droz.

Bouhours Dominique, 1671, Les Entretiens d’Ariste et d’Eugene, Paris, S. Mabre-Cramoisy.

— 1674, Doutes sur la langue françoise, proposez à Messieurs de l’Académie françoise par un gentilhomme de province, Paris, S. Mabre-Cramoisy.

31692 [1675], Remarques nouvelles sur la langue françoise, Paris, S. Mabre-Cramoisy.

21693 [1692], Suite des Remarques nouvelles sur la langue françoise, Paris, G. & L. Josse.

Boulard Gilles, 2000, « Les Puristes face au désenchantement linguistique : défection, prise de parole et loyauté », Le Français Moderne, no 68 / 1, p. 79-108.

Bourdieu Pierre, 1984, Ce que parler veut dire, Paris, Fayard.

Bouvier Ernest, 1853, Des perfectionnements que reçut la langue française au xvııe siècle, Bruxelles, T. Lesigne [Genève, Slatkine reprints, 1970].

Bowen Barbara, 2006, « Henri II Estienne (Henricus Stephanus) (1531-1597) », Dictionary of Literary Biography, Sixteenth-Century French Writers, Megan Conway éd., vol. 327, Detroit, Thomson-Gale, p. 174-184.

Brachet Auguste, [1867], Grammaire historique de la langue française, Paris, Hetzel.

Branca-Rosoff Sonia, 1996, « Bouhours », Lexicon Grammaticorum, H. Stammerjohan éd., Tübingen, Niemeyer.

Braun Heinrich, 1765, Anleitung zur deutschen Sprachkunst, zum Gebrauche der Schulen in den Churlanden in Baiern, Munich, J. F. Ott.

Breuillard Jean, 1994, Nikolaj Karamzin et la formation de la langue littéraire russe, 2 vol., Thèse pour le doctorat d’État, Université de Paris IV-Sorbonne [Lille-thèses].

— 2010, « L’Ordre des mots dans la pensée grammaticale russe du 18e s. », Catherine II et les langues, no 32 / 1 de Histoire Épistémologie Langage, p. 47-68.

Brittain Lewis, 1788, Rudiments of English Grammar, Louvain, L. J. Urban.

Brown Keith et Law Vivien éd., 2002, Linguistics in Britain : Personal Histories, Oxford, Publications of the Philological Society.

Brun Marie-Marguerite de Maison-Forte, 1753, Essay d’un dictionnaire comtois-françois, Besançon, Vve Cl. Rochet.

Brunot Ferdinand, 1909, Histoire de la langue française des origines à 1900, t. 3 / 1 : La formation de la langue classique (1600-1660), Paris, A. Colin.

Buffet Marguerite, 1668, Nouvelles Observations sur la langue françoise, Paris, J. Cusson.

Cajka Karen, 2008, « Eighteenth-Century Teacher-Grammarians and the Education of “Proper” Women », dans Tieken-Boon van Ostade 2008, p. 191-221.

Campbell George, 1776, The Philosophy of Rhetoric, Londres, W. Strahan.

Campe Joachim Heinrich, 1801, Wörterbuch zur Erklärung und Verdeutschung der unserer Sprache aufgedrungenen fremden Ausdrücke […], Braunschweig, In der Schulbuchhandlung.

Cannaert Joseph Bernard, 1823, Iets over de Hollandsche tael, noch voor, noch tegen, Gand, A. B. Stéven.

Caput Jean-Pol, 1972, La Langue française. Histoire d’une institution, vol. 1, Paris, Larousse.

Caron Philippe, 2002, « Faire parler le parlement comme le Prince, ou comment légifère l’Académie française de sa création à 1720 », Histoire Épistémologie Langage, no 24 / 2, p. 29-50.

— éd., 2004a, Les Remarqueurs sur la langue française du xvıe siècle à nos jours, no 70 de La Licorne.

— 2004b, « Le Dire de la norme des Observations & Décisions de l’Académie Françoise aux Remarques de l’Académie Françoise sur le Quinte-Curce de Vaugelas : de la représentation à l’effacement du débat sur l’acceptabilité », dans Caron 2004a, p. 125-135.

Cattelaens Monika, 1988, « Henri Estienne historien de la langue française », Henri Estienne : Actes du Colloque organisé à l’Université de Paris-Sorbonne le 12 mars 1987, Paris, Presses de l’École normale supérieure, p. 77-84.

Céard Jean et al. éd., 2003, La France des humanistes : Henri II Estienne, éditeur et écrivain, Turnhout, Brepols (Europa humanistica, 2).

Cellard Jacques, 1979, La Vie du langage. Chroniques 1971-1975. « Le Monde », Paris, Le Robert.

— 1983, « Les Chroniques de langage », La Norme linguistique, É. Bédard et J. Maurais éd., Québec / Paris, Le Robert, p. 651-667.

Certeau Michel de, Julia Dominique et Revel Jacques, 1975, Une politique de la langue : la Révolution française et les patois, [Paris], Gallimard.

Chapman Don, 2008, « The Eighteenth-Century Grammarians as Language Experts », dans Tieken-Boon van Ostade 2008, p. 21-36.

Chassang Alexis, 81882 [1880] Nouvelle Grammaire française. Cours Supérieur, avec des notions sur l’histoire de la langue et en particulier sur les variations de la syntaxe du xvıe au xıxe siècle, Paris, Garnier Frères.

Cherubim Dieter, 1993, « Elias Caspar Reichard. Sprachwissenschaft und Sprachkritik im frühen 18. Jahrhundert », Sprachwissenschaft im 18. Jahrhundert. Fallstudien und Überblicke, K. Dutz éd., Münster, Nodus, p. 23-47.

Chiflet Laurent, 1659, Essay d’une grammaire parfaite de la langue françoise, Anvers, J. Van Meurs [Genève, Slatkine reprints, 1973].

Chinca Mark, 1997, Gottfried von Strassburg : Tristan, Cambridge, Cambridge University Press.

Choisy François-Timoléon de, 1754, « Journal de l’Académie françoise » [1696], Opuscules sur la langue françoise, par divers académiciens, Paris, Camusat, p. 243-254 [Genève, Slatkine reprints, 1969].

Chomsky Noam, 1957, Syntactic Structures, La Haye, Mouton.

— 1965, Aspects of the Theory of Syntax, Cambridge, Mass., MIT Press.

Clajus Johannes, [1578], Grammatica Germanicae Linguae […], Leipzig, Johannes Rhamba [Reproduction, Strasbourg, Trübner, 1894].

Clas André éd. 1975-1976, Bibliographie des chroniques de langage publiées dans la presse au Canada, 2 vol., Montréal, Université de Montréal / Département de linguistique et de philologie.

Clément Louis, 1899, Henri Estienne et son œuvre française (étude d’histoire littéraire et de philologie). Thèse présentée à la Faculté des lettres de l’Université de Paris, Paris, A. Picard et fils.

Collas Georges, 1912, Les Sentimens de l’Académie françoise sur la tragi-comédie du Cid, d’après le manuscrit de la main de Chapelain conservé à la bibliothèque nationale, avec les corrections, une introduction et des notes, Paris, A. Picard.

Collinot André et Mazière Francine, 2004, « Le Moment des dictionnaires monolingues : généalogie et / ou actualisation du sens », Cahiers de lexicologie : Revue internationale de lexicologie et lexicographie, no 84, p. 69-84.

Compagnon Antoine, 2000, « Où va le français ? », Le Débat, no 112, p. 189-203.

Cormier Monique et Boulanger Jean-Claude éd., 2008, Les Dictionnaires de la langue française au Québec : de la Nouvelle-France à aujourd’hui, Montréal, Presses de l’Université de Montréal.

Cortier Claude, 2009, « Propositions sociodidactiques face à la diversité des contextes. Vers une didactique convergente des langues collatérales et de proximité : éducation bi / plurilingue et projets interlinguistiques », Synergies : Italie, no 5, p. 109-118.

Coseriu Eugenio, 1952, Sistema, norma y habla, Montevideo, Universidad.

Courtin Antoine de, 1677, Traité de la paresse, ou l’Art de bien employer le temps en toute sorte de conditions, Paris, H. Josset.

Crystal David, 2009, Just a Phrase I’m going through : My Life in Language, Londres / New York, Routledge.

Cuet Christine, 2009, « Combat pour un dictionnaire monolingue : Richelet (1680) », Mélivres : Études sur l’envers et les travers du livre, P. Hummel éd., Paris, Philologicum, p. 89-104.

Dal’ Vladimir I., 21880 [1862] Tolkovyj slovar’ živago velikorruskago jazyka [Dictionnaire raisonné de la langue grande russienne vivante], Saint-Pétersbourg / Moscou, Izd. Vol’fa.

Damourette Jacques et Pichon Édouard, 1911-1940, Des mots à la pensée, Essai de grammaire de la langue française, Paris, d’Artrey.

Davies Winifred et Langer Nils, 2006, The Making of Bad Language. Lay Linguistic Stigmatisations, Francfort, Lang.

Declercq Gilles, 1996, « Usage et Bel usage : l’éloge de la langue dans les Entretiens d’Ariste et d’Eugène du P. Bouhours », Littératures classiques, no28, p. 113-136.

De Gioia Michele, 2008, Carrément. Lexique bilingue français-italien des adverbes figés, Rome, Aracne.

Delesalle Simone et Mazière Francine, 2011, « Les Méthodes au XVIIe siècle. Un outil composite : Irson, Lancelot, Nicole », History of Linguistics 2008, G. Hassler éd., p. 251-263.

Delesalle Simone et Mazière Francine, 2012, « Les façons de rapporter et l’interdiscursivité au fondement de la construction du français », L’Hétérogène à l’œuvre dans la langue et les discours. Hommage à Jacqueline Authier-Revuz, Sonia Branca-Rosoff et al. éd., Limoges, Éditions Lambert-Lucas, p. 303-317.

Desgrouais, 1766, Les Gasconismes corrigés […], Toulouse, J.-J. Robert.

Deumert Ana et Vandenbussche Wim éd., 2003, Germanic Standardizations. Past to Present, Amsterdam, Benjamins.

Dévai Mátyás, 1549, Orthographia Ungarica, Cracovie, H. Vietoris.

Dibbets Geert R. W., 1977a, « Grammaticale geschriften uit de zestiende eeuw », Geschiedenis van de Nederlandse taalkunde, D. M. Bakker et G. R. W. Dibbets éd., Den Bosch, Malmberg, p. 23-37.

— 1977b, « Grammaticale geschriften uit de zeventiende eeuw », Geschiedenis van de Nederlandse taalkunde, D. M. Bakker et G. R. W. Dibbets éd., Den Bosch, Malmberg, p. 39-63.

— éd., 1985 [1584], Twe-spraack vande Nederduitsche letterkunst, Assen / Maastricht, Van Gorcum.

— 1988, « Dutch Philology in the 16th and 17th century », Historiographia Linguistica, no 15, p. 39-61.

— 1989, « Gebruyc en reden in de Nederduytsche spraec-konst (1633) van Christiaen van Heule », Gramma, tijdschrift voor taalkunde, no 13, p. 33-56.

— 1995, « Petrus Francius’ Voorrede (1699) : een pleidooi voor kerkelijke welsprekendheid », Voortgang. Jaarboek voor de Neerlandistiek, no 15, p. 149-187.

— 1996, « De strijd om het genus in de achttiende-eeuwse grammatica van het Nederlands », Linguistics in the Low Countries : the Eighteenth Century, Roland de Bonth et Jan Noordegraaf éd., Amsterdam, Stichting Neerlandistiek VU / Münster, Nodus, p. 57-90.

22003 [1991], Vondels zoon en Vondels taal. Joannes Vollenhove en het Nederlands, Amsterdam, Stichting Neerlandistiek VU, voir http://www.dbnl.org/tekst/dibb001vond01_01/index.htm.

Diderot Denis et d’Alembert, 1751-1765, Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, t. 16, Neuchâtel, Samuel Faulche.

Dodd Bill, 2007, Jedes Wort wandelt die Welt. Dolf Sternbergers politische Sprachkritik, Göttingen, Wallstein.

Dolinin Konstantin A., 2003, « Le Réalisme socialiste en linguistique », Le Discours sur la langue en URSS à l’époque stalinienne, Cahiers de l’ILSL, no 14, p. 85-100.

Druon Maurice, 1999, Le « Bon français », Paris, Éditions du Rocher.

Duden, 1972, Die Zweifelsfälle der deutschen Sprache. Wörterbuch der sprachlichen Hauptschwierigkeiten. Klärung grammatischer, stilistischer und rechtschreiblicher Zweifelsfragen, Mannheim, Bibliographisches Institut.

31985, 41997, 52001, Richtiges und gutes Deutsch. Wörterbuch der sprachlichen Zweifelsfälle […], Mannheim, Duden / Bibliographisches Institut.

242006, Die deutsche Rechtschreibung, Mannheim, Duden Verlag.

Duličenko Aleksandr Dmitrievič, 1994, Russkij jazyk konca XX stoletija [La Langue russe de la fin du XXe siècle], München, Verlag Otto Sagner (Slavistische Beiträge, Band 317).

Dunod de Charnage François-Ignace, 1735-1737, Histoire des Séquanois et de la province séquanoise, des Bourguignons et du premier royaume de Bourgogne, de l’Église de Besançon jusque dans le vıe siècle et des abbayes nobles du comté de Bourgogne […], 2 vol., Dijon, A. de Fay, et Besançon, Charmet.

Dupleix Scipion, 1651, Liberté de la langue françoise dans sa pureté, Paris, D. Bechet.

Du Rizou [pseudonyme de Mandrillon Alphonse], 1889, « Dictionnaire comtois-français », Souvenirs franc-comtois, Besançon, Morel & Cie, p. 75-83 [repris intégralement dans Les Gaudes 1892, no 196, p. 8-9].

ECCO : Eighteenth Century Collections Online, Thomson Gale, http://www.gale.com/EighteenthCentury/.

Elias Hendrik J., 1963, Geschiedenis van de Vlaamse gedachte. De grondslagen van de nieuwe tijd (1780-1830), vol. 1, Anvers, De Nederlandsche Boekhandel.

Elspaß Stephan, 2005, Sprachgeschichte von unten. Untersuchungen zum geschriebenen Alltagsdeutsch im 19. Jahrhundert, Tübingen, Niemeyer.

Elspaß Stephan, Langer Nils, Scharloth Joachim et Vandenbussche Wim éd., 2007, Germanic Language Histories « from Below » (1700-2000), Berlin, de Gruyter.

Ernst Gerhard, 1980, « Prolegomena zu einer Geschichte des gesprochenen Französisch », dans H. Stimm éd., Zur Geschichte des gesprochenen Französisch und zur Sprachlenkung im Gegenwarts-französischen. Beiträge des Saarbrückes Romanistentages 1979, Wiesbaden, Steiner, p. 1-14.

— 2004, « Die sprachliche Leistung und Wirkung der deutschen Klassik » HSKSprachgeschichte, W. Besch, A. Betten, O. Reichmann et S. Sonderegger éd., Berlin, de Gruyter, p. 3071-3092.

Estienne Henri, 1557, Ciceronianum Lexicon grœco-latinum, id est, Lexicon ex variis grœcorum scriptorum locis a Cicerone interpretatis collectum et In Ciceronis quam plurimos locos castigationes, [Genève], Ex officina Henrici Stephani.

— 1577, Pseudocicero, dialogus Henr. Stephani. In hoc non solùm de multis ad Ciceronis sermonem pertinentibus, sed etiam quem delectum editionum eius habere, & quam cautionam in eo legẽdo debear adhibere, lector monebitur, [Genève], Excudebat H. Stephanus.

— 1569, 1576, 1579, Traicté de la conformité du language françois avec le grec (1569), De Latinitate falsò suspecta, Expostulatio Henrici Stephani. Eiusdem De Plautii Latinitate Dissertatio & ad lectionem illius Progymnasma (1576). Projet du livre intitulé De la Precellence du langage françois (1579), Genève, Slatkine reprints, 1972.

— 1578a, Nizoliodidascalvs, siue, Monitor ciceronianorum nizolianorum. Dialogus Henrici Stephani, [Genève], Excudebat Henricus Stephanus.

— [1578b], Deux dialogues du nouveau langage françois : italianizé et autrement desguizé, principalement entre les courtisans de ce temps : de plusieurs nouveautez qui ont accompagné ceste nouveauté de langage : de quelques courtisanismes modernes, et de quelques singularitez courtisanesques, P.-M. Smith éd., Genève, Slatkine reprints, 1980.

— 1579, Project du livre intitulé De la Précellence du langage françois, Paris, M. Patisson.

— 1853 [1569], Conformité du language françois avec le grec, Léon Feugère éd., Paris, J. Delalain.

— 1999 [1582], Hypomneses de Gallica lingua, peregrinis eam discentibus necessariæ, J. Chomarat éd., Paris, Champion.

— 2007 [1566], L’Introduction au Traité de la conformité des merveilles anciennes avec les modernes ou Traité préparatif à l’Apologie pour Hérodote, B. Boudou éd., Genève, Droz.

— 2007 [1586], L’Introduction à la lecture de Sénèque (Ad Senecae Lectionem Proodopoeiae, 1586), D. Carabin éd., Paris, Champion.

Faulstich Katja, 2008, Konzepte des Hochdeutschen. Der Sprachnormierungsdiskurs im 18. Jahrhundert, Berlin, de Gruyter.

Feugère Léon, 1853, « Essai sur la vie et les ouvrages de Henri Estienne » dans Estienne 1853 [1569], p. v-ccxxxvi.

Firth John Rupert, 1968 [1956], « A New Approach to Grammar », Selected Papers of J. R. Firth (1952-59), F. R. Palmer éd., Londres, Longman, p. 114-125.

— 1968 [1957], « The Languages of linguistics », Selected Papers of J. R. Firth (1952-59), F. R. Palmer éd., Londres, Longman, p. 27-34.

Fisher Ann, 21750 [11745], A New Grammar, Newcastle upon Tyne, I. Thompson & co.

Flobert Pierre, 2001, « La Lexicographie latine en France de Robert Estienne à Gaffiot », Comptes-rendus des séances de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, 145e année, no 1, p. 385-403.

Forel Claire, 2008, La Linguistique sociologique de Charles Bally. Étude des inédits, Genève, Droz.

Fumaroli Marc, 1994, L’Âge de l’éloquence, Paris, A. Michel.

Furetière Antoine, 1690, Dictionnaire universel, contenant généralement tous les mots françois tant vieux que modernes, et les termes de toutes les sciences et des arts […], La Haye / Rotterdam, Arnout & Reinier Leers.

Gadet Françoise, 1999, « La Langue française au XXe siècle », Nouvelle Histoire de la langue française, Jacques Chaurand éd., Paris, Le Seuil, p. 583-671.

Gaffiot Félix, 1934, Dictionnaire Latin-Français, Paris, Hachette.

Garde Paul, 1963, A. S. Šiškov linguiste et écrivain, Thèse de doctorat, Université d’Aix-en-Provence.

Gardt Andreas, 1994, Sprachreflexion in Barock und Frühaufklärung, Berlin / New York, de Gruyter.

— éd., 2000, Nation und Sprache. Die Diskussion ihres Verhältnisses in Geschichte und Gegenwart, Berlin, de Gruyter.

— 2008, « Natürlichkeit : Eine strukturelle und pragmatische Kategorie der Sprachnormierung in Texten der Frühen Neuzeit », German Life and Letters, no 61, p. 404-419.

Gardt Andreas, Hass-Zumkehr Ulrike et Roelcke Thomas éd., 1999, Sprachgeschichte als Kulturgeschichte, Berlin, de Gruyter.

Geerts Guido, 1996, Genus en geslacht in de Gouden Eeuw, Bruxelles, Belgisch Interuniversitair Centrum voor Neerlandistiek.

Geleji Katona István, 1906 [1645], Magyar gramatikátska [Petite grammaire hongroise], Simonyi Zsigmond éd., Budapest, Athenaeum Irodalmi és Nyomdai Részvény-Társulat.

Gendron Jean-Denis, 1986, « Évolution de la conscience linguistique des Franco-Québécois depuis la Révolution tranquille », Présentations à l’Académie des lettres et des sciences humaines de la Société Royale du Canada, no 39, p. 109-123.

Génin François, 1845, Des Variations du langage français depuis le xııe siècle, ou Recherche des principes qui devraient régler l’orthographe et la prononciation, Paris, Firmin-Didot frères.

Giermak-Zieliňska Teresa, 2009, « “Kultura języka” et “bon usage” : une équivalence interlinguale possible ? », Panorama des études en linguistique diachronique et synchronique. Mélanges offerts à Józef Sypnicki, Grażyna Vetulani et Oficyna Wydawnicza éd., Leksem, Łask, p. 111-121.

Girault-Duvivier Charles-Pierre 1811 Grammaire des Grammaires ou Analyse Raisonnée des meilleurs traités sur la langue française, 2 vol., Paris, Porthmann.

Glatigny Michel, 1990, « Présentation : l’importance des marques d’usage », Les Marques d’usage dans les dictionnaires (xvııe-xvıııe siècles), M. Glatigny éd., Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires de Lille, p. 7-16.

Gloy Klaus, 1975, Sprachnormen I. Linguistische une soziologische Analysen, Stuttgart-Bad Cannstatt, Frommann-Holzboog.

Goï Cécile et al. éd., 2012, Quelles recherches qualitatives en sciences humaines ? Approches interdisciplinaires de la diversité, Paris, l’Harmattan.

Goosse, André, 2008, « Les Auteurs du Bon usage », La Revue générale, no 6-7, p. 7-17.

Gorbanevskij Mixail, Karaulov Jurij et Šaklein Viktor, 1999, Ne govori šeršavym jazykom : o narušenijach norm literaturnoj reči v elektronnych i pečatnych SMI [Ne parlez pas rugueusement : atteintes aux normes du discours standard dans les moyens de communication électroniques et imprimés], Moskva, Galerija.

Götzinger Max Wilhelm, 41838, Deutsche Sprachlehre für Schulen, Aarau, H. R. Sauerländer.

Gourmont Remy de, 1899, Esthétique de la langue française. La déformation, la métaphore, le cliché, le vers libre, le vers populaire, Paris, Société du « Mercure de France ».

Greenwood James, 1711, An Essay towards a Practical English Grammar, Londres, R. Tookey.

Greule Albrecht, 1997, « “Die Buchsorte” Sprachratgeber. Definitionen, Subsorten, Forschungsaufgaben », Textsorten und Texttraditionen, F. Simmler éd., Bern, Lang, p. 239-269.

Greule Albrecht, Kessel Katja et Brau Christine, [s.d.], Bibliographie Sprachratgeber (15. - 19. Jh.), http://www-sprachratgeber.uni-regensburg.de/ [Date de consultation le 27 septembre 2010].

Grevisse Maurice, 1936, Le Bon Usage. Cours de grammaire française et de langage français en concordance avec la 8e édition du Dictionnaire de l’Académie française (1931-1935), Gembloux, Duculot.

— 1961, Problèmes de langage, Gembloux, Duculot.

111980, Le Bon Usage, Paris-Gembloux, Duculot.

Grevisse Maurice et Goosse André, 121986, Le Bon Usage. Grammaire française, Paris-Gembloux, Duculot.

142007, Le Bon Usage, Bruxelles, De Boeck-Duculot.

Gueintz Christian, 1978 [1641], Deutscher Sprachlehre Entwurf, Hildesheim, Olms.

Gueunier Nicole, Genouvrier Emile et Khomsi Abdelhamid, 1978, Les Français devant la norme, Paris, Champion.

Guiraud Pierre, 1978, Dictionnaire historique, stylistique, rhétorique, étymologique de la littérature érotique, Paris, Payot.

Haase Alfons, 1898, Syntaxe française du xvııe siècle, traduite par M. Obert, Paris, A. Picard et Fils.

51965, Syntaxe française du xvııe siècle, traduite et remaniée par M. Obert, Paris, Delagrave.

Habermann Mechthild, 1997, « Das sogenannte “Lutherische e”. Zum Streit um einen armen Buchstaben », Sprachwissenschaft, no 22, p. 435-477.

Haezebrouck Claude, 1989, « L’Insécurité linguistique des Français à travers le courrier des lecteurs de La Croix (1952-1983) », Recherches sur le français parlé, no 9, p. 39-52.

Havránek Bohuslav et Miloš Weingart, 1932, Spisovná čeština a jazyková kultura [Le tchèque écrit et la culture linguistique], Prague, Melantrich.

Hemmer Jakob, 1769, Abhandlung über die deutsche Sprache zum Nutzen der Pfalz, Mannheim, Mit akademischen Schriften.

Henne Helmut éd., 22001, Deutsche Wõrterbücher des 17. und 18. Jahrhunderts. Einführung und Bibliographie, Hildesheim, Olms.

Hepworth Brian, 1978, Robert Lowth, Boston, Twayne Publishers.

Hohenhaus Peter, 2002, « Standardization, language change, resistance and the question of linguistic threat : 18th-century English and present-day German », dans Linn et McLelland 2002, p. 153-178.

Hoogstraten David van, 1723, Aenmerkingen over de geslachten der zelfstandige naemwoorden, Amsterdam, François Halma.

Horan Geraldine, Langer Nils et Watts Sheila éd., 2009, Landmarks in the History of the German Language, Oxford, Lang.

Houdebine-Gravaud Anne-Marie éd., 2002, L’Imaginaire linguistique, Paris, L’Harmattan.

Huck Dominique et Blanchet Philippe éd., 2005, Minorations, minorisations, minorités – études exploratoires, no 10 des Cahiers de sociolinguistique.

Irenicus Franciscus, 1518, Germaniae exegeseos volumina duodecim[…], Hagenoae, typis Thomae Anshelmi […] : sumptibus Ioannis Kobergii […].

Irson Claude, 1656, Nouvelle Méthode pour apprendre facilement les principes et la pureté de la langue française, Paris, P. Baudouin [Genève, Slatkine reprints, 1973].

Ising Gerhard, 2001 [1691], « Einführung und Bibliographie zu Kaspar Stieler, Der Teutschen Sprache Stammbaum und Fortwachs oder Teutscher Sprachschatz », Deutsche Wörterbücher des 17. und 18. Jahrhunderts. Einführung und Bibliographie, Helmut Henne éd., Hildesheim, Olms, p. 75-94.

Jakobson Roman, 1921, Vliv revoluce na ruský jazyk [L’influence de la révolution sur la langue russe], Prague, Tiskem Edvarda Leschingra (Nové Atheneum).

Johnson Sally, 2000, « The Cultural Politics of the 1998 Reform of German Orthography », German Life and Letters, no 53, p. 106-125.

— 2005, Spelling Trouble ? Language, Ideology and the Reform of German Orthography, Clevedon, Multilingual Matters.

Johnson Samuel, 1747, The Plan of a Dictionary of the English Language, Londres, J. et P. Knapton, T. Longman & T. Shewell, C. Hitch, A. Millar, & R. Dodsley.

— 1755, A Dictionary of the English Language, Londres, J. & P. Knapton.

Jones William J., 1995, Sprachhelden und Sprachverderber (1478-1750), Berlin, de Gruyter.

— 1999, Images of Language. German Attitudes to European Languages from 1500 to 1800, Amsterdam, Benjamins.

— 2000, German Lexicography in the European Context : A Descriptive Bibliography of Printed Dictionaries and Word Lists containing German Language (1600-1700), Berlin, de Gruyter.

Joseph John E., 1987, Eloquence and Power. The Rise of Language Standards and Standard Languages, New York, Blackwell.

Josten Dirk, 1976, Sprachvorbild und Sprachnorm im Urteil des 16. und 17. Jahrhunderts, Frankfurt, Lang.

Jouhaud Christian, 2000, Les Pouvoirs de la littérature, Paris, Gallimard.

Karcevskij Sergej, 1923, Jazyk, Voina, Revoljucija [La langue, la guerre et la révolution], Berlin, Russkoe Universal’noe Izdatel’stvo.

Keller Karl Gustav, 1879, Deutscher Antibarbarus. Beiträge zur Förderung des richtigen Gebrauchs der Muttersprache, Stuttgart, A. Liesching & Comp.

21886, Deutscher Antibarbarus. Beiträge zur Förderung des richtigen Gebrauchs der Muttersprache, Stuttgart, Verlag W. Kohlhammer.

Kemp J. A. éd., 1972, John Wallis’s Grammar of the English Language, Londres, Longman.

Kibbee Douglas, 1986, « The Humanist Period in Renaissance Bilingual Lexicography », The History of Lexicography, R.R.K. Hartmann éd., Amsterdam, Benjamins, p. 137-146.

— 1987, « Bilingual Lexicography in the Renaissance : Palsgrave’s English-French Lexicon », Papers in the History of Linguistics, Hans Aarsleff, L.G. Kelly et H.-J. Niederehe éd., Amsterdam, Benjamins, p. 179-188.

Klein Jean René, 1992, « Faute et français régional », Grammaire des fautes et français non conventionnels, Paris, Presses de l’École normale supérieure, p. 231- 238.

— 2004, « De l’esthétique du centre à la laideur de la périphérie. Réflexions sur les remarqueurs belges du XIXe siècle et du début du XXe siècle », dans Caron 2004a, p. 201-210.

Klifman Harm, 1983, Studies op het gebief van de vroegnieuwnederlandse truviumtraditie, Dordrecht / Cinnaminson, Foris.

Klinkenberg Jean-Marie, 2000, « A comme aujourd’hui une langue, le français », Tu parles !? Le français dans tous ses états, Bernard Cerquiglini, Jean-Claude Corbeil, Jean-Marie Klinkenberg et Benoît Peeters éd., Paris, Flammarion, p. 15-25.

Knol Jan, 1977, « De grammatica in de achttiende eeuw », Geschiedenis van de Nederlandse taalkunde, D. M. Bakker et G. R. W. Dibbets éd., Den Bosch, Malmberg, p. 65-112.

Komàromi Csipkés György, 1655, Hungaria illustrata, hoc est brevis sed methodica naturæ et genii linguæ Hungaricæ explicatio, Utrecht, Ex Officina Joannis à Waesberge.

Kramer Matthias, 1694, Die richtige Grundfeste der deutschen Sprache, Nuremburg, Endter.

Krause Gottlieb éd., 1973 [1855], Der Fruchtbringenden Gesellschaft ältester Ertzschrein. Briefe, Devisen und anderweitige Schriftstücke, Hildesheim, Olms.

Kromayer Johannes, 1986 [1618], Deutsche Grammatica zum newen Methodo der Jugend zum besten zugerichtet, Hildesheim, Olms.

Kucera Henry et Nelson Francis, 1967, Computational Analysis of Present Day American English, Providence, Brown University Press.

La Harpe J. F. de, 1807, Œuvres complètes de J. Racine avec le commentaire de M. de Laharpe, et augmentées de plusieurs morceaux inédits ou peu connus, t. 7, Paris, H. Agasse.

Lamiroy Béatrice éd., 2009, Les Expressions verbales figées de la francophonie. Belgique, France, Québec et Suisse, Paris, Ophrys.

La Mothe Le Vayer François de, 1604 (1630 ?), Quatre dialogues faits à l’imitation des anciens, par Orasius Tubero, Francfort, J. Sarius.

— 1638, Considerations sur l’éloquence françoise de ce tems, Paris, S. Cramoisy.

— 1669 [11647], Lettres touchant les nouvelles remarques sur la langue françoise, Paris, Louis Billaine.

— 1669, Œuvres de François de La Mothe Le Vayer, Paris, A. Courbé.

Lamy Bernard, 1676, De l’art de parler, Paris, A. Pralard.

Landais Napoléon 1835, Grammaire générale des grammaires françaises, Paris, au Bureau Central.

Lange Maria Barbara, 2008, Sprachnormen im Spannungsfeld schriftsprachlicher Theorie und Praxis. Die Protokolle der Commerzdeputation Hamburg im 17. Jahrhundert, Berlin, de Gruyter.

Langer Nils, 2001, Linguistic Purism in Action. How Auxiliary Tun was Stigmatized in Early New High German, Berlin, de Gruyter.

Langer Nils et Davies Winifred, 2005, Linguistic Purism in the Germanic Languages, Berlin, de Guyter.

Laveaux Jean-Charles, 1818, Dictionnaire raisonné des difficultés grammaticales et littéraires de la langue francaise, Paris, Lefèvre.

La Rochefoucauld, 1976 [1665-1678], Maximes et réflexions diverses, Jean Lafond éd., Paris, Gallimard.

La Rochefoucault-Liancourt Gaëtan de, 21856, Études littéraires et morales sur J. Racine, 2 vol., Paris, Dondey-Dupré.

Law Claudia, 2007, Sprachratgeber und Stillehren in Deutschland (1923-1967). Ein Vergleich der Sprach- und Stilauffassung in vier politischen Systemen, Berlin, de Gruyter.

Leclercq Odile, 2010, « Le Traitement lexicographique de l’opposition entre les mots et les termes au XVIIe siècle et son rôle dans l’élaboration d’une langue commune », Publif@rum, http://publifarum.farum.it/ezine_articles.php?id=120

Léon Jacqueline, 2007, « Empiricism versus Rationalism revisited. Current Corpus linguistics and Chomsky’s arguments against corpus, statistics and probabilities in the 1950-1960s », Linguistische und epistemologische Konzepte – diachron, S. Matteos et P. Schmitter éd., Münster, Nodus, p. 157-176.

— 2008, « Aux sources de la “Corpus Linguistics” : Firth et la London School » Langages, no 171, p. 12-33.

Leonard Sterling Andrus, 1929, The Doctrine of Correctness in English Usage 1700-1800, Madison, University of Wisconsin.

Leroy-Turcan Isabelle et Wooldridge Terence Russon, 1998, « L’Informatisation du Dictionnaire de l’Académie française », Actes du colloque DictA1998, Table ronde sur l’informatisation des dictionnaires anciens, Limoges, 19-20 novembre 1998.

Leweling Beate, 2005, Reichtum, Reinligkeit und Glanz – Sprachkritische Konzeptionen in der Sprachreflexion des 18. Jahrhunderts, Frankurt, Lang.

Linke Angelika, 2007, « Communicative genres as categories in a socio-cultural history of communication », Germanic Language Histories « from Below » (1700-2000), S. Elspaß, N. Langer, J. Scharloth et W. Vandenbussche éd., Berlin / New York, de Gruyter, p. 473-493.

Linn Andrew R. et McLelland Nicola éd., 2002, Standardization. Studies from the Germanic Languages, Amsterdam, Benjamins.

Lobentanzer Hans, 1986, Deutsch muß nicht schwer sein. Eine vergnügliche Sprach- und Stilkunde, München, dtv-Verlag.

Lomonosov Mixail V., 1755, Rossïjskaja grammatika, Saint-Pétersbourg, L’Académie des sciences.

— 1952a, Predislovie o pol’ze cerkovnyx knig v rossijskom jazyke [Préface sur l’utilité des livres d’Eglise dans la langue russienne], dans Polnoe sobranie sočinenij, t. 7 : Trudy po filologii (1739- 1758), Moskva-Leningrad, Izd. Akad. Nauk, 1952, p. 585-590.

— 1952b, Sud rossijskix pis’men, pered razumom i obyčaem ot grammatiki predstavlenyx [Les graphèmes russes, présentés par la grammaire au jugement de la raison et de l’us], dans Polnoe sobranie sočinenij, t. 7 : Trudy po filologii (1739-1758), Moskva-Leningrad, Izd. Akad. Nauk, 1952, p. 379-388.

— 1952c, Polnoe sobranie sočinenij, t. 7 : Trudy po filologii (1739-1758), Moskva-Leningrad, Izd. Akad. Nauk.

Lotman Jurij et Uspenskij Boris, 1990, Sémiotique de la culture russe, traduit du russe par Françoise Lhoest, Paris, L’Age d’homme, Slavica.

Louder Dean, Trépanier Cécyle et Waddell Éric, 1999, « La Francophonie canadienne minoritaire : d’une géographie difficile à une géographie d’espoir », Francophonies minoritaires au Canada : l’état des lieux, Joseph Yvon Thériault éd., Moncton, Acadie, p. 19-39.

Lowth Robert, 1762, A Short Introduction to English Grammar, Londres, A. Miller et R. & J. Dodsby.

Ludolf Heinrich Wilhelm, 1959 [1696], Grammatica Russica, Oxonii a.D. 1696, B. O. Unbegaun éd., Oxford, Clarendon Press.

Macé Jean (Frère Léon), 21651, Méthode universelle pour apprandre facilement les langues, pour parler puremant et écrire nettemant en François, recueillie par le sieur Du Tertre, Paris, J. Jost.

Malherbe François de, [1609], Commentaire sur Desportes, Paris, Hachette, 1862.

Martin Robert, 1972, « Normes, jugements normatifs et tests d’usage », Études de linguistique appliquée (nouvelle série), no 6, p. 59-74.

Martinet André, 1969, « Peut-on dire d’une langue qu’elle est belle », Le français sans fard, Paris, PUF, p. 7-36.

Masset Jean, 1606, « Exact et facile acheminement à la langue française », dans Nicot Jean, Thrésor de la langue française tant ancienne que moderne, avec une grammaire française & latine et le recueil des vieux proverbes de la France, Paris, D. Douceur.

Mattheier Klaus J. et Radtke Edgar éd., 1997, Standardisierung und Destandardisierung europäischer Nationalsprachen, Frankfurt, Lang.

Matthias Theodor, 41914, Sprachleben und Sprachschäden. Ein Führer durch die Schwankungen und Schwierigkeiten des deutschen Sprachgebrauchs, Leipzig, Verlag Richter.

Maupas Charles, 21618 [1607], Grammaire et syntaxe françoise, contenant reigles bien exactes & certaines de la prononciation, orthographe, construction & usage de notre langue […], Orléans, O. Boynard [Genève, Slatkine reprints, 1973].

Mazière Francine, 2007, « Émergence de “la langue française” », Les Français en émergence, E. Galazzi et C. Molinari éd., Bern, Peter Lang, p. 9-21.

— 2008, « Les Langues et le français dans la Méthode de Jean Macé (1651) », Actes du colloque Discours et savoirs sur les langues anciennes et modernes, Béziers, 19-21 oct. 2006, T. Arnavielle et C. Camps éd., Paris, L’Harmattan, p. 41-51.

— à paraître « Travail du pouvoir et productions sur la “langue française” dans le second quart du XVIIe siècle », Actes du colloque ICHOLS août 2011, Saint Petersburg.

Mazon André, 1958, « L’abbé G. Girard, grammairien et russisant », Revue des études slaves, no 35, p. 15-56.

McLelland Nicola, 2009, « Linguistic purism, protectionism, and nationalism in the Germanic languages today », Journal of Germanic Linguistics, no 21, p. 93-112.

— 2010, « Justus Georgius Schottelius (1612-1676) and European linguistic thought », Historiographia Linguistica, no 37, p. 1-30.

— 2011a « Humanist history and the Germanic rootword », Language and History, Linguistics and Historiography Interdisciplinary Approaches, N. Langer, S. Davies et W. Vandenbussche éd., Frankfurt, Lang, p. 89-109.

— 2011b, J. G. Schottelius’s « Ausführliche Arbeit von der Teutschen Haubtsprache » (1663) and its Place in Early Modern European Vernacular Language Study, Oxford, Blackwell.

— 2012, « Germanic virtues in linguistic discourse in Germany (1500-1945) », Germania Remembered, Christina Lee et Nicola McLelland éd., Tempe, MRTS, p. 74-97.

McMorris Jenny, 2001, The Warden of English. The Life of H. W. Fowler, Oxford, Oxford University Press.

Mège, Francisque, 1861, Souvenirs de la langue d’Auvergne, essai sur les idiotismes du département du Puy-de-Dôme, Paris, A. Aubry.

Meigret Louis, 1542, Traité touchant le commun usage de l’escriture françoise faict par Loys Meigret […] auquel est débattu des faultes et abus en la vraye et ancienne puissance des letres, Paris, J. Longis.

— 1980 [1550], Le Traité de la grammaire française, Franz-Josef Hausmann éd., Tübingen, Gunter Narr.

Ménage Gilles, 1652, Aegidii Menagii miscellanea, Paris, A. Courbé.

21675 [1672], Observations sur la langue françoise, Paris, C. Barbin.

— 1676, Observations sur la langue françoise, seconde partie, Paris, C. Barbin.

Menagiana, 31715 [1693], Paris, F. Delaulne.

Mercier Jean-Baptiste, 1933, « Le Langage franc-comtois », Le Pays comtois, no 14, p. 379-385.

Mercier Louis, 1996, « L’Influence de la lexicographie dialectale française sur la lexicographie québécoise de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle », Français du Canada – Français de France. Actes du quatrième Colloque international de Chicoutimi, Québec, du 21 au 24 septembre 1994, Thomas Lavoie éd., Tübingen, Max Niemeyer, p. 239-255.

— 2000, « Des différences à décrire, un parler à revaloriser », Le français au Québec : 400 ans d’histoire et de vie, Michel Plourde éd., Montréal / Québec, Fides / Publications du Québec, p. 206-209.

Merlin-Kajman Hélène, 1994, « Langue et souveraineté en France au XVIIe siècle. La production autonome d’un corps de langage », Annales, HSS, no 2, p. 369-394.

— 2001, L’Excentricité académique. Littérature, institution, société, Paris, Les Belles Lettres.

Mesnard Pierre, 1967, « Le Pseudo-Cicéron de Henri II Estienne (1557) et l’avènement du cicéronianisme critique », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 4e série, no 3, p. 283-292.

Milroy James et Milroy Lesley, 31999 [1985], Authority in Language. Investigating Standard English Londres / New York, Routledge.

Mok Q. I. M., 1985-1986, « Le Bon Usage de Grevisse, quelques questions », Travaux de linguistique, no 12-13, p. 33-39.

Montaigne Michel de, 2007, Les Essais, Jean Balsamo, Michel Magnien et Catherine Magnien-Simonin éd. ; édition des notes de lecture et des sentences peintes établie par Alain Legros, Paris, Gallimard (La Pléiade).

Moonen Arnold, 1706, Nederduitsche spraekkunst, Amsterdam, F. Halma.

Moreau Isabelle, 2003, « Polémique libertine et querelle du purisme : La Mothe Le Vayer ou le refus d’un “art de plaire” au service du vulgaire », Revue d’Histoire Littéraire de la France, no 103, p. 377-396.

Moreau Marie-Louise, 1998, Sociolinguistique (dictionnaire de), Bruxelles, Mardaga.

Morvan de Bellegarde Jean-Baptiste, 41735 [1695], Réflexions sur l’élégance et la politesse du stile, La Haye, A. Van Dole.

Muller Charles, 2004, « Les Années cinquante ; l’âge d’or des remarqueurs », dans Caron 2004a, p. 243-252.

Müller Johannes, 1969 [1882], Quellenschriften und Geschichte des deutschsprachlichen Unterrichts bis zur Mitte des 16. Jahrhunderts, Hildesheim, Olms.

Müller Senya, 1994, Sprachwörterbücher im Nationalsozialismus […], Stuttgart, M & P Verlag für Wissenschaft und Forschung.

Nizolio Mario, 1548, Observationes, omnia M.T. Ciceronis verba universamque dictionem complectens. Nunc tandem Caelii Secundi Curionis opera duobus milibus et quingentis verbis Ciceronis ipsius germanis et veris auctus […] Eiusdem Marii Nizolij libellus in quo vulgaria quædam verba, et partim Latina, ad purissimam Ciceronis Consuetudinem emendantur, ab eodem Cælio Secundo Curione limatus et auctus, Bâle, Per Jo. Hervagium.

— 1576, Nizolius sive Thesaurus Ciceronianus, post. Mar. Nizolii, Basili Zanchi, et Cælii Secundi Curionis, nunquam satis laudatas operas, per Marcelllum Squarcialupum Plumbinensem […], Bâle, Per Eusebium Episcopium.

Nodier Charles, 21829, Examen critique des dictionnaires de la langue françoise, ou Recherches grammaticales et littéraires sur l’orthographe, l’acception […] et l’étymologie des mots, Paris, Delangle.

Noordegraaf Jan, 2001, « Historical Linguistics in the Low Countries : Lambert ten Kate », History of the Language Sciences / Geschichte der Sprachwissenschaften / Histoire des sciences du langage, Sylvain Auroux, E.F.K. Koerner, Hans-Josef Niederehe et Kees Versteegh éd., Berlin / New York, de Gruyter, p. 1115-1124.

Noordegraaf Jan, 2004, « A Matter of Time. Dutch Philosophy of Language in the Eighteenth Century », Janus at the Milennium : Perspectives on Time in the Culture of the Low Countries, Thomas Shannon et Johan Snapper éd., Lanham, University Press of America, p. 211-225.

ODNB : The Oxford Dictionary ofNational Biography, edition en ligne, http://www.oxforddnb.com/.

Ölinger Albertus, 1574 [11573], Underricht der HochTeutschen Spraach […], Strasbourg, Nicolaus Vuyriot [Reprints, Hildesheim, Olms, 1975].

Olivet Pierre-Joseph Thoulier d’, 1771, Remarques sur la langue françoise, Paris, J. Barbou.

Ott Karl August, 1962, « La Notion du bon usage dans les remarques de Vaugelas », Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, no 14, p. 79-94.

Oudin Antoine, 1632, Grammaire françoise rapportée au langage du temps, Paris, Pierre Billaine [Genève, Slatkine reprints, 1972].

21640, Grammaire françoise rapportée au langage du temps, Paris, Antoine de Sommaville [Genève, Slatkine reprints, 1972].

Ožegov Sergej I., 1962, Pravil’nost’ russkoj reči, Trudnie slučai sovremennogo slovoupotreblenija, Opyt slovarja-spravočnika [Correction du discours russe, Cas problématiques actuels de l’emploi des mots, Essai de manuel-dictionnaire], Moscou, Akademiâ Nauk SSSR.

Palmer Harold, 1938, A Grammar of English Words, Londres, Longman.

Pautex Benjamin, 21862, « Errata » du Dictionnaire de l’Académie française, ou Remarques critiques sur les irrégularités qu’il présente, avec l’indication de certaines règles à établir, Paris, J. Cherbuliez.

Peeters Leopold, 1990, Taalopbouw als Renaissance-ideaal, Amsterdam, Buijten & Schipperheijn.

Pellisson-Fontanier Paul et d’Olivet Pierre-Joseph Thoulier abbé, 1858, Histoire de l’Académie française, Ch. L. Livet éd., 2 vol., Paris, Didier.

Percy Carol, 2008, « Mid-century grammars and their reception in the Monthly Review and the Critical Review », dans Tieken-Boon van Ostade 2008, p. 125-142.

— 2009, « Periodical reviews and the rise of prescriptivism : The Monthly (1749-1844) and Critical Review (1756-1817) in the eighteenth century », dans Current Issues in Late Modern English, Ingrid Tieken-Boon van Ostade et Wim van der Wurff éd., Berne / New York, Peter Lang, p. 117-150.

Périon Joachim, [1555], Dialogues. De l’origine du français et de sa parenté avec le grec, Geneviève Demerson et Alberte Jacquetin éd., Paris, Champion, 2003.

Platt Louis, 1835, Dictionnaire critique et raisonné du langage vicieux ou réputé vicieux […] par un ancien professeur, Paris, A. André.

Poirier Claude et Prévost Geneviève, 1994, « Compte rendu du Bon usage (13e édition) », Revue de linguistique romane, no 58, p. 552-560.

Polenz Peter von, 1994, 1999, Deutsche Sprachgeschichte vom Spätmittelalter bis zur Gegenwart, vol. 2. 17. und 18. Jahrhundert, vol. 3 19. und 20. Jahrhundert, Berlin, de Gruyter.

Polikarpov Fëdor, 2000 [1721], Texnologia. Iskusstvo grammatiki, E. Babaeva éd., Saint-Pétersbourg, Inapress.

Prévost Geneviève, 1996a, « Les Chroniques de langage d’Etienne Blanchard (1883-1952). Aperçu des préoccupations normatives d’une époque au Canada », Cahiers de Lexicologie, no 68, 1996-1, p. 175-192.

— 1996b, Le Dictionnaire de bon langage d’Étienne Blanchard : Étude métalexicographique. Contribution à l’histoire de la lexicographie québécoise, mémoire de maîtrise, Université Laval.

Priestley Joseph, 1761, The Rudiments of English Grammar, Londres, R. Griffiths.

21768, The Rudiments of English Grammar, Londres, T. Becket et P. A. De Hondt, et J. Johnson.

Quemada Bernard, 1970-1972, Bibliographie des chroniques de langage publiées dans la presse française, t. I : 1950-1965, t. II : 1966-1970, Paris, Didier.

— et al., 1997, Les Préfaces du Dictionnaire de l’Académie française (1694-1992) : textes, introductions et notes, Paris, Champion.

Quirk Randolph, [1957], « Relative clauses in educated spoken English », dans Quirk, 1968, p. 94-108.

— [1958a], « From descriptive to prescriptive : an example », dans Quirk 1968, p. 109-113.

— [1958b], « Substitutions and syntactical research », dans Quirk 1968, p. 161-166.

— 1960, « Towards a description of English usage », Transactions of the Philological Society, p. 40-61.

— 1962, The Use of English, Londres, Longman.

— éd., 1968, Essays on the English Language : Medieval and Modern, Londres, Longman.

— 1984, « Recent work on adverbial realisation and position », Corpus Linguistics : Recent Developments in the Use of Computer Corpora in English Language Research, J. Aarts et W. Meijs éd., Amsterdam, Rodopi, p. 185-192.

— 1995, Grammatical and Lexical Variance in English, Londres / New York, Longman.

Quirk Randolph, Greenbaum Sidney, Leech Geoffrey et Svartvik Jan, 1972, A Grammar of Contemporary English, Londres, Longman.

— A Comprehensive Grammar of the English Language, Londres, Longman.

Quirk Randolph et Svartvik Jan, 1966, Investigating Linguistic Acceptability, The Hague, Mouton.

Remysen Wim, 2009a, Description et évaluation de l’usage canadien dans les chroniques de langage : Contribution à l’étude de l’imaginaire linguistique des chroniqueurs canadiens-français, Thèse de doctorat, Université Laval.

— 2009b, « L’Emploi des termes canadianisme et québécisme dans les chroniques de langage canadiennes-françaises », Le français d’ici : Études linguistiques et sociolinguistiques sur la variation du français au Québec et en Ontario, France Martineau, Raymond Mougeon, Terry Nadasdi et Mireille Tremblay éd., Toronto, Éditions du GREF, p. 207-231.

2011, « L’Application du modèle de l’Imaginaire linguistique à des corpus écrits. Le cas des chroniques de langage dans la presse québécoise », Langage et société (Méthodes d’analyse des discours), no 135, p. 47-65.

— 2012, « Les Représentations identitaires dans le discours normatif des chroniqueurs de langage canadiens-français depuis le milieu du XIXe siècle », Journal of French Language Studies, no 22, p. 419-445.

Renouard Antoine Augustin, 1843, Annales de l’imprimerie des Estienne ou Histoire de la famille des Estienne et de ses éditions, Paris, J. Renouard.

Rey Alain, 1972, « Usages, jugements et prescriptions linguistiques », Langue française (La Norme), no 16, p. 4-28.

Rey Alain, Duval Frédéric et Siouffi Gilles éd., 2007, Mille ans de langue française : Histoire d’une passion, Paris, Perrin.

Rey Christophe, 2010, « Éléments de réflexion concernant les processus lexicographiques, lexicologiques et métalexicographiques à l’ère d’internet », Cahiers de linguistique, no 36/2, p. 71-80.

— 2012, « Les “Recommandations normatives” de la neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie française : une lexicographie institutionnelle assumée », Carnets d’atelier de sociolinguistique, no 5, p. 59-83.

Rheault Amélie-Hélène, 2004, De la description à la prescription : Analyse de la chronique « Corrigeons-nous » de la Société du parler français au Canada (1930-1945), mémoire de maîtrise, Université de Sherbrooke.

Richelet Pierre, 1680, Dictionnaire françois, contenant les mots et les choses, plusieurs remarques nouvelles sur la langue françoise, Genève, J. H. Widerhold.

Rivarol Antoine de, 2009, Discours sur l’universalité de la langue française, édition préparée par Pascal Dumaih, Clermond-Ferrand, Paleo.

Robillard Didier de éd., 2009, Réflexivité, herméneutique. Vers un paradigme de recherche ?, no 14 des Cahiers de sociolinguistique.

Roches Jean des, 2007 [1761], Nieuwe Nederduytsche Spraek-konst. Derden Druk, oversien en verbetert doór den Autheur, J. M. van der Horst éd., Amsterdam, Stichting Neerlandistiek VU / Münster, Nodus.

Rodríguez-Gil María, 2002, « Ann Fisher : First female grammarian », Historical Sociolinguistics and Sociohistorical Linguistics, http://www.let.leidenuniv.nl/hsl_shl/.

Ronsard, Pierre de, 1566, Abbrégé de l’Art poétique françois, Rouen, J. et P. Gaultier.

Rothwell James, 21797, A Comprehensive Grammar of the English Language, Warrington, W. Eyres.

Ruijsendaal Els, 1991, Letterkonst. Het klassieke grammaticamodel en de oudste Nederlandse grammatica’s, Amsterdam, VU Uitgeverij.

Russkaja reč (périodique), [1992, 1999-, 2007], Akademija Nauk SSSR.

Rutten Gijsbert, 2003, « Vondels “volkomen voorbeeldt”. Transmissie van Vondelianisme in de achttiende eeuw : een didactisch program », De Achttiende Eeuw, no 35, p. 135-152.

— 2005, « Reason and usage in Early Modern Dutch linguistics », Beiträge zur Geschichte der Sprachwissenschaft, no 15, p. 71-89.

— 2006, De Archimedische punten van de taalbeschouwing. David van Hoogstraten (1658-1724) en de vroegmoderne taalcultuur, Amsterdam, Stichting Neerlandistiek VU / Münster, Nodus.

— 2007, « Remark and remember. Cultivating Dutch in Early Modern Europe », Henry Sweet Society Bulletin, no 49, p. 39-52.

— 2009, « Grammar to the people. The Dutch Language and the public sphere in the 18th century. With special reference to Kornelis van der Palm », Beiträge zur Geschichte der Sprachwissenschaft, no 19, p. 55-86.

— 2011, Een nieuwe Nederduitse spraakkunst. Taalnormen en schrijfpraktijken in de Zuidelijke Nederlanden in de achttiende eeuw, Avec la participation de Rik Vosters, Bruxelles, VUBPress.

Rutten Gijsbert et Vosters Rik, 2010, « Spellingsnormen in het Zuiden. Standaardisatie van het geschreven Nederlands in de achttiende en negentiende eeuw », Standaardtalen in beweging, M. J. van der Wal et A. A. P. Francken éd., Amsterdam, Stichting Neerlandistiek VU / Münster, Nodus, p. 27-48.

— 2011, « As many norms as there were scribes ? Language history, norms and usage in 19th-century Flanders », Language and History, Linguistics and Historiography, N. Langer, S. Davies et W. Vandenbussche éd., Oxford, Peter Lang, p. 229-254.

Saint-Yves Gabrielle, 2002, La Conception du français canadien et de ses particularismes lexicaux vue à travers la recherche de critères d’évaluation : Bilan de la réflexion sur la norme du lexique au XIXesiècle dans la production lexicographique depuis Thomas Maguire (1841) jusqu’à Joseph Amable Manseau (1881), Thèse de doctorat, Université de Toronto.

Samfiresco Elvire, 1902, Ménage, Paris, L’Émancipatrice.

Saubinet E., 1845, Vocabulaire du bas langage rémois, Reims, Brissart-Binet.

Sauvageot Aurélien, 1971, L’Édification de la langue hongroise, Paris, Klincksieck.

Savelëva Lidija V, 2000, Russkoe slovo : konec XX veka [Le Verbe russe : fin du XXe siècle], Saint-Pétersbourg, Iskusstvo Rossii.

Schaars Frans, 1988, De Nederduitsche spraekkunst (1706) van Arnold Moonen (1644-1711), Wijhe, Quarto.

Schaars Frans et te Wilt M., 1989, « Jacobus Nylöe (1670-1714) en zijn Aanleiding tot de Nederduitsche taal », Wat duikers vent is dit ! Opstellen voor W. M. H. Hummelen, G. R. W. Dibbets et P. W. M. Wackers éd., Wijhe, Quarto, p. 267-294.

Schmidt-Wächter Anke, 2004, Die Reflexion kommuinikativer Welt in Rede und Stillehrbüchern zwischen Christian Weise und Johann Christoph Adelung, Frankfurt, Lang.

Schneider-Mizony Odile, 2008, « Grammatiken der wilhelminischen Ära : Dokumente der deutschen Sprache oder Monumente der Norm ? », Dokument / Monument. Textvarianz in den verschiedenen Disziplinen der europäischen Germanistik, F. Lartillot et A. Gellhaus éd., Berne, Peter Lang, p. 395-410.

Schottelius Justus Georg, 11641, 21651, Teutsche Sprachkunst […], Braunschweig, Gruber ; Braunschweig, Zilliger.

— [1663], Ausführliche Arbeit von der teutschen Haubtsprache, Braunschweig, Zilliger [reprints, Tübingen, Niemeyer, 1967].

Schrodt Richard, 1995, Warum geht die deutsche Sprache immer wieder unter ? Die Problematik der Werterhaltungen im Deutschen, Wien, Passagen-Verlag.

Schwarze Christoph, 1977, Sprachschwierigkeiten, Sprachpflege, Sprachbewusstsein : das Phänomen der « Chroniques de langage », Konstanz, Universitätsverlag Konstanz GMBH.

Seally John, 1788, The Lady’s Encyclopedia, vol. 2, Londres, J. Murray et W. Creech.

Searles Colbert éd., 1916, Les Sentiments de l’Académie française sur le Cid, Minneapolis, University of Minnesota.

Sick Bastian, 2004, Der Dativ ist dem Genitiv sein Tod. Ein Wegweiser durch den Irrgarten der deutschen Sprache, Köln, Kiepenheuer & Witsch.

Siegenbeek Matthijs, 1804, Verhandeling over de Nederduitsche spelling, ter bevordering van eenparigheid in dezelve, Amsterdam, Allart.

Siouffi Gilles, 1997, « Vaugelas et la notion de variation », Revue des langues romanes, no 101, p. 121-143.

— 2010, Le Génie de la langue française, Études sur les structures imaginaires de la description linguistique à l’Âge classique, Paris, Champion.

Siouffi Gilles et Steuckardt Agnès éd., 2001, La Norme lexicale, Montpellier, Université Paul-Valéry Montpellier III.

Šiškov Aleksandr S., 1825, Sobranie sočinenij i perevodov Admirala Šiškova, Rossijskoj Imperatorskoj Akademii Prezidenta i raznyx učenyx obščestv Člena, Čast’ V. [Œuvres et traductions de l’Amiral Šiškov, Président de l’Académie Impériale de Russie et Membre de diverses sociétés savantes, 5e partie], Saint-Pétersbourg, Imprimerie de l’Académie Impériale de Russie.

Smeyers Jozef, 1959, Vlaams taal- en volksbewustzijn in het Zuidnederlands geestesleven van de 18de eeuw, Gent, Secretarie der Academie.

Sperber Dan et Wilson Deirdre, 1989, La Pertinence, Paris, Éditions de Minuit.

Stevenson Patrick, 2003, Language and German Disunity. A Sociolinguistic History of East and West in Germany, 1945-2000, Oxford, OUP.

Stieler Kaspar, [1691], Der Teutschen Sprache Stammbaum und Fortwachs […], Nürnberg, Johann Hoffman [Reprints, Munich, Kösel, 1968].

Streicher Jeanne, 1936, Commentaires sur les Remarques de Vaugelas, 2 vol., Genève, Droz.

Stukenbrock Anja, 2005a, « Deutscher Sprachnationalismus », Sprachreport, no 21, p. 16-22.

— 2005b, Sprachnationalismus. Sprachreflexion als Medium kollektiver Identitätsstiftung in Deutschland (1617-1945), Berlin, de Gruyter.

Sumarokov, Aleksandr Petrovič, 1990 [11750], Dramatičeskie sočinenija, Leningrad, Iskusstvo.

Sundby Bertil, Bjørge Anne Kari et Haugland Kari E., 1991, A Dictionary of English Normative Grammar 1700-1800, Amsterdam, Benjamins.

Swiggers Pierre, 2009, « Le Français et l’italien en lice : L’Examen comparatif de leurs qualités chez Henri Estienne », Synergies : Italie, no 5, p. 66-76.

Sylvius Jacobus Ambianus [Dubois Jacques], 1531, In linguam Gallicam isagoge et Grammatica Latino-Gallica, Paris, Robert Estienne.

Takada Hiroyuki, 1998, Grammatik und Sprachwirklichkeit von 1640-1700 […], Tübingen, Niemeyer.

Thelen Udo, 1999, Sprachliche Variation und ihre Beschreibung. Zur Markierungspraxis in der Sprachlehre und Grammatikographie zwischen Maas und Rhein vom 16. bis zum 18. Jahrhundert, Tübingen, Niemeyer.

Thomas George, 1991, Linguistic Purism, Londres, Longman.

Tieken-Boon van Ostade Ingrid, 1997, « Lowth’s corpus of prescriptivism », To Explain the Present : Studies in the Changing English Language in Honour of Matti Rissanen, Terttu Nevalainen et Leena Kahlas-Tarkka éd., Helsinki, Société Néophilologique, p. 451 – 463.

— 2000, « Robert Dodsley and the genesis of Lowth’s Short Introduction to English Grammar », Historiographia linguistica, no 27, p. 21 – 36.

— 2006, « James Merrick (1720 – 1769) : Poet, scholar, linguist », Historiographia linguistica, no 33, p. 39 – 56.

— éd., 2008, Grammars, Grammarians and Grammar Writing in Eighteenth-Century England, Berlin / New York, de Gruyter.

— 2011, The Bishop’s Grammar. Robert Lowth and the Rise of Prescriptivism, Oxford, Oxford University Press.

Tierney James E., 1988, The Correspondence of Robert Dodsley 1733 – 1764, Cambridge, Cambridge University Press.

Till Dietmar, 2004, Transformationen der Rhetorik : Untersuchungen zum Wandel der Rhetoriktheorie im 17. und 18. Jahrhundert, Tübingen, Niemeyer.

TLFi : Trésor de la langue française informatisé, Nancy, CNRS-Atilf, http://atilf.atilf.fr/.

Townson Michael, 1992, Mother Tongue and Fatherland. Language and Politics in German. Manchester, Manchester University Press.

Trediakovskij, Vasilij Kirillovič, 1748, Razgovor meždu čužestrannym čelovekom i rossijskim ob ortografi starinnoj i novoj i o vsem čto prinadlezhit k sei materii, Saint-Pétersbourg, pri Imperatorskoi Akademii Nauk.

— 1849, « K čitatelju », Sočinenija, t. 3, Saint-Pétersbourg, Izdanie Aleksandra Smirdina.

Trudeau Danielle, 1992, Les Inventeurs du bon usage (1529-1647), Paris, Minuit.

— 2008, « La Mémoire de la langue. Apologie pour Henri Estienne », Sens et enjeux de la mémoire dans la société moderne : De la Renaissance au seuil du siècle classique, no 87 de Tangence, p. 11-30.

Turcan Isabelle et Saint-Gérand Jacques-Philippe, 2004, « Le Remarqueur remarqué : L’Observable, les observations ; Observateurs et observés », dans Caron 2004a, p. 345-393.

Unbegaun Boris O., 1969, Drei russische Grammatiken des 18. Jahrhunderts, Nachdruck der Ausgaben von 1706, 1731 und 1750 mit einer Einleitung von B.O. Unbegaun, Munich, Wilhelm Fink Verlag.

Vaugelas Claude Favre de, 1647, Remarques sur la langue françoise utiles à ceux qui veulent bien parler et bien escrire, Paris, Veuve J. Camusat & P. le Petit.

— 1687, Remarques sur la langue françoise de M. de Vaugelas […], nouvelle édition reveuë et corrigée, avec des notes de T. Corneille, 2 vol., Paris, T. Girard.

— 1690, Nouvelles remarques de M. de Vaugelas sur la langue françoise, ouvrage posthume, avec des observations de M. Alemand, Paris, G. Desprez.

— 2009, Remarques sur la langue françoise, utiles à ceux qui veulent bien parler et bien escrire, Z. Marzys éd., Genève, Droz.

Vecchiato Sara, 2008, « Michele de Gioia, Carrément. Lexique bilingue français-italien des adverbes figés (Roma : Aracne, L(EA) NG(U) A(TGJ) ES, 2008) », Plubif@rum, Carnets de lectures no 5, http://farum.it/lectures/ezine_articles.php?id=68.

Verein Deutsche Sprache, http://www.vds-ev.de/ [Date du dernier accès 27 septembre 2010].

Vinay Jean-Paul et Darbelnet Jean, 1968 [11958], Stylistique comparée du français et de l’anglais, méthode de traduction, Paris / Bruxelles / Montréal, Didier.

Vincent Claude-Marie, 1910, Le Péril de la langue française, dictionnaire raisonné des principales locutions et prononciations vicieuses et des principaux néologismes, Paris, J. de Gigord.

Vinokur Grigorij O., [1925] Kul’tura jazyka, Očerki lingvističeskoj texnologii, Moscou, Izd, Rabotnik Prosveščenija.

— [21929] Kul’tura jazyka, Moscou, Federacija.

— [1947], La langue russe, traduit du russe par Yves Millet, Paris, Institut d’Études Slaves.

Vlassov Sergueï, 2011, « V. K. Trediakovskij et les théories françaises du bon usage aux XVIIe et XVIIIe siècles », Revue des études slaves, no 82 / 2, p. 217-251.

Vorlat Emma, 2001, « Lexical rules in Robert Baker’s “Reflections on the English language” », Leuvense bijdragen, no 90 / 4, p. 391-401.

Vosters Rik, 2009, « Integrationisten en particularisten ? Taalstrijd in Vlaanderen tijdens het Verenigd Koninkrijk der Nederlanden (1815-1830) », Handelingen van de Koninklijke Zuid-Nederlandse Maatschappij voor Taal- en Letterkunde en Geschiedenis, no 62, p. 41-58.

Vosters Rik, Rutten Gijsbert et Vandenbussche Wim, 2012, « The Sociolinguistics of spelling. A corpus-based case study of orthographical variation in nineteenth-century Dutch in Flanders », Historical Linguistics 2009 : Selected Papers from the 19th International Conference on Historical Linguistics, A. van Kemenade et N. de Haas éd., Amsterdam, Benjamins, p. 253-273.

Wagner Robert Léon et Pinchon Jacqueline, 1991 [11962], Grammaire du français : Classique et moderne, Paris, Hachette.

Wailly François de, 1763, Principes généraux et particuliers de la langue françoise, confirmés par des exemples choisis, instructifs, agréables et tirés des bons auteurs ; avec des remarques sur les lettres, la prononciation, les accents, la ponctuation, l’ortographe et un Abrégé de la versification françoise, nouvelle édition, revue et considérablement augmentée, Paris, J. Barbou.

Wal Marijke van der, 2007, « Eighteenth-century linguistic variation from the perspective of a Dutch diary and a collection of private letters », Germanic Language Histories « from Below » (1700-2000), S. Elspaß, N. Langer, J. Scharloth et W. Vandenbussche éd., Berlin / New York, de Gruyter, p. 83-96.

Weinrich Harald, 1960, « Vaugelas une die Lehre von guten Sprachgebrauch », Zeitschrift für romanische Philologie, no 76, p. 1-33.

Weise Christian, 1691, Curiösen Gedancken von deutschen Brieffen, Dresde, Johann Christoph Mieth.

Weiss Charles éd., 1841, Biographie universelle, ou Dictionnaire historique contenant la nécrologie des hommes célèbres de tous les pays […], 6 vol., Paris, Furne.

Wells Chistopher, 1987, German. A Linguistic History to 1945, Oxford, Clarendon.

Wernher der Gartenaere, 101993, Meier Helmbrecht, Friedrich Panzer et Kurt Ruh éd., Hans-Joachim Ziegeler éd., Tübingen, Niemeyer.

Wey Francis, 1845, Remarques sur la langue française au dix-neuvième siècle, sur le style et la composition littéraire, 2 vol., Paris, F. Didot.

Willems Jan Frans, 1824, Over de Hollandsche en Vlaemsche schryfwyzen van het Nederduitsch, Anvers, Wed. J. S. Schoesetters.

Willems Vera, 2010, Standardisation of the English language and the French Normative Tradition : To Found or Not to Found an Academy, Thèse de masters, Université de Leyde.

Willemyns Roland, 1993, « Integrationism vs. particularism. The undeclared issue at the first “Dutch Congress” in 1849 », The Earliest Stage of Language Planning, J. A. Fishman éd., Berlin / New York, de Gruyter, p. 69-83.

Willemyns Roland, 2003, Het verhaal van het Vlaams. De geschiedenis van het Nederlands in de Zuidelijke Nederlanden, Anvers, Standaard Uitgeverij / Utrecht, Spectrum.

Wooldridge Terence Russon, 1994, « Projet d’informatisation du Dictionnaire de l’Académie (1694-1935) », Actes du Colloque international Le Dictionnaire de l’Académie française et la lexicographie institutionnelle européenne, Institut de France novembre 1994, B. Quemada et J. Pruvost éd., Paris, Champion, p. 309-320.

Wustmann Gustav, 31896 [1891], Allerhand Sprachdummheiten, Leipzig, Fr. Wilh. Grunow.

31903, Allerhand Sprachdummheiten. Kleine Grammatik des Zweifelhaften, des Falschen und des Hässlichen, Leipzig, Verlag Fr. Will. Grunow.

Yáñez-Bouza Nuria, 2008, « Preposition stranding in the eighteenth century : Something to talk about », dans Tieken-Boon van Ostade 2008, p. 251-277.

Zillig Werner, Deutsche Anstandsbücher. Bibliographie, http://www.aaverlag.de/anstandsbuecher/bibliographie.html, dernière mise à jour mars 2000 [Date du dernier accès 27 septembre 2010].

Zemskaja Elena A., 2000, Russkij jazyk konca XXogo stoletija (1985-1995) [La Langue russe de la fin du XXe siècle (1985-1995)], Moscou, Jazyki russkoj kul’tury.

Zimmer Dieter E., 1996, Redensarten. Über Trends und Tollheiten im neudeutschen Sprachgebrauch, München, Wilhelm Heyne Verlag.

Živov Viktor Markovič, 1996, Jazyk i kul’tura v Rossii XVIII veka, Moscou, Jazyki russkoj kul’tury.

Zwaan Frederik Lodewijk, 1939, Uit de geschiedenis der Nederlandsche spraakkunst, Groningen / Batavia, J. B. Wolters.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search